AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionNouveaux messages depuis dernière visite
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 17 utilisateurs en ligne :: 3 Enregistrés, 0 Invisible et 14 Invités :: 2 Moteurs de recherche

coupekawa, Kéo 11, V888

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 187 le Lun 3 Déc 2012 - 6:45
Derniers sujets
» [Oldies] Jarno Saarinen, la star qui a révolutionné le pilotage... (Part 3)
Aujourd'hui à 17:26 par philwood

» [Oldies] Quizz??????
Aujourd'hui à 16:48 par Thierry Noblesse

» [MotoGP] Tech3
Aujourd'hui à 13:32 par ovni20

» Specs roulements de boîte.
Aujourd'hui à 13:09 par Polux rsv

» [Oldies] Daytona 1973
Aujourd'hui à 12:52 par JH42

» [WSBK] 2018
Aujourd'hui à 12:10 par t2

» [Oldies] Ch. Ravel
Aujourd'hui à 11:36 par justin

» [OLDIES] Restauration de mon side-car des années 1974/1975 (chassis court)
Aujourd'hui à 11:36 par Mecafly

» [Oldies] Mondial Piega
Aujourd'hui à 11:26 par tripotemascagne

» [Oldies] Malheureusement, ils sont partis...
Aujourd'hui à 10:47 par Fügner

» Grand Prix de France 1974
Aujourd'hui à 9:31 par daniel63

» [ePower] Recensement des motos électriques...
Aujourd'hui à 6:20 par Pasky

» [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés
Aujourd'hui à 2:58 par philippe7

» [Oldies] Angel Nieto, Mike Hailwood, etc... ( Part 4 )
Aujourd'hui à 2:34 par bubu

» [FSBK] Saison 2018
Hier à 9:33 par EDOUARD Jean

» [Oldies] C'était le bon temps...
Hier à 8:23 par duca76

» (Oldies) Les Aermacchi deux temps
Hier à 7:44 par Thierry Noblesse

» [GP] Eurosport: du changement!
Hier à 3:54 par Toop

» Jean François Baldé
Hier à 3:08 par phil64

» KTM, une entreprise de nain qui dévore du géant
Hier à 0:29 par Fügner

» [Oldies] Les transporteurs de motos des paddocks
Mar 12 Déc 2017 - 13:58 par Dialmax

» [Road racing] Saison 2018
Mar 12 Déc 2017 - 12:10 par mickey

» Bol d'Or 1979
Mar 12 Déc 2017 - 6:20 par Dialmax

» [Road Racing] Limite d'age mountain course
Mar 12 Déc 2017 - 4:19 par richardlemur

»  [Oldies] Les découvertes de Tonton Hubert (Part 4)
Mar 12 Déc 2017 - 1:47 par Dan42

» [Oldies] Side-Car: quelques images
Lun 11 Déc 2017 - 12:11 par philwood

» [Oldies] Course de côte du Mont Ventoux, juin 1970
Lun 11 Déc 2017 - 10:08 par bouillotte84

» [Oldies] Jack Findlay, pilote de légende
Lun 11 Déc 2017 - 5:17 par BOOZE

» [Moteurs] Équilibrage dynamique vilebrequin
Dim 10 Déc 2017 - 15:23 par Dialmax

» [Oldies] Ils ont p'loté la belle à culbuter de Varese (2ème partie)
Dim 10 Déc 2017 - 13:19 par Ala Zorro

La réclame...

Mots-clés
aermacchi geco temps eurosport moto coupe norton trident wanted ducati 2017 ROAD 1973 RACING classic yamaha jumeaux metiss fourche HOnda triumph bourg suzuki icgp 2013 side
Meilleurs posteurs
Marc
 
philwood
 
mickey
 
Pierre"PhilRead"
 
Jarno
 
Fügner
 
yves kerlo
 
EDOUARD Jean
 
janpol84
 
bubu
 

Partagez | 
 

 [Oldies] L'anglomanie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
sergaï



Nombre de messages : 2025
Localisation : marseille
Date d'inscription : 10/07/2014

MessageSujet: Re: [Oldies] L'anglomanie   Sam 18 Fév 2017 - 9:04

Nortumph, tu n'as pas d'écran 17 pouces?!!!
T'es un looser, peut être mème que tu n'es pas blanc.
Si tu envoie une preuve ADN, je modifie, sinon...^^
Revenir en haut Aller en bas
Pierre"PhilRead"

avatar

Nombre de messages : 8683
Localisation : Avignon
Date d'inscription : 17/10/2012

MessageSujet: Re: [Oldies] L'anglomanie   Sam 18 Fév 2017 - 9:16

Dans la meme veine que "Le tour de France de deux enfants" ,il y avait dans mon enfance des albums a remplir avec des vignettes a coller ,les points IMA et les ouvrages s'appelaient L'AMI dans les chateaux,l'AMI sur sa peniche et l'un c'était "La belle histoire de l'Union Francaise" Cet ouvrage exaltait la grandeur et le rayonnement de notre pays en des termes qui maintenant ne passeraient plus : "La France est presente dans les cinq parties du monde pour y faire regner l'ordre et la paix"!
"En Afrique ,la première tache était de favoriser l'essor demographique d'une population trop longtemps decimée par l'esclavage et les maladies" ect..ect..Nous etions fin des années cinquante.
J'ai gardé précieusement tous ces albums! lol!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Dan42



Nombre de messages : 3937
Localisation : Margerie-Chantagret 42
Date d'inscription : 06/04/2014

MessageSujet: Re: [Oldies] L'anglomanie   Sam 18 Fév 2017 - 10:13

J'ai bossé longtemps dans une compagnie Anglo française qui avait des sites à Poole, Sheffield, Paris , Montbrison, St-Chamond, Bilbao, Pittsburgh ( Pensylvanie) et malgré notre obligation de travailler essentiellement en anglais ( clientèle mondiale à 80% oblige) je n'ai jamais eu le sentiment que nous pratiquions l'anglomanie. Si vu de l'extérieur çà pouvait y ressembler, in situ ce n'était pas le cas du tout, au contraire. Les Britons théoriquement les patrons se cantonnaient dans leur territoire et nous avions l'impression qu'ils nous faisaient bosser en grande partie à leur place. Ce qui convenait à nos dirigeants entre autre, ils avaient les mains libres. Les innovations, les développements de matériel, les prises de brevets c'était pour notre pomme ( et les frais d'étude et mise au point aussi), idem avec les ricains, les dirigeants techniques étaient Français ( ils utilisaient nos équipements en grande majorité, à leur charge de convertir en unités US).
Donc se méfier des jugements rapides : n'est pas obligatoirement anglomane quelqu'un qui boit a cup of tea le petit doigt en l'air.
Revenir en haut Aller en bas
Fügner

avatar

Nombre de messages : 7960
Localisation : Neuf-trois
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: [Oldies] L'anglomanie   Sam 18 Fév 2017 - 10:26

bubu a écrit:
quand on aura pendu le dernier réac de droite avec les tripes du dernier réac de gauche, on pourra respirer dans ce pays, mais comme disait le général (ma , quel général ?) à propos de l'élimination des cons "vaste programme"

"N'en voila un sujet qu'il est intéressant" et où l'idée d'aller en première ligne m'intimidait beaucoup car la mèche allumée prestement fut éteinte d'un freinage de trappeur  affraid
Les braves montant a l'assaut, je ne vais pas (plus) jouer les planqués.

Les 2 détournements du soldat bubu tapent, après d'autres, dans le bois dur des débats de notre temps :
On a reconnu la belle réplique de "Mon général" patriote (de moins en moins un gros mot) et réactionnaire, mais quand on sait ce qu'est devenue la progressissitude sociétale et ses militants oligarchiques... la révision des concepts comme le fait bubu s'impose quelle qu'en soit nos propres réponses. Nous y sommes en plein et sans retour en arrière possible.

L'autre, célèbre aussi, est due a l'abbé Jean Meslier (1664-1729)dans son testament édité post mortem, faut pas déconner vu le tarif de l'époque, génial pour son temps, pas du tout d'actualité pour le nôtre, selon moi :
« Je voudrais, et ce sera le dernier et le plus ardent de mes souhaits, je voudrais que le dernier des rois fût étranglé avec les boyaux du dernier prêtre. »

En le recherchant, j'y ai découvert celui ci qui se rapporte beaucoup mieux a notre sujet qui invite a le généraliser comme le permet le texte de Marc Defour avec maestria, dès les premières lignes :
"Une ignorance profonde, une crédulité sans bornes, une tête très faible, une imagination emportée: voilà les matériaux avec lesquels se font les dévots, les zélés, les fanatiques et les saints".

Son développement démonte impeccablement, avec la plus stricte honnêteté et avec des arguments solides la pratique dévote de l'anglomanie. Il ose la pirouette en opposant la fable, la narrative, a l'Histoire, la vraie, avec toute sa complexité, les compromis qu'imposent la réalité changeante comme les questions politico économiques d'un empire s'effaçant progressivement avec les 2 guerres mondiales, au profit d'un autre, justement pas traité car hors sujet par Marc Defour au moment de sa rédaction fin 1981.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sa conclusion est en absolue cohérence et renouvelle l'invitation a la généralisation au delà des dévots de l'"unapprochable Norton"... dont je fus  Embarassed  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et pour bien appuyer :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Car la "mode", on dit "tendanssitude" en post moderne, le snobisme, d'où viennent ils ? Vaste programme répète l'autre ?
L'essentiel en est connu... mais rarement des populations manipulées.

Le sujet est tout d'ordre psychologique, celui des influences objectives (les créneaux commerciaux dominés un temps en héritage du passé industriel de l'empire, les résultats sportifs), et subjectives fabriquées par la manipulation des foules. Son initiateur, Edward Bernays, neveu de Sigmund Freud, publiciste, est considéré comme le père de la propagande politique institutionnelle et de l'industrie des relations publiques, auteur de "Propaganda, comment manipuler l'opinion en démocratie" et "L'ingénierie du consentement". On lui devra autant le "progrès" pour les femmes de fumer comme symbole de leur indépendance ( !!! ) que le concept de république bananière, soit la domination de l'Amérique centrale par la United fruit.
Joseph Goebbels développera ses concepts avec le succès qu'on connait. J'ai les noms pour aujourd'hui, le produit ne cesse de s'améliorer avec les moyens modernes = fermez vos télés !

On en arrive, en restant boulons/ boulons, au "marché" moto d'aujourd'hui envahi par l'hypsterisation, elle même caricature d'un rêve américain ayant dépassé le stade final il y a 2 décennies, avec ses cadres rigides en fonte et ses roues carrées, la facture inversement proportionnelle a la dis-fonctionnalité du machin.  Le tout s'entrechoque dans les cervelets des barbus tatoués efféminés, avec la religion technologiste: Quel bordel. Comment s'extasier (s'extasyer ?) devant ce nihilisme étalé ? Après tout, DAESH est a la mode et fait "du bon boulot" selon notre ex sinistre des affaires étranges...
Je répugne viscéralement a l'usage de l'anglais (traduire "américain") comme marque de la servitude volontaire a nos "bouanas". La coercition fait le reste dans la vie active, le "manadjèrre" remplaçant le chef et le prêche du curé. L'américanisme a imprégné toutes les générations depuis l'après guerre, en y mettant le paquet en matière de moyens de propagande, avec plaisir souvent, c'est bien plus efficace et ça ne se boude pas. Les réalités vécues par les plus anciennes générations se diluent après 70 ans de lavage de cerveau et la révision drastique des manuels, d'histoire et des autres qui font le reste pour les plus jeunes. On peux se pisser dessus "en toute liberté". "On est tous américains"! "On est tous des zeuropéens" ? Ben non, ça a raté, c'est cuit, on se barbouille au football et ailleurs. On est en phase finale.
Comme le montre Marc Defour pour l'empire britannique, les influences ont une lourde inertie qui survit longtemps après que la réalité soit transfigurée et la décadence avérée. Encore faut il la connaitre et c'est ni "danslatélé", ni dans "Le Monde Décodex", ministère privatisé de la vérité tout droit sorti des inversions chères a Georges Orwell : "La guerre, c'est la paix, la liberté c'est l'esclavage, l'ignorance c'est la force". Nous vivons le même phénomène vis a vis des USA qui ne sont plus, depuis longtemps, la nation "indispensable", "exceptionnelle" des incantations de l'ex président. La (charmante) responsable de la diplomatie de l'UE, Federica Mogherini, en fait même le constat : «Les Etats-Unis sont divisés, fragmentés et peuvent perdre leur rôle de leader mondial [...] Je n’ai jamais vu les Etats-Unis aussi polarisés, aussi partagés et accablés de conflits que maintenant. Cela pourrait devenir un facteur déstabilisateur pour le monde entier». Euphémisme selon moi mais conforme aux règles de la diplomatie.
La sécession de la Californie (équivalente par son poids a la France) est bien partie pour 2019, au grand soulagement des états du centre. Les haines montent aux extrêmes pires qu'avant la guerre génocidaire de 1861 / 1865. L'actualité croule sous les événements encore jamais vus pendant que se déglingue les infrastructures matérielles et sociales.
Combien de temps pour nettoyer les cerveaux, préambule pour virer les pneus carrés et les selles plates marron de la production motocycliste ?
Çà ira plus vite que pour faire incuber le virus.
Wait and see disent les britons pourtant très actifs actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
coupekawa

avatar

Nombre de messages : 515
Localisation : colmar
Date d'inscription : 19/06/2012

MessageSujet: anglomanie   Sam 18 Fév 2017 - 10:48

Pierre\"PhilRead" a écrit:
Par contre je me mefie des suffixes "manie" qui n'engagent que ceux qui se prosternent. Dans un meme peuple,au meme moment ,on peut trouver tout et son contraire.  Les Britons ont pondus le merveilleux moteur Cosworth DFV qui est le meilleur moteur F1 de tous les temps (plus de 150 victoires) et a la meme epoque le BRM 16 cylindres en H qui était une bouse infame . Moteur qui a explosé a sa premiere mise en route devant le Prince Charles eberlué ,venu en grande pompe assister a la mise a feu de l'engin (a propos j'espere qu'il avait des bottes en caoutchouc).

  Dans le meme genre l'Anglois a pondu le Supermarine Spitfire qui était une merveille d'efficacité et de finesse (je parle rendement de l'aile elliptique) avion qui a sauvé le monde libre avec un moteur d'une complexité telle que c'était un moteur de Formule 1 de l'epoque et encore aujourd'hui on se demande comment il a pu etre fabriqué a 30000 exemplaires avec de telles tolérances d'usinages et en meme temps des cerveaux Anglais ont pondu dans l'immediat apres-guerre un diplodocus volant nommé "Brabazon" ,plus grand de 10 m qu'un Boeing 747,en engloutissant l'argent du contribuable par flots,motorisé avec des moteurs a pistons alors qu'il était evident que l'avenir serait au reacteur.
 Bon,au moins ses hangars ont permis d'assembler le Concorde pas mal d'années plus tard. Bref c'est facile de trouver chez chaque peuple le meilleur et le pire qui se côtoient.

Pierre tu n'es pas le seul admirateur du "Supermarine Spitfire", et de son moteur "Rolls Royce Merlin",mais tomber sur un tel moteur ,chez un constructeur de motos de course,c'est pas banal…
C'est pourtant ce qui m'est arrivé le mois dernier ,grâce à l'entregent de "Spirit",qui intervient de temps en temps "sur nos ondes"
Ca pourra être l'occasion d'un Quizz, (histoire de remettre sur les rails ce post, qui à l'origine parlait de "génie mécanique "british)
Quel est ce constructeur de motos de courses?
(Les pit laneurs qui étaient de la visite, n'ont ,bien sur,pas le droit de répondre..)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
bentou

avatar

Nombre de messages : 1597
Age : 57
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 06/04/2012

MessageSujet: Re: [Oldies] L'anglomanie   Sam 18 Fév 2017 - 10:51

Moi, je sais, mais....

Revenir en haut Aller en bas
http://mapage.noos.fr/jetable/tobec/root.html
mauto

avatar

Nombre de messages : 1481
Localisation : 78
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: [Oldies] L'anglomanie   Sam 18 Fév 2017 - 10:55

Bienvenue et merci Fügner, dont j'espérais et attendais impatiemment l'intervention. Allez, on continue dans le jus de cervelle !
Revenir en haut Aller en bas
bubu



Nombre de messages : 5061
Localisation : ile de france
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: [Oldies] L'anglomanie   Sam 18 Fév 2017 - 12:07

il y a des articles très intéressants dans le monde des trois jours écoulés sur la phrase de macron à propos de la colonisation - moi, vous m'excuserez, mais je persiste à penser que rien n'autorise quiconque à rentrer dans le jardin du voisin sous prétexte qu'il est plus fort ou plus costaud et lui dire "ton jardin est à moi désormais" même au prétexte qu'en s'appropriant ledit jardin il y fera pousser de plus beaux légumes vu que l'autre est nul en agriculture et que lui apprendre à faire pousser des haricots relève quasiment de la mission humanitaire -
et pour clore si un jour un connard n'avait décidé qu'il allait s'approprier un bout de terrain rien de tout cela n'aurait existé - bien que ce soit en contradiction avec ma qualité de propriétaire foncier, je persiste également à penser qu'il faut être foutrement abruti pour croire qu'on peut s'approprier quoi que ce soit alors que ladite appropriation ne durera que quelques dizaines d'années
mais si j'en crois le travail des ethnologues, même les tribus les plus primitives qui vivaient en communauté de partage parfaite avaient la notion de leur territoire de survie et le défendaient bec et ongle contre toute intrusion ce qui revient déjà à l'époque à imaginer un cadastre et des propriétaires légitimes d'un bout de forêt vierge - laquelle ne l'est pas restée car comme chacun sait, la virginité des femelles n'est pas propice à la survie d'un groupe de mammifères ...
Revenir en haut Aller en bas
manx51

avatar

Nombre de messages : 374
Localisation : drome
Date d'inscription : 31/01/2013

MessageSujet: Re: [Oldies] L'anglomanie   Sam 18 Fév 2017 - 12:36

Dialmax a écrit:
DidierF
L'anglomanie pour moi c'est le titre de la rubrique et le sujet ce qu'il a au dessous c'est à dire :
"L'auto-dénigrement (ou "self bashing", pour causer moderne)" qui représente un cercle plus large pour qualifier le phénomène qui peut être "deutschmanie"  "japanmania" etc
j'ai fini comme prof dans une "SEGPA" et j'ai posé la question du niveau aux collègues et c'est moins simple que je ne le voyais, on en discutais dernièrement aussi avec des amis et la comparaison n'est pas évidente,  j'avais tendance à penser d'une baisse de niveau mais il faut savoir de quoi on parle .



Ben oui d'autant qu'en SEGPA ce sont des jeunes élèves en difficultés importantes.
Revenir en haut Aller en bas
DidierF



Nombre de messages : 515
Localisation : Paris 11ème
Date d'inscription : 09/02/2016

MessageSujet: Re: [Oldies] L'anglomanie   Sam 18 Fév 2017 - 12:50

Mais si on veut critiquer la colonisation (et, certes, on peut le faire), bubu, c'est en direction de ses propagateurs qu'il faut le faire : la gauche, les progressistes. Jules Ferry et ses héritiers. Si on veut critiquer la manière de décoloniser, attaquons ceux qui ont tout fait trop mal et trop tard, ils ont des noms assez connus et ont survécu pour certains aux années 40 et 50, par exemple un certain François M si vous avez oublié Guy Mollet.

Les progressiste sont comme le paysan de l'assez mauvaise fable de la Fontaine qui fait fuir le diable : ils soufflent le chaud et le froid. Tel jour, "vive l'émancipation des peuples par la protection de leurs aînés déjà évolués" (et on colonise), tel autre (un siècle et demi après) "repentez-vous, pauvres pécheurs, vous ne fîtes que le mal". (Et on fabrique des justificatifs aux chouineurs d'avance, jamais rassasiés d'assez de contrition.) Curieusement, ils sont eux toujours du bon côté du manche.

Si c'était que moi, en 1830, on se serait contenté de couler trois ou quatre bateaux en rade d'Alger et d'inspirer une trouille salutaire au bey du coin. Qu'avait-on besoin de créer l'Algérie, et l'empire colonial, pour ce qu'ils nous ont valu ? Sauf que voilà, ça, ce fut fait. Mais maintenant, qu'on ne vienne pas me dire que c'est de ma faute, ni que "les miens" ont pillé, massacré, réduit en esclavage d'innocentes populations, patin-couffin, et rien d'autre. Un ancien condisciple se fait un peu de beurre en glosant sur "le génocide français en Algérie". Amusant, ce génocide qui massacre une population de 2 millions d'habitants à un point tel que quand les génocidaires doivent partir, c'est pour quitter un pays de 8 millions de locaux.

(Quant à vous dire ce que m'inspire l'obligation d'entendre les fables sur l'esclavage qui mentent sur à peu près tout, propagées par des ministres de la République, I would prefer not to. Ce n'est pas le moment des gros mots par chapelets. Juste pour mémoire, la place de la France dans l'histoire de l'esclavage n'a d'original que ceci : elle fut le premier pays à l'abolir.)

Notez, voir des racistes partout, des génocidaires partout, c'est comme voir des nazis partout (Trump ultime avatar) : une maladie endémique dans ces milieux de pitres malfaisants. Au pouvoir.

(PS ou NB : au fait, bien entendu, mauto, j'ai grossièrement confondu Sherco et Mash. Mais je manque de cendres pour ma tête, là, on est samedi, le marchand est fermé. Lundi, sans faute, je m'en remets un seau. Cela dit, c'est une grasse bourde normale venant de ma part : non seulement je n'y connais rien, mais en plus j'ai depuis quelques années l’œil uniquement tourné vers le passé.)
Revenir en haut Aller en bas
manx51

avatar

Nombre de messages : 374
Localisation : drome
Date d'inscription : 31/01/2013

MessageSujet: Re: [Oldies] L'anglomanie   Sam 18 Fév 2017 - 12:52

bubu a écrit:
il y a des articles très intéressants dans le monde des trois jours écoulés sur la phrase de macron à propos de la colonisation - moi, vous m'excuserez, mais je persiste à penser que rien n'autorise quiconque à rentrer dans le jardin du voisin sous prétexte qu'il est plus fort ou plus costaud et lui dire "ton jardin est à moi désormais" même au prétexte qu'en s'appropriant ledit jardin il y fera pousser de plus beaux légumes vu que l'autre est nul en agriculture et que lui apprendre à faire pousser des haricots relève quasiment de la mission humanitaire -
et pour clore si un jour un connard n'avait décidé qu'il allait s'approprier un bout de terrain rien de tout cela n'aurait existé - bien que ce soit en contradiction avec ma qualité de propriétaire foncier, je persiste également à penser qu'il faut être foutrement abruti pour croire qu'on peut s'approprier quoi que ce soit alors que ladite appropriation ne durera que quelques dizaines d'années
mais si j'en crois le travail des ethnologues, même les tribus les plus primitives qui vivaient en communauté de partage parfaite avaient la notion de leur territoire de survie et le défendaient bec et ongle contre toute intrusion ce qui revient déjà à l'époque à imaginer un cadastre et des propriétaires légitimes d'un bout de forêt vierge - laquelle ne l'est pas restée car comme chacun sait, la virginité des femelles n'est pas propice à la survie d'un groupe de mammifères ...



Raisonnement fort............raisonnable,ça me rappelle ma paysanne de grand-mère : "chacun chez soi et les vaches seront bien gardées" cela aurait évité la mort ,par exemple pour la "guerre" d'Algérie,de plusieurs milliers de jeunes français appelés qui n'avaient pas demander à y aller contrairement à l'Indo.
Revenir en haut Aller en bas
DidierF



Nombre de messages : 515
Localisation : Paris 11ème
Date d'inscription : 09/02/2016

MessageSujet: Re: [Oldies] L'anglomanie   Sam 18 Fév 2017 - 13:08

Hum… Je crains qu'il ne commence à s'écrire beaucoup d'à-peu-près si on commence avec la guerre d'Algérie (en oubliant bien entendu les volontaires algériens contre l'indépendance-FLN, probablement aussi si ce n'est plus nombreux que les FLN massacreurs d'Algériens, et les soldats "européens" qui défendaient leur pays en luttant contre le FLN - ben oui, il y a avait quand même un million d'Européens en Algérie en 1960, qui n'étaient pas là depuis la veille seulement).

Mais je crois qu'on parlait des progressistes si complètement supérieurs aux réactionnaires (ou conservateurs, selon les besoins de la démonstration). Ce sont les progressistes qui ont fait fi de la réalité des sociétés plus ou moins archaïques (parfois complexes) qu'ils projetaient d’assujettir par la colonisation. Ce sont d'ailleurs leurs héritiers qui aujourd'hui fustigent "l'arriération", "la moisissure", "la ranci" de la "France d'avant" - c'est à dire cette partie de la population qui rechigne à adhérer à leurs lubies - qu'il faut absolument ouvrir au Monde et d'abord aux produits étrangers - et aux populations étrangères. Ils remettent ça. Mais cette fois, avec notre existence (notre mis pour France) en jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Dialmax

avatar

Nombre de messages : 4747
Age : 72
Localisation : Bourbonnais
Date d'inscription : 15/01/2013

MessageSujet: Re: [Oldies] L'anglomanie   Sam 18 Fév 2017 - 13:13

manx51 a écrit:
Dialmax a écrit:
DidierF
L'anglomanie pour moi c'est le titre de la rubrique et le sujet ce qu'il a au dessous c'est à dire :
"L'auto-dénigrement (ou "self bashing", pour causer moderne)" qui représente un cercle plus large pour qualifier le phénomène qui peut être "deutschmanie"  "japanmania" etc
j'ai fini comme prof dans une "SEGPA" et j'ai posé la question du niveau aux collègues et c'est moins simple que je ne le voyais, on en discutais dernièrement aussi avec des amis et la comparaison n'est pas évidente,  j'avais tendance à penser d'une baisse de niveau mais il faut savoir de quoi on parle .



Ben oui d'autant qu'en SEGPA ce sont des jeunes élèves en difficultés importantes.

Sauf qu'on en sauve, ils ne sont pas idiots, on s'est amusé à faire passer le brevet standard à certains ils avaient de meilleurs notes que les élèves du collège standard, par contre pour leur brevet l'épreuve est différente et leur note est diminué de 30 ou 40 % je ne me souviens plus exactement!!!!! C'est du vol, car pour leur suite ils sont dévalorisé injustement.
Revenir en haut Aller en bas
manx51

avatar

Nombre de messages : 374
Localisation : drome
Date d'inscription : 31/01/2013

MessageSujet: Re: [Oldies] L'anglomanie   Sam 18 Fév 2017 - 13:20

DidierF a écrit:
Hum… Je crains qu'il ne commence à s'écrire beaucoup d'à-peu-près si on commence avec la guerre d'Algérie (en oubliant bien entendu les volontaires algériens contre l'indépendance-FLN, probablement aussi si ce n'est plus nombreux que les FLN massacreurs d'Algériens, et les soldats "européens" qui défendaient leur pays en luttant contre le FLN - ben oui, il y a avait quand même un million d'Européens en Algérie en 1960, qui n'étaient pas là depuis la veille seulement).

.



Peut-être mais c'était des colonisateurs ils n'étaient pas chez eux,dans leur pays d'origine si tu préfères,dans un pays conquis par les armes,mais là pour s'approprier les richesses de ce pays,comme tous bons colonisateurs. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
manx51

avatar

Nombre de messages : 374
Localisation : drome
Date d'inscription : 31/01/2013

MessageSujet: Re: [Oldies] L'anglomanie   Sam 18 Fév 2017 - 13:25

Dialmax a écrit:
manx51 a écrit:
Dialmax a écrit:
DidierF
L'anglomanie pour moi c'est le titre de la rubrique et le sujet ce qu'il a au dessous c'est à dire :
"L'auto-dénigrement (ou "self bashing", pour causer moderne)" qui représente un cercle plus large pour qualifier le phénomène qui peut être "deutschmanie"  "japanmania" etc
j'ai fini comme prof dans une "SEGPA" et j'ai posé la question du niveau aux collègues et c'est moins simple que je ne le voyais, on en discutais dernièrement aussi avec des amis et la comparaison n'est pas évidente,  j'avais tendance à penser d'une baisse de niveau mais il faut savoir de quoi on parle .



Ben oui d'autant qu'en SEGPA ce sont des jeunes élèves en difficultés importantes.

Sauf qu'on en sauve, ils ne sont pas idiots, on s'est amusé à faire passer le brevet standard à certains ils avaient de meilleurs notes que les élèves du collège standard, par contre pour leur brevet l'épreuve est différente et leur note est diminué de 30 ou 40 % je ne me souviens plus exactement!!!!! C'est du vol, car pour leur suite ils sont dévalorisé  injustement.


Oui j'en doute pas,connaissant un peu le sujet,mon allusion c'était justement par rapport à leur niveau lequel en majorité,indépendamment de leurs difficultés "environnementales",n'est pas moins bon que les collégiens ordinaires
Revenir en haut Aller en bas
popoffe

avatar

Nombre de messages : 470
Localisation : vaucluse
Date d'inscription : 25/10/2012

MessageSujet: Re: [Oldies] L'anglomanie   Sam 18 Fév 2017 - 13:26

Ah ouais!..... Je pensais que le texte de marc defour concernait l'anglomanie essentiellement dans le domaine moto et et en debarquant 3 pages plus loin c'est carrement le cafe philo. Enfin philo de comptoir pour certains!.... Alors je crois que je vais m'abstiendre de rajouter ma prose parcequ'a lire certains trucs je risque de vite devenir deplaisant. Qd je lis qu'on devrait continuer a lapiner alors qu' on est deja 7 milliards et que c'est pas fini y a de quoi se la prendre et se la mordre. Si l'adhesion a ce genre de conneries c'est la francomanie pas etonnant qu'il y ait autaut d'anglomanes de japonomanes de russomanes etc.
Revenir en haut Aller en bas
manx51

avatar

Nombre de messages : 374
Localisation : drome
Date d'inscription : 31/01/2013

MessageSujet: Re: [Oldies] L'anglomanie   Sam 18 Fév 2017 - 13:41

Dialmax a écrit:

Les 35 heures, je ne pense pas que ce soit la véritable cause de cet esprit, mais la façon dont c’est reçu, le résultat de cette éducation inculquée depuis…….je ne sais pas vraiment, Clovis ? Enfin depuis longtemps


D'autant que la moyenne horaire hebdo en France est de 39 heures soit dans la moyenne européenne depuis 16 ans que les "35 heures" ont été mises en place. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Dialmax

avatar

Nombre de messages : 4747
Age : 72
Localisation : Bourbonnais
Date d'inscription : 15/01/2013

MessageSujet: Re: [Oldies] L'anglomanie   Sam 18 Fév 2017 - 13:42

Absolument !
Revenir en haut Aller en bas
Fügner

avatar

Nombre de messages : 7960
Localisation : Neuf-trois
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: [Oldies] L'anglomanie   Sam 18 Fév 2017 - 17:00

mauto a écrit:
Bienvenue et merci Fügner, dont j'espérais et attendais impatiemment l'intervention. Allez, on continue dans le jus de cervelle !

Tu sais la volupté de la danse des 7 voiles quand c'est toi qui la fait

La belle Rita a eut sa part pour nous voir envoûtés par l'Amérique dont les dessous n'étaient hélas pas si affriolants que les siens.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour le cancer, ce fut Boggart et phillip morris...

Merci d'avoir lancé astucieusement le sujet avec la découverte de ce texte.
Les réactions montrent que l'intérêt aux questions politiques, la honte de soi et de ses origines nationales, la soumission au dominant, la manipulation des foules, c'est bien l'objet de l'article, sans dimension chauvine, est inversement proportionnel a l'intérêt suscité par "les" politiques, ceux qui habitent dedans. Ils ont si bien brouillé les fondements principiels a coups de tartines de morale bien gluantes du producteur (des bombardements humanitaires) laissant le service après vente a votre charge au feu rouge du coin, par bottes de six de malheureux. C'est trop facile et vraiment dégueulasse.

C'est quoi dégueulasse ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Leur multiculturalisme, l'abolition des frontières, donc de la souveraineté, celle du "prince " ou du peuple (qui défini dans ce cas la démocratie), nous renvoient a la situation en partie réglée par Henry IV pour les guerres de religion. Par nature inextricables et sans limites dans la barbarie, nées de l'hétérogénéité religieuse avec l’émergence du protestantisme, les questions religieuses furent renvoyées a la sphère privée. On a les outils pour penser depuis un moment avec Jean Bodin (1530 /1596) tout catholique fervent qu'il était, avait défini les besoins de la laïcité, de la souveraineté, de la res publica (la chose publique) dans ses "Six livres de la république".

Il y a la du contenu, tout sauf politicien, mais les fondements, des principes alimentant le raisonnement et l'autonomie de pensée induit, tout l'inverse du "Monde décodex" et "lie bêêê" des banquiers et spéculateurs "révolutionnaires - sociétaux-anti-systèmes" (n'en jetez plus) bergé/pigasse/niel/drahi/bolloré, etc.
On comprend leur panique et leur chasse aux sources internet alternatives, la grande misère de leur candidat paquet de lessive... les effets contre productifs systématiques de toutes leurs initiatives.

On pense le tout dans la reconnaissance des conflits d'intérêts présents pour longtemps dans une société non homogène mais désireuse de compromit (celle du refus de la guerre de tous contre tous qui monte en ce moment), la communauté politique comme fondement évolutif du peuple au fil de ces conflits et de leurs expériences, tout le contraire d'une société "des règles " bureaucratiques et figées, illusion religieuse d'une société "finie", fixe, donc morte.
Reste les manipulations innombrables actuellement avec des mercenaires rémunérés (méthode Soros des "révolutions de couleurs" et "printemps parfumés" a forte odeur de brûlé).
Et peu importe l'issue de la prochaine échéance locale, si dépendante du monde extérieur qui laissera dans l'état les questions explosives sans pouvoir les régler tant la cuillère n'attaque pas la falaise.
J'observe le spectacle si nécessaire de la falaise qui s'effondre quoi qu'on y fasse, dépendante de sa propre mécanique, moins délectable que celui qu'annonce le printemps.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
sergaï



Nombre de messages : 2025
Localisation : marseille
Date d'inscription : 10/07/2014

MessageSujet: Re: [Oldies] L'anglomanie   Sam 18 Fév 2017 - 18:15

Mmmh...Heu...Ouf...Mouais, c'est des falaises françaises ou des falaises anglaises? (^^)
Et les tartines gluantes, elles tombent de quel coté?
Nan, je plaisante, je suis pas sur d'avoir tout compris mais j'ai aimé lire Fügner!
Revenir en haut Aller en bas
enndewell joel

avatar

Nombre de messages : 2504
Age : 71
Localisation : LOT
Date d'inscription : 18/03/2015

MessageSujet: Re: [Oldies] L'anglomanie   Dim 19 Fév 2017 - 0:10

sergaï a écrit:
Mmmh...Heu...Ouf...Mouais, c'est des falaises françaises ou des falaises anglaises? (^^)
Et les tartines gluantes, elles tombent de quel coté?
Nan, je plaisante, je suis pas sur d'avoir tout compris mais j'ai aimé lire Fügner!

Si tu n'a pas le décodeur, c'est mort
Revenir en haut Aller en bas
philippe7

avatar

Nombre de messages : 2425
Age : 60
Localisation : nouméa, nouvelle-calédonie
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: [Oldies] L'anglomanie   Dim 19 Fév 2017 - 0:49

bubu a écrit:
il y a des articles très intéressants dans le monde des trois jours écoulés sur la phrase de macron à propos de la colonisation

Il est pourtant exact que la colonisation de l'Afrique du Nord a été marquée par des crimes contre l'humanité de grande envergure. Je parle naturellement de la colonisation par les Arabes au VIIème siècle, quand la chute de l'empire romain leur a laissé le champ libre, et de l'islamisation forcée (sous peine d'exécution immédiate) des populations berbères d'origine qui habitaient paisiblement ces contrées depuis des siècles - et qui pour une grande part étaient devenues chrétiennes vers la fin de la période romaine.

Quelques siècles plus tard, ce sont les Turcs (l'empire Ottoman) qui ont pris la suite des conquérants arabes et ont principalement occupé les grands ports pour y exercer leur fructueux commerce d'esclaves (captifs européens ou africains...). A ce sujet, il faut rappeler que si la France est intervenue militairement dans les grands ports en question en 1840, c'est au départ dans le but précis de détruire les bases arrières des pirates barbaresques qui infestaient la Méditerranée depuis des décennies - et pas pour y chercher des pseudos "richesses" qui étaient inexistantes (on n'avait pas encore trouvé le pétrole, et on n'aurait pas su à quoi ça pouvait bien servir). Par la suite, une fois la "conquête" réalisée, l'Algérie s'est certes révélée bien utile pour y envoyer planter des choux tous les miséreux et damnés de la terre, de France (alsaciens-lorrains après la défaite de 1870) mais aussi d'Espagne, d'Italie ou de Malte .... sans parler de l'importante communauté juive séfarade qui y vivait également depuis des décennies. Et qui tous , sans trop comprendre ce qui leur arrivait, ont du choisir "la valise ou le cercueil" en 1962.
Revenir en haut Aller en bas
mauto

avatar

Nombre de messages : 1481
Localisation : 78
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: [Oldies] L'anglomanie   Dim 19 Fév 2017 - 1:10

Bon, c'est popoffe qui nous remet sur le droit (?) chemin : à tort ou à raison, de la colonisation, l'Allemagne, l'Italie, le Portugal, l'Espagne, les Pays-Bas, la Belgique, tout le monde en a fait. Alors merci de chercher ailleurs la spécificité française. Je me permets de rappeler la question de départ : pourquoi en France ne s'aime-t-on pas et a-t-on la préférence "non-nationale" (en gros le produit français est fatalement ringard, le produit étranger est forcément mieux) ? Ce n'est quand même pas seulement par honte de 1940 ?

PS : je mets quand même mon grain de sel sur le "hors sujet", y'a pas de raison : la colonisation c'est pas bien, en même temps ceux dont la famille était en Algérie depuis un siècle ou plus, je comprends qu'ils en aient eu gros sur la patate quand il a fallu partir. Eux-mêmes n'étaient pas nécessairement là pour faire "suer le burnous" et pouvaient légitimement se croire autant chez eux que les "bamboulas" de deuxième ou troisième génération en France métropolitaine aujourd'hui. Point.


Dernière édition par mauto le Dim 19 Fév 2017 - 5:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dialmax

avatar

Nombre de messages : 4747
Age : 72
Localisation : Bourbonnais
Date d'inscription : 15/01/2013

MessageSujet: Re: [Oldies] L'anglomanie   Dim 19 Fév 2017 - 1:51

En Algérie il y avait, pour simplifier, deux catégories les colons profiteurs et les autres qui travaillait sans "exploiter j'ai eu des expériences intéressantes mais je n'irais pas plus loin.
Revenir en haut Aller en bas
Fügner

avatar

Nombre de messages : 7960
Localisation : Neuf-trois
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: [Oldies] L'anglomanie   Dim 19 Fév 2017 - 2:16

Mes travers encore révélés ! Je crois toujours que c'est limpide, forcément, je comprend ce que je dis... Yves me le rappelle pourtant sans cesse. C'est comme Joêl qui nous fait part de son expérience de redressage des cadres, ce n'est pas facile d'expliquer rapidement sur un forum le produit d'années pleines de recherches, avec mes limites d'assimilation de modeste amateur.
Merci messieurs avec mes excuses. Voilà les clés :
- La falaises, c'est la hauteur des dettes accumulées par le système, ses acteurs peu nombreux mais omnipotents : Elles sont définitivement impayables ce qu'on comprit les principaux détenteurs des dettes, américaines avant tout, en dédollarisant a tout va depuis un moment.
Le système de la comptabilité est clair au moment où le château de carte s'effondre, et repousser les échéances en continuant a se gaver ne fait que grandir la dimension de la catastrophe qui n'a jamais été si proche : Il s'applique autant pour le petit commerce que pour les banques ultra sous capitalisées. Elles sont (étaient, ce n'est plus leur métier), le relais de l'activité. Plus de crédit (ou de paiement dans la chaîne productive et commerciale) et tout s'arrête. Que ce soit les escroqueries massives des subprimes ou du crédit étudiant US impayable, le financement du F35 qui ne volera jamais sans les F16 pour le protéger, le "pôvre", en faisant moins bien qu'eux, le tout au détriment de l'activité réelle, tout cela a un prix qui ne peux se finir que par la remise a zéro des compteur des méga escrocs qui dirigent le système, avec un sacré bordel a la clé en chômage, pénuries, désorganisations. Plus de fric au distributeurs, plus de conserves dans les magasins. Faites des stocks de ce qui vous fera vivre pendant cette période. Les zéros sur les comptes en banques sont virtuels. Le mouvement est a la disparition de l'argent liquide, des lois sont passées pour s'emparer de vos dépôts. C'est clair comme çà.
Le système c'est quoi ? Allez voir le merveilleux film de Michael Cimino "La porte du paradis". Le morceau de bravoure expose sans fard la réalité oligarchique.    

- Les tartines de morales gluantes pourtant explicitées par l'exemple, c'est le discours moralisant des responsables des pires crimes de la cupidité comme les guerres depuis le 11 septembre par exemple, le "regime change" (on apporte la démocratie par bombardements zhumanitaires interposés, contre les vilains zHitlers... et la paix éternelle) en nous faisant payer les conséquences, discours moraux culpabilisant a l'appui. C'est toute la propagande sur les migrations massives initié entre autre par le patronat allemand, encore moins chères que la main d'oeuvre de l'est européen, dans une Allemagne a la démographie catastrophique par ses politiques familiales déficientes. Veneeeeez...
Et comme action = réactions, nous en parlons tout comme revient massivement la question de la souveraineté, c'est purement mécanique. Ben finalement, resteeeez... Balèze la furhieuse.
La morale cache sexe, c'est le discours des "valeuuuurs" qui a remplacé celui des "principes" comme le droit des peuples a disposer d'eux mêmes, tel que le tenait brillamment De Gaulle... tout en perpétuant la "françafrique" côté cour...  Vaste programme.
Le général en question, bête noire du mondialisme US fut liquidé, les attentats ayant raté, par les jeunes "progressistes sociétaux" désormais sur le départ, et remplacé par un banquier Rothschild, déjà, comme par hasard... Un certain Pompicron, lettres françaises en plus, tout se perd ?

Face au tsunami évoqué plus haut, on ne peux rien sauf observer et continuer de chercher a comprendre, çà pourrait bien servir. Doit s'accomplir le travail inéluctable de la vague gigantesque.
Tous les empires disparaissent au prix que çà coûte et c'est bien engagé.
De la distance pour la santé mentale et des conserves a stocker pour le ventre 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Oldies] L'anglomanie   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Oldies] L'anglomanie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Oldies] Angel Nieto, Mike Hailwood, etc... (Part 1)
» oldies but goldies
» [Oldies] Des livres sur la course moto
» [Oldies] L'étalon dont la place est reservée à Sevre
» [Oldies] "Motos insolites", tout un programme...!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: OLDIES BUT GOODIES-
Sauter vers: