AccueilGalerieRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexionNouveaux messages depuis dernière visite
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 23 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 21 Invités :: 3 Moteurs de recherche

Buell-LN, Toop

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 418 le Mar 13 Fév 2024 - 1:10
Derniers sujets
» [WSBK] Australie à Phillip Island les 23 - 24 et 25 Fev 2024
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeAujourd'hui à 4:51 par EDOUARD Jean

» Valves à l'échappement
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeHier à 23:50 par MacPepR

»  [MotoGP] Infos , nouveautés , potins , tests et plus pour la saison GP 2024 ...
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeHier à 20:41 par Aragon

» [Oldies] Quizz (29)
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeHier à 19:34 par jeannin

» Le moteur rotatif de Wankel : espoirs et désillusions.
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeHier à 19:34 par MacPepR

» Imatra IRRC 2024
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeHier à 17:59 par SuomiFinn 95

» SALON MOTO COLLECTION CANY-BARVILLE (76) 24 mars 2024
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeHier à 15:49 par GaazAsso

»  [WSBK] Infos 2024
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeHier à 15:44 par Aragon

» [Oldies] Questions (vitesse 1947-1976)
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeHier à 12:26 par DidierF

» [Oldies] Courses de côte
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeVen 23 Fév 2024 - 23:05 par Adco

» ManxGP 2024, newcomer Français en 250cc GP lightweight
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeVen 23 Fév 2024 - 21:25 par etienne24II

» [Oldies] Kesako et quelle année?
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeVen 23 Fév 2024 - 8:25 par panerai

» Pierre Audry
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeVen 23 Fév 2024 - 0:00 par cromagnon

» [Oldies] Moteur MONDIAL 175cc année 1960
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeJeu 22 Fév 2024 - 14:36 par EDOUARD Jean

» [Oldies] Honda 125 CR93 /1963
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeJeu 22 Fév 2024 - 14:28 par jack177071

» [Oldies] Side-Car: quelques images
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeJeu 22 Fév 2024 - 13:31 par DidierF

» [Oldies] Honda 6
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeJeu 22 Fév 2024 - 11:17 par jeannin

»  [Bla bla bla] ePower : Y va-t-on vraiment ? suite
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeMer 21 Fév 2024 - 19:49 par yves kerlo

» [Oldies] Jack Findlay, pilote de légende
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeMer 21 Fév 2024 - 14:40 par Dalton 40

» [GP] Johann Zarco 
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeMer 21 Fév 2024 - 9:21 par t2

» [Oldies] Yamaha 750 TZ
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeMar 20 Fév 2024 - 21:22 par MINGRET01

» Les traitements de surfaces sur 2 temps
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeMar 20 Fév 2024 - 18:10 par rudgissimo

» [Oldies] 50cc de vitesse : Toute leur histoire ! (partie 2)
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeMar 20 Fév 2024 - 17:35 par jack177071

» [Oldies] Malheureusement, ils sont partis...
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeMar 20 Fév 2024 - 15:44 par METIVIER

» [Oldies] Les Aermacchi deux temps
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeDim 18 Fév 2024 - 22:48 par jack177071

» [2 Stroke] Gabriele Gnani
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeDim 18 Fév 2024 - 20:24 par vorlis

» [GP] Fabio Quartararo
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeDim 18 Fév 2024 - 15:03 par EDOUARD Jean

» [Oldies] Parlons Paton!
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeDim 18 Fév 2024 - 13:38 par Adco

» Nouvelle montée historique organisée par DIEPPE RALLYE HISTORIQUE
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeSam 17 Fév 2024 - 16:38 par GaazAsso

» controle technique moto
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeSam 17 Fév 2024 - 14:32 par herve

Mots-clés
1973 inventaire artisanales motos 2013 aprilia ROAD rouge zone ducati coupe motobecane bourg suzuki charade daytona oldies wanted Mans francaises RACING side bresse yamaha 1976 moto
Meilleurs posteurs
Marc
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting16 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting13 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting15 
EDOUARD Jean
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting16 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting13 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting15 
philwood
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting16 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting13 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting15 
Pierre"PhilRead"
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting16 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting13 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting15 
mickey
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting16 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting13 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting15 
yves kerlo
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting16 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting13 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting15 
bubu
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting16 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting13 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting15 
Fügner
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting16 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting13 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting15 
Dialmax
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting16 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting13 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting15 
Jarno
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting16 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting13 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Voting15 
La réclame...
-29%
Le deal à ne pas rater :
-29% Ecran PC 32″ LED AOC (Dalle VA – 75 Hz – 1 ms – FreeSync)
189.91 € 268.76 €
Voir le deal

 

  [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
EDOUARD Jean

EDOUARD Jean


Nombre de messages : 19073
Age : 77
Localisation : ARGELIERS dans L'Aude
Date d'inscription : 14/08/2011

 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Empty
MessageSujet: [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023    [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeMer 26 Avr 2023 - 10:54

En premier lieu , une nouvelle , Maximilien Bau ne mettra plus son cuir sur les pistes motos en compétition , une décision prise aprés l' épreuve du Mans avec son entourage , le déces de Clement Stoll sur le circuit de Nogaro avait trop marqué lui et son entourage les 2 familles Bau et Stoll  étaient de même département et se côtoyaient très souvent , l' image de Clément l' a suivi à chaque mètre de piste au Mans et en plus dans des conditions difficiles , Max je t' ai suivi très souvent physiquement sur tous les circuits de France et tu n' as fait plaisir pendant une dizaine d' années depuis tes 14 ans ( un enfant ) avec ta 125 Honda NSR et déjà en championnat FSBK et tu termine en SBK , merci beaucoup Max , bon chemin et bonne réussite pour ton avenir .

Revenons à notre WE de Nogaro .

Comme souvent c' est pluie sur Nogaro .

https://www.lachainemeteo.com/meteo-france/ville-412482/previsions-meteo-nogaro-aujourdhui

Cr de présentation de la FFM .

 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Nogaro16

FSBK Nogaro : La seconde manche s’annonce passionnante

Pour la troisième année consécutive le Circuit Paul Armagnac de Nogaro sera le théâtre de la seconde manche du Championnat de France Superbike, du 28 au 30 avril. L’ASM Armagnac Bigorre, sous la coupe de la Fédération Française de Motocyclisme, accueillera Mike Di Meglio, Kenny Foray, Mathieu Gines, Jérémy Guarnoni et consort. Après une première étape très disputée dans toutes les catégories, du très grand spectacle est à prévoir dans le Gers, où plus de 13 000 fans avaient fait le déplacement en 2022.


SUPERBIKE : DI MEGLIO AURA FORT À FAIRE

En ce début de saison, Mike DI MEGLIO (Honda CBO – Michelin) est sur un nuage, après avoir remporté les deux courses lors de la première étape, l’actuel leader du Championnat a enchaîné en remportant la 46ème édition des 24h Motos deux semaines plus tard. Très à l’aise sur le Circuit Bugatti du fait de sa grande expérience internationale, DI MEGLIO va désormais devoir s’illustrer sur des tracés qu’il connaît moins, à commencer par les 3,336 km du Circuit Paul Armagnac de Nogaro.
Son principal concurrent pourrait bien être nul autre que son coéquipier Alan TECHER (Honda CBO – Michelin), également vainqueur des deux tours d’horloge dans la Sarthe. Celui-ci compte 13 points de retard mais a accumulé plus d’expérience à Nogaro depuis son retour en Championnat de France en 2020. Provisoirement 3ème, à un seul point derrière le natif de Cannes, Corentin PEROLARI (Yamaha Moto Ain – Pirelli) a également signé deux podiums au Mans et a même affirmé au micro de Jean-Claude Bruneau, son ambition de jouer le titre Superbike. Un objectif élevé pour le jeune pensionnaire du Team Moto Ain dirigé par Pierre Chapuis, qui va sans aucun doute se donner tous les moyens d’y arriver.
Auteur d’un début de saison prometteur pour sa troisième année au guidon de la Ducati, l’expérimenté Grégory LEBLANC (Ducati TWR – Pirelli), aura de sérieux atouts à faire valoir, notamment la puissance de son moteur V4 qui pourrait faire la différence sur les deux longues lignes droites de Nogaro.

Si la météo et la mécanique se montrent plus clémentes, plusieurs favoris moins en vue au Mans devraient faire leur retour aux avant-postes. C’est notamment le cas des trois derniers Champions de France Kenny FORAY (BMW Tecmas – Michelin), Mathieu GINES (Yamaha – Pirelli) et Jérémy GUARNONI (BMW MDS – Dunlop) qui auront à cœur de rapidement stopper la série de Mike DI MEGLIO pour se replacer dans la course au titre. Moins à son avantage qu’en fin de saison dernière, Martin RENAUDIN (Yamaha Supported Team Moto&GP Addict – Pirelli) sera également l’un des hommes à surveiller de près dans le Gers, lui tentera de faire son retour dans le top 5.

De plus en plus rapide et expérimenté, Chris LEESCH (Honda – Michelin), avait réalisé son premier podium Challenger sur le Circuit Paul Armagnac en 2022. Cette confiance permettra-t-elle au Luxembourgeois de réitérer sa performance du Mans en signant de nouveaux bons résultats ?
En Challenger, si Corentin PEROLARI semble au-dessus du lot en ce début de saison, Alexis LAMIRE (Yamaha – Pirelli) et Johan NIGON (Yamaha – Pirelli) pourraient se rapprocher du pilote de la Yamaha n°96 sur un circuit où ils détiennent plus d’expérience en course sur les dernières saisons. Sur la machine la plus performante du moment, le tout jeune Tom BERCOT (Honda CBO – Honda) poursuit sa progression et pourrait être en mesure de revenir sur le podium Challenger à Nogaro.

Si la météo et la mécanique se montrent plus clémentes, plusieurs favoris moins en vue au Mans devraient faire leur retour aux avant-postes. C’est notamment le cas des trois derniers Champions de France Kenny FORAY (BMW Tecmas – Michelin), Mathieu GINES (Yamaha – Pirelli) et Jérémy GUARNONI (BMW MDS – Dunlop) qui auront à cœur de rapidement stopper la série de Mike DI MEGLIO pour se replacer dans la course au titre. Moins à son avantage qu’en fin de saison dernière, Martin RENAUDIN (Yamaha Supported Team Moto&GP Addict – Pirelli) sera également l’un des hommes à surveiller de près dans le Gers, lui tentera de faire son retour dans le top 5.

De plus en plus rapide et expérimenté, Chris LEESCH (Honda – Michelin), avait réalisé son premier podium Challenger sur le Circuit Paul Armagnac en 2022. Cette confiance permettra-t-elle au Luxembourgeois de réitérer sa performance du Mans en signant de nouveaux bons résultats ?
En Challenger, si Corentin PEROLARI semble au-dessus du lot en ce début de saison, Alexis LAMIRE (Yamaha – Pirelli) et Johan NIGON (Yamaha – Pirelli) pourraient se rapprocher du pilote de la Yamaha n°96 sur un circuit où ils détiennent plus d’expérience en course sur les dernières saisons. Sur la machine la plus performante du moment, le tout jeune Tom BERCOT (Honda CBO – Honda) poursuit sa progression et pourrait être en mesure de revenir sur le podium Challenger à Nogaro.

 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Fbk-sb10

SUPERSPORT 600 : LES ÉCARTS DEVRAIENT SE RÉDUIRE

Le Championnat Supersport 600 a démarré sur les chapeaux de roues lors de la première étape sur le Circuit Bugatti. À la surprise générale, Hugo Robert (Yamaha – Michelin) s’est tout particulièrement distingué après une saison 2022 compliquée, en décrochant sa première victoire au Mans. Il est donc actuel leader, à égalité de points avec l’ambitieux Johan GIMBERT (Yamaha – Pirelli) qui a fait preuve de maturité dans la Sarthe en assurant la 2ème place coup sur coup. Les deux garçons pourraient se retrouver au duel lors de cette deuxième manche. Kévin LONGEARET (Yamaha – Pirelli), pilote émérite de la catégorie et surprenant vainqueur de la course inaugurale de cette saison 2023, pointe quant à lui à la 3ème place du classement provisoire.

Ces trois pilotes sont loin d’avoir fait le plus dur, car Enzo DE LA VEGA (Yamaha – Pirelli) s’était montré très rapide en qualification avant de connaître des difficultés en courses à cause d’un mauvais départ et d’une erreur dans la stratégie pneumatique. À la régulière, il est probable que le pilote de la Yamaha n°114 bataille pour la victoire.
Autres forces vives du plateau, Hugo DE CANCELLIS (Yamaha – Pirelli) encore en rodage au Mans et Loïc ARBEL (Yamaha – Pirelli) ennuyé par une blessure mais victorieux aux 24h Motos en Superstock, arrivent avec plus de certitudes et l’ambition de se battre pour le podium à Nogaro. De son côté, Matthieu GREGORIO (Yamaha – Pirelli), Vice-Champion de France et principal favori au titre, a connu une première étape cauchemardesque et n’a glané que 6 petits points. Il faut donc s’attendre à une réaction rapide du gardois qui devrait arriver à Nogaro remonté à bloc.
En Challenger, les jeux sont très ouverts avec les 6 premiers pilotes qui se tiennent en 14 points à l’avantage de Camille KAZMIERSKI (Yamaha – Pirelli), leader provisoire devant Bartholomé PERRIN (Yamaha – Pirelli), Gabin CAZARD (Yamaha – Pirelli), Diego PONCET (Yamaha – Pirelli), Florent DA CUNHA (Yamaha – Pirelli) et Alexis NEGRIER (Yamaha – Pirelli). Lequel d’entre eux fera de Nogaro “son étape” ?

 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Fsbk-s10

OBJECTIF GRAND-PRIX

PRE-MOTO 3 : LA HIÉRARCHIE RESTE À ÉTABLIR

En Pre-Moto 3, Quentin GODEFROY (Erdog – Bridgestone) et David DA COSTA (Béon – Bridgestone) se partagent provisoirement la tête du classement général avec 41 points chacun. À quelques longueurs, Célestin MASY (Erdog – Bridgestone), Vice-Champion de France en titre occupe la 3ème place grâce à sa victoire en course 2 au Mans, lui ayant permis de rattraper sa mauvaise performance lors de la course inaugurale. Seul autre pilote à être monté sur la boite, Quentin MANDINE (Erdog – Bridgestone), 4ème, est au contact à 3 points du pilote de la machine n°48.
À Nogaro, ces quatre garçons seront probablement les protagonistes, mais d’autres jeunes pilotes prometteurs pourront se mêler à la lutte pour la victoire.

 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Fsbk-o10

NSF 250 : LES CHAMPIONS À L’ASSAUT DES OUTSIDERS 

Lors de la première étape, Evan BOXBERGER (Honda – Bridgestone) a imposé son rythme avec deux victoires. Il compte déjà 51 points à l’approche de Nogaro et devance Swan EMPRIN (Honda – Bridgestone) monté à deux reprises sur la boite. Pour conserver leur rang, les deux pilotes devront faire face à des adversaires de taille.

Avec son n°1 de Champion de France en titre, Jules BERCOT (Honda – Bridgestone) espère doubler la mise cette saison. Peut-être pourra-t-il réitérer sa performance de 2022 en décrochant sa première victoire de la saison à Nogaro pour prendre les commandes du Championnat ? Également titré en 2022, en Supersport 300, Enzo DAHMANI (Honda – Bridgestone), 4ème, s’est rapidement adapté avec sa nouvelle machine et pourrait monter en puissance dès la deuxième manche.

 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Fsbk-213

SUPERSPORT 300 : CHAUVEAU AURA DE LA CONCURRENCE

L’un des favoris de la compétition, Ryan CHAUVEAU (Kawasaki – Pirelli) a confirmé son statut en réalisant un week-end presque parfait au guidon de sa Kawasaki n°50. Régulier et opportuniste, le pilote du Team Horse Power débute comme il se doit la saison et arrive en leader sur le Circuit de Nogaro.

Provisoirement, son dauphin se nomme Julie RITAINE (Kawasaki – Pirelli). Véritable surprise de ce début de saison, la pilote issue des Coupes de France Promosport a fait sensation sur le Circuit Bugatti en montrant une détermination impressionnante couplée à une parfaite maîtrise dans des conditions climatiques très délicates. Sera-t-elle en mesure de réitérer ses performances ? Une chose est sûre, elle aura derrière elle le public gersois qui avait déjà manifesté tout son soutien à Lucie BOUDESSEUL, autre représentante de la gent féminine, en 2022.
Pour Kylian ROSSIGNOL (Kawasaki – Pirelli), 3ème au classement provisoire, c’est un début de saison solide avec deux top 5, il devra désormais confirmer à Nogaro. Enfin, D’Jefferson DELBOSC (Kawasaki – Pirelli), qui a connu quelques difficultés il y a un mois, et le pilote portugais Rodrigo NUNES MENDES (Kawasaki – Pirelli) sont deux pilotes aux forts potentiels qui devraient jouer les places d’honneur du 28 au 30 avril.

 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Fsbk-s11
MOTO 4 – MOTO 5 : UNE JEUNESSE HOMOGÈNE

Les jeunes pilotes de 10 et 14 ans au guidon de leurs 150cc ont inauguré au Mans ces toutes nouvelles catégories ayant pour objectif de révéler dès le plus jeune âge les futures pépites de la vitesse moto française. Gabriel PIO (BEON), Florian FRANÇOIS (BEON), Matteo BERGER (BEON), en Moto 4, ou encore Teddy Quenehen (Erdog), en Moto 5, se sont illustrés en ce début de saison. L’un d’eux parviendra à sortir du lot à Nogaro ?

CLASSEMENT PROVISOIRE MOTO 4
1- Gabriel PIO – 30 points
2- Florian FRANÇOIS – 25,5 points
3- Matteo BERGER – 25 points


CLASSEMENT PROVISOIRE MOTO 5
1- Teddy QUENEHNEN – 39,5 points
2- Romeo MONEYRON – 30 points
3- Eliott CARVALHO – 24 points

SIDE-CAR : PAYNE / ROUSSEAU ARRIVE EN LEADER DEVANT DE SÉRIEUX PRÉTENDANTS

Après la brillante démonstration de l’équipage PAYNE / ROUSSEAU au Mans en F600, on peut s’attendre à un spectacle exceptionnel. La performance était d’autant plus remarquable qu’elle s’est déroulée sur une piste détrempée qui a prouvé, si nécessaire, la finesse de pilotage de ce jeune duo.
Trois équipages de talent seront à la chasse avec de réelles chances de victoire,  LEGLISE / DRUEL qui est monté sur la plus haute marche en course 1, WISSEN / SALMON monté sur la boite avec sa toute jeune passagère, Ema 17 ans, et bien sûr PEUGEOT /  PEUGEOT dont il faut s’attendre à une réaction après un week-end en demi-teinte.
En catégorie F2, LEGUEN / ROUBY devrait être au coude à coude avec les F600, mais doit se méfier de BERGEON / COLOMBIN qui débute dans le Championnat avec une vitesse remarquable. GILARD / ECOCHARD et  NODELFER / BONNOT, malheureux au Mans suite à des ennuis mécaniques dus à la pluie, seront revanchards pour inscrire les points qu’ils convoitent.

CLASSEMENT PROVISOIRE
1- PAYNE / ROUSSEAU – 60 points
2- LEGLISE / DRUEL – 48 points
3- WYSSEN / SALMON – 42 points

CALENDRIER 2023
28 – 30 avril – Nogaro (32) – A.S.M Armagnac Bigorre
26 – 28 mai – Lédenon (30) – MC Lédenon
30 juin  – 2 juillet  – Magny-Cours (58) – MC Nevers et de la Nièvre
14 – 16 juillet – Circuit Pau Arnos (64) – MC Pau Arnos
25 – 27 août – Circuit Carole (93) – MC Motors Events
29 septembre – 1 octobre  – Circuit Paul Ricard (30) – MC du Circuit Paul Ricard


Dernière édition par EDOUARD Jean le Dim 30 Avr 2023 - 10:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
R2D2

R2D2


Nombre de messages : 587
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 07/06/2011

 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Empty
MessageSujet: Re: [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023    [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeMer 26 Avr 2023 - 11:34

David Muscat est encore là ????? Quelle longévité ce garçon !! et ce n'est pas un manche vu ses chronos !! CLAP CLAP CLAP !!  [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 241515
Revenir en haut Aller en bas
t2

t2


Nombre de messages : 1536
Age : 59
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/01/2011

 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Empty
MessageSujet: Re: [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023    [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeMer 26 Avr 2023 - 11:36

Donc si j'ai bien compris 2morts dans le même virage et tout le monde va a NOGARO tranquille
Personne a une paire de couille pour dire STOP
C'est au team manageur et pilotes de notoriété de mener au boycotte et les autres suivrons.....  [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 614236  [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 614236  [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 614236  [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 614236  [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 614236 :
Revenir en haut Aller en bas
EDOUARD Jean

EDOUARD Jean


Nombre de messages : 19073
Age : 77
Localisation : ARGELIERS dans L'Aude
Date d'inscription : 14/08/2011

 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Empty
MessageSujet: Re: [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023    [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeMer 26 Avr 2023 - 11:37

David Muscat 22 Mai 1969 = 54 ans .

 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 So-57e10
Revenir en haut Aller en bas
ovni20

ovni20


Nombre de messages : 1153
Age : 64
Localisation : corse
Date d'inscription : 30/03/2011

 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Empty
MessageSujet: Re: [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023    [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeSam 29 Avr 2023 - 8:57

Belle journée hier pour " LUDO " qui finit a la 9em place avec, se R1 de base !!!!!  [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 241515  [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 241515
Revenir en haut Aller en bas
EDOUARD Jean

EDOUARD Jean


Nombre de messages : 19073
Age : 77
Localisation : ARGELIERS dans L'Aude
Date d'inscription : 14/08/2011

 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Empty
MessageSujet: Re: [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023    [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeDim 30 Avr 2023 - 6:35

CR de la FFM du Samedi à Nogaro ( pas très documenté cette fois ) .


NOGARO : GUARNONI PASSE ENTRE LES GOUTTES .

29.04.23

 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Guarno12
Au lendemain de la parade dans le centre-ville de Nogaro, moment de partage privilégié et apprécié auprès des passionnés gersois, les pilotes sont retournés à leurs affaires ce samedi. Malgré un ciel capricieux au-dessus du Circuit Paul Armagnac, les séances de qualifications ont tenu toutes leurs promesses lors de cette deuxième manche du Championnat de France Superbike organisée par l’ASM Armagnac Bigorre et la FFM.

SUPERBIKE 

QUALIFICATION : 2ÈME MANCHE, 2ÈME POLE POSITION POUR GUARNONI

Sur une piste séchante, les têtes d’affiches lancent les hostilités et améliorent successivement leurs marques dans les premiers tours. Mike DI MEGLIO (Honda CBO – Michelin), Jeremy GUARNONI (BMW MDS – Dunlop), Grégory LEBLANC (Ducati TWR- Pirelli), Kenny FORAY (BMW Tecmas – Michelin) prennent peu à peu la mesure des conditions de pistes et rentrent successivement aux stands pour changer de trains de pneus. À la mi-séance, tout s’accélère, de multiples pilotes semblent en mesure de créer la surprise. Toutefois, la hiérarchie finira par retrouver une certaine logique…
Alors qu’il n’avait pas souhaité prendre la piste en FP3, Jérémy GUARNONI n’a visiblement aucun regret à avoir. Le pilote de la BMW n°11 enchaîne les tours rapides jusqu’à s’emparer de la pole position en 1’28”507 au nez et la barbe de Martin RENAUDIN (Yamaha Supported Team Moto&GP Addict – Pirelli). Après avoir gagné progressivement en confiance au cours de la séance, le sarthois s’offre tout de même la 2ème place sur la grille de départ en 1’28’’966, devant de nombreux cadors. Notamment DI MEGLIO,
3ème en 1’29’’050 pour qui un tour supplémentaire n’aurait pas été de refus pour tenter d’améliorer encore son chrono.
Avec sa BMW n°1, FORAY devra se contenter de la 4ème place en 1’29’’172 et sera accompagné sur la deuxième ligne de son ancien coéquipier Alan TECHER (Honda CBO – Michelin), 5ème en 1’30’284, et du local David MUSCAT (Ducati – Michelin), 6ème en 1’30”412.
Après une petite chute en FP3, Mathieu GINES (Yamaha – Michelin) parvient à se qualifier en 7ème position avec un meilleur temps de 1’30’’641, devant Grégory LEBLANC, 8ème en 1’30”980 et le meilleur Challenger Corentin PEROLARI (Yamaha Moto Ain – Pirelli), 9ème en 1’31”154.
Belle performance du nouveau protégé de Damien Saulnier, Kilian AEBI (Suzuki LMS – Pirelli), qui complète le top 10 et signe le 2ème temps de la catégorie Challenger : 1’31”337. Après une apparition dans le top 3 en cours de séance, Ludovic CAUCHI (Yamaha – Pirelli) est 11ème en 1’31”832 et donc 3ème de sa catégorie.

SUPERSPORT 600

QUALIFICATION : GIMBERT POLEMAN LOGIQUE

Après avoir survolé les essais libres, Johan GIMBERT (Yamaha – Pirelli) prend immédiatement la tête des opérations, en 1’45”781, qu’il conservera pendant de longues minutes… Hommes forts de ce début de saison, Kevin LONGEARET (Yamaha – Pirelli) et Enzo DE LA VEGA (Yamaha – Pirelli) bataillent à coup de chrono pour tenter de se rapprocher du temps de la Yamaha n°77. Hugo DE CANCELLIS (Yamaha – Pirelli) et Barthelomé PERRIN (Yamaha – Michelin), Challenger le plus en vue, se montrent également menaçants et semblent en capacité de jouer la première ligne. 
Finalement, GIMBERT ne sera jamais inquiété, le Champion Challenger en titre améliore même sa marque dans son 9ème tour et signe la pole position en 1’44”597. Dans son ultime tentative, DE CANCELLIS surgit au second rang avec un chrono de 1’45’’424, reléguant DE LA VEGA sur la 3ème place de la grille de départ en 1’45’’806.
Sur la seconde ligne, nous retrouverons le jeune PERRIN, également auteur de son meilleur temps, 1’46”184, dans les derniers instants. Pour le leader du Championnat, les deux derniers tours ne sont pas fructueux, LONGEARET termine 5ème en 1’46”254. À l’expérience, Matthieu LUSSIANA (Yamaha – Michelin) améliore au drapeau à damier et complète la 2ème ligne de la grille de départ en  1’46’’267.
Grâce à sa 4ème place au scratch, Bartholomé PERRIN est le “polelman” de la catégorie Challenger, loin devant Diego PONCET (Kawasaki – Pirelli) et Alexy NEGRIER (Yamaha -Pirelli) qui intègrent néanmoins la 3ème ligne, respectivement 8ème en 1’48’’336 et 9ème en 1’48’’446.

OBJECTIF GRAND-PRIX

NSF 250

QUALIFICATION : BOXBERGER EN POLE AUX CÔTÉS DE SES RIVAUX 

En ce début de séance, le Champion en titre, Jules BERCOT (Honda – Bridgestone) se place immédiatement en haut de la feuille des temps. Il est toutefois rapidement imité par ses principaux rivaux Evan BOXBERGER (Honda – Bridgestone) et Enzo DAHMANI (Honda – Bridgestone) déterminés à s’emparer de la pole, provisoirement détenue par le pilote de la machine n°1. Sur une piste séchante, les jeunes pilotes s’adaptent bien aux conditions, et en fin de séance c’est BOXBERGER qui signe le meilleur chrono, 1’43’’948, et s’offre le droit de s’élancer de la pole position pour les deux courses du week-end. BERCOT conserve alors la 2ème place en 1’44’’369, et DAHMANI complète la première ligne en 1’45’’182.

PRE-MOTO 3

QUALIFICATION : GODEFROY ASSUME LE LEADERSHIP 

Leader provisoire du classement général, Quentin GODEFROY (Erdog – Bridgestone) prend les devants dans les premières minutes. Axel DA SILVA (BEON – Bridgestone) se met également en évidence alors que David DA COSTA (BEON – Bridgestone) et Célestin MASY (BEON – Bridgestone) semblent moins à l’aise sur cette piste de Nogaro séchante. Au fil des minutes la tendance se confirme et GODEFROY décroche la pole position en 1’44”800 devant DA SILVA, en 1’45’’074, et MASY, en 1’45’’760, qui complètent la première ligne dans cet ordre. À plus de trois secondes du poleman, DA COSTA est 4ème de cette séance de qualification en 1’48’’075.


SUPERSPORT 300

QUALIFICATION : BABY EN POLE, LES LEADERS EN RETRAIT 

Sous une fine pluie gersoise et sur une piste délicate, Julie RITAINE (Kawasaki – Pirelli) et Justine PEDEMONTE (Yamaha – Pirelli) se montrent aux avant-postes en ce début de séance. Les favoris au Championnat, Oreste BAZE (Kawasaki – Pirelli) et Cyprien BABY (Yamaha – Pirelli) prennent le temps de se mettre dans le rythme et se placent à leur tour au sommet de la feuille des temps après quelques tentatives. 
Finalement, BABY améliore de nouveau son temps et s’octroie la pole position en 1’54’’747.
 Longtemps 4ème, Rodrigo Felipe NUNO MENDES (Kawasaki – Pirelli) remonte, en toute fin de séance, à la 2ème place de cette qualification en 1’55’’047. Il précède Djefferson DELBOSC (Kawasaki – Pirelli) et son chrono de 1’55’’350 le plaçant 3ème de justesse devant Oreste BAZE, incapable d’améliorer en fin de séance et donc 4ème en 1’55’’351. 
Belle performance pour Justine PEDEMONTE, qui s’élancera en 5ème position grâce à son chrono de 1’55’’579, devant le leader du Championnat Ryan CHAUVEAU (Kawasaki – Pirelli), 6ème en 1’56’’802.
Son dauphin, RITAINE n’est que 15ème, toujours avec son chrono de début de séance : 1’58’’297.

MOTO 4 / MOTO 5 

QUALIFICATION : BERGER EN POLE POUR 0’’055 DEVANT FRANÇOIS

En ce début de samedi après-midi, Gabriel PIO (BEON – Bridgestone) est le premier à inscrire un temps sous les 1’55. Il est provisoirement le plus rapide des Moto 4 avec un temps au tour de 1’54”715. Dans les minutes qui suivent, la bataille pour la pole s’engage entre Gabriel PIO, Florian FRANÇOIS (BEON – Bridgestone) et Matteo BERGER (BEON – Bridgestone). Ce dernier se montre finalement le plus rapide avec un meilleur tour en 1’49”764, seulement 5 centièmes devant FRANÇOIS, en 1’49”819. PIO devra quant à lui se contenter de la 3ème place sur la grille de départ en 1’50”886, malgré un très bon début de séance.
En ce qui concerne la Moto 5, Teddy QUENEHEN (Erdog -Bridgestone) prend le meilleur tour en 1’57”796, suivi par Romeo MONEYRON (Fulgur – Bridgestone) en 1’57”862 et Eliott CARVALLHO (Fulgur – Bridgestone) en 2’06”600.

COURSE 1 : FRANÇOIS AU BOUT DU BOUT

Malgré le holeshot de Gabriel PIO (BEON – Bridgestone), Florian FRANÇOIS (BEON – Bridgestone) et Matteo BERGER (BEON – Bridgestone) reprennent rapidement l’avantage et se détachent du reste du peloton. PIO tente tout de même de rester au contact du duo mais se voit isolé au 3ème rang après quelques tours.
Tout au long de la course, les tout jeunes leaders bataillent et font le spectacle. À l’issue des 12 tours de course, c’est finalement FRANÇOIS qui l’emporte pour moins de 3 dixièmes de seconde devant BERGER. Au terme d’une course menée seul, presque de bout en bout, PIO monte sur la troisième marche du podium. 
En moto 5, Romeo MONEYRON (Fulgur – Bridgestone) s’impose et devance Teddy QUENEHEN (Erdog -Bridgestone), tandis qu’Eliott CARVALHO (Fulgur – Bridgestone) se voit déclassé par la direction de course.

SIDE-CAR 

COURSE 1 : PAYNE / ROUSSEAU HAUT LA MAIN

Au départ, LEGLISE / DRUEL (F600) prend le meilleur sur le poleman et grand favori PAYNE / ROUSSEAU (F600). L’ordre des choses fait son retour et le side n°45 reprend la tête de course dès la fin 1er tour de piste lorsque LEGLISE / DRUEL est contraint de rentrer au box. PEUGEOT / PEUGEOT (F600) hérite alors de la seconde place qu’il consolide tour après en se mettant à l’abri des poursuivants. À la 3ème position, distancé c’est WYSSEN / SALMON que l’on retrouve juste devant PALCOEUR / CESCUTTI  solidement accroché à sa place de 4ème place et 1er de la catégorie F2. Pendant ce temps, le leader PAYNE / ROUSSEAU prend ses distances avec le reste du peloton.
À 3 tours de la fin, PAYNE / ROUSSEAU ne semble plus pouvoir être inquiété et file vers la victoire, plus de 10 secondes devant PEUGEOT / PEUGEOT. Derrière, les positions se stabilisent à mesure que les écarts se creusent.
À l’arrivée, PAYNE / ROUSSEAU remporte haut la main sa seconde course de la saison, suivi de loin par PEUGEOT / PEUGEOT qui doit nourrir des regrets de ne pas avoir pu lutter pour la victoire. À la 3ème place WISSEN / SALMON vient compléter le podium de cette première d’un week-end qui en comptera trois pour les side-caristes. PALCOEUR / CESCUTTI, meilleur de la catégorie F2 termine au pied de la boite, devant BOUCHER / BOUCHER 5ème et LE BAIL / LE VEAU, 6ème.

En F2, loin derrière PALACOEUR / CESCUTTI, BERGEON / COLOMBIN décroche la 9ème place au scratch et GILARD  / ECORCHARD conclut aux portes du top 10.
Revenir en haut Aller en bas
ovni20

ovni20


Nombre de messages : 1153
Age : 64
Localisation : corse
Date d'inscription : 30/03/2011

 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Empty
MessageSujet: Re: [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023    [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeDim 30 Avr 2023 - 11:10

Panne d électronique hier pour Ludo !! résultat , chute au virage 2 , il partira 33 sur la grille , j espère une belle remonté pour lui ! gaz Ludo  [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 771973
Revenir en haut Aller en bas
EDOUARD Jean

EDOUARD Jean


Nombre de messages : 19073
Age : 77
Localisation : ARGELIERS dans L'Aude
Date d'inscription : 14/08/2011

 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Empty
MessageSujet: Re: [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023    [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeDim 30 Avr 2023 - 11:22

Actuellement il est 14 ème de la course 1 juste derrière D Muscat qui a du faire de jardinage car il partait très bien placé ..
Revenir en haut Aller en bas
EDOUARD Jean

EDOUARD Jean


Nombre de messages : 19073
Age : 77
Localisation : ARGELIERS dans L'Aude
Date d'inscription : 14/08/2011

 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Empty
MessageSujet: Re: [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023    [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitimeLun 1 Mai 2023 - 6:34

CR de la FFM de la journée de Dimanche à Nogaro .

Lien pour pouvoir regarder tous les résultats des épreuves du FSBK .

https://www.fsbk.fr/

NOGARO : LE CHAMPIONNAT S’ANNONCE PALPITANT
30.04.23

 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Captur19

Ce week-end, le Championnat de France Superbike 2023 faisait escale sur le Circuit Paul Armagnac de Nogaro pour la seconde manche organisée par l’ASM Armagnac Bigorre et la FFM. L’occasion pour le public du sud-ouest, de voir évoluer les meilleurs pilotes français, notamment en catégorie reine, ou au moins 8 d’entre eux, se présentent comme de redoutables prétendants pour le titre cette saison.


SUPERBIKE

COURSE 1 : GINES EN PATRON

Les Honda de Mike DI MEGLIO (Honda CBO – Michelin) et Alan TECHER (Honda CBO – Michelin) prennent le meilleur départ et se placent en tête à l’issue du 1er tour. Martin REANAUDIN (Yamaha Supported Moto&GP Addict – Pirelli), 2ème sur la grille, prend le bon wagon et se place derrière les deux machines rouges. Mathieu GINES (Yamaha – Michelin), 7ème au départ, est quant à lui 4ème et semble en mesure de se mêler rapidement à la lutte avec les trois leaders. 
Dans les 3 premiers tours RENAUDIN se transcende. Le n°75 attaque DI MEGLIO puis TECHER et prend la tête de la course. Derrière, Mathieu GINES est à moins de 2 secondes du trio de tête, emmenant dans sa roue les deux BMW de Jérémy GUARNONI (BMW MDS – Dunlop) et Kenny FORAY (BMW Tecmas – Michelin). 
À la mi-course, RENAUDIN, toujours en tête, tente de calmer les ardeurs de la Honda n°5 de TECHER, particulièrement rapide en ligne droite. Les écarts se resserrent, le top 6 se tient dans un mouchoir de poche. Au 9ème tour, le manceau finit par craquer, TECHER lui fait les freins et reprend les commandes de la course. Dans la foulée, GINES surgit devant DI MEGLIO puis RENAUDIN et prend la 2ème place derrière TECHER. GUARNONI et FORAY l’imitent, s’intercalent aux 3ème et 4ème rang derrière le breton.  RENAUDIN et DI MEGLIO reculent alors aux 5ème et 6ème places en l’espace quelques virages. 
À 4 tours de l’arrivée, un nouveau quatuor se forme en tête, composé de TECHER, GINES GUARNONI et FORAY. Confirmant sa bonne forme, GINES prend le meilleur sur TECHER avant de très rapidement creuser un écart significatif sur ses poursuivants. Regain de performance dans les derniers tours pour FORAY qui dépasse GUARNONI puis TECHER. Peut-être déjà trop tard pour espérer revenir sur le leader… À l’inverse, TECHER perd du rythme et voit sa 3ème place menacée par GUARNONI. 
La différence faite dans les derniers tours sera suffisante pour permettre à GINES de remporter sa première course de la saison. Le triple Champion de France retrouve le goût de la victoire, lui qui n’avait plus gagné depuis Lédenon 2022. Habituellement moins à l’aise sur le tracé gersois, FORAY s’offre son premier podium de la saison devant une autre BMW, celle de GUARNONI, bourreau de TECHER, 4ème, dans le dernier tour. De son côté, RENAUDIN complète le top 5 avec le point du meilleur tour en course. Son meilleur résultat de la saison, mais le sarthois nourrit probablement des regrets après avoir mené la course durant 7 tours. 
Moins de 4 secondes derrière, Grégory LEBLANC (Ducati TWR – Pirelli) se classe 6ème, devant le vainqueur de la catégorie Challenger, Corentin PEROLARI (Yamaha Moto Ain – Pirelli), 7ème au scratch. Après une petite chute sans gravité dans le 13ème tour, DI MEGLIO se relance et ne conclut qu’au 8ème rang. Discret depuis le début du week-end, Axel MAURIN (Yamaha CMS – Pirelli) est 9ème devant Dylan MILLE (Yamaha – Pirelli) qui clôture le top 10 et s’offre la 2ème place de la catégorie Challenger, Léo CHALAMEL (Yamaha – Pirelli), 11ème, complète le podium. 

COURSE 2 : GUARNONI BRILLE À DOMICILE

 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Guarno13

Les pilotes Honda chahutés en course 1 sonnent la révolte dès le départ. Ils filent tous deux en tête à la fin du premier tour. Alan TECHER (Honda CBO – Michelin) mène la danse devant Mike DI MEGLIO (Honda CBO – Michelin), blotti dans sa roue. À la 3ème place, Kenny FORAY (BMW Tecmas – Michelin) fait partie d’un trio de favoris avec Jérémy GUARNONI (BMW MDS – Dunlop), 4ème et Mathieu GINES (Yamaha – Michelin), 5ème. Martin REANAUDIN (Yamaha Supported Moto&GP Addict – Pirelli) prend quant à lui un départ plus délicat et se voit relégué à la 6ème place. 
Dans les premiers tours, TECHER et DI MEGLIO se donnent à une lutte acharnée pour le leadership. C’est pour le moment le pilote de la Honda n°5 qui conserve la tête de la course mais son coéquipier se montre de plus en plus pressant. Derrière eux, FORAY, 3ème et GUARNONI, 4ème, sont légèrement distancés. Le pilote toulousain accentue alors la pression sur le n°1. Mathieu GINES peine à rester au contact des BMW mais stabilise sa 5ème place devant le combatif RENAUDIN, 6ème à quelques longueurs. Le pilote de la Yamaha n°75 est dans la ligne de mire de Grégory LEBLANC (Ducati TWR – Pirelli), 7ème.
Au 5ème tour, DI MEGLIO arrache la première place à TECHER ! Après de multiples attaques, l’ancien Champion du monde de Grand-Prix mène la course, sans pour autant être en mesure de s’échapper. Dans la foulée, FORAY et GUARNONI recollent au duo de tête, ce qui laisse présager d’une deuxième partie de course passionnante.
Grâce à la longévité des ses pneumatiques Dunlop, GUARNONI se montre incisif et prend l’avantage sur FORAY après 10 tours. Ce dernier voit alors les machines n°36, n°5 et n°11 s’éloigner. Il assiste alors à distance aux dépassements successifs de GUARNONI sur TECHER puis DI MEGLIO au 14ème tour. Le licencié du club organisateur d’Armagnac Bigorre prend alors pour la première fois la tête de la course. 
Malgré les multiples ripostes de DI MEGLIO et TECHER, GUARNONI reste impérial jusqu’au drapeau à damier et triomphe à domicile. Un soulagement pour Champion de France 2018 qui s’est élancé de la pole position lors des 3 courses précédentes sans pour autant s’imposer. Après sa petite erreur de la course 1, DI MEGLIO réagit et décroche son troisième podium de la saison. Statistique également valable pour TECHER, 3ème de la course. 
De son côté, FORAY inscrit les points de la 4ème place devant GINES. Un week-end positif pour les deux derniers Champions de France qui engrangent de la confiance avant l’étape de Lédenon. 6ème après avoir pris le meilleur sur RENAUDIN, LEBLANC poursuit sa saison avec régularité devant Corentin PEROLARI (Yamaha Moto Ain – Pirelli) qui monte sur la plus haute marche de la catégorie Challenger au sein de laquelle il confirme sa nette domination. 
Après une magnifique passe d’armes pour la 9ème place, le doyen David MUSCAT (Ducati – Pirelli) domine Killian AEBI (Suzuki LMS – Pirelli), l’un des plus jeunes. Ce dernier décroche tout de même son premier top 10 en catégorie reine, synonyme de P2 en Challenger. Le podium de la catégorie des jeunes pilotes est complété par Leo CHALAMEL (Yamaha – Pirelli), 12ème au scratch.

SITUATION PROVISOIRE :

 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Sbk_we10

SUPERSPORT 600

COURSE 1 : PERRIN SUR LE FIL FACE À UN LUSSIANA IMPRESSIONNANT !

Le début de course est particulièrement mouvementé en Supersport 600. Les positions sont largement remaniées dès le 1er tour suite aux chutes de Kévin LONGEARET (Yamaha – Pirelli), et Matthieu LUSSIANA (Yamaha – Michelin), puis du poleman et favori Johan GIMBERT (Yamaha – Pirelli). D’autres en profitent, tel que Bartholomé PERRIN (Yamaha – Michelin) qui prend les commandes de la course. Il est suivi par Enzo DE LA VEGA (Yamaha – Pirelli) et les trois Challengers Alexy NEGRIER (Yamaha – Pirelli), Gabin CAZARD (Yamaha – Pirelli) et Florent DA CUNHA (TRC – Pirelli).
Après 5 tours, tandis que PERRIN impressionne et prend le large, CAZARD occupe la 2ème place devant DE LA VEGA, DA CUNHA et NEGRIER. Dans le même temps, on observe la remontée fulgurante de Matthieu GREGORIO (Yamaha – Pirelli). Parti du fond de grille, le gardois se présente déjà aux portes du top 5 et met la pression sur le quatuor. Dans le même état d’esprit, LUSSIANA est l’homme le plus rapide en course, reparti dernier après sa chute, le pilote du Moto Team 95 pointe déjà au 10ème rang après 7 tours, un exemple de combativité ! 
À la mi-course, PERRIN gère les débats, toujours en position de pointe, alors que l’on observe une performance de rang au sein du peloton. Après avoir pris successivement le meilleur sur NEGRIER, DA CUNHA, DE LA VEGA et CAZARD, GREGORIO s’empare de la 2ème place. Longtemps 7ème, Hugo DE CANCELLIS (Yamaha – Pirelli) fait également son retour dans la lutte pour le podium. Mais pour tous ces pilotes, la réelle menace se nomme LUSSIANA. Sur un rythme toujours aussi impressionnant, ce dernier prend la 3ème place, dans la roue de GREGORIO, à 4 tours de l’arrivée.
En toute fin de course, PERRIN perd du rythme alors que LUSSIANA, après avoir pris le meilleur sur GREGORIO, remonte telle une fusée vers l’homme de tête. Malgré l’ultime attaque de la Yamaha n°95, PERRIN remporte la victoire à la photo finish ! Il s’agit de sa toute première dans la catégorie. Auteur d’une course qui restera dans les mémoires, LUSSIANA signe donc une magnifique 2ème place devant GREGORIO, 3ème, qui retrouve du poil de la bête. NEGRIER signe également sa meilleure performance en Supersport 600 en décrochant la 4ème place devant DE CANCELLIS qui ferme le top 5. 6ème, Gabin CAZARD n’est finalement pas inquiété par la bonne fin de course de Loïc ARBEL (Yamaha – Pirelli) qui termine 7ème  place depuis laquelle il s’était élancé. DE LA VEGA et DA CUNHA terminent aux 8ème et 9ème rangs.
En Challenger, PERRIN s’impose donc devant NEGRIER, 2ème, et CAZARD, 3ème, de la catégorie. 

COURSE 2 : GIMBERT SE RATTRAPE 

Revanchard après sa lourde chute en course 1, le poleman Johan GIMBERT (Yamaha – Pirelli) s’élance encore de la meilleure des manières. Cette fois tout se passe bien pour Matthieu LUSSIANA (Yamaha – Michelin) qui maîtrise son départ et pousse pour rester au contact du leader tout en distançant le peloton. 
Après 4 tours, Matthieu LUSSIANA se rapproche de Johan GIMBERT toujours leader alors que Loïc ARBEL (Yamaha – Pirelli), parti 7ème, enchaîne de beaux dépassements pour s’emparer de la 3ème position à moins de 3 secondes de la tête de course. Dans son dos, Enzo DE LA VEGA (Yamaha – Pirelli) est 4ème et produit son effort pour tenter de se rapprocher alors que Bartholomé PERRIN (Yamaha – Michelin), est déjà menacé par Matthieu GREGORIO (Yamaha – Pirelli), parti du fond de la grille. 
En milieu de course, c’est un ARBEL en grande forme qui recolle au duo GIMBERT – LUSSIANA pour, lui aussi, jouer un rôle de choix dans la quête de la victoire. DE LA VEGA ne semble quant à lui pas en mesure de recoller aux leaders. De son côté, Bartholomé PERRIN, n’est pas aussi performant qu’en course 1 et voit les Yamaha d’Hugo DE CANCELLIS (Yamaha – Pirelli) et Matthieu GREGORIO revenir dangereusement.  

Dans les derniers tours, GIMBERT rehausse le rythme pour se mettre à l’abri de LUSSIANA et s’assure la victoire après avoir laissé échapper de nombreux points en course 1. Pour LUSSIANA c’est une nouvelle 2ème place devant ARBEL qui remonte sur le podium après une longue période ponctuée de blessures. Au pied de la boite, le public de Nogaro retrouve la Yamaha de DE LA VEGA précédant celle de PERRIN, 5ème et victorieux en catégorie Challenger. Après une fin de course impressionnante, Hugo ROBERT (Yamaha – Pirelli) surprend Matthieu GREGORIO et Hugo DE CANCELLIS, qu’il relègue aux 7ème et 8ème rangs. 
Chez les plus jeunes pilotes de la catégorie, Bartholomé PERRIN s’impose donc devant Alexy NEGRIER (Yamaha-Pirelli), 10ème au scratch et Gabin CAZARD (Yamaha – Pirelli), 11ème. 

SITUATION PROVISOIRE : 
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Ssp_we10
OBJECTIF GRAND PRIX


PRÉ-MOTO 3

COURSE 1 : MASY DEVANT DA COSTA

Le poleman Quentin GODEFROY (Erdog – Bridgestone) réussit son départ tout comme Célestin MASY (BEON – Bridgestone) qui reste dans sa roue durant les premiers tours. David DA COSTA (BEON – Bridgestone) est également dans un rythme intéressant au 3ème rang et tente de garder les leaders à portée. 
Au fil des tours, ces trois garçons forment un trio homogène et se disputent la tête de la course. Après 6 tours, dans l’ordre, on retrouve DA COSTA leader devant MASY et GODEFROY, qui lutte pour rester au contact de ses deux adversaires. 
Au drapeau à damier, MASY prend l’avantage sur DA COSTA et s’impose pour moins d’une demie seconde. Jamais inquiété par Henri MIGNOT (BEON – Bridgestone), 4ème à quelques longueurs, Quentin GODEFROY complète le podium. 

COURSE 2 : MIGNOT COMME UN GRAND

Au départ depuis la 4ème ligne de la grille de départ, David DA COSTA (BEON – Bridgestone) s’emploie pour prendre la tête de la course et se retrouve leader à l’issue du 1er tour devant Henri MIGNOT. Célestin MASY (BEON – Bridgestone) se place en embuscade au 3ème rang. Le poleman Quentin GODEFROY (Erdog – Bridgestone) est quant à lui relégué au 4ème rang. 
À la mi-course, le drapeau rouge est agité, suite à la chute de Nathan DELAUNAY (KTM) au virage 4, la course est donc interrompue. 
Après le second départ, MIGNOT subtilise la position de pointe à DA COSTA qui produit son effort pour rester au contact. Juste derrière, GODEFROY repasse 3ème au dépend de MASY. 
5 tours plus tard, MIGNOT résiste au dernier assaut de DA COSTA, 2ème, pour décrocher sa première victoire dans la catégorie. Après son dépassement, BOXBERGER profite de l’erreur de MASY pour prendre le large et monter sur la boite. MASY recule dans le classement et ne passe la ligne qu’au 7ème rang. 

SITUATION PROVISOIRE : 
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Ogp_we10
NSF 250

COURSE 1 : BOXBERGER CONFIRME

Malgré le bon envol de Jules BERCOT (Honda – Bridgestone), le poleman Evan BOXEBERGER (Honda – Bridgetone) parvient à rapidement reprendre l’avantage pour achever le premier tour en tête. Également auteur d’un bon départ Livio MIRABEL (Honda – Bridgestone) fait son apparition au 3ème rang devant Enzo DAHMANI (Honda – Bridgestone).
Dans la lignée de la performance réalisée en qualification, BOXBERGER prend ses aises et fausse compagnie à DAHMANI, 2ème, qui lui même distance BERCOT et MIRABEL. 
Peu de mouvements dans cette course, sur la ligne d’arrivée c’est BOXBERGER qui l’emporte, plus de 10 secondes devant DAHMANI, 2ème, tandis que BERCOT parvient à conserver la 3ème place malgré la menace MIRABEL présente jusque dans les derniers tours. 

COURSE 2 : BOXBERGER SOLIDE LEADER

Evan BOXBERGER (Honda – Bridgestone) prend une nouvelle fois le meilleur des départs et parvient assez rapidement à distancer ses principaux concurrents Jules BERCOT (Honda – Bridgestone), 2ème, et Enzo DAHMANI (Honda – Bridgestone), 3ème. 
À la mi-course, le drapeau rouge est agité, suite à la chute d’un pilote de la catégorie Pre-Moto 3 au virage 4, la course est donc interrompue. 
Les jeunes pilotes repartent ensuite pour 5 tours. BOXBERGER sécurise la victoire pendant que BERCOT et DAHMANI passent la ligne au coude à coude. Et c’est finalement à la photo finish que DAHMANI rafle la 2ème place, au nez et la barbe de BERCOT qui monte sur la dernière marche du podium. 

SITUATION PROVISOIRE : 
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 250_we10


MOTO 4 / MOTO 5 : 

COURSE 2 : PIO DEVANT BERGER

Gabriel PIO (BEON – Bridgestone) réussit une nouvelle fois son envol et s’empare de la tête de course devant Mattéo BERGER (BEON – Bridgestone) et Florian FRANÇOIS (BEON – Bridgestone) respectivement second et 3ème. 
La BEON n°11 de Gabriel PIO mène la danse durant la majeure partie de la course mais voit BERGER fondre sur lui dans les tout derniers tours. De son côté, Florian FRANÇOIS observe cette bataille depuis sa 3ème place. 
À l’arrivée, c’est sur la ligne que PIO l’emporte devant BERGER, 2ème, et FRANÇOIS, 3ème. 
En Moto 5, pas de changement, Romeo MONEYRON (Fulgur – Bridgestone) convertit sa pole position en victoire devant Teddy QUENEHEN (Erdog -Bridgestone), 2ème, et Eliott CARVALHO (Fulgur – Bridgestone), 3ème.

SITUATION PROVISOIRE : 
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 M4_web11

 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 M5_web10

SUPERSPORT 300

COURSE 1 : BABY SANS CONCURRENCE 

Le poleman Cyprien BABY (Yamaha – Pirelli) réussit parfaitement son envol au même titre qu’Oreste BAZE (Kawasaki – Pirelli) et Justine PEDEMONTE (Yamaha – Pirelli), 2nd et 3ème au bout de la ligne droite de l’aérodrome. D’Jefferson DELBOSC (Kawasaki – Pirelli) est quant à lui 4ème devant Rodrigo Felipe NUNES MENDES (Kawasaki – Pirelli), 5ème après un départ délicat depuis la première ligne et quelques places perdues. Dès la fin du 1er tour, Oreste BAZE (Kawasaki – Pirelli) est contraint de rentrer aux stands et d’abandonner.
Sur cette piste fraîche, BABY est plus à l’aise que ses adversaires et prend rapidement ses distances avec plus de 5 secondes d’avance, après seulement 4 tours. Malgré cet écart, sa première poursuivante, Justine PEDEMONTE, impose un rythme intéressant qu’impriment également Ryan CHAUVEAU (Kawasaki – Pirelli) et Rodrigo Felipe NUNES MENDES (Kawasaki – Pirelli) dans sa roue. De son côté, D’Jefferson DELBOSC perd du terrain, devant lutter avec ROSSIGNOL (Kawasaki – Pirelli) et Gaëtan PRUNIER (Kawasaki – Pirelli) pour la 5ème place.
Dans les tours qui suivent, alors que BABY se donne de l’air en tête, derrière lui les deux trios poursuivent leurs batailles respectives.
À l’arrivée, BABY parachève son cavalier seul en s’adjugant la victoire. De son côté, PEDEMONTE se montre autoritaire et décroche la 2ème place de justesse devant le leader du Championnat CHAUVEAU, 3ème, et NUNES MENDES est alors au pied du podium. La lutte pour le top 5 tourne à l’avantage de ROSSIGNOL qui devance DELBOSC, 6ème, et PRUNIER, 7ème. 

COURSE 2 : BABY DÉCIDÉMENT TROP FORT 

Comme en course 1, Cyprien BABY (Yamaha – Pirelli) est le plus prompt au départ devant Oreste BAZE (Kawasaki – Pirelli) et Justine PEDEMONTE (Yamaha – Pirelli) qui prennent immédiatement le leader en chasse. Le pilote de la Kawasaki n°75 Rodrigo Felipe NUNES MENDES (Kawasaki – Pirelli) est quant à lui 4ème après un départ plus en délicatesse.
À la mi-course, Cyprien BABY prend une nouvelle fois le large devant ses poursuivants. Un groupe de 6 pilotes se forme et la bataille pour les 2ème et 3ème places fait rage. Killian ROSSIGNOL (Kawasaki – Pirelli) et Oreste BAZE sont roue dans roue, quelques mètres devant Rodrigo Felipe NUNES MENDES, Ryan CHAUVEAU (Kawasaki – Pirelli), Justine PEDEMONTE et D’Jefferson DELBOSC (Kawasaki – Pirelli).
Durant les 6 derniers tours, pendant que BABY caracole en tête, le groupe élargi de poursuivants fait le spectacle avec de multiples dépassements successifs.
Au passage de la ligne d’arrivée, carton plein pour BABY qui signe le doublé course 1 et course 2 à Nogaro. Dans la lutte pour le podium, ROSSIGNOL domine ses 5 adversaires et s’offre les points de la 2ème place tandis que CHAUVEAU monte à nouveau sur la boite au dépend de NUNES MENDES, 4ème. DELBOSC et PEDEMONTE en finissent aux 5ème et 6ème positions moins d’une seconde derrière. À cause d’un rythme en baisse dans les derniers tours, BAZE termine loin à la 7ème place. 

SITUATION PROVISOIRE : 
1 – Ryan CHAUVEAU – 83 points
2 – Cyprien BABY – 66 points
3 – Killian ROSSIGNOL – 59 points
4 – Julie RITAINE – 49 points 
5 – Rodrigo Felipe NUNES MENDES – 49 points

SIDE-CAR 

COURSE 2 : PEUGEOT / PEUGEOT OPPORTUN

Le format course sprint des side-cars lance les hostilités en ce dimanche matin. Le duo PAYNE / ROUSSEAU victorieux lors de la course 1 n’est pas en mesure de prendre le départ ce matin. Son principal concurrent PEUGEOT / PEUGEOT alors 1er, ou encore WYSSEN / SALMON et BOUCHER / BOUCHER, 2ème et 3ème après 2 tours, en profitent pour s’installer aux avant-postes. 
Les écarts au tableau sont plus faibles qu’en course 1 mais un duo se démarque tout particulièrement, celui du clan PEUGEOT qui enchaîne les tours rapides et conforte sa place de leader pour finalement s’imposer avec plus de 5 secondes d’avance sur son premier poursuivant. Les positions qui suivent restent également inchangées jusqu’à l’issue des 7 tours de course, WYSSEN / SALMON, 2ème, et BOUCHER / BOUCHER, 3ème, montent sur la boîte de cette course sprint. Après avoir connu des difficultés en course 1, LEGLISE / DRUEL réagit et conclut au pied du podium devant VINET / PIRAT qui ferme le top 5. 
La catégorie F2 voit GILARD / ECORCHARD s’imposer au bénéfice de sa 7ème au scratch devant PALACOEUR / CESCUTTI, 8ème et BERGEON / COLOMBIN, 9ème. 

COURSE 3 : RETOUR AUX MANETTES DE PAYNE / ROUSSEAU

Pour cette course 2 des side-cars, le départ est retardé puisque la pluie fait son retour au-dessus du tracé. Alors, les équipages changent de pneus et c’est parti pour 14 tours de course. C’est désormais une habitude, PAYNE / ROUSSEAU s’élance depuis la pole position, conserve l’avantage et devance déjà de plus de 4 secondes, WYSSEN / SALMON, poursuivant le plus proche après 3 tours. Le side-car n°33 de LEGLISE / DRUEL, 3ème, est également distancé. Très en vue pendant la course sprint du matin, PEUGEOT / PEUGEOT est moins à l’aise en ce début d’après-midi et se retrouve rapidement en 4ème position. 
Pas de changements de position à la mi-course, PAYNE / ROUSSEAU possède une avance confortable de 12 secondes sur WYSSEN / SALMON, lui-même à 4 secondes devant LEGLISE / DRUEL, 3ème. On ne retrouve un F2 qu’à la 10ème position, celui de GILARD / ECORCHARD. 
Au passage de la ligne, le classement reste inchangé,  PAYNE / ROUSSEAU s’impose pour la deuxième fois du week-end devant WYSSEN / SALMON et LEGLISE / DRUEL qui montent sur la boite. En ce qui concerne la catégorie F2 : GILARD / ECORCHARD se classe 10ème, devant PALACOEUR / CESCUTTI 11ème et BERGEON / COLOMBIN 12ème, ces trois équipages composent donc le podium de la catégorie des châssis courts.

SITUATION PROVISOIRE : 
 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Side_w10


Programme de la suite du Championnat de France du FSBK .
CALENDRIER 2023

26 – 28 mai – Lédenon (30) – MC Lédenon
30 juin – 2 juillet – Magny-Cours (58) – MC Nevers et de la Nièvre
14 – 16 juillet – Circuit Pau Arnos (64) – MC Pau Arnos
25 – 27 août – Circuit Carole (93) – MC Motors Events
29 septembre – 1 octobre – Circuit Paul Ricard (30) – MC du Circuit Paul Ricard
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





 [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Empty
MessageSujet: Re: [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023    [FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[FSBK] Nogaro 2023 . Les 28 , 29 et 30 Avril 2023
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FSBK] Nogaro, 26 avril
» [FSBK] Nogaro, 25 avril 2010
» [FSBK] Nogaro, 27-28 Avril 2013
» [FSBK] Nogaro, 29 avril 2012
»  [FSBK] Castelet 2023 les 29 , 30 Septt et 1er Oct 2023 .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITES :: [FSBK]-
Sauter vers: