AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionNouveaux messages depuis dernière visite
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 27 utilisateurs en ligne :: 10 Enregistrés, 0 Invisible et 17 Invités :: 2 Moteurs de recherche

dbu, domalllse, Jean-Claude JACQ, lolo.tb, philippe7, Pierre"PhilRead", R1200R, saarinen, séraphin, Thierry Noblesse

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 187 le Lun 3 Déc 2012 - 6:45
Derniers sujets
» [Oldies] Quizz??????
Aujourd'hui à 15:15 par giglio christian

» [Oldies] Jarno Saarinen, la star qui a révolutionné le pilotage... (Part 3)
Aujourd'hui à 13:42 par bonaventure

» [MotoGP] Tech3
Aujourd'hui à 13:32 par ovni20

» Specs roulements de boîte.
Aujourd'hui à 13:09 par Polux rsv

» [Oldies] Daytona 1973
Aujourd'hui à 12:52 par JH42

» [WSBK] 2018
Aujourd'hui à 12:10 par t2

» [Oldies] Ch. Ravel
Aujourd'hui à 11:36 par justin

» [OLDIES] Restauration de mon side-car des années 1974/1975 (chassis court)
Aujourd'hui à 11:36 par Mecafly

» [Oldies] Mondial Piega
Aujourd'hui à 11:26 par tripotemascagne

» [Oldies] Malheureusement, ils sont partis...
Aujourd'hui à 10:47 par Fügner

» Grand Prix de France 1974
Aujourd'hui à 9:31 par daniel63

» [ePower] Recensement des motos électriques...
Aujourd'hui à 6:20 par Pasky

» [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés
Aujourd'hui à 2:58 par philippe7

» [Oldies] Angel Nieto, Mike Hailwood, etc... ( Part 4 )
Aujourd'hui à 2:34 par bubu

» [FSBK] Saison 2018
Hier à 9:33 par EDOUARD Jean

» [Oldies] C'était le bon temps...
Hier à 8:23 par duca76

» (Oldies) Les Aermacchi deux temps
Hier à 7:44 par Thierry Noblesse

» [GP] Eurosport: du changement!
Hier à 3:54 par Toop

» Jean François Baldé
Hier à 3:08 par phil64

» KTM, une entreprise de nain qui dévore du géant
Hier à 0:29 par Fügner

» [Oldies] Les transporteurs de motos des paddocks
Mar 12 Déc 2017 - 13:58 par Dialmax

» [Road racing] Saison 2018
Mar 12 Déc 2017 - 12:10 par mickey

» Bol d'Or 1979
Mar 12 Déc 2017 - 6:20 par Dialmax

» [Road Racing] Limite d'age mountain course
Mar 12 Déc 2017 - 4:19 par richardlemur

»  [Oldies] Les découvertes de Tonton Hubert (Part 4)
Mar 12 Déc 2017 - 1:47 par Dan42

» [Oldies] Side-Car: quelques images
Lun 11 Déc 2017 - 12:11 par philwood

» [Oldies] Course de côte du Mont Ventoux, juin 1970
Lun 11 Déc 2017 - 10:08 par bouillotte84

» [Oldies] Jack Findlay, pilote de légende
Lun 11 Déc 2017 - 5:17 par BOOZE

» [Moteurs] Équilibrage dynamique vilebrequin
Dim 10 Déc 2017 - 15:23 par Dialmax

» [Oldies] Ils ont p'loté la belle à culbuter de Varese (2ème partie)
Dim 10 Déc 2017 - 13:19 par Ala Zorro

La réclame...

Mots-clés
2017 side aermacchi ducati bourg wanted triumph classic eurosport fourche jumeaux trident 2013 suzuki icgp metiss RACING norton yamaha geco ROAD HOnda moto coupe 1973 temps
Meilleurs posteurs
Marc
 
philwood
 
mickey
 
Pierre"PhilRead"
 
Jarno
 
Fügner
 
yves kerlo
 
EDOUARD Jean
 
janpol84
 
bubu
 

Partagez | 
 

 [Technique] Lexique technique, parlons peu … mais juste.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MacPepR

avatar

Nombre de messages : 2771
Age : 58
Localisation : Arnouville lès Gonesse (95)
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: [Technique] Lexique technique, parlons peu … mais juste.   Ven 16 Avr 2010 - 13:38

Allez, une spéciale pour toi Ridley, à qui j'ai encore fait subir le week end dernier mes remarques perfides, mais justes, sur le manque de précision du langage technique utilisé dans les paddocks.

La moto est un sport mécanique, c’est pour ça que nous l’aimons tant.

La mécanique est une science, là ça devient moins drôle … D’autant plus qu’en science et quelle que soit la science, on utilise un langage précis.

Alors, pour rigoler un peu, tout en essayant d’avancer pour parler le même langage, voici en quelques photos et légendes les confusions les plus courantes que l’amateur de sport moto peut commettre.

Souvent, ceci n’a pas grande importance. Repose pied /cale pied ou écran/visière sont des fautes de langage qui ne prêtent pas à conséquence.

En revanche, vous admettrez que confondre embrayé et débrayé peut avoir plus d’impact …

Bonne lecture et à bientôt.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Repose pied : c’est un terme de moto. Le pied y repose et peut se déplacer pour peser plus ou moins, passer une vitesse, freiner, éviter que la botte ne frotte dans un virage, etc …

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cale-pied : là, c’est sur un vélo. Le pied est scotché à la pédale pour ne rien perdre de l’effort de la jambe. Pas de moteur sur un vélo ! Et de grosses … capacités de courage pour le cycliste qui dévale un col à plus de 100km/h en short et avec un casque plutôt symbolique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Visière de casque : si vous vous pointez dans un magasin pour acheter une « visière », on doit normalement vous demander pour quel modèle de casque de moto cross. Une visière, c’est une protection plutôt horizontale, comme la visière d’une casquette.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ecran : sur les casques intégraux que nous utilisons en vitesse, l’écran est cette pièce plutôt verticale, qui ferme l’ouverture du casque. Verticale comme "l’écran" d’un moniteur video d’ordinateur …

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Vis : une vis est un objet fileté, destiné à s’engager soit dans un écrou, soit dans un taraudage, avec une tête qui va recevoir un outil pour la faire tourner (sans la tête, c’est un goujon).
Qu’elle fasse 400 millimètres de diamètre (genre vis de porte –avion) plutôt qu’un demi mm (exemple dans l’horlogerie) ne lui donne pas droit au titre de « boulon ».
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Boulon : ensemble formé d’une vis et de l’écrou qui va avec. Pour vous en convaincre, regardez dans les rayons « visserie/boulonnerie » de « Casto-Merlin ». On n’y fait pas la confusion.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Colliers en Rilsan : on utilise beaucoup de ces colliers en plastique sur nos motos. Ils ne sont pas pour autant en Rilsan. Rilsan est le nom déposé d’une matière plastique qui présente la particularité d’être dérivé d’un produit cultivé (le maïs). Un peu comme le chanvre pour les cordes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Rilsan : avant d’être moulé par exemple en un collier, le Rilsan se présente comme ça, en poudre (désolé, l'image ne passe pas, imaginez de la farine). De nombreuses matières plastique débutent ainsi leur carrière.
Donc : pas question de « riZlent » (on n’est pas chez un Oncle Ben’s qui n’avance pas) pour désigner un collier en matière plastique. On vous accorde « collier Rilsan » pour aller plus vite !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Roue : c’est un ensemble composé d’un moyeu, de rayons ou de bâtons et d’une jante. Avec le pneu, c’est une « roue montée ».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Jante : c’est la partie périphérique de la roue. Sur une roue classique ou de moto tout-terrain, elle est reliée au moyeu par les rayons.

A noter, le diamètre et surtout la largeur de la jante ont énormément d’importance sur le comportement qu’aura la moto selon l’adéquation entre la largeur du pneu et celle de la jante qui le supporte.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Embrayé : le levier (et non la « poignée ») au guidon est relâché. Le moteur est alors en prise avec la transmission.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Débrayé : le levier est tiré. On crée une rupture entre le moteur et la transmission.
Notez que l’embrayage ne supporte que très mal la position « débrayée ». Pensez à passer le point mort et à relâcher le levier d’embrayage dès que possible.

J’espère ne pas vous avoir trop embêtés …

_________________
Freiner, gaazer, entier !

Eventuellement au bas d'un post : "Mac" = allumage et carburation orthographiques réglés, continue à mettre du gaz.
Revenir en haut Aller en bas
fpayart

avatar

Nombre de messages : 893
Age : 68
Localisation : LYON
Date d'inscription : 11/01/2010

MessageSujet: Re: [Technique] Lexique technique, parlons peu … mais juste.   Ven 16 Avr 2010 - 13:52

Bravo, c'est clair et bien écrit. Pas de langage SMS ou pire.
L'âge et la culture iraient-ils de pair aujourd'hui
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fperacing.com/
MacPepR

avatar

Nombre de messages : 2771
Age : 58
Localisation : Arnouville lès Gonesse (95)
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Re: [Technique] Lexique technique, parlons peu … mais juste.   Ven 16 Avr 2010 - 14:00

Sur ton propos philosophique et bien que je n'ai qu'une formation de mécanicien, je crois qu'âge et culture, à tout le moins connaissances, croissent ensemble, non ?

Le juste langage favorise aussi la communication rapide et efficace. Tel mot signifie telle chose et on ne perd pas son temps avec des "quand tu dis débrayé, tu veux bien dire levier tiré ?"
Chez le peu de gens un peu pointus dans un domaine scientifique(sciences humaines ou exactes) que j'ai pu fréquenter, je me suis aperçu qu'on gagne beaucoup de temps avec un langage précis.
Même si ça donne des termes incompréhensibles pour le profane.

_________________
Freiner, gaazer, entier !

Eventuellement au bas d'un post : "Mac" = allumage et carburation orthographiques réglés, continue à mettre du gaz.
Revenir en haut Aller en bas
Jarno

avatar

Nombre de messages : 8659
Localisation : Imatra sur Seine
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: [Technique] Lexique technique, parlons peu … mais juste.   Dim 18 Avr 2010 - 1:23

Merci pour ces précisions.

Le plus difficile est peut être d'admettre la même exigence de précision de langage dans d'autres corporations que la sienne... : ce qui est considéré comme nécessaire précision de langage pour les uns est souvent perçu comme jargon, charabia et salmigondis pour les autres...

Autre difficulté, les mots empruntés aux langues étrangères avec erreurs de traduction au passage :
pour rester dans notre sujet, je collerais bien un bonnet d'âne au français idiot qui, étant allé voir un circuit en Angleterre, a expliqué doctement à ses compatriotes impressionnés que la petite pièce situé au bord de la ligne droite et reservée aux équipes pour travailler sur leurs machines s'appelait un stand, alors que ce qu'on lui avait désigné comme "stands" en Angleterre, se sont ... Les tribunes situées au-dessus !

Ou pour le domaine culinaire, autre compétence de notre Pepe, celui qui a traduit "SauerKraut" par choucroute, alors que c'est Kraut qui veut dire chou...
Revenir en haut Aller en bas
janpol84

avatar

Nombre de messages : 6204
Age : 65
Localisation : 84
Date d'inscription : 09/08/2009

MessageSujet: Re: [Technique] Lexique technique, parlons peu … mais juste.   Dim 18 Avr 2010 - 8:58

Autre cas classique : les notaires... mais aussi les médecins, etc...
bref le jargon est une des manifestations de ce qui fait la différence entre l'initié et le profane, dans quelque spécialité que ce soit... Je ne vois pas d'autre solution que de faire avec.
Revenir en haut Aller en bas
MacPepR

avatar

Nombre de messages : 2771
Age : 58
Localisation : Arnouville lès Gonesse (95)
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Re: [Technique] Lexique technique, parlons peu … mais juste.   Dim 18 Avr 2010 - 9:16

Dans mon idée d'origine, il ne s'agit pas d'égarer le profane en jargonant.
Il s'agit de parler juste entre initiés.

_________________
Freiner, gaazer, entier !

Eventuellement au bas d'un post : "Mac" = allumage et carburation orthographiques réglés, continue à mettre du gaz.
Revenir en haut Aller en bas
janpol84

avatar

Nombre de messages : 6204
Age : 65
Localisation : 84
Date d'inscription : 09/08/2009

MessageSujet: Re: [Technique] Lexique technique, parlons peu … mais juste.   Dim 18 Avr 2010 - 14:08

Oui, tu as raison, et il est certain que même chez les "initiés", tout le monde n'a pas les mêmes bases, certains ayant une culture plus ou moins livresque alors que d'autres ont tout appris "les mains dans le cambouis", ce qui rend parfois la discussion "délicate", et rend donc ton initiative d'autant plus intéressante.
Reste que le forum est aussi l'endroit où beaucoup viennent justement pour améliorer leurs connaissances en trouvant des infos inédites ailleurs, et il faut savoir rester à leur portée tout en évitant les erreurs de vocabulaire.
Revenir en haut Aller en bas
MacPepR

avatar

Nombre de messages : 2771
Age : 58
Localisation : Arnouville lès Gonesse (95)
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Re: [Technique] Lexique technique, parlons peu … mais juste.   Dim 18 Avr 2010 - 14:23

Tu as tout bien résumé.

Ne jargonons pas, ne frimons pas, parlons juste avec le bon mot pour bien désigner l'objet technique.

J'en ai deux ou trois autres en réserve du type : pas de vis/taraudage/filetage.

S'il y a trois mots différents, ce n'est peut-être pas par hasard ...
Et qui n'a jamais essayé de visser une vis en 5X0,7 dans un écrou en 5X0,8 (de mémoire ...). Ca sert aussi à ça, il me semble de parler juste techniquement.

_________________
Freiner, gaazer, entier !

Eventuellement au bas d'un post : "Mac" = allumage et carburation orthographiques réglés, continue à mettre du gaz.
Revenir en haut Aller en bas
Cétautomatix

avatar

Nombre de messages : 41
Localisation : Petit village bien connu
Date d'inscription : 09/11/2010

MessageSujet: Lexique technique : le mot "virtuel"   Lun 15 Aoû 2011 - 4:51

Lexique technique : le mot "virtuel"

Dans la vie de tous les jours, on entend parler d'argent virtuel et on constate que celui-ci peut disparaître du jour au lendemain, comme on l'a vu avec l'éclatement de la bulle informatique (et on est loin d'avoir encore tout vu dans ce domaine). Dans ce sens, le mot virtuel désigne donc quelque chose dont la réalité est, pour le moins, sujette à caution.

En physique, le mot "virtuel" a un tout autre sens.

Par exemple, l'axe de rotation de la Terre est un axe virtuel.

On ne peut pas le toucher, le peser, l'alléger, le chromer ou l'anodiser, et si on se promène au Pôle Nord ou au Pôle Sud, on ne verra pas de roulements gigantesques pour le soutenir. En cela, il est très différent d'un axe de roue de moto, par exemple.

Mais cela ne signifie pas qu'il n'existe pas ou qu'il ne sert à rien. En fait, il ne possède que deux propriétés :
1. Le fait que la terre tourne autour de lui.
2. Sa position, parfaitement définie.

Ces propriétés ont des conséquences bien réelles :
– Par exemple, son inclinaison par rapport à la trajectoire de la Terre autour du Soleil est responsable de la succession des saisons. S'il était perpendiculaire à cette trajectoire, il n'y aurait ni été ni hiver.
– Sa position parfaitement connue nous permet d'attribuer des coordonnées précises à chaque point de la Terre, grâce auxquelles les avions et les bateaux peuvent se rendre d'un endroit à un autre en évitant les obstacles.


Et bien, de la même façon, un point virtuel comme le CIR possède deux propriétés qui le rendent très utile pour les calculs de mécanique.
1. C'est le point autour duquel, à un instant donné, le mouvement du solide auquel il se rapporte est une rotation pure (CIR = Centre Instantané de Rotation).
2. Sa position est parfaitement définie.

À l'aide de ces deux propriétés, on peut faire des calculs parfaitement exacts qui seraient plus compliqués autrement. Le bénéfice qu'apporte cette simplification est double : on gagne du temps et, aussi, on risque moins de se tromper. Et dans le cas de problèmes un peu complexes ce dernier point n'est pas le moins intéressant.

(Pour plus d'information, je viens de poster dans le topic CIR un exemple de calcul d'une force grâce à son moment par rapport à un CIR. Calcul analogue à celui qu'on trouve dans le document de l'université de Padoue).


Surtout, la plus grande partie de la mécanique est basée sur le "principe des travaux virtuels", énoncé pour la première fois en 1725 (soit du vivant de Newton, pour fixer un peu les idées). Connu le plus souvent sous le nom de "principe de d'Alembert", il est à la base de nombreuses applications en résistance des matériaux et des fameuses "équations de Lagrange" (que connaissent bien tous les ingénieurs) en dynamique des systèmes complexes.

Cela fait donc presque 300 ans qu'il est utilisé pour construire des ponts (qui ne se sont pas tous écroulés), des avions (qui ne se sont pas tous écrasés) ou pour aller sur la Lune (et en revenir). Autant dire que ce principe des travaux virtuels a largement fait les preuves de son utilité pour résoudre des problèmes bien concrets.

Comme quoi, en physique, et notamment en mécanique, VIRTUEL n'est pas un gros mot infréquentable. Au contraire, il est très souvent utilisé pour désigner des notions très utiles... et bien réelles.
Revenir en haut Aller en bas
Giesse

avatar

Nombre de messages : 446
Localisation : Eure et loire
Date d'inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: [Technique] Lexique technique, parlons peu … mais juste.   Lun 15 Aoû 2011 - 22:06

Donc, on peut dire que cette explication n'a rien de virtuel ? Une petite piqure de rappelle de temps à autre ne peut pas faire de mal...
Trêve de plaisanterie, merci de préciser car beaucoup (moi le premier) ne maitrise pas totalement le langage mathématique. J'aime bien l'exemple de l'axe de rotation de la terre : et oui, elle tourne...
D'ailleurs souvent on donne comme exemple Gallilé qui fait face à l'ignorance scientifique : c'est une erreur. Il avait en face de lui des religieux de l'inquisition, nuance.
Revenir en haut Aller en bas
MacPepR

avatar

Nombre de messages : 2771
Age : 58
Localisation : Arnouville lès Gonesse (95)
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Re: [Technique] Lexique technique, parlons peu … mais juste.   Lun 22 Aoû 2011 - 15:40

Allez, j'y vais d'une explication très pragmatique sur les points virtuels. Il ne choque personne que le centre d'un disque de frein n'existe pas vraiment puisqu'en fait on a réellement affaire à une "couronne de frein" ...
Alors, pourquoi le CIR ou autre point statiquement ou cinématiquement défini serait d'office un concept débile ? Wink Wink Wink Wink

_________________
Freiner, gaazer, entier !

Eventuellement au bas d'un post : "Mac" = allumage et carburation orthographiques réglés, continue à mettre du gaz.
Revenir en haut Aller en bas
Eric Offenstadt

avatar

Nombre de messages : 3594
Localisation : Sète
Date d'inscription : 23/11/2009

MessageSujet: Re: [Technique] Lexique technique, parlons peu … mais juste.   Mar 23 Aoû 2011 - 1:28


Tu prends des risques Mac !
La paix des braves et le statut quo était assurés.
La trêve des confiseurs respectée : Et voilà que tu relances la querelle
!


MacPepR a écrit:
"Alors, pourquoi le CIR ou autre point statiquement ou cinématiquement défini serait d'office un concept débile ?" Wink Wink Wink Wink

Personne n'a jamais dit qu'un point virtuel était débile et surtout pas "d'office" !

Dans mes géométries, je n'arrête pas de me servir de points virtuels !!!

Non, ce qui est profondément débile, c'est de croire qu'une chaine qui n'entre en contact qu'avec une couronne et un pignon de SdB peut influencer le comportement de la moto par autre chose que par l'intermédiaire de cette couronne LÀ et de ce pignon LÀ: CÀ OUI : C'est profondément débile !



Hors donc, min gâchon : je vous le donne en 1000 ? : Par où donc le dit pignon et la dite couronne sont ils en contact avec le cadre ??

Et bé OUI ! Par l'axe de pignon de SdB et par l'axe de roue arrière !!!

Il suffit pour se l'imaginer de se mettre à penser en 3D (indispensable pour la conception).

Il semble qu'il n'y ait qu'à Pit-lane et chez quelques profs se piquant de connaître la moto qu'il y ait des doutes sur le fait que tous les constructeurs utilisent depuis toujours l'alignement des 3 AXES (Roue - Bras - Pignon SdB) pour assurer l'équilibre de la suspension arrière !

Penser qu'une roue tournant librement peut induire des forces des réactions : Ça OUI, c'est ultra profondément débile... et d'ailleurs, même le N'y croit plus lui même

Conclusion mon cher McPepR, tu as entièrement raison : Il est indispensable de se servir de points virtuels, même avec Catia ou Soliworks, nous nous en servons sans arrêt !

Sur la position d'équilibre de la suspension arrière, on trace l'axe géométrique virtuel du bras oscillant et l'on place le pignon de sortie de boite sur cet axe virtuel en un point virtuel situé le plus près possible de l'axe d'articulation du bras !

En ce qui concerne un bras de suspension poussé ou tiré "libre" comme un bras oscillant (sans contrainte de freinage, ni d'accélération) : Le centre virtuel de rotation est en fait l'axe bien réel d'articulation sur le cadre !!!

Encore faut-il avoir une once de "sens mécanique" et ne pas "inventer des points virtuels", là où il n'y en a pas l'ombre d'un !!!

Revenir en haut Aller en bas
Pickup

avatar

Nombre de messages : 1124
Age : 54
Localisation : 91
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: [Technique] Lexique technique, parlons peu … mais juste.   Mar 23 Aoû 2011 - 3:53

Bon les vacances sont finies



Eric Offenstadt a écrit:


Encore faut-il avoir une once de "sens mécanique" et ne pas "inventer des points virtuels", là où il n'y en a pas l'ombre d'un !!![/font][/size]


parfaitement ! d’après d'Alembert , il faut que les déplacements virtuels soient cohérents avec les contraintes réelles.....(tiré, poussé, freiné, etc...)


j'aime bien ce débat Aristote (les profs) VS Descartes (Pépé) LOL

Aristote :"Nous estimons posséder la science d'une chose d'une manière absolue"

Descartes: Lui pensait que les connaissances qu'il avait acquises lors de son éducation n'étaient pas toutes claires, sûres et utiles.










Pour ma part , j'ai enfin compris la relation entre la vision statique (souvent vue ici, bien que virtuelle) et la cinématique (merci d'Alembert ) ....
en fait on transforme un problème de cinématique en problème de statique , puis on applique le principe du travail virtuel ( forces et couples d'inertie) .
il ne s'agit donc pas de faire un simple calcul géométrique car préalablement il faut nécessairement dresser un bilan correct des transferts d'énergie (échanges) avec leurs sens (ramenés aux forces et couples en action à l'instant T ) ... sur un dessin on ne voie pas si la moto accélère , freine ou est en roue libre (ni le sens des déplacements) et donc on peut l'interpréter de différentes façons...y compris la supposer en équilibre statique lol





voici enfin un exemple (trouvé sur le oueb) qui explique comment on se sert du "CIR" car jusqu'ici on n'a vue que comment on le positionne sur un dessin ...lol




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]





NDLR: le principe de d'Alembert est un Principe découlant de l'observation , donc pas une "vérité" absolue (dito le 2ième principe de la thermo) , il(s) restera(ont) valable(s) tant qu'on aura pas trouvé mieux....

Par ex :La loi de la gravitation universelle était "exacte" jusqu'à ce qu' Einstein propose la théorie de la relativité générale .
Néanmoins, la gravitation universelle continue a être employée car elle reste valable dans les cas courants et plus simple à utiliser .


PS : @ cétautomatix

l'axe de la terre n'est pas virtuel mais bien réel , une boussole magnétique nous conduira de manière sure aux pôles traversés par cet axe, il est seulement immatériel (tout comme l'axe réel d'une roue ou la vitesse angulaire sera nulle)


En plus de Virtuel il faut ajouter le mot Travail au lexique ( Symbole W , unité : J )

Cétautomatix a écrit:

Surtout, la plus grande partie de la mécanique est basée sur le "principe des travaux virtuels".........Autant dire que ce principe des travaux virtuels a largement fait les preuves de son utilité pour résoudre des problèmes bien concrets.




sauf qu'il s'agit du Travail ( la grandeur physique , les travaux n'en sont pas une bien que si il sont manuels, ils peuvent s'avérer fort physiques lol)et le Travail d'une force correspond a un transfert d'Énergie
Dans le principe de d'Alembert (vision statique), ce Travail est forcement Virtuel (au vrai sens du terme) , car pour qu'il soit réel il faudrait un déplacement correspondant a la variation d'énergie et dans ce cas la ,on sort de l'étude statique(mode virtuel) pour être en dynamique(mode réel) .....






PS : au secours Mac, Jpol et mickie,..., au bout de la 11ième édition , je trouve encore des fautes


Dernière édition par Pickup le Jeu 25 Aoû 2011 - 12:52, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
cristogrr

avatar

Nombre de messages : 1761
Age : 53
Localisation : sirault belgique
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: [Technique] Lexique technique, parlons peu … mais juste.   Mar 23 Aoû 2011 - 12:10

Pour rebondir sur les derniers post , pourquoi la bmw 450 qui a son pignon au même endroit que le pivot du bras ascillant marche moins bien que les autres classiques (deux positions distantes de quelques cm)? les biellettes manquantes?

Le pôle nord géographique est différent du magnétique, ce dernier bouge tout le temps...
Revenir en haut Aller en bas
Pickup

avatar

Nombre de messages : 1124
Age : 54
Localisation : 91
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: [Technique] Lexique technique, parlons peu … mais juste.   Jeu 25 Aoû 2011 - 3:57

cristogrr a écrit:


Le pôle nord géographique est différent du magnétique, ce dernier bouge tout le temps...


oui biensur lol!

c'était pour l'exemple car l'axe de rotation est moins "palpable" depuis le plancher des vaches (et pourtant elle tourne), par contre vue de l'espace c'est la polarité magnétique qui n'est plus palpable (car il dépend en partie de la masse métallique "liquide" sous la croute terrestre ).....


PS: pour les BM il suffit de faire les calculs comparatifs en appliquant le principe de d'Alembert
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Technique] Lexique technique, parlons peu … mais juste.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Technique] Lexique technique, parlons peu … mais juste.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Technique] Lexique technique, parlons peu … mais juste.
» probleme pollution controle technique
» [Technique] Joint de culasse torique
» [Technique] MANIFESTE technique : merci Gilles_à_Paris !
» Controle technique pl collection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TECHNIQUE :: DIVERS-
Sauter vers: