AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionNouveaux messages depuis dernière visite
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 30 utilisateurs en ligne :: 11 Enregistrés, 0 Invisible et 19 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Alain Gwada, caferace03, damienfollenfant, fpayart, hoan, jeff64, louis38, Mykeul, philwood, R one, suel

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 187 le Lun 3 Déc 2012 - 6:45
Derniers sujets
» [GP] GP Le Mans 2017
Aujourd'hui à 7:55 par philwood

» [FSBK] Ledenon 2017
Aujourd'hui à 5:35 par mickey

»  [Divers] Rac Trophy 2017
Aujourd'hui à 4:50 par mickey

» [Oldies] Les Suzuki 500 RG
Aujourd'hui à 4:36 par dobermaster

» [Oldies] Influence de son passé sur les travaux de Kaaden...
Aujourd'hui à 2:59 par Fügner

» Une gamine de soixante ans !
Aujourd'hui à 2:34 par Dialmax

» [Road Racing] TT 2017
Aujourd'hui à 1:55 par mickey

» Coupes Moto Légende 2017 Dijon-Prenois 27 et 28 mai
Hier à 16:54 par taliesin

» [Oldies] Pilotes français des Seventies.
Hier à 15:56 par Mykeul

» [Oldies] Polycoques Droulhiole
Hier à 11:14 par biger

» [MotoGP] Jorge Lorenzo, pilote de course? Non, violoniste!
Hier à 10:37 par cinquante

» [Technique] Moteurs MotoGP
Hier à 9:28 par R one

» [WSBK] Nicky Hayden
Hier à 9:22 par cat

» Moteur explosé c'est ici :)
Hier à 7:27 par Fügner

» [WSBK] Donington 2017
Hier à 4:14 par mickey

» Side LCR Yamaha R6
Hier à 4:00 par Dialmax

» [Oldies] Cote Lapize
Hier à 3:14 par jack177071

» Mitch #24 Vma Evolution saison 2017-manche II Croix en ternois
Hier à 2:40 par Dialmax

» [GP] Johann Zarco
Hier à 1:52 par pacou1

» [Oldies] Jarno Saarinen, la star qui a révolutionné le pilotage... (Part 3)
Mar 23 Mai 2017 - 14:15 par mauto

» [Road racing] Saison 2017
Mar 23 Mai 2017 - 10:09 par mickey

» [Moto2] NARD
Mar 23 Mai 2017 - 0:56 par nard gilles

» [Oldies] Malheureusement, ils sont partis...
Lun 22 Mai 2017 - 13:22 par R2D2

» La Roadson 1078 R de Jean-François Robert
Lun 22 Mai 2017 - 12:08 par fd-racing

» [Sorties] Calendrier 2017 des manifestations, roulages, circuits, côtes,....
Lun 22 Mai 2017 - 6:51 par grouniache

» [Oldies] Les transporteurs de motos des paddocks
Lun 22 Mai 2017 - 5:16 par bialbero

» [Oldies] C'était le bon temps...
Lun 22 Mai 2017 - 5:11 par bialbero

»  [Oldies] Les découvertes de Tonton Hubert (Part 4)
Lun 22 Mai 2017 - 0:54 par Dan42

» [Oldies] Quizz??????
Lun 22 Mai 2017 - 0:25 par Ala Zorro

» [Oldies] Jack Findlay, pilote de légende
Dim 21 Mai 2017 - 15:00 par Dalton 40

La réclame...

Mots-clés
françaises artisanales moto SUZUKI motos kreidler side honda aprilia geco légende 2013 france cadre 1973 oldies coupe rouge metiss zone yamaha MANS inventaire classic presentation ICGP
Meilleurs posteurs
Marc
 
philwood
 
Jarno
 
mickey
 
Pierre"PhilRead"
 
Fügner
 
yves kerlo
 
janpol84
 
EDOUARD Jean
 
bubu
 

Partagez | 
 

 [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
jankypud

avatar

Nombre de messages : 109
Localisation : Grasse
Date d'inscription : 13/05/2013

MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   Sam 15 Mar 2014 - 6:45

Merci pour ce presque live   

Tu viens de donner à pas mal d'entre nous l'envie d'assister à cette semaine folle   
Revenir en haut Aller en bas
Philip



Nombre de messages : 270
Age : 62
Localisation : Bourges
Date d'inscription : 06/06/2010

MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   Sam 15 Mar 2014 - 6:58

Belle tranche de vie que tu nous fais partager   Ce doit être fantastique d'avoir dans un périmètre et un temps réduit toutes ces disciplines à disposition.
Et Main Street c'est comment (si tu n'est pas sous écoute!)?
Revenir en haut Aller en bas
yves kerlo

avatar

Nombre de messages : 6429
Age : 64
Localisation : Vallabrègues 30
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   Sam 15 Mar 2014 - 7:35

Les photos envoyées par Régis sont en ligne, "à peu près" réparties dans leurs sujets respectifs, mais nos 2 cerveaux n'étant pas en réseau il peut y avoir des bugs.
Heureusement qu'il a signalé qu'il ne prenait pas beaucoup de photos...!
Il faut revenir tout au début pour les voir toutes, bonne (re) lecture, imagée cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kerloclassic.com
dulas frederic

avatar

Nombre de messages : 228
Age : 56
Localisation : merignac
Date d'inscription : 07/03/2011

MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   Sam 15 Mar 2014 - 7:56

TOTAL RESPECT     
Revenir en haut Aller en bas
yves kerlo

avatar

Nombre de messages : 6429
Age : 64
Localisation : Vallabrègues 30
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   Sam 15 Mar 2014 - 15:11

Le reportage de Régis est d'autant plus intéressant qu'il réveille des souvenirs de la version 1976.
Comme Régis pendant la semaine qui précédait les courses de vitesse, nous étions allés voir les épreuves de "half mile" à Barberville.
Bubu le G.O. Moto Journal m'avait envoyé vers François Beau et Jean Pierre Boulmé pour partager leur voiture de loc, quelques semaines plus tôt je ne connaissais aucun de ces trois là.
Sans eux je ne serais probablement pas allé voir autre chose que Daytona, sa plage, Main Street...merci.

38 ans séparent ces images, comme il avait plu le matin, une grande partie du paddock s'est mis à rouler avec les vans pour sécher et tasser la piste de terre noire.
1976
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
2014
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kerloclassic.com
jon people



Nombre de messages : 35
Localisation : motoland
Date d'inscription : 08/12/2012

MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   Sam 15 Mar 2014 - 16:51

Que dire de plus , on s'y croirait   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   Sam 15 Mar 2014 - 20:37

Je suis heureux que cela vous fasse plaisir!

Il est un peu plus de 22h ici, la semaine de courses est finie. Très bonne journée que je vous raconterai un peu plus tard, demain si possible. Je ne vais écrire ce soir, je voudrais voir la dernière soirée de Main Street.

Et un grand merci à Yves d'avoir insérer mes photos. C'est du boulot! En regardant les photos du Volusia Speedway qu'Yves à prise en 1976 on voit bien que le site n'a pas beaucoup changé.


J'ai fait des photos et même deux vidéos aujourd'hui. Une  première pour moi, il faut dire merci à ma compagne car c'est pour lui faire partager ce que je vis que j'avais imaginé faire ces photos et vidéos.

J'envoie à Yves 2 photos et 2 vidéos qui, si il a le temps et le courage, peut les mettre ici.

Une vidéo d'un ravitaillement représentatif de ce qui se fait aux 200 Miles en moyenne, cad ni bon, ni mauvais. J'ai vu bien mieux et bien pire.

https://docs.google.com/file/d/0B7I77cmKIszkLXJVaTJNUmFRM0E/edit?usp=drive_web&pli=1

Une vidéo de l'abandon en direct de JD Beach, officiel Yamaha, à une dizaine de tours de l'arrivée. Il a chuté, il revient au stand... la suite dans la vidéo.

https://docs.google.com/file/d/0B7I77cmKIszkV1VMTDRuVHdvcFE/edit?usp=drive_web&pli=1

Une photo de la culasse démontée de la Suzuki Yoshimura. J'ai assisté à 2 mètres de la sortie du cadre du moteur et de l'inspection du haut moteur, j'ai fait plusieurs photos. Je vous dirai comment cela a été possible.



Une photo d'ambiance de bord de piste typique de Daytona prise pendant le tour de chauffe des Supersport ce matin.



La journée a été riche. J'ai pas mal de choses à vous dire et encore quelques photos de motos et de stands.

Je file voir Main Street.
Revenir en haut Aller en bas
Jarno

avatar

Nombre de messages : 8659
Localisation : Imatra sur Seine
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   Sam 15 Mar 2014 - 20:44

Encore merci Régis !
Profite bien de ta dernière soirée
Revenir en haut Aller en bas
cristogrr

avatar

Nombre de messages : 1761
Age : 53
Localisation : sirault belgique
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   Dim 16 Mar 2014 - 1:32

Jarno a écrit:
Reportage Fa-bu-leux !
  

Merci Régis d'être nos yeux et nos oreilles à Daytona.
Je retourne lire ton texte une deuxième fois   

Pareil que Jarno           
Revenir en haut Aller en bas
Mykeul

avatar

Nombre de messages : 3628
Localisation : 41 et 95
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   Dim 16 Mar 2014 - 5:15

Merci Régis.   
Superbe reportage et carnet de route, avec "des morceaux de vécu" dedans.
J'ai l'impression de connaître un peu Daytona et ses environs maintenant.
J'aime beaucoup l'affiche à l'entrée de la piste de short track où on demande aux spectateurs de laisser leurs armes, flingues et couteaux dans leur véhicule. lol! 
Les tribunes vides au départ des courses de vitesse ... là aussi on se croirait en promosport.

Merci d'avoir pensé à nous.
On pense bien à toi.  

PS : on te pardonne d'avoir glandé le mardi.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   Dim 16 Mar 2014 - 15:32

Samedi

C’est le dernier jour de courses à Daytona qui se fini par THE Daytona 200.

A 7 heures, le soleil inonde déjà la plage depuis l’océan et déjà deux, trois promeneurs arpentent la plage au milieu des goélands aussi peu farouches que les pigeons parisiens. Je prends mon café en les regardant. Je sais, c’est dur !



A 8 heures, je suis sur le Speedway. Les warm-ups des trois catégories SBK, SSP et DSB (les Daytona Sport Bikes qui vont courir les 200 Miles) durent 20 minutes chacun. Les courses commencent à 10 heures, je vais profiter de ces deux heures pour bien observer l’installation du matériel des teams pour les 200 Miles. On dirait une course d’endurance comme les 4 heures de Carole car beaucoup de petits teams n’ont pas de canopy permanent sur le long du mur de la pit lane. Bien entendu, chez les gros teams avec canopy permanent tout est presque prêt.





















Charles Krajka n’est pas américain, j’en ai la preuve. Pour les pit-laneurs qui ne le connaissent pas, Monsieur Krajka est un commissaire technique français au nœud papillon aussi connu que son goût pour la sécurité des pilotes et dans le stands, mais pas que… Je me souviens qu’il m’avait donné un tampon en Championnat Open à récurer la vaisselle pour frotter mes numéros brillants pour les rendre mats ! Je débutais presque la compétition moto, je me demandais si je n’étais pas chez les fous ! Après deux, trois saisons j’ai compris qu’il n’est pas si fou que çà et surtout qu’il aime la moto et les pilotes et que si il a des marottes parfois énervantes il est toujours disponible et peu avare de conseils.

Pour en revenir aux stands, je me dis qu’il va manquer de place car beaucoup d’équipes SBK sont encore installées. Je verrai plus tard que les dernières équipes de DSB s’installeront après la course de SBK une fois que certains teams de SBK auront tout plié. Je suis à Carole Beach. Cà m’amuse bien.

Mais à certains endroits des pits, c’est encore plus le bordel qu’à Carole ! Les bidons d’essence sont posés en plein soleil à côté des groupes électrogènes qui ronflent. Monsieur Krajka, fermez les yeux pour ne pas vous faire mal.Des derricks à mono vanne Zenith sont posés sur des trépieds improvisés pour la circonstance. Je n’en n’ai pas vu à double vanne. Règlement ? Comment fonctionnent ceux là, l’air refoule comment ? je n’ai pas eu le temps de demander ou d’observer mieux. Les pièces de rechange en cas de chute sont posées dans un ordre qui m’échappe sur des tables.  Les membres des équipes discutent entre eux pour distribuer les rôles. Je vous assure que c'est vrai pour une partie des teams, je ne grossis pas le trait !

Heureusement, la majorité est mieux organisée.

Mais les SBK sont toujours là et la course de la veille a inquiété toutes les équipes sauf Graves Yamaha, Suzuki, KTM et le pilote Anthony qui s'annonce comme le prétendant au titre symbolique de meilleur privé.

Les EBR après leur warm up sont déshabillées, les fourches sont changées et les ingénieurs travaillent d’arrache pieds sur les PC connectés aux boîtiers électroniques des motos. Il y a bien plus d'activités chez eux que chez les autres. Manifestement, elles ne donnent pas satisfaction. L’ambiance chez EBR est tendue, Larry Pegram le pilote phare des EBR a le sourire difficile. Mais malgré tout, je peux rester à 1 mètre des motos (il y a peu de place dans ses pits en bordure de mur) quand ils travaillent dessus, je leur demande si je peux et comme je me fais petit, cela ne pose pas de problème.











J’observe un mécanicien sur la KTM. Il parle, avec un autre j’entends qu’il n’est pas américain, je crois qu’il est allemand. Je me risque à lui demander s'il travaillait sur la KTM quand elle a gagné l’IDM (le SBK allemand). Il me dit non et qu’il est italien. J’ai tout faux mais le contact est pris. En 3 minutes j’apprends que la moto est la même qu’en IDM sauf l’informatique embarquée qui est Mangnetti Marelli aux USA pour respecter le règlement qui impose que ECU+TC (hard et software) soit disponible dans le commerce et qu’elle doit coûter moins de x dollars (18 000, de mémoire mais à vérifier) faisceau compris. Je suis surpris de voir que les basculeurs de suspension arrière sont d’origine, il me dit qu’après tests ce sont les plus efficaces. Cette KTM est impressionnante car, outre qu’elle soit dans le premier paquet de motos après les Yam et Suz officielles, elle fait moto de série à voir. Rien ne dépasse, l’intégration des pièces compétition comme du faisceau électrique supplémentaire (et il y en a avec les fonctions informatiques aujourd’hui) est impeccable. Je vais tenter une comparaison, elle fait plus Kawa officielle du bol que la moto du GMT 94. Pas de jugement de valeur de ma part mais juste un constat de volonté différente de mettre sa moto en valeur.


Mon « ami » californien sur sa BMW espère que la pression de son pneu arrière sera bonne cette fois, cause de son abandon prématuré de la veille. Il n’est pas en confiance du tout avec le pneu spécial Daytona. Il a essayé le US (le spécial Daytona)et le UK au warm-up, il décide de monter le UK. Le Dunlop Marshall responsable de lui (un marshall pour une douzaine de pilotes, hors teams officiels) lui indique bien de façon assez formelle que c’est de sa responsabilité. Mat n’est pas à l’aise, il vérifie tous ses freinages de visserie, il est de ceux qui en a le plus, c’est un anxieux malgré sa nonchalance apparente et ses lunettes de soleil vissées en permanence sur ses yeux.





Je voudrais surtout voir le ballet dans les stands pendant les 200 Miles , surtout que sur une aussi longue course, les bagarres en paquet sont assez rares sauf sur la fin et j’espère voir un finish haletant où le jeu des aspis fera la vainqueur dans la plus pure tradition de l’événement. Je me positionne dans l’infield pour les courses de SSP et SBK. Les spectateurs sont présents mais il n’y a pas foule. Moins qu’en Supercross, la fan zone est bien moins animée  et, signe des temps encore, son expo de motos n’accueille pas des motos de courses mais des cafe racers hyper branchouilles genre Wrench Monkeys ou Deus Machina. Il y a même des paquets de cafés griffés cafe racer à vendre!



Le long des grillages situés à 10 mètres de la piste, les pickups sont garés et les gens juchés dans la benne regardent les courses comme au Volusia Speedway. Beaucoup ont apporté Canopy, barbecue à gaz, saucisses, bière et Coke Zero. La musique des voitures, portes ouvertes, envoie du rap ou de la R&B (pas celle des anciens, celle des jeunes avec de vrais faux seins heliumisés dans les clips vidéos). Le public est bigarré. Plutôt 45 ans que 20. Les plus jeunes sont souvent des afro-américains et des latinos comme on dit ici. Je repense brièvement à un artcile que je l'ai ici et qui dit qu'en 2030, 40% de la population américaine sera métisse (blanc, noir, jaune et/ou latinos mélangé)et que le communautarisme deviendra ingérable.



Il y a sans doute une étude sociologique à faire mais je n’ai pas le temps car les SSP viennent de prendre le départ et déjà Corey Alexander a 20 mètres d’avance. Après 5 tours il a 150 mètres. Il refait le coup de la veille. C’est plié, il est largement au dessus du lot à Daytona.

Le speaker s’égosille toujours, il est vraiment bon, il fait de la radio. On suit bien la course. Les 2 Yam et les 2 Suz sont roue dans roue, Hayes semble le meilleur en accélération, Beaubier au frein, Cardenas est le plus incisif et Hayden toujours discret et très propre bien que les Suzuki bougent plus que les Yamaha. Je suis placé à une accélération très forte en 2 puis le tout en gardant un léger angle pour bien se placer pour le virage suivant. Au bruit, il est net que les traction controls ne sont pas réglés de la même façon ou que Hayes ne l’utilise pas comme les autres. La moto de Hayes fait ce bruit bizarre caractéristique des coupures moteurs plus longtemps que les autres et pourtant c’est lui qui accélère le mieux avec une roue avant qui est à 10cm du sol. Moi qui utilise un TC en course, je me dis que le sien n’est pas le mien tout comme les ingénieurs qui vont avec. Sans parler du pilote. Mais dans un sens, je fais mieux, je suis l’acheteur du TC, l’ingénieur et le pilote… Cette observation de Hayes démontre que le TC n’est pas castrateur d’accélération comme on entend souvent parmi les amateurs, il l’est souvent pour nous si il n’est pas bien réglé ou si le setup d’origine est trop intrusif pour la piste. Et pour avoir vu Hayes modifier sa position plusieurs fois sur ces longues accélérations, le TC n’est pas une playstation, le pilotage physique prime bien. Il demande sensations, analyse et corrections en temps quasi réel tout comme sans TC même si la gestion de la poignée d’accélération est différente.

Les Suzuki bougent plus que les Yam  à cet endroit et leur moteur prend des tours à n’en plus finir. Elles ont le TC aussi, come quoi. Jouissif à regarder.

Après quelques tours, ils ne sont plus que trois en tête. Hayes passe au ralenti, son moteur fait un bruit bizarre. Il doit élevé des chats noirs car il avait cassé dans les 2 manches l’an passé. Embrayage en 2013, moteur en 2014. 3 casses sur 4 manches !

La bagarre des trois restants est superbe, dans le sinueux Hayden fait merveille même si le plus actif est Cardenas. Au final très serré, Beaubier gagne. Une première victoire pour ce rookie en SBK, sans doute pas la dernière. Hayes doit être remonté comme une pendule ! Les prochaines courses devraient être intenses.


J’attends que le piste SBK soit « déconstruite » pour que le route intérieure qui mène aux stands soit réouverte . 10 minutes plus tard je suis dans les garages. Le public peut entrer dans cete zone et aller juqu »au grillage qui longe les canopys en bord de pit lane. Il n’est pas si nombreux que je pensais. Je passe devant le box des contrôles techniques et je vois que les motos de Beaubier, Cardenas, Fillmore (KTM), et Page (une Suzuki privée qui a fait la deuxième vitesse de pointe sur l’anneau) sont en phase de démontage. On demande à voir les culasses des Yam et Suzuki et les injections et boîtes à air des KTM. Je ne comprends pas pourquoi la moto de Page est contrôlée car il est loin en course, sans doute comme un avertissement « attention on t’a à l’œil ».



Je suis proche de la Suzuki, derrière une chaine en plastique, encore une fois je demande si je peux rester et faire des photos au mécanicien Suz et au commissaire sans grand espoir cette fois. Mais pas de problème pour les deux, le commissaire me permet même de m’approcher, je verrai mieux. Je ne sais pas si c’est l’habitude ici ou ma tête illuminée de plaisir qu’ils ont l’habitude de voir traîner depuis 3 jours qui joue mais je suis tout content. A trois mécaniciens, le moteur est dans son support posé au sol en 20 minutes puis un  seul opère à même le sol. Il ôte les arbres, les prépare sur un papier absorbant. Il déculasse et retire les godets mais laisse les soupapes et les ressorts. Il a mis 15 minutes en respectant les ordres de déserrage et en utilisant des visseuses électriques sauf pour le premier tour de dévissage des goujons de culasse. Il appelle le commissaire qui vient avec un pied à coulisse à vernier à cadran (l’électronique n’est pas encore partout! et une petite lampe torche. Il regarde avec sa lampe les conduits de culasse en 20 secondes. Avec son pied à coulisse, il mesure les arbres, j’ai du mal à voir car il me tourne le dos (il charrie quand même !) mais je le vois prendre deux mesures puis sa calculette. Je suppose qu’il mesure la levée des soupapes qui doit rester d’origine en mesurant la longueur du sommet de la came à l’opposé de la came (D), le diamètre (d) de la came perpendiculaire à D puis calcule la levée ( L=D – d) . Les spécialistes, j’ai bon. ? En tout cas, il dit que c’est OK au mécanicien qui remonte le moteur. Deux commissaires passent devant moi avec deux jeux d’arbres à cames dans les mains, sans doute proviennent-ils des SSP démontées avant.





















En prime, la culasse de Corey Alexander :



C’est toujours intéressant de voir un mécanicien professionnel de ce niveau. Il est d’une fluidité dans ses gestes que c’est un plaisir si on aime la mécanique. Il ne s’arrête pas, tout se fait vite sans heurts. Ah si, il s’est arrêté, tout le monde s’est arrêté dans le box du contrôle technique car l’hymne américain acapala encore était retransmis par les hauts parleurs. Mécaniciens et commissaires se sont mis debout, ont ôté leurs casquettes et se sont tournés vers l’endroit où le chanteur était pour écouter « religieusement ».

La suite à venir...



Revenir en haut Aller en bas
Ed

avatar

Nombre de messages : 1690
Age : 53
Localisation : Centre
Date d'inscription : 06/10/2010

MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   Dim 16 Mar 2014 - 16:13

Allez Yves, au boulot !   

Good night Regis, have nice dreams !

Merci pour ce magnifique reportage ; ça fait du bien !
Revenir en haut Aller en bas
GrahamB

avatar

Nombre de messages : 3457
Age : 55
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   Dim 16 Mar 2014 - 16:23

Bravo !
Je suis intrigué par la culasse, qui semble très noire. Effet de l'essence exotique qu'affectionnent les américains ?
Revenir en haut Aller en bas
Mykeul

avatar

Nombre de messages : 3628
Localisation : 41 et 95
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   Dim 16 Mar 2014 - 16:50

Juste  
Revenir en haut Aller en bas
yves kerlo

avatar

Nombre de messages : 6429
Age : 64
Localisation : Vallabrègues 30
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   Lun 17 Mar 2014 - 14:37

Régis a envoyé une première partie de ses photos, il faut remonter un peu plus haut dans son dernier poste.
Son reportage est étonnant car il était seul, et probablement avec peu de matériel.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kerloclassic.com
Jarno

avatar

Nombre de messages : 8659
Localisation : Imatra sur Seine
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   Lun 17 Mar 2014 - 15:04

Pour le démontage de Johnny Rock Page, peut-être est-ce lié à un énorme clash qu'il a eu avec DMG en 2009 : il a été dit qu'il avait gêné un top pilote, je ne sais plus lequel (Yates peut-être) et un responsable de DMG, Al Ludington, est allé directement voir Page pour l'engueuler dans des termes très crus, alors qu'ils étaient seuls dans le box de Page.

Pas de bol pour Ludington, Page avait un enregistreur en route (parce qu'il préparait un reality show) et Page n'a pas hésité à transmettre l'enregistrement à la presse pour dénoncer la façon dont il avait été traité.

Ludington s'est fait virer, mais je crois que Page a néanmoins été suspendu aussi, et dans l'ensemble les gens de DMG ont gardé une grosse dent contre ce pilote assez spécial, entrepreneur un brin mégalo et pas franchement rapide.
Revenir en haut Aller en bas
philwood

avatar

Nombre de messages : 9647
Age : 64
Localisation : yerres
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   Lun 17 Mar 2014 - 15:05

Pas la moindre Umbrella's girl !!! A daytona !!!Comment se fesse????? 

_________________
(hristian Bouchet
Revenir en haut Aller en bas
yves kerlo

avatar

Nombre de messages : 6429
Age : 64
Localisation : Vallabrègues 30
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   Lun 17 Mar 2014 - 15:35

Les choses en fait ont assez peu changé en 40 ans à Daytona, ni les "garages"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ni les Pits

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ni l'infield

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ni les tribunes vides

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ni les umbrella girls...(voir la fin du sujet de Rosenoire), mais ça donne quand même envie d'y retourner.
Bubu tu nous organises un charter?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kerloclassic.com
herve

avatar

Nombre de messages : 1192
Age : 65
Localisation : St Brevin/Nantes
Date d'inscription : 31/10/2010

MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   Mar 18 Mar 2014 - 4:30

Seules les motos ont changé? immobilisme ou manque d'imagination?
En attendant, je reste admiratif par le reportage, on voit que tu sais de quoi tu parles. Sans vouloir dénigrer la presse, c'est mieux qu'un papier de revue. Peut être les motivations sont elles différentes, et le plaisir que tu prends est communicatif, merci de nous le donner!
Revenir en haut Aller en bas
Alynpier

avatar

Nombre de messages : 255
Age : 64
Localisation : Paris-Est
Date d'inscription : 04/12/2013

MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   Mar 18 Mar 2014 - 5:21

Oh oui, Bubu, un charter !!!
J'ai déjà "bénéficié" par deux fois des voyages organisés par Moto Journal ('84 et '95), et c'est des grands souvenirs...
Je sais pas maintenant, mais à l'époque, le Boot Hill Saloon était une adresse incontournable :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et le Rat's Hole aussi...
Revenir en haut Aller en bas
http://lagrangedelavaud.overblog.com/
yves kerlo

avatar

Nombre de messages : 6429
Age : 64
Localisation : Vallabrègues 30
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   Mar 18 Mar 2014 - 14:31

Dernière partie du reportage de Régis (alias Rosenoire) à Daytona la semaine dernière, les dernières photos sont arrivées hier le temps de les insérer aux bons endroits.
Merci à lui pour ce travail de titan, quand on sait qu'il est en convalescence.
Heureusement qu'il n'était pas en pleine forme sinon c'était une semaine travail...!



"...Je file dans les pits le long du mur, je passe devant une station de recharge de smartphones mise à disposition par le Team Graves Yamaha (Pub pour le Générteurs Yamaha) devant leur camion. On branche son smartphone sur un cordon qui crache ses 5 volts, on le pose sur un petit comptoir au vu de tout le monde puis on revient le chercher. Il est toujours là et chargé. Le public visite toujours les stands.  A ne pas faire en France !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je vais me positionner le long du mur face à la première ligne. La pit-lane pour les 200 Miles n’est autorisée que pour certains membres des équipes. Les pilotes partent faire le tour de mise en place. Les commissaires sont environ une dizaine et se partage les 39 partants. Il y en a 39 car les 6 non qualifiés ont été repêchés, il faut dire que 33 motos sur un si grand circuit pendant 1h45 environ, çà risque de faire vide.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rien ne traîne du côté pit lane (.biz) du mur, il est interdit pendant la course d’y laisser quelque chose. Seules les visseuses à choc électrique sont posés sur le mur. Les pistolets pneumatiques sont peu utilisés.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les pilotes s’élancent pour le tour de chauffe, l’ambiance est encore plus tendue que pour les courses précédentes surtout dans les petits teams, sans doUte sont ils un peu anxieux de devoir ravitailler et changer les pneus. Il faut dire que je n’ai vu que vraiment très peu d’équipes s’y entraîner. On est loin des courses d’endurance européenne sur ce plan quel que soit le niveau. Surprenant et presque choquant pour moi.

Le départ est donné. Sans surprise, les 6-7 meilleurs forment un paquet dès le premier tour. Le jeu des aspis sur la banking favorise la formation de paquets d’ailleurs. Très vite 5-6 paquets se forment, les écarts entre chaque augmentent tour après tour. Une ou deux motos s’arrêtent, les pilotes gesticulants des ordres aux mécaniciens qui s’affairent de suite, les motos repartent mais déjà avec du retard. 25 minutes après la course, les ravitaillements commencent, çà me parait tôt. Ils s’échelonneront de 25 à 45 minutes. 19 litres, c’est peu et le banking est un ogre même pour des 600 cm3. Je fais un calcul : disons 40 mn par plein, cela donnera 2 ravitaillements avec deux longs relais et un court. Je comprends les différentes tactiques. On peut mettre le court au début, au milieu ou à la fin. Toutes les grosses équipes font d’abord un long et doivent probablement de décider des deux autres selon les faits de courses. On peut aussi choisir 3 moyens mais cela suppose de partir avec un réservoir non plein mais en cas de souci quelconque ou de circonstances de courses particulières cela réduit les possibiltés de s’adapter.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le déroulement d’un ravitaillement type est : le panneauteur situé dans l’infield dans le premeière courte ligne droite prévient par radio le chef de pit qui prévient le commissaire que la moto va rentrer. Il enjambe le mur se positionne un tour avant sur la pit lane puis quand la moto est proche d’être là, les autres mécaniciens enjambent le mur à leur tour avec les béquilles, les outils, le derrick, les roues. La moto arrive et Le pilote coupe le moteur, les mécaniciens la béquille, le pilote descend de la moto, ils changent les roues et ravitaillent en même temps, le pilote renfourche la moto, il démarre le moteur pendant le débéquillage puis part.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les gros teams n’ont pas à rougir des SERT ou autres YART mais beaucoup aurait à prendre des leçons de bien des teams amateurs français.

Si les roues arrière sont changées à chaque fois, la roue avant ne l’est pas par toutes les équipes à chaque ravitaillement. Je n’ai pas vu de changement de plaquettes ou d’étriers mais j’an ai peut-être raté. Cela étant dit, une 1h45 de course et seulement  freinages à haute vitesse mais espacés et laissent du temps aux plaquettes pour refroidir. Les plaquettes « vitesse » doivent faire l’affaire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Devant, c’est la valse des leaders au jeu des moments choisis pour ravitailler. C’est Triumph contre Yamaha comme aux essais. Pas de grosse chute et pas de safety car. Une chute spectaculaire retransmise en ralenti sur les rares écrans géants fait entendre des Waouhhhhhh venant de la grande tribune NASCAR de l’autre côté du banking. J’avais presqu’oublié qu’il y avait du public à cet endroit tant il est parsemé. Impression ou réalité ? les tribunes du banking doivent contenir 200 000 places, même 10 000 spectateurs ne se voient pas.. Je pense qu’entre cette tribune et le celles de l’infied et le bord de piste il doit y avoir moins de 15 000 spectateurs. C’est un peu triste.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je me déplace, vais en bout des pits là où les motos quittent le banking, puis en bord de grillage dans l’infield, je regarde les panneauteurs. Le speakeur est inusable, il continue de faire de la radio. Il est top ! De plus son accent est compréhensible, il prononce bien les numéros et les noms des pilotes,  ce qui est un plus pour moi.


Je reviens dans les pits, les équipes ayant choisi de faire le relais court en fin ravitaillent. Gerloff, le pilote numéro un Yamaha est tombé mais remonte, son équipe le soutient à distance dans le pit devant l’écran des temps et l’écran de TV. Son coéquipier, JD Beach, est tombé il revient aux stands. Il reste 15-20 minutes de course. C’est l’agitation, les mécaniciens se mettent en ordre de marche, chacun connait son rôle, les carénages et autres guidons ou platines repose-pied sortent de leur casiers accessibles. La moto est là, elle est béquillée. JD Beach descend, il ne semble pas souffrir, s’engouffre dans le pit en enjambeant le mur, je sens que la moto, elle, souffre. Le poly est changé, la vérification des commandes aux pieds et aux mains est faite par les mécaniciens attitrés. Le chef mécanicien est à genoux et inspecte le dessous du moteur. JD beach s’approche du mur prêt à repartir, le chef mécano appuie sur le bouton de démarreur ? Un bruit de moteur électrique qui tourne dans le vide se fait entendre parmi le bruit des motos passnat sur le banking juste en face à 30 mètres. Il insiste, le moteur de la Yamaha reste muet. Le chef mécano fait signe avec ses mains que c’est fini. It’s over ! Beach retourne dans le fond du box, dépité, battau même. Il restra un long moment assis, décasqué. Il parait inconsolable. Les mots de son entourage ne changent rien.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sale week-end pour les Yamaha officielles. Pas de pole, 2 chutes en courses dont définitive. C’est le triomphe de Triumph (elle est facile.. .) qui se précise d’autant que le poleman Danny Eslick est en tête avec 10 secondes d’avance à 6 tours de la fin.

Il gère et gagne. Derrière c’est le jeu des aspis par paquet et une fois sur deux celui qui est derrière à 5 mètres du précédent à 300 mètres de la ligne passe devant. Si il est collé, il passe mais se fait repasser souyent sur le fil. Je regarde, j’apprends, je me dis qu’un jour… Je revois Moto Journal et Moto Revue avec Aldana, Roberts, Emde, Agostini, Sheene que je lisais jeune ado, puis Pons évidemment, et un peu plus tard Spencer, Lawson puis Russel « Mr Daytona ".


Voila c’est fini, plus de bruit. La cérémonie du podiun sur la Daytona Vicotry Lane, graal de tout pilote  de NASCAR , se déroule. Les équipes rangent tout, certaines se dépêchent, d’autres semble vouloir prolonger la plaisir. Il faut dire qu’il est tôt, 15 heures et le soleil est très chaud.

Pendant ce temps, Joey Pascarella, le vainqueur de 2012, reste assis sur le mur des pits. Pensif et déçu, Il se dit peut-être comment pourrai-t-il rééditer le hold-up qu’il avait réussi deux années auparavant.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je retrouve mon ami califiornien qui finit de charger sa remorque, il est déçu. Il n’avait aucune confiance dans le pneu et a mal roulé. Il finit 20ème et prend un point. Il ne sait pas si il ira à Road Atlanta, Wisconsin pour la prochaine. Je le sentais anxieux, j’avais raison, cela l’a empêché de prendre un maximum de plaisir et de se lâcher. Il me présente son attelage. Un gros pickup ( $15 000, gloups…) et sa remorque de 6 mètres de long avec atelier et lieu de vie ($14 000 dollars, regloups…. Chanceux ces américains. Il va mettre deux jours à faire les 5 000 km (re-regloups !) du retour. Précision, cet attelage se conduit avec un regular driving license (permis voiture B chez nous, re-re-regloups !). On se dit qu’on va se tenir au courant mutuellement de nos saisons.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je refais le tour des garages, Je croise Larry Pegram, souriant mais pas joyeux, le box du contrôle technique est plein, les motos des 200 Miles seront contrôlées très vite.

La moto du vainqueur dans le box du contrôle technique :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Je retourne une dernière fois dans la fan zone, je prends un café, m’assois, regarde autour de moi dans le silence revenu. Je suis heureux comme un jeune enfant qui a gagné une petite moto en plastique avec des vraies roues qui tournent dans le cornet surprise en papier coloré que sa maman lui a rapporté de retour de la boulangerie (les jeunes, demande à vos pères encore pour comprendre !).

Je finis mon café, je le trouve très bon. Je me lève, je passe devant le marchand de glaces qui plie son stand, je lui demande si il peut m’en servir une quand même. Il dit oui, je prends un esquimau simple vanille, il n’a pas de cookie dough, dommage.

Je longe la piste pour reprendre ma voiture, je ne me presse pas. Je roule sur la grande artère de l’infield, j’arrive là où la piste SBK la croise. Je m’arrête, descend, je fais toute cette portion de piste à pied comme si je devais y rouler demain, je l’apprends, elle est assez lisse mais il y a une saignée longitudinale mal réparée qu’il faut couper pour prendre la bonne trajectoire pour entrer fort sur le tri-oval. Je regarde le sacs plastique noirs remplis de je ne sais quoi qui servent de protection posés en tas contre le mur qui longe le bord intérieur de la piste, je me dis qu’il ne faudra pas que je regarde ce sacs. Je regarde à nouveau en détail cette saignée, la jauge du pied. Cà doit bouger un peu là, il faut bien assoir le pneu arrière avant d’arriver sur la saignée sans doute. Regarde loin, l’anneau est large. Mets gaz !! Full throttle !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Voilà, cette fois c’est fini.  Encore quelques jours à Daytona Beach pour me reposer car je sens que j’en ai besoin. Ma tête est prête. Y’a plus qu’à. La saison va arriver, il faut que je sois en forme. Ils connaissent un peu rosenoire les allemands mais ils vont voir comment je gère l’aspi maintenant. Achtung, rosenoire ist zurück !


En attendant, je vais faire comme cette femme de sable. Je vais espérer que la marchand de sable me fasse rêver à mon aspi victorieuse sur la banking

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kerloclassic.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   Mar 18 Mar 2014 - 15:25

Merci Yves d'avoir pu insérer mes photos !      
Revenir en haut Aller en bas
Jarno

avatar

Nombre de messages : 8659
Localisation : Imatra sur Seine
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   Mar 18 Mar 2014 - 16:19

Somptueux reportage, il y a tout dedans, du grand art !

    

Merci beaucoup Régis d'avoir pris le temps de faire ces photos et sans doute de prendre des notes pour tout nous raconter.
C'est tellement tentant de juste profiter de ces moments extraordinaires sans s'emm..... à penser aux autres.

Donc merci à nouveau de nous avoir si bien fait partager ton séjour à Daytona.  


Edit : et merci à Yves d'avoir pris le temps d'insérer toutes ces photos   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   Mar 18 Mar 2014 - 22:43

Je suis content que cela vous plaise   

Et non, Jarno, je ne prends aucune note. Je suis une éponge, j'emmagasine les choses, puis je les ressors comme çà d'un trait sans revenir dessus (quelques fautes doivent traîner...). C'est facile quand tu vis les moments à fond.
J'ai aussi l'habitude d'écrire mais dans un autre genre.
D'ailleurs j'écris ces lignes dans des moments où j'avais besoin de me reposer. Je m'assois à l'ombre, j'ouvre un document word et j'écris, il ne reste plus qu'à copier le texte dans plb quand j'ai un wifi.

C'est la première fois que je fais des photos sur un circuit ou ailleurs, je croyais que cela filtrerait ma perception de la réalité et, justement, m'empêcherait de vivre les moments à fond mais j'ai découvert qu'avec un smartphone ce n'est pas gênant. On le dirige d'une main vers la cible approximativement en ne jetant qu'un très bref coup d'oeil sur l'écran pour vérifier que c'est Ok, on tape deux ou trois fois sur la zone déclencheuse de l'écran et c'est fait. l'oeil et le cerveau ne sont pas dans le smartphone. Le principal appareil photo reste ma tête.
Bien entendu, la qualité du document n'est pas Philwoodesque!

Pour les vidéos, c'est plus gênant et filtrant.





Revenir en haut Aller en bas
loupio

avatar

Nombre de messages : 1114
Age : 56
Localisation : Jodoigne - Belgique
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   Mer 19 Mar 2014 - 1:26

c'est magique. Merci pour ce vécu de l'intérieur. Pour moi qui suis un béotien à ce sujet, j'apprécie particulièrement l'analyse technique faite au fur et à mesure de tes observations. Un reportage bien plus riche que ce qui m'a été donné de lire dans les revues jusqu'ici.

Voici 3 ou 4 ans, j'ai eu l'occasion de suivre, sur un forum, l'aventure en "presque live" du pilote belge Marc Fissette au TT et North West 200. Il nous racontait ses expériences, son apprentissage, ses peurs, son ennui (le temps semble visiblement long sur l'Ile entre les séances, surtout que l'ambiance n'était pas réjouissante dans son team), sa rage contre un réservoir pas adapté à la longueur du circuit, etc... Ce vécu de l'intérieur était très enrichissant mais Marc n'avait pas ton sens du verbe ;-)

Les journalistes professionnels devraient parfois s'inspirer de tout ceci... et je ne suis pas persuadé qu'il est plus intéressant de suivre Marquez ou Rossi dans une pseudo journée type de champion qu'un pilote de troisième zone qui est admiratif de ce qui lui arrive...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.international-racingshow.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs   

Revenir en haut Aller en bas
 
[SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [SORTIES] Daytona 2014 en presque live tout spécialement pour les ptilaneurs
» Arès ? « Tout est pur pour ceux qui sont purs, et rien n’est pur pour ceux qui sont impurs »
» [SORTIES] Rétro Ventoux Classic Moto 2013 - 21 avril 2013
» Calendrier des sorties CLUB 2014
» Leonart 125 Daytona spyder

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITES :: [WSBK, SSP, STK, BSB, MA, etc]-
Sauter vers: