AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionNouveaux messages depuis dernière visite
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 10 Invités :: 2 Moteurs de recherche

andreas länström

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 187 le Lun 3 Déc 2012 - 14:45
Derniers sujets
» Solitude
Aujourd'hui à 0:33 par justin

» [Oldies] Quizz??????
Hier à 21:24 par JH42

» Les soirées de Grands Prix
Hier à 21:09 par justin

» [Oldies] Les Suzuki 500 RG
Hier à 20:55 par magma

» [MotoGP] KTM
Hier à 20:07 par Toop

» [Oldies] C'était le bon temps...
Hier à 19:40 par Adco

» [Oldies] Les Aermacchi deux temps
Hier à 19:26 par JH42

» [GP125] All that you wanted to know on Aprilia RSA 125, and more, by Mr Jan Thiel and Mr Frits Overmars (PART 5)
Hier à 18:49 par andreas länström

»  [Oldies] Les découvertes de Tonton Hubert (Part 4)
Hier à 15:37 par Noël

» Meeting du RD 500 club de France 2019 à Magny-Cours
Hier à 13:56 par EDOUARD Jean

» [ePower] Tournant Historique
Hier à 12:01 par geuledebois

» [Oldies] Influence de son passé sur les travaux de Kaaden...
Hier à 11:44 par magma

» [Oldies] Les transporteurs de motos des paddocks
Hier à 0:59 par t2

» [Oldies] Michel ROUGERIE, 30 ans déjà !
Sam 15 Déc 2018 - 22:26 par PLP

» [oldies] ] Thruxton 1964-1976
Sam 15 Déc 2018 - 20:49 par philwood

» Restauration MONDIAL 125cc Speciale.
Sam 15 Déc 2018 - 10:46 par perruche

» [MotoGP] GP 2019 , infos , nouveautés , résultats des tests , potins et ....
Sam 15 Déc 2018 - 8:59 par EDOUARD Jean

» [Oldies] Des livres sur la course moto
Sam 15 Déc 2018 - 7:38 par philippe7

» [Oldies] Moto Journal 200 - 1977 : vedettes en piste
Ven 14 Déc 2018 - 17:26 par TZ350GP

» Retour sur le salon Moto Légende.
Ven 14 Déc 2018 - 14:47 par bike70

» [Livres] Y a pas que la moto dans la vie ! (??)
Ven 14 Déc 2018 - 9:25 par bubu

» Badge casque NAVA
Ven 14 Déc 2018 - 9:04 par derrick973

» [Road racing] calendrier 2019
Ven 14 Déc 2018 - 8:51 par jeanmichel.prudon

» [Road racing] Tourist Trophy Premiere
Ven 14 Déc 2018 - 7:08 par mickey

» [Oldies] Angel Nieto Mike Hailwood ( Part 4 )
Jeu 13 Déc 2018 - 22:20 par Adco

» [Oldies]Promosport 250 listes des pilotes et classements de 1978 à 1985
Jeu 13 Déc 2018 - 19:01 par tripotemascagne

» Motobecane Grand Prix 350
Jeu 13 Déc 2018 - 18:52 par fredomono

» IMOLA 200 1978
Jeu 13 Déc 2018 - 17:44 par singleton560

» [Sorties] Salon Auto-moto de Cavaillon 8 et 9 Décembre 2018
Jeu 13 Déc 2018 - 10:24 par biger

» [Oldies] Jarno Saarinen, la star qui a révolutionné le pilotage... (Part 3)
Jeu 13 Déc 2018 - 9:26 par bubu

La réclame...
Mots-clés
geco eurosport aermacchi 1000 HOnda triumph RACING ducati wanted rouge 1973 suzuki yamaha aprilia france motobecane ROAD zone 2013 2018 icgp fourche coupe moto side classic
Meilleurs posteurs
Marc
 
philwood
 
mickey
 
Pierre"PhilRead"
 
EDOUARD Jean
 
Jarno
 
Fügner
 
yves kerlo
 
janpol84
 
Dialmax
 
La réclame...

Partagez | 
 

 Usine Bultaco

Aller en bas 
AuteurMessage
Marc
Admin
avatar

Nombre de messages : 27598
Age : 60
Localisation : Villiers sur Marne (94)
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Usine Bultaco   Sam 1 Déc 2018 - 23:56

Une traduction d'un article intéressant publié sur le blog BULTACO - FANTIC MOTOR / BUILT TO GO par "Fernando".

N'hésitez pas à corriger...

--------------------------------------------------------------------------------------------------

CEMOTO, société motoriste espagnole, a été fondée sur 17/05/1958 par 19 personnes, 19 passionnés (Joan Chalamanch, Albert Nomen, Josep Nomen, José Fèlix Asequell, Jaume Mas, Josep Sol, Paco López, Joan Prat, Josep Maria Nogué, Tomàs Salafranca, Marcel Cama, John Grace et d'autres), qui dans des conditions difficiles se sont lancés dans la création de la nouvelle marque, selon la devise de Don Paco: « le marché suit le drapeau à damier. »

La première Bultaco a été conçu dans la ferme de San Antonio, d'où le moteur baptisé en son honneur, par un noyau fondateur confiné qui, en seulement quatre mois et à partir d'une feuille blanche, a fait le premier prototype.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
www.masiasanantonio.com/historia/

Ils venaient tous de Montesa et ne voulaient pas partir d'une réalisation précédente.

Cette ferme, liée à l'histoire des familles Bultó et Marqués depuis 200 ans, est, depuis la fondation de Bultaco, un centre d'activité pour les événements motorisés, où se trouve aujourd'hui le Camp Bultaco, ancien épicentre du Trial de San Antonio, le premier Trial organisé en Espagne.

Par là sont passés ni plus ni moins que des pilotes comme : Emerson Fittipaldi et Graham Hill (deux fois champions du monde de Formule 1), Niki Lauda (trois fois champion du monde de Formule 1), Kenny Roberts (trois fois champion du monde 500cc), Barry Sheene (deux fois champion du monde 500cc), Wayne Rainey (triple champion du monde de motocyclisme en 500 cc), Jim Pomeroy (premier pilote américain à remporter un Championnat du Monde Moto Cross), les légendaires Sammy Miller, Martin et Alan Lampkin, Malcolm Rathmell, Charles Coutard, etc, etc.

Le 3/10/1958 les essais commencèrent et en février 1959 le premier modèle fut achevé, qui fut présenté le 21/03/1959 à l'hôtel Ritz à Barcelone, le "Tralla 101 Gran Turismo".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Selon Louis Oulevey, amateur français passionné de Bultaco, c'était la première usine, mais je n'y ai trouvé aucune référence. Apparemment, comme l'explique un lecteur du blog, il s'agissait d'un entrepôt de pièces détachées d'usine, situé près de l'ancienne route N-II, près des installations espagnoles du RCD.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Par l'intermédiaire du maire de Sant Adriá, ils obtiennent une ferme avec suffisamment de terres et l'autorisation de construire l'usine: c'est Mas Caselles, une ancienne ferme située à côté de la voie ferrée de la ligne Barcelone-Mataró.
Là, autour de l'édifice d'origine ont été construits en agrandissements successifs, les bâtiments qui constituaient l'usine emblématique.


Situation de Mas Casellas, une fois que les environs du Polígono del Besós ont été urbanisés.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vues aériennes du Mas Casellas

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Entrée principale de l'usine:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Entrée principale, véhicules de l'époque : camionnette Sava J5, camion de livraison Ebro de Bultaco, Seat 850 et 127.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La tranquillité véhiculée par cette image de l'entrée ne reflète pas l'agitation de l'intérieur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vue de l'accès devant l'entrée principale, un chemin de terre parallèle à la ligne ferroviaire Barcelone-Mataró, la plus ancienne d'Espagne.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


C'était la piste d'essai à côté de la voie ferrée, sans clôture de séparation. En arrière-plan, vous pouvez voir ce que j'imagine être un testeur (une roue), au premier plan des carters de vilebrequin, un trésor qui va maintenant faire saliver plus d'un d'entre nous.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En regardant les photos, et après avoir lu quelques commentaires, il va sans dire que Bultaco a beaucoup investi dans les motos et surtout dans la compétition, et peu dans les bâtiments. Bien que je crois que même dans le concept de l'usine il y a une certaine logique derrière cela.

Par rapport à l'uniformité ennuyeuse des modèles actuels, l'image de marque des motos de l'époque était beaucoup plus définie, donc je pense qu'il est beaucoup plus facile de s'identifier à Bultaco ou Montesa ou Ossa, selon les préférences personnelles, car ils ont des traits très clairs.

Bultaco a toujours mis l'accent sur l'efficacité, ce qu'il a réalisé et de quelle manière, même au détriment de la pureté esthétique, tandis que Montesa a presque toujours fait des motos aux lignes épurées et au concept clair.

Les usines des deux prennent un peu cette position, l'usine de Mas Casellas reflète ce genre d'efficacité passionnante, dans un peu de chaos, tandis que Montesa avait une usine impeccable, dont le projet a été confié aux architectes Alfonso Milá (frère de Leopoldo, auteur de l'Impala et de la Cota 247) et Federico Correa.

Patio de l'usine, à gauche, armée de Seat 600 et 1400C, à droite, Pursang Mk1.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Cour d'entrée de l'usine, pleine de motos qui attendent d'être expédiées et protégées des intempéries par des bâches. Au premier plan, une silhouette familière, avec un chapeau, bien qu'on ne savait pas si c'était Don Paco.
Heureusement, un lecteur du blog, Antoni Mora, nous l'a expliqué : "Ce monsieur au chapeau est Don Paco Bultó, il porte un sac bleu sur l'épaule qu'il a toujours porté, qui appartenait à la compagnie aérienne Pan Am, et la personne qui le suit est Don Juan Soler Bultó, qui était directeur commercial de l'usine (son neveu et père du grand champion Manuel Soler), la photo fut prise par le photographe officiel de la maison D. Luis Guallar et est prise du corridor supérieur qui relie les bureaux ".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Vue de la cour au rez-de-chaussée

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bultaco Campera Mk2, et au premier plan une Campera Agriculture 175

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Une file de Frontera Mk9, première série (vers janvier 1975)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Frontera Mk9, première série, avec des garde-boues en fibre de verre (l'avant était commun au Pursang) au lieu des garde-boues en acier inoxydable qui ont été utilisés d'avril-mai 1975 et qui ont été conservés même à la fin du restyling de cette année-là, qui comprenait le remplacement du cache de la boîte à outils par un autre semblable au Pursang plus stylisé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Image aérienne de l'année 1977, la ville a atteint Mas Casellas (environ au centre de l'image)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En 1986, le Parc du Besós a été inauguré, selon un projet des architectes de renom Helio Piñón et Albert Viaplana. Dans le tracé on peut voir une diagonale qui reprend approximativement l'ancien alignement arrière de l'usine Bultaco, et c'est le seul vestige reconnaissable de l'usine mythique. La ligne de chemin de fer a conservé son tracé et continue de passer à quelques mètres de l'ancien Mas Casellas, aujourd'hui occupé par un parking en plein air et une installation dans le quartier de La Mina. Récemment, ce qui était autrefois le quartier de La Catalana, de l'autre côté de la Ronda Litoral, a été démoli, achevant une régénération urbaine qui rend cette zone méconnaissable comme elle l'était jusqu'aux années 1950.

Vue aérienne actuelle de l'ancien emplacement du Mas Casellas, la ligne blanche indique l'emplacement approximatif.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


A l'automne 1976, Bultaco s'installe dans une nouvelle usine, également à San Adrián del Besós, où elle restera jusqu'à la fin de ses jours.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


En 1979, la crise de la marque devient évidente, D. Paco reprend les rênes pour tenter de sauver la situation. La suspension des paiements a été présentée le 14/04/1980. Plusieurs projets de vente ont été négociés, à Honda, à Puch, entrée dans une sorte de consortium avec Montesa, Ossa et Derbi, mais ce ne fut pas possible. La rigidité du personnel, d'environ 500 personnes, par opposition à la réduction de 250 personnes déterminée par les études de faisabilité réalisées, a été l'une des principales raisons, mais pas la seule, en fait même celles qui étaient flexibles, comme Montesa, ont pu prolonger l'agonie mais ont aussi fini par disparaître. L'histoire de Bultaco en tant que telle a pris fin en 1982, bien que la fermeture définitive n'ait eu lieu qu'en 1984.

Images obtenues de : Moto Guapa (site de Miquel Graells), Site officiel Bultaco, Club Cemoto, Louis Oulevey (Zhumoriste), Wayne Weedon (Trials Central), De Racehelden van Weleer, et archives personnelles.

_________________
Un p'tit clik vaut mieux qu'une grande claque; c'est Harry qui l'a dit! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

http://www.paddock-gp.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pit-lane.biz
biger

avatar

Nombre de messages : 2045
Age : 105
Localisation : lyon
Date d'inscription : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Usine Bultaco   Dim 2 Déc 2018 - 14:58

Un pit-laner devrai pouvoir parler aussi de cette "casa"............si jamais il veut bien parler.

Salut Loulou
Revenir en haut Aller en bas
panerai

avatar

Nombre de messages : 633
Localisation : le long de la 10....
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Usine Bultaco   Dim 2 Déc 2018 - 15:00

Je ne suis pas un aficionados de Bultaco, mais cet article est passionnant chef



Le Fayot.
Revenir en haut Aller en bas
bartau

avatar

Nombre de messages : 741
Localisation : Herm - Landes
Date d'inscription : 06/11/2014

MessageSujet: Re: Usine Bultaco   Dim 2 Déc 2018 - 15:41

Pas mieux!
Revenir en haut Aller en bas
Apriliabarth

avatar

Nombre de messages : 3501
Age : 47
Localisation : cherbourg
Date d'inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Re: Usine Bultaco   Dim 2 Déc 2018 - 17:31

Beau boulot

Qui connait un peu les moteurs de karting Bultaco..?
Revenir en haut Aller en bas
louloubec

avatar

Nombre de messages : 116
Age : 76
Localisation : haute savoie
Date d'inscription : 30/01/2011

MessageSujet: Re: Usine Bultaco   Lun 3 Déc 2018 - 16:23

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
raymond duriez



Nombre de messages : 98
Localisation : maine et loire
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: Usine Bultaco   Lun 3 Déc 2018 - 16:30

Merci ,Marc , Très intéressant
J'ai beaucoup aimé cette marque, que ce soit les modèles TT ou les TSS.
Revenir en haut Aller en bas
EDOUARD Jean

avatar

Nombre de messages : 9004
Age : 72
Localisation : ARGELIERS dans L'Aude
Date d'inscription : 14/08/2011

MessageSujet: Re: Usine Bultaco   Lun 3 Déc 2018 - 16:36

L' époque où Bultaco tournait tout berzingue .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Apriliabarth

avatar

Nombre de messages : 3501
Age : 47
Localisation : cherbourg
Date d'inscription : 07/02/2010

MessageSujet: Re: Usine Bultaco   Lun 3 Déc 2018 - 17:12

Merci louloubec pour tes documents.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Usine Bultaco   

Revenir en haut Aller en bas
 
Usine Bultaco
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grosse réduction sur le Boosting d'usine (Falcoboosting)
» Des cigognes s'installent dans une usine de l'estuaire
» 3. au 5. Juin 2011 Daimler AG, Usine de Wörth, 60 ans Unimog
» Cherche carte mag usine Téfal
» une usine à gaz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: OLDIES BUT GOODIES-
Sauter vers: