AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionNouveaux messages depuis dernière visite
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 26 utilisateurs en ligne :: 10 Enregistrés, 3 Invisibles et 13 Invités :: 2 Moteurs de recherche

bartau, CDVC, denis, EDOUARD Jean, mototacot, Mykeul, Philippe Beziere, PLP, Tonton Jef, Toop

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 187 le Lun 3 Déc 2012 - 13:45
Derniers sujets
» [GP] Johann Zarco
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeAujourd'hui à 11:31 par Mykeul

» [Oldies] C'était le bon temps...
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeAujourd'hui à 9:50 par bubu

» [GP125] All that you wanted to know on Aprilia RSA 125, and more, by Mr Jan Thiel and Mr Frits Overmars (PART 5)
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeAujourd'hui à 9:32 par LucF

» My own gear pump hydraulic dyno
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeAujourd'hui à 8:06 par Eric_91

» [Oldies] Malheureusement, ils sont partis...
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeAujourd'hui à 7:25 par Dalton 40

» [50cc] Variantes et déviances (Solex de Compétition)
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeAujourd'hui à 7:06 par Dalton 40

» [sorties] Classic Days 6 et 7 juillet 2019
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeAujourd'hui à 5:38 par jicel

» [Oldies] Les Suzuki 500 RG
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeAujourd'hui à 5:22 par EDOUARD Jean

» [Road racing] Classic TT/ Manx GP 2019
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeHier à 15:13 par raspoutine

» [Road racing] Open Trophy Chimay 2019
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeHier à 13:39 par mickey

» [Sorties] RedBullRing MotoGP du 9 au 11 août
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeHier à 11:33 par manx51

» Phil Read hospitalisé
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeHier à 10:20 par le vieux docteur

» [MotoGP] GP 2019 , infos , nouveautés , résultats des tests , potins et ....
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeHier à 9:39 par Charly

» [Pit Laners en course!] Clément Révolte (coupe YAMAHA R125)
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeJeu 18 Juil 2019 - 20:11 par jackcollas

» [WSBK] Laguna Seca 2019
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeJeu 18 Juil 2019 - 20:02 par Charly

» [ WSBK ] 2020
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeJeu 18 Juil 2019 - 15:17 par EDOUARD Jean

» [Sorties] Bretagne Moto Classic 2019
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeJeu 18 Juil 2019 - 6:28 par charly7728

» [oldies]Course de cote de la Foret Auvray dans l'Orne 61
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeJeu 18 Juil 2019 - 5:32 par MICKAEL O

» [Oldies] Monza 20 Mai 1973
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeJeu 18 Juil 2019 - 4:54 par singleton560

» [Promosport] Le Mans 2019
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeMer 17 Juil 2019 - 20:41 par mickey

» Ça m’intéresse, composites et polymères
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeMer 17 Juil 2019 - 17:44 par Dan42

» [Oldies] Angel Nieto Mike Hailwood ( Part5 )
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeMer 17 Juil 2019 - 13:31 par philwood

» [Oldies] Jarno Saarinen, la star qui a révolutionné le pilotage... (Part 3)
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeMer 17 Juil 2019 - 6:32 par dulas frederic

» Sujet: Re: [Pit-Laner en course] Rom1 Monticelli (1000 FSBK)
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeMar 16 Juil 2019 - 20:51 par monticelli

» [Oldies] Charade 1974
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeLun 15 Juil 2019 - 18:53 par singleton560

» [MotoGP] 2020
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeLun 15 Juil 2019 - 7:58 par Marc

» [Divers]Pour ceux qui se trouvent aux abords du Mans ce WE .
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeDim 14 Juil 2019 - 15:57 par Buell-LN

» [Oldies] Les Voyages de Gulliver
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeSam 13 Juil 2019 - 20:35 par Mykeul

» [Oldies] Parlons Paton!
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeSam 13 Juil 2019 - 13:07 par Ala Zorro

» [road racing] IRRC Terlicko 2019
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeSam 13 Juil 2019 - 7:39 par mickey

La réclame...
Mots-clés
RACING wanted aermacchi side 2013 yamaha france daytona metiss ROAD fourche eurosport rouge ducati aprilia suzuki moto coupe zone 2018 1973 charade triumph geco classic motobecane
Meilleurs posteurs
Marc
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting16RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting13RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting15 
philwood
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting16RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting13RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting15 
mickey
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting16RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting13RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting15 
Pierre"PhilRead"
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting16RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting13RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting15 
EDOUARD Jean
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting16RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting13RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting15 
Jarno
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting16RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting13RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting15 
Fügner
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting16RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting13RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting15 
yves kerlo
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting16RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting13RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting15 
janpol84
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting16RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting13RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting15 
Dialmax
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting16RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting13RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Voting15 
La réclame...

Partagez
 

 RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973 partie 1

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
santi

santi

Nombre de messages : 923
Age : 57
Localisation : berk en brousse
Date d'inscription : 29/10/2011

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973 partie 1   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeMar 16 Avr 2019 - 19:20

salut Bernard !!

Grand , très grand plaisir de relire ton aventure. Respect total et merci pour l'évasion que nous apporte ton récit.

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 771973 RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 771973
Revenir en haut Aller en bas
BC71

BC71

Nombre de messages : 529
Age : 70
Localisation : Bourgogne 71
Date d'inscription : 21/09/2012

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeJeu 18 Avr 2019 - 7:44

NÉPAL


La frontière INDE / NÉPAL approche, après la traversée de grandes plaines riches, constituées de rizières.

J. s'arrête, car sa chaîne s'est brusquement, et bizarrement, détendue : il la retend et essaye de rouler: rupture soudaine de l'attache rapide et moteur bloqué; la poisse quoi !
Il démonte le carter d'embrayage avec un certain suspens : tige de poussée d'embrayage tordue ou pas ??
Heureusement non. Nous passons une bonne heure pour riveter correctement une autre chaîne neuve, qui est la dernière de rechange...
Nous reprenons la route sous le regard d'un paysan transportant du lait dans des pots de terre, suspendus à une barre en bois.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
il a un visage plutôt asiatique.


Formalités très rapides à cette frontière, c'est même surprenant.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Enfin on atteint notre but ultime: ce fameux NÉPAL.

Arrêt des équipages début d'après-midi à BIRGANG, car il faut un jour complet pour atteindre KATHMANDOU,



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

la route escaladant plusieurs cols de 3000m.



Nous en profitons pour réviser les motos; on assure:
450 H: J. trouve de l'eau dans les cuves des carbus, pas bon ! nettoyage filtres à air encore très obturés.
250 MZ: Graissage de chaîne, pas rouillée, grâce au guides étanches, malgré les orages, inondations.
Les câbles d'embrayage et frein forcent : graissage
vérification de l'allumage, rupteurs, bougie,...la routine.

A la différence de l'Inde, tout est très calme, pratiquement personne le long des routes, on revit..
Beaucoup moins de stress, c'est comme faire des cols des Alpes, c'est cool .

Pluie intermittente, la chaussée est glissante, parfois coupée par des éboulements.
La végétation est luxuriante, très différente de ce qu'on a vu jusque là: tour à tour, nous voyons des palmiers, des plantes grasses, des arbres de nos pays tempérés, des sapins, et surtout des rizières en étages à cause de la pente des collines. Tout est très vert.

La petite route n'en finit pas de monter, toute en lacets; le brouillard corse le tout.

Les premiers népalais croisés sont petits, les yeux bien bridés, et nous rappellent que nous sommes à 200 km seulement de la grande CHINE.
Ils ont l'habitude caractéristique de porter les charges sur le dos, avec une sangle qui passe sur le front, plutôt que sur les épaules, comme nous.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ils ont tous, ou presque, un parapluie à la main : protection de la pluie, mais aussi du soleil relativement fort.

Après 7 heures de route de montagne, nous arrivons le 12 septembre, à KATHMANDOU

Le vieux "View Valley Hotel" nous accueille pour 8 roupies népalaises/ parsonne/ lit/ nuit, soit = 4€

Aussitôt tous les bagages déposés, nous fonçons en taxi dans la fameuse vieille ville, constellée de temples bouddhistes dans le DARBAR SQUARE.
Ce nouveau spectacle est totalement irréel; rien à voir avec tout ce qu'on a traversé jusque là.
Des chars en bois sculptés restent encore au milieu des rues, comme "vestiges" de la plus grande fête de l'année, qui vient de s'y dérouler:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Avec un beau temple, au fond de cette rue;




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Vue d'ensemble de KATHMANDOU depuis le "temple des singes"

Par ce temps très couvert et pluvieux, la mousson s'accrochant aux chaines montagneuses himalayennes, nous montons au temple SUVAYAMBUNATH, qui domine la ville.

Haut lieu de culte pour les hindous et les bouddhistes qui vivent et coexistent en paix ici.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
STUPA qui domine le temple.
Les petits morceaux de papiers de riz sur les fils, "récitent au vent les prières écrites dessus".

Nous assistons alors aux rituels religieux bouddhistes, pour la première fois de notre vie.On suit les chants, les sons des cymbales et trompes spéciales. Leur musicalité se compose de rythmes très lents, répétitifs et lancinants.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Les bonzes en prière et en musique




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Des garçons très jeunes participent aussi aux prières au milieu des adultes.

D. utilise son magnétophone pour enregistrer tous les sont particuliers, en complément de nos photos.
Beaucoup de recueillement dans ces lieux.Très impressionnant tout ça.
Mes mots ne peuvent pas retranscrire fidèlement cette atmosphère.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le descente de ce sanctuaire pour rejoindre le centre-ville se fait par un grand escalier, des centaines de marches, mais surtout des dizaines de petits singes en liberté nous accompagnent, et, parfois nous attrapent les vêtements au passage; ça nous surprend à chaque fois.



Notre taxi nous dépose en fin de journée à PATAN:

Cité du magnifique "TEMPLE D'OR", toit en forme de pagode à plusieurs étages


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Partout, de nombreux temples aux sculptures de bois extraordinaires

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

On ouvre de grands yeux, au milieu de ces magnifiques édifices.



Certains ont des dizaines de moulins à prières, à hauteur d'homme:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le but est de faire tourner, à la main, chaque petit moulin en bois sculptés, qui conserve à l'intérieur des prières inscrites sur des parchemins. ces gestes "récitent" alors les prières.

C'est cool chez les bouddhistes !

*************************************************************

Notre envie de voir les chaines de l’Himalaya nous taraude.  scratch  scratch

Malheureusement pour nous, le temps est pourri, gris, très pluvieux: faire 12000 km et ne rien voir ??????
Les habitants de KATHMANDOU nous rassurent (un peu): un guide de haute montagne, nous indique qu'il connait un endroit très venté, au-dessus d'un col routier qui garde un micro-climat très souvent et qui, vers 4 ou 5 h du matin, permet la vue sur le "toit du monde" .

Sans hésitation, on lui dit OK, on dirait maintenant "YES WE CAN"

A l'aube, le lendemain, on part avec lui dans son 4X4 :
La pluie redouble, on se regarde un peu désabusés, car on a peu d'espoir....mais bon, les gens du pays ????
on pense que nos 90 roupies vont juste servir à scruter des nuages gris !

Peu avant DHULIKHEL, en haut du col, comme dit par notre guide népalais la veille : une éclaircie éclate sous nos yeux !!! Le grand sourire revient sur nos visages, la "banane" quoi.


On stoppe sur un terre-plain et on voit tout ça:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il est 5 h, l'Himalaya s'éveille[
 
En face de nous, les + de 8000 mètres




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Grâce à une carte précise et notre guide, il est possible de reconnaître:
le LANGTANG (7100m), l'EVEREST (8800m) le toit du monde en grand écran et en LIVE.
Un bon moment de recueillement s'impose à tous, on se congratule, limite les larmes aux yeux !

Les appareils photo fonctionnent à fond !

On arrive à distinguer en fond de vallée, une petite route qui serpente jusqu'en CHINE, à environ 180 km de nous; on est bien sur une route de la soie cette fois...........

CHALLENGE RÉUSSI.

Nous descendons après ce moment qui restera bien gravé à vie dans nos mémoires, sur BHADGAON:

Bourgade fondée en 889, ou trône le plus grand temple bouddhiste du NEPAL, le "NYATAPDA Temple":


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Un escalier immense conduit à l'entrée, bordé des deux côtés par des statues représentant fidèlement des éléphants, des tigres et des lions.


Dans un autre quartier, la visite s'impose au "PASHUPATI Temple" avec ses nombreuses sculptures érotiques

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Petit exemple de bas-relief

Tous ces temples de bois sculptés, portes, colonnes, fenêtres, sont enchanteurs.



****************************************************************



Retour en taxi à la capitale, en cherchant des souvenirs typiques.
Ce sera assez facile, car de nombreux marchés d'antiquaires s'y tiennent toute l'année pratiquement.
Aucun objet en plastique ici !

On y achètera par exemple: des masques, des petits moulins à prières manuels, des dessins sur papier de riz, des plumes de paon peintes, divers objets en bronze et cuivre, mais de petites tailles (faible place restant dans la malle métallique), et, aussi des cartes postales en nombre important, au moins une trentaine pour moi.

PS: on se fera avoir tous, les cartes timbrées données à l'hôtel n'arriveront jamais; des voleurs ici aussi ?
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 2878  RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 614236

On croisera des hippies européens en nombre, normal en 1973, grands cheveux, baba cools, garçons et filles.
On apprendra que certains d'entre eux ont vendu leur passeports pour se fournir en drogues...
Passons sur ces errements de d'jeuns déphasés; c'est pas notre truc.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
On découvre des très grands masques , véritables monuments au centre de KATHMANDOU, auxquels les tibétains et népalais donnent des offrandes:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le grand masque d'OR.

Les népalais, très religieux, se signent toujours en passant devant les masques et les temples, par respect.

Par chance, on aura la rare opportunité d’apercevoir à sa petite fenêtre, la "LIVING GODDESS", qui, dès l' âge de 4 ou 5 ans, règne sur la ville. Elle est très respectée de tous; elle n'a le droit de sortir de son palais qu'une fois par an.
Toute une cour s’affaire autour d'elle. rare moment.

Nous étudions les cartes routières, et, décidons de sortir du NÉPAL par un petit circuit passant par POKHARA, station réputée pour les expéditions d'alpinistes dans les hautes montagnes; c'est un des lieux de recrutement des fameux sherpas qui portent les charges des alpinistes pour bien gagner leur vie.
Mais il nous faut un autre visa, celui qu'on a ne permet que de passer dans 3 zônes.
Obtenu sous 24h, c'est relativement rapide.



Avant de quitter la capitale très connue, nous passons spécialement devant le grand masque d'OR pour y faire des photos mémorables de nos motos (même pas nous !):


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
PUB pour 450 HONDA
A vrai dire, probablement de rares images pour la marque !!



Personnellement, j'avais aussi pris la MZ ici, mais au retour, on m'a volé mon appareil photo avec les meilleures images du NEPAL et du début de l'INDE en retour: pertes de photos uniques irrémédiablement.
DUR, DUR qu'en j'y repense. RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 2878  RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 2878
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 194207

Je résumerai des galères sur la route du retour, dans un autre post, mais plus d'images disponibles !!!


*************************************************************************


Route prise pour POKHARA.

Malheureusement, un éboulement obstrue le passage; des voitures attendent un bulldozer.
Grâce à l'habileté des motards, nous arrivons à passer au travers; les passagères poussent aussi.
Nous devrons recommencer cette manip de nombreuses fois, raz-le-bol !

Plus loin, un village perdu en montagne nous surprend:
toutes les habitations sont en bois et les toits en feuilles , genre chaume de paille. Les népalais logent à l'étage, pour se protéger des divers animaux qui rodent par là, nous ont-ils expliqué .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Nous y ferons halte repas: riz+ thé+ gâteaux secs avec du chocolat.


Une splendide route serpente dans une vallée ou nous trouvons de nombreux paysans dans leur rizières.Ils portent d'immenses chapeaux en paille de riz tressée.
Une autre spécialité du coin: habitués par les pluies diluviennes, ils ont sur la tête un tissage en fibres qui descend jusqu'au bas du dos.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Manège rustique dans un petit village


On tentera aussi un contact amical, dans une école primaire, avec l’enseignante accueillante: elle nous ouvrira sa classe et, expliquera notre voyage et notre pays la FRANCE.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Les jeunes enfants chanterons pour nous, avec de grands sourires. Ils ont l'air heureux ici.

Formidable échanges humains.


Arrivée à POKHARA sous la pluie. Hôtel correct.
Encore cette pluie le lendemain matin, nos habits ne sèchent pas, les impers ne font pas 100% de protection.
On nous apprend que la police interdit le passage prévu à cause d'éboulement sur la route de montagne, suite à la mousson.Comme il faudrait attendre encore une semaine, c'est impossible, rapide briefing entre nous et on décide de faire demi-tour sur KATHMANDOU.La poisse, car les jours passent, et les budgets sont non extensibles, et, déjà, on prévoit des soucis d'argent à venir.(On en reparlera).

Nous trouvons des côte d'oriens (21) en estafette VW, qui ont plus ou moins fait le même parcours que nous, mais en 1 mois de plus.
Ils nous informent que le région de BENARES est très inondée : bof, on verra bien, au point ou on en est.....

En roulant, il m'arrive de comparer ma moto à un LAND-ROVER: très agile dans les passages difficiles, manque juste des chevaux !

A la nuit tombante, nous dégotons une petite bicoque vide, genre grange en bois.
On y passera une soirée très cool, D. passera la musique enregistrée des bonzes et aussi de la soirée SITAR. Bonne nuit pour tous sauf pour J. qui hallucine en croyant passer sous un camion: il crie à haute voix, et, de ce fait nous réveille.
Probablement des réminiscences de ces méga-frousses vécues les jours précédents ???

Lever assez difficile de la troupe ce matin-là; regards furtifs par la petite fenêtre sur la vallée, c'est assez beau.
On aura aussi un problème de risque de panne sèche pour une 450, qui surconsomme: D. coupera le moteur le plus souvent possible, en descendant assez doucement les cols; pas d'autre choix.
Les tambours de freins chauffent beaucoup, avec un engin de 350kg !!
mais ça passera.

On reprend le même hôtel qu'à l'aller à BIRGANG.
Révision impérative des freins, car ils ont souffert: je change les mâchoires avant, par sécurité pour le retour, idem sur les 450.
Je vide l'eau des 2 sacoches !! toutes les pièces détachées sont très humides, on sèche tout + graissage préventif.
Heureusement, les vêtements, duvets, tentes, et autres sont dans des sacs étanches.

J'avais prévu une bonne protection des 36 boites de diapos (un trésor), enfermées dans une boîte polystyrène dans la malle métallique, elle-même entourée d'un film plastique.

C'est quand la fin de la mousson ??
Finalement on arrive quand même vers un petit poste frontière NÉPAL / INDE


A suivre
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 980796
Revenir en haut Aller en bas
BC71

BC71

Nombre de messages : 529
Age : 70
Localisation : Bourgogne 71
Date d'inscription : 21/09/2012

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeVen 19 Avr 2019 - 8:06

On a fait un bilan à mi-parcours pour bien voir la situation, sans concession, pour décider de la suite des événements, pour rentrer dans notre pays qu'on ne voit pas sur le globe, quand on se place "vertical NEPAL" !!:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

LE POSITIF:  RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 771973

* On a bien réussi notre CHALLENGE:
= aller en moto jusqu'aux montagnes de l'Himalaya, au NÉPAL.

* 12 000 km parcourus sans trop d'encombres

* Nous sommes toujours très heureux de rouler !

* Aucune panne mécanique, que des bricoles résolues avec nos pièces détachées

* Pas de blessure, ni d'accident, juste qq petits bobos, égratignures, talures

* Des paysages et des rencontres dignes du plus grand intérêt

* Des photos et enregistrements son, pour mémoriser, et, plein d'histoires à raconter

* La volonté de réaliser notre rêve, et la débrouille, nous permettent de franchir tous les obstacles rencontrés jusque là.

* Notre équipe est très soudée, entraide maximum, comme une bonne cordée d'alpinistes sur l'Everest !

=====================================================================


LE NÉGATIF :  RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 584741

* On a très mal apprécié au départ les conditions de circulation en Inde et au Pakistan, 40 a 50 km/h de moyenne seulement,donc un retard conséquent sur notre planning prévu qui était de 2 mois aller/retour !!
On en est à un peu plus d'un mois et demi ici, au NÉPAL.

* Budget dépensé au 2/3 :
Donc ça sera très très dur de tenir jusqu'au bout, avec ce qui nous reste de dollars en liquide et de traveller’s checks, maintenant qu'on peut estimer plus  finement nos dépenses à venir.

* Assurance rapatriement sanitaire ELVIA: prise pour 2 mois seulement, QUID dans 2 semaines ?

* Aucun contact direct avec la famille, ça manque au bout d'un mois et demi de raid.
(pas de tel, mails,  juste des courriers en poste restante avec 5 jours de délais, mais c'est déjà ça !)
Quelle évolution avec les moyens actuels qui suppriment les distances et les délais !!  RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 241515

* J'ai appris par courrier en route, que je suis incorporable à l'armée, au 1er octobre, chasseur alpin à NICE : strictement impossible , car on est le 17 septembre au NÉPAL.
Je ne sais pas du tout, à ce moment, comment on va pouvoir gérer ça.
Je ne veux pas me retrouver "déserteur" à l'arrivée en France ! RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 861737
Les amis me rassurent comme ils peuvent..

* La fatigue générale se fait sentir sur tous les raiders  


=====================================================================

Donc, conscients de tous ces éléments, on décide à l'unanimité, et, avec le plus grand sérieux de :

- Ne plus traîner en "touristes"
- Tout faire pour limiter au maximum les dépenses; créer un pot commun.
- Rouler les plus grandes étapes possibles
- Garder toujours une marge de sécurité en roulant, surtout dès la fin de notre couverture d'assurance
- Ne pas trop se stresser non plus, car on pense qu'on fera ce raid une seule fois dans notre vie, il faut en profiter jusqu'au bout ...

=====================================================================

Le voyage aller était palpitant, très enthousiasment, tant que le but n'était pas atteint.

Maintenant, le retour par les mêmes pays, ressemblera probablement à du "réchauffé", encore que...
12000 km de routes,et pistes, qu'on connait déjà, à gérer au mieux.

De fait, à partir de là, une tension se fera sentir, à chaque fois que notre parcours sera semé d’embûches techniques et surtout administratives...

et il y' en aura.
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 55116  RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 55116


A suivre  
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 980796
Revenir en haut Aller en bas
BC71

BC71

Nombre de messages : 529
Age : 70
Localisation : Bourgogne 71
Date d'inscription : 21/09/2012

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeSam 27 Avr 2019 - 13:14

Pour continuer le récit, et, ne pas faire durer le suspens trop longtemps, voici le retour.
Condensé des journées consacrées à passer le plus rapidement possible, ou presque, sur les chemins qui nous ramènent à la maison.

NÉPAL

Encore un temple bouddhiste qui nous offre un magnifique bouddha en or:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Des petites routes de montagne passent par des cols qui sont franchis allègrement:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


On quitte ce doux pays et ses habitants calmes et réservés envers les touristes.

En contraste, on s'attend à retrouver l’Inde avec toutes ses populations nombreuses et pauvres au bord de notre chemin

***********************************************************************

INDE


Pas de souci pour passer la frontière.
Nous reprenons " l'immersion avec la ménagerie routière", dès les premiers kilomètres, dans les vallées de la région de l'UTTAR PRADESH.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Après la fraicheur des montagnes népalaises, la chaleur humide ne nous arrange pas. Nous décidons de prendre la direction de GORAKHPUR, plus directe pour atteindre DELHI.

A nouveau, des rizières immenses, et, par conséquent, des moissons étendues sur les routes pour sécher, qu'on arrivera à passer sans encombre; on se méfie plus qu'à l'aller !

Mais une mauvaise surprise nous arrive, en sortie de virage: de longues et larges traînées d'huile , sur plus de 50 m : affraid  affraid

On glissera tous en zig-zag sans rien pouvoir faire; les secondes paraissent des minutes interminables !!
par chance, personne ne tombera, incroyable. Arrêt pour reprendre notre calme et nettoyer les pneus gras.

La région, à part ça, est pittoresque, quand les conditions de circulation nous permettent d'en apprécier la valeur; par exemple, dans une forêt, de très nombreux petits singes traversent la route autour de nous, en pleine liberté.

Il nous semble cependant que notre route est bien étroite pour une "nationale" , et, de plus, d'après notre carte : on ne doit pas passer dans des montagnes ??
scratch  RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 8464

Plus loin, des gens en uniforme nous stoppent: nous sommes perdus et revenus à un tout petit poste frontière népalais !!

Nous rebroussons notre chemin, pour pratiquement "forcer le passage de frontière népalaise" sur une minuscule voie de passage, car pas de police ici, sans laisser aucune trace sur les passeports et carnets de passage en douane;
**ce n'était finalement qu'un petit "détour INDE/NÉPAL/INDE" de 50km environ!

Grosse porosité de la frontière dans le coin.

Il est vrai que des pancartes écrites en sanskrit dans la campagne indienne, ça donne ça :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


On a un peu de mal à déchiffrer ! De plus aucun autochtone ne parle anglais dans ce coin perdu..


En route pour la suite: deux motards indiens enturbannés nous questionneront à l'occasion d'un arrêt essence: ils veulent aller en Europe en Royal-Enfield; sans trop y croire, échange d'adresses.
Frimeurs sikhs ??

Dans cette région riche, la route est relativement bonne, et, moins encombrée, ce qui nous permet une bonne étape "marathon" de 370 km, un record en Inde pour nous.

Passage dans la ville de LUCKNOW ou nous déjeunons bien, car par économies obligatoire, on ne fait qu'un bon repas par jour.

Nos finances sont très critiques: on pense ne plus avoir de ressources dès la Turquie  RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 861737

les copains n'envisagent pas grand chose !!!!!!!!!!!

Alors je décide de tenter le tout pour le tout:
Passer à la poste principale, pour envoyer un courrier (le 19 septembre), à mes parents, pour leur demander de l'aide; notre amour-propre en prend un sacré coup, car on les avaient rassurés, tout était prévu au départ.. ....(tu parles !)

Je demande précisément "un ou deux gros billet en Francs, bien protégés de la vue par transparence dans l'enveloppe; à envoyer en poste restante à ANKARA en Turquie".

C'est un coup de poker / risque de vol , mais je reste confiant, mes parents aideront toujours, ils sont géniaux.

QUI NE TENTE RIEN N'A RIEN; à voir si ça se confirme plus tard ??

A ce moment du raid, nous sommes bien "dans notre bulle", à fond dans cette aventure, qui commence d'en être une sévère, et, on ne pense même pas à téléphoner, via une poste par ex.

Aujourd'hui ça parait fou et un peu bête, mais on étaient comme ça, des aventuriers quoi !

Je rappelle qu'on a 20 à 25 ans seulement, pas de portable, ni d'internet.
Je mesure le progrès en écrivant ces lignes, 40 ans plus tard: à savoir qu'on peut joindre en quelques minutes n'importe qui au bout du monde, et, aussi utiliser une webcam, ça change tout, quel progrès.

Bien, mais finalement, la quintessence de notre parcours n'aurait pas la même saveur , c'est certain.

Un peu comme les navigateurs sur leurs voiliers, qui ont tout à bord maintenant: informatique embarquée, GPS, radio, et pas seulement le sextant, des cartes maritimes, une règle et un compas!

                                                        +++++++++++++++++

Après cet intermède, on roule fort: 80 km/h = très  bien pour ce pays.

Arrivée à SITAPUR, mais pas d’hôtel de libre; on recherche une bâtisse administrative en espérant y trouver un accueil positif, comme on a déjà connu une fois à l'aller.
Il faut impérativement trouver " L' Ingénieur " du coin! On arrive à le trouver, en demandant aux voisins, et, après un premier refus ferme, je parlemente (depuis le départ, j'ai ce rôle, car l'anglais m'est familier, j'amortis mes études !).
La conversation bien argumentée nous ouvre ses portes, ,nous sommes entre "collègues" lui dis-je en le remerciant chaleureusement.
De plus c'est gratuit, ce qui est nécessaire voire indispensable quand on peut, pour la suite...
Grandes et sincères formules de politesse au départ, le lendemain.

On se prépare pour une étape marathon de plus de 400 km, mais retard encore, car ma roue AR est crevée. Crevaison qui me sera sommes toutes bénéfique, car je trouve 3 rayons cassés; changement de la chambre à air et du pneu K70 DUNLOP ce qui allégera l'engin pour la suite.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Un camion me double, par un temps de mousson : pluie diluvienne, route boueuse très glissante

********************************************

Arrivés à MORADABAD, on ravitaille en essence + thé réconfortant.Du classique, on pose casques, blousons, appareils photos pour la pose relaxante après des heures de conduite.
On repart, et, 60 km plus loin, on surprend un grand nombre de petits singes, au bord de la route en totale liberté.
Je m'arrête le premier, et, STUPEUR, JE RÉALISE EN UNE FRACTION DE SECONDE QUE J'AI LAISSE MON APPAREIL sur la chaise, lors de la dernière halte.
J'y tenais comme à la prunelle de mes yeux

Nous sommes tous sidérés, je l'avais toujours en bandoulière........
On aurait trop de remords de ne pas tenter de le retrouver, donc demi-tours.
Je ne veux pas perdre mes 20 dernières photos du passage le plus lointain de raid: la MZ devant le masque sacré de KATHMANDOU; le lever de soleil sur l'Himalaya; etc, etc
Retour à la fameuse station service, un homme semblant important prend notre défense et parlemente avec les gens du coin. Il nous propose de repasser le lendemain, sans rendez-vous précis, bizarre.
On discute avec un jeune motard en JAWA, son père est ingénieur en chef de "l'Inspection House", sorte de sous-préfecture locale; Nous sommes donc très intéressé pour y loger, idéalement gratuitement ??
Pas de problème, encore une bonne chambre et 3 lits. COOL.
Dans le contexte, notre moral remonte un peu, en attente du verdict du lendemain.
Réveil difficile, un peu angoissé.
On repasse à la station service, mais aucune nouvelle de mon appareil photo, c'est fichu, je m'en doutais. Encore une journée d'efforts pour rien, mais si je n'avais pas tenté, je l'aurais toujours regretté.

Voleur:  RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 194207
Véritablement, le plus mauvais souvenir pour moi

J. fait bien de très belles photos, mais c'est pas pareil

***************************************************************************

Enfin, nous retrouvons DELHI. 600 km en 2 jours, un record.

Objectif:Ambassade de FRANCE pour gérer au mieux mon futur retard d'incorporation à l'armée prévu le 1er octobre. Nous sommes le 21 septembre !

J'y rencontre un cadre français, très avenant, qui a un frère et un neveu en Saône et Loire, à proximité de mon village. Alors là, je l'embrasserai presque ! Le monde est petit..
On sympathise. Il nous dit de passer le lendemain, après qu'il ait pu défendre mon dossier auprès du 1er secrétaire de l'ambassade.
Il a vu aussi la française Anne-France D'Hauteville, il y' a quelques jours : elle était en panne avec sa 175 KAWA, lors de son tour du monde. (Elle aura un bon article dans MR d'époque et fera plus tard un bouquin sur son épopée).
On fera quand même une petite visite de DELHI en taxi avec un chauffeur sikh, pour trouver des souvenirs (budgétés):
Sandales, chemises et turbans sikhs, tissus de 4,56 mètres de long, que notre chauffeur nous apprendra à former en rigolant avec nous, ça détend.

De retour à l'ambassade, je rencontre bien le 1er secrétaire (numéro 2 dans la hiérarchie, reste l'ambassadeur au-dessus): je reste une heure dans son grand bureau, pour y écrire une lettre attestant de mon passage et du cas de force majeure des intempéries qui nous bloquent.
Il appuiera officiellement ma requête de report d'incorporation d'environ un mois.
Ces éléments partiront par la "valise diplomatique" en France, directement au chef de corps; on m'assure que je n'aurai pas de problème, car tout est officiel.  RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 800210

(Ce qui se révélera exact: je rejoindrai l'armée avec un retard de 21 jours, mais pas de "prison" )

Compte-tenu de ses encouragements, cette personne gardera mon estime longtemps.
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 771973  RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 771973
Revenir en haut Aller en bas
BC71

BC71

Nombre de messages : 529
Age : 70
Localisation : Bourgogne 71
Date d'inscription : 21/09/2012

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeSam 27 Avr 2019 - 13:27

INDE suite


Comment ne pas évoquer le Mahatma GANDHI, guide spirituel et initiateur du grand mouvement pour l'indépendance de l'Inde dans les années 1945/1948.

Assez souvent, son image trône dans les commerces, restaurants, maisons individuelles comme ici:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

toujours célébré comme " LE PÈRE DE LA NATION" crée en 1948



On continue, sans trop penser aux paysages, mais à faire des km, avec un tout autre état d'esprit qu'à l'aller; on a quelques soucis !

Étape à AMRITSAR; regards admiratifs sur le temple d'Or des SIKHS.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Mes derniers courriers de ce pays, pour la famille et ma fiancée, partiront d'ici, en indiquant la sécurité prise avec l'ambassade de France quant à l'armée.
Nous savourons notre dernière soirée en Inde, car nous n'y reviendrons pas de sitôt.


Derniers visages indiens, pris lors du retour par mon ami J. à notre dernière pose, avant la frontière pakistanaise:
Parmi les diverses religions : hindouisme pour 80%, musulmans pour 14%, chrétiens pour 2.3 %, sikhs pour 2%, autres (Bouddhisme, etc)pour environ 2%

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Magnifique photo de J B.  primée à un concours quelques année plus tard



PAKISTAN


Pays fondé en 1947, république islamique, après la partition de l'Inde qui rejettera les musulmans ici.Il en reste une tension entre ces pays, après plusieurs guerres.


Passage de la frontière facilement, les douaniers pakistanais préfèrent discuter avec nous, du voyage, et regardent nos montures, inconnues dans ces contrées.
Très bonne idée.

Le Pakistan nous semble beaucoup plus facile question circulation qu'à l'aller. Nous avons dû vivre ce qu'il y' a de plus HARD sur le sol indien.


Traversée rapide de LAHORE, la capitale.

Les 450 HONDA ne tournent pas bien, la petite MZ caracole en tête, une gageure . On suspecte la mauvaise qualité d'essence.

La nuit nous surprend peu avant RAWALPINDI. On finira de rouler avec la plus grande prudence. Il m'arrive d'être complètement ébloui par des camions venant en face : par deux fois je dois stopper net, ce qui est probablement dû à la fatigue nerveuse.On commence d'en baver...

Pour l’hôtel, on marchande le prix comme jamais, et, ça marche.

C'est pas ma journée: je suis couvert de boutons sur le dos, les bras; grosse crise d’urticaire apparemment.
Il faudra attendre que ça passe, pas de remèdes, ni trop d'argent pour en acheter !

Les camions et les bus sont toujours aussi fous sur des centaines de km.

Enfin notre dernier jour à rouler à gauche

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La KHYBER PASS , frontière avec l'Afghanistan est à notre portée avant midi, nickel.
RAS , on avance, on avance.



Descendants de Gengis KHAN, nous voilà !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


A suivre pour pas mal de péripéties encore  
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 980796
Revenir en haut Aller en bas
Macoye

Macoye

Nombre de messages : 8
Age : 60
Localisation : Bearn
Date d'inscription : 22/05/2011

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973 partie 1   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeDim 28 Avr 2019 - 21:39

Merci.
(j'attends la suite...)
Revenir en haut Aller en bas
BC71

BC71

Nombre de messages : 529
Age : 70
Localisation : Bourgogne 71
Date d'inscription : 21/09/2012

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeLun 29 Avr 2019 - 8:59



AFGHANISTAN

Les photos de ce post et des suivants sont prises à l'aller, car plus d'appareil, volé en Inde

En rentrant dans ce grand pays, pauvre pays, on doit se souvenir qu'un coup d'état y a renversé le roi, Mohammed Zahi Shah, en juillet ce cette année 1973, soit juste un mois avant notre premier passage.

Après 40 ans de règne, une république prend place, impliquant de nombreux changements dans administration.
(Avant que les troupes soviétiques n'y débarquent en 1979 pour une occupation de dix années)
*****************************************

Après la fameuse passe de KHYBER, nous nous lançons en direction de KABOUL, à travers des montagnes sauvages qu'on admire déjà moins; l'habitude ??

On retrouve les fameux camions afghans, décorés et peints qui emmènent des passagers pendus dessus !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Les 450 HONDA marchent de plus en plus mal, l'essence est "pourrie"


KABOUL
Nous repérons bien les rues et notre "Kyber Pass Hôtel" connu, dans lequel un accueil chaleureux nous y est réservé. COOL.
Passage rapide à la poste centrale ou je suis le seul à trouver un courrier des parents: mon retard pour l'armée cause beaucoup de soucis à mon père qui va toutes les semaines à la gendarmerie pour expliquer que je suis "coincé" en voyage en Inde, et, pas déserteur !
Je suis bien le seul des raiders à avoir ces emm......!

Journée relax, et mécanique sur les motos:
MZ: vidange, changement de de chaîne principale par sécurité, du pneu AV, vérification allumage.

450: vérification du jeu latéral de l'embiellage (défaut de la 450 5 vit.) : OK, pas de PB.
réglages des soupapes, nettoyages carburateurs et des filtres à air.

Visites des boutiques typiques pour acheter bon marché: sacs cuir, manteau de fourrure de mouton brodé par ex.
On peut flâner de nuit ici, sans être crispé, noyé dans la foule comme en Inde, car pas de touriste afghan et étranger...

On reprend nos tables de multiplication en chiffres arabes pour comprendre les chiffres, découpées dans des cahiers sur des pubs "stylo BIC":

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Indispensable pour tous les achats

Bien nous en a pris, car, le matin, en faisant le plein, les afghans locaux tentent de m'arnaquer:
pas de remise à zéro au poste d'essence; ils veulent me faire payer 19 litres au lieu de 6 ou 7 !!

Plusieurs types veulent me retenir, en bloquant le guidon et le levier d'embrayage, moteur en marche...
G. la passagère de J. descend, pince très fort le bras de celui qui tenait mon embrayage , ce qui me permet de partir, en laissant 50 afghanis (le prix normal) , avec les autres équipages;
ça sentait fort le roussi

Il parait que j'étais tout pâle de rage

Nous reprenons la route, dans le froid matinal, en roulant assez vite.
Le paysage des étendues arides, couvertes de brume, est magnifique, surtout quand on aperçoit une caravane de 18 chameaux à l'horizon.

Parfois des chameaux en liberté nous coupent la route, on doit stopper.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Arrêt repas dans un village de toiles, des nomades certainement, repéré par ici à l'aller.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Achat de sandales, faites sur mesure, en 1/2 h, avec des sangles de cuir brut et semelle découpée dans du pneu; ça c'est du souvenir !!
Nos motos sont rangées avec tout le bazar dessus, sans plus de sécurité: la gaffe !!
Un jeune garçon nous accoste et nous tend un cahier de bord, appartenant à D.
Consternation: on vérifie tout.
D. avait mal rangé son grand carnet de passage en douane, et, il a été volé.
C'est la grosse tuile, car impossible de passer les frontières jusqu'en Turquie, ce type de doc suit les motos en étant INDISPENSABLE

On a alors la grosse pression...
D. prend un "savon" qui restera dans les mémoires; quelle négligence !!  RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 614236

Heureusement, l'instituteur du village et un soldat présents vers nous vont partir en chasse pour essayer de retrouver notre bien:une heure plus tard, on nous ramène le dossier, avec une page vierge manquante.
Il manque aussi des billets de monnaie locale, collés dedans, relativement moins grave.
Manquent aussi ses lunettes de moto...

OUF

On repart, je me rends compte qu'il me manque aussi ma gourde, attachée sur les bagages, pratique pour boire en roulant.

Nous sommes toujours très ventés sur ces grands espaces, étape à KALAT, après 370 km pénibles.
Repas correct pour 2F (ou 2€), excellente nuit. Cette fois des policiers gardent nos motos.

Départ très tôt, mais pas possible de prendre un breakfast, car le ramadan vient de débuter, donc pas de nourriture prise de jour.
On le respecte devant les afghans présents.On se contentera de nos gâteaux secs et des raisins.

Il fait froid, au moins 30 degrés de moins qu'à l'aller dans cette région de KADAHAR, au sud du pays.

On roule fort, en convoi sur la grande "ASIAN HIGHWAY", ça gaze, collé derrière les 450, à 90 / 100 km/h.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

On vérifie la consommation: MZ = 4,7 l/100 et 8l/100 pour les HONDA, donc arrêts systématiques à chaque rare station essence.

On fait de petites haltes repos, des bergers nous regardent, éberlués, au milieu de nulle part :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Dans cette grande étape de plus de 600 km, la tension nerveuse est grande pour rester collé en "aspi", à un mètre de la 450 qui me précède, les doigts sur le levier de frein, au cas ou...
Panne sèche pour les 450, peu avant FARARHAD : 260 km seulement d'autonomie dans ces conditions, vent de face.
Pour moi, je fais à l'aise les 400 km, de ce fait j'ai droit à faire une navette ravitaillement, avec nos bidons.

Finalement, journée de 634 km, le record du voyage, en arrivant à une sorte de barrière de péage.
Une sorte d’hôtel se trouve là, mais sordide, vitres cassées, pas en bon état.On reste quand même, fatigués par la longue route du jour.
On dépose TOUT dans notre salle de tchaîkhana, par sécurité.On utilisera nos matelas pneumatiques, pour protéger les reins...
Très mauvaise nuit, car les musulmans font la fête de nuit, pendant ce ramadan.

Direction HERAT, ville proche de la frontière iranienne.

Par ce froid vif, nos moteurs fonctionnent très bien.
Arrivés vers 10h à HERAT, on fera un bon petit déjeuner (discrètement), avant de partir faire de petits achats.
Les derniers 120 km avant la frontière sont facilement avalés.
Au poste frontière afghan, tout est bien fouillé cette fois: sacoches vidées, sacs , malles métalliques,..
Quand nous présentons nos passeports, l'espèce de douanier de service nous fait remarquer, dans un anglais approximatif, que
LES MOTOS NE SONT PAS NOTÉES !!

Allez donc savoir, quand on ne lit pas l'arabe...

Il nous dit, froidement: "vous devez retourner faire rectifier à l'autre frontière avec le Pakistan, à TURHAM" , ni plus, ni moins !!

Nous ne lâchons pas l'affaire, et, demandons à voir le responsable du poste, nous parlementons "pas le temps, pas l'argent, pour résumer", comme pour les autres fois qu'on a connu des difficultés administratives, mais là, il demande de repasser demain.
Nous sommes obligés de rester au seul hôtel de la frontière, malheureusement assez cher.
Encore bloqués....... le moral en berne  RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 584741


Nouvelle rencontre avec le responsable, comme prévu: il refuse de nous laisser passer, et, nous oblige à descendre à HERAT (à 130 km) voir sa hiérarchie, en criant "GO" "GO"
On est bien otages ici.

On rebrousse chemin pour HERAT; re-panne sèche, car on avait calculé juste pour passer...
On compte encore un jour de perdu.

A notre hôtel, le patron compréhensif, nous laissera faire la cuisine, pour économiser.On passera à l'office de tourisme local pour expliquer notre problème, le responsable téléphonera à la douane pour aider.
A la douane centrale, grosse pression pour moi, en tentant de parlementer, car au départ, on nous dit de tous retourner en moto à KABOUL (3000 km aller/retour) pour faire corriger ces foutus passeports!!
Nous pestiférons; un intermédiaire, ami du patron de notre hôtel, somme vertement l'employé peu dynamique, de téléphoner à la direction de KABOUL pour trouver une autre solution.
De ce fait, on nous accorde une soit-disant faveur exceptionnelle:
un seul d'entre nous ira (avec les 5 passeports, les 3 carnets de passage en douane, et une lettre de la douane locale, que l'employé mettra 3h à établir), à KABOUL, au Ministère du Commerce et des Finances.

C'est quand même mieux pour tous. Mais QUI ??
Tirage au sort, et, c'est mon ami J. qui "gagne" pour la mission de confiance.
Ni une ni deux, G. sa compagne décide d'aller aussi: réservation de bus de suite.
Réveil à 5h pour prendre le bus à 6h, avec tous nos espoirs.

On restera coincés 2 jours et 3 nuits, à tuer le temps, avec un seul repas frugal par jour, pour économiser un maximum.
Balades à pied; siestes; jeu de morpion; pas de photos pour se passer le temps car appareil volé en Inde,...

On connaîtra bien les rues et boutiques de ce foutu bled:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Au fait, j'y repense, je devais être à l'armé le 1 octobre, et, je suis coincé ici, en Afghanistan, le 5 octobre.....

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++


Encore une nuit à attendre.
Enfin, au matin, ils poussent la porte de la chambre, crevé mais avec le sourire: on se congratule.

Ils nous racontent leur périple, dont voici le mémo:
* départ en bus Mercedes, route de nuit
* Arrivée le lendemain matin à KABOUL, vers 10h
* Réservation de l’hôtel connu
* Ministère du Commerce et des Finances: bien reçus, par le 1er secrétaire, homme jeune et érudit, qui présente ses excuses pour les erreurs commises, dues aux changements d'employés, suite au récent coup d'état en juillet.
* Passeports enfin corrigés; remise d'un courrier officiel, signé du ministre himself (on n'aura pas de copie) pour les douanes
* bus retour pris à 6h du matin, mais panne en route, et, ...de nuit
* Un camion de bestiaux , découvert, sera pris par nos amis, fatigués et gelés, coincés au beau milieu des paysans afghans et de leurs moutons, de retour du marché de KABOUL.
* Arrêt dans une tchaîkhana pour repos du chauffeur, et, des passagers
* Arrivée à HERAT au petit matin suivant

Soit 27 heures de route pour 2100 km, plus tout le temps passé . Un truc de fou.

De plus des frais induits de 830 afghanis (monnaie locale) soit 60 €, une petite fortune pour nous.
Notre budget est encore "plombé" par leur conn.....

*******************************************************************************

Enfin, le 6 octobre, on revient à cette satanée douane d'HERAT, au centre-ville pour récupérer nos motos consignées, après avoir montré les papiers requis.Le Directeur, fera une autre lettre pour le poste frontière; que de paperasses ici!

Avec une grande joie, on repart sur nos montures, pour passer à l’hôtel tout récupérer, et, faire les paquetages en 4 ème vitesse.

Après 6 jours au total de blocage forcé, on quitte ce bled synonyme de cauchemar pour nous tous.
Poste frontière: la lettre ouvre enfin le passage.
On revit. RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 809262  RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 809262

Les 5 petits français sont hilares, sous les casques, en zone franche, entre les deux pays.
On fait de grands zig-zag sur toute la largeur de la route, pour se défouler, juste avant la barrière iranienne.

Voilà, Voilà, c'était pas simple ce pays-là.


Mais on gardera le respect pour ses anciens, pauvres, mais fiers.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


A suivre
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 980796
Revenir en haut Aller en bas
Dakota

Dakota

Nombre de messages : 350
Localisation : 22
Date d'inscription : 20/09/2011

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973 partie 1   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeLun 29 Avr 2019 - 17:33

passionnant!!
Revenir en haut Aller en bas
BC71

BC71

Nombre de messages : 529
Age : 70
Localisation : Bourgogne 71
Date d'inscription : 21/09/2012

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeMer 1 Mai 2019 - 6:58


IRAN


La douane iranienne ne posera pas de problème, ça nous change !

Le pays du Shah d'Iran nous accueille agréablement, sauf qu'il existe une épidémie de choléra, donc, on prendra nos 3 gélules (emmenées au cas ou), en prévention du choléra et de la dysenterie.mieux vaut sécuriser.
On n'a plus d'assurance rapatriement depuis une semaine, et ce , jusqu'à la fin du raid

En contraste de l'Afghanistan, on constate la richesse et l'industrialisation en Iran.
Les français y sont bien accueillis, en 1973, en particulier par des jeunes qui sont allés faire des études supérieures en Europe. Il nous faut rester prudents quand même.
Nous sommes soulagés, après le trop long passage stressant des jours précédents.

On passe la nuit à l'hôtel municipal de FARIMAN, pour 500 rials = 30€ et un bon repas, poulet frites et du "maast" (yoghourt local excellent); on reprend des forces, après la diète afghane.

Les grandes étapes de plus de 600 km nous conduisent à MASCHAD, comme à l'aller.
Une route vallonnée nous offre de magnifiques virages qui nous régalent, après des milliers de km frustrants, quant au plaisir de la moto...
On plantera nos tentes dans la région très verdoyante de la mer Caspienne; à partir d'ici on campera le plus souvent possible, "because money" !

Nous escaladons les monts de 2500m avant d'arriver sur TEHERAN; nous reconnaissons certains passages ponctués de souvenirs, deux mois plus tôt.

TEHERAN

Comme nous connaissons cette ville, en passant à la place "SHAÏAD" ou trône son Arc de Triomphe

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

le camping international est vite trouvé.Soleil couchant, beau spectacle.


Le camping nous coutera assez cher (230 rials = 17€), mais on y profite de la piscine, de bonnes douches chaudes (froides en Afghanistan par ex); nous retrouvons les prix plus élevés des pays plus développés.
On doit quitter ce havre de confort, qu'on avait presque oublié.

En octobre, le temps est tempéré, beaucoup moins chaud qu'en août, idéal pour rouler par QAZVIN, MIANEH. On avance bien, 500 km d'une traite.

On dormira à la belle étoile, pour éviter des "spectateurs" trop collants. Une lumière très pure nous réveillera vers 6h, on décolle peu après.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En roulant, le froid nous transit: on remet les vestes de cuir, les pulls, et gants d'hiver, enfouis au fond des sacs et sacoches depuis deux mois
Arrêt de l'équipe à TABRIZ, vers midi.Il fait plus chaud.
On en profite pour visiter le bazar iranien local, qui ne peut se comparer avec celui d'ISTAMBOUL, gigantesque.
Je ne peux résister à l'achat d'un très beau petit samovar en acier cuivré et sa théière, typique de ces contrées; démonté, il tiendra parfaitement dans la malle métallique prévue à cet effet.
Nos visites sont très ciblées, pour passer un minimum de temps.

On continue, à une bonne vitesse proche de 100/110 km/h, toujours "à l'aspiration" pour moi et la petite MZ qui tient bien le coup.

La zone désertique que nous traversons est toujours aussi aride, avec ses troupeaux de chameaux en liberté: ils traversent la route lentement, en mastiquant tout aussi lentement , un poème .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ils sont chez eux !


La frontière est traversée très rapidement, coups de tampons sur les passeports et les fameux carnets de passage en douane, dont ce sera l'ultime utilisation.

On peut dire que ce grand pays ne nous aura pas posé de problème particulier.

************************************************

TURQUIE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dès les premiers kilomètres, ça change: la route est "pavée des grands nids de poules" à éviter impérativement.

Arrêt à DOGUBAYAZIT, 1ère grosse bourgade, à l'hôtel ou J. avait changé son moteur de CB450 (avec l'aide de HONDA FRANCE qui accompagnait les troupes de motards) l'année précédente, lors du RAID ORION, qui allait jusqu'à ISPAHAN en IRAN.

Bon repas arrosé d'une bouteille de vin rouge, tant attendu par l'équipe bourguignonne: les têtes en seront bien lourdes, c'est vrai qu'on a été "sevrés" depuis fort longtemps !

Préparatif de départ matinal, mais:
* Pour D. :manque son casque, resté sur le guidon dans la nuit !
* Pour J. : le nylon couvrant toute sa moto a été coupé; manque le sac de cuir afghan et les souvenirs dedans, une tuile
* Pour moi: une sacoche ouverte, et, manque TOUS mes vêtements de rechange !
Encore un coup du sort, et pourtant, nos engins étaient "gardés".
Nous avions bien confiance, car J. avait été bien aidé l'an passé, lors de sa grosse panne moteur.

Passage au poste de police local, je signe un procès verbal, officialisant le vol, sans trop y croire.
Nous partons vite, la route est encore longue.
D. n'a plus de casque, il arbore un magnifique bonnet de poils de chèvre angora afghan, très beau, mais pas sécurisant ! De plus, en cas de pluie, il pue à 15 mètres...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Nous roulons rapidement vers AGRI, lorsque J. alors en dernière position, se fait arrêter par la police; les 2 autres équipages continuent, et font demi-tour au bout de qq km, ne le voyant plus:crevaison ?
Nous nous retrouvons tous au poste de police, sans explication à ce moment-là.

Les policiers nous confirment tout notre itinéraire depuis la frontière (ils sont au point pour surveiller les étrangers ici); le chef arrive et nous explique en allemand, que la police de DOGUBAYAZIT a retrouvé les voleurs et nos effets. Bigre, ils sont forts!
Après une grande discussion , grâce à J. qui connait l'allemand, nous obtenons une voiture et chauffeur de la police, pour retourner 100 km en arrière récupérer nos biens, c'est COOL.

D. et J. retrouvent pratiquement tout, mais rien pour moi ! Bof, c'est pas très grave, les gars me dépanneront ..

Retour avec le policier, presque notre copain maintenant;
On fait une pose casse-croûte au milieu de turcs, en plein ramadan, qui nous regardent de travers

Nous sommes les impies vis à vis d'eux, mais bon, les voleurs ne nous ont pas respectés non plus...

Hôtel à AGRI, car une demi-journée passée (non pas perdue) dans ce contexte.
Achats ravitaillement, et à nouveau, une piste sous nos roues sur des centaines de km, direction ANKARA:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ma MZ peine à monter, je ne peux pas passer la 4ème , il faudrait que je change mes rupteurs qui ont 30 000 km, mais pas de rechange, l'importateur était en rupture en France.

La piste est terrible, ce qui cassera le porte-bagages de la moto de J. avec les secousses
Un bricoleur / Soudeur dépannera dans un tout petit village, le système D turc a du bon !


Une fois réparé, ça roule bien, voir tout le barda en duo...

Arrivée à ERZURUM; on cherche une banque pour y changer nos derniers travelers checks;
Mais perte de temps de 2 h au guichet, ça énerve tout le monde.

A ce stade, nous n'avons pas le budget pour rentrer à la maison , et, si tout va comme on le souhaite, un courrier avec un GROS BILLET m'attend en poste restante à la poste principale d'ANKARA, suite à ma demande postée de NEW DELHI !!
WAIT and SEE!!

On n'a plus trop le cœur à regarder les paysages; Une pluie orageuse nous surprend dans une vallée bordée de montagnes enneigées. Arrêt dans un hôtel médiocre, mais "en dur", on n'a pas envie de camper sous la pluie ici.
Les 90 km de piste à l'aller sont réduits à 15 vers SIVAS, leur réseau routier s'améliore bien, et donc, on repousse au maximum notre prochaine étape, qui sera à 130 km d'ANKARA, à la tombée de la nuit sur une piste mauvaise.

Le dimanche matin 14 octobre, nous arrivons à 10h à ANKARA.
Nous trouvons assez facilement cette fameuse poste, mais est-elle ouverte ce jour ?
SUSPENS, SUSPENS
Elle est ouverte, YES, ça commence bien.
J'y récupère 4 lettres pour l'équipe, dont deux pour moi .......  scratch



UN GROS BILLET DEDANS  RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 771973  RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 241515  RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 241515

Notre tactique a parfaitement bien fonctionné, c'est GÉNIAL.

Là j'ai droit à des très grosses bises ....

Comme quoi, il ne faut jamais désespérer, et voir la bouteille à moitié pleine, toujours, toujours.

Les bonnes nouvelles des familles et de ma fiancée nous font le plus grand bien.
Le retour à priori est acquis, hors casses motos, ou autre pépin, que personne n'envisage, bien entendu, on reprend la confiance inébranlable du départ.

Notre "pot commun" retrouve un bon niveau, juste quand même pour le carburant, repas minimum, et, des petits souvenirs.
Tout cela nous dope, car on commençait a être usés par toutes les galères rencontrées sur ce retour au pays.
Il faut le mériter le NÉPAL !!

Sans plus attendre, on dégage sur Istamboul, en passant près de la mer de Marmara, très belle avec son bleu profond. (Tiens on retrouve du plaisir à regarder).
C'est sympa de goûter aux étendues d'eau, après des milliers de km de zones désertiques.
La température remonte bien aussi.

ISTAMBOUL, le 14 octobre.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Nous y quittons "solennellement" l'ORIENT grâce au bac, pour poser nos roues en EUROPE, un peu soulagés quand même, après une bonne étape de 570 km.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Les minarets dominent cette ville, magnifique.


Que de chemin parcouru depuis notre premier passage ici; nous nous sentons presque chez nous, tout est relatif.
On prend un hôtel vers la belle Ste SOPHIE, et, partons pour le petit "Lale Restaurant" , connu des touristes étrangers ici.
Un passage à la poste centrale pour notre dernier courrier, et, aussi pour changer nos beaux billets français (mais avec un taux de change inférieur aux dollars US).



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

On peut se permettre quelques petites emplettes au grand bazar:

J'y achète: un manteau fourré et brodé; une toque en fourrure; un sac en cuir à bon prix.

Départ encore sous la pluie, pour la frontière. Vent de face, couché sur le sac de réservoir, la tête vraiment dans le guidon, mais ça n'avance pas bien vite...
Arrivée à EDIRNE, ou nous passons nos dernières pièces en essence; j'en profite aussi pour acheter de la bonne huile SHELL 2T, au lieu de mettre de l'huile moteur classique.

La frontière turque est franchie très rapidement.
Nous regardons de loin le drapeau rouge, avec son étoile.
Le pays communiste se fait sentir, faut voir.....

***********************************

A suivre pour d'autres véritables péripéties

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 980796
Revenir en haut Aller en bas
damienfollenfant

damienfollenfant

Nombre de messages : 1565
Localisation : 44500
Date d'inscription : 24/11/2010

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973 partie 1   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeMer 1 Mai 2019 - 8:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 771973 Ton copain D. a un boa autour du cou ?  RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 809262  ou bien peut être ai je la berlue RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 55116  ?
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 980796
Revenir en haut Aller en bas
BC71

BC71

Nombre de messages : 529
Age : 70
Localisation : Bourgogne 71
Date d'inscription : 21/09/2012

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeMer 1 Mai 2019 - 10:04

Damien tu as bien une bonne vue !!

Daniel avait voulu faire la malin en Inde avec un boa
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Moi j 'avais préféré monter sur la trompe d'un éléphant en tenant bien les oreilles l

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 809262
Revenir en haut Aller en bas
damienfollenfant

damienfollenfant

Nombre de messages : 1565
Localisation : 44500
Date d'inscription : 24/11/2010

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973 partie 1   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeMer 1 Mai 2019 - 12:14

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 992163299 J'aime beaucoup ce sujet ! Quand on voit ce que sont devenus ces pays 40 ans après, c'est un précieux témoignage. RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 241515
Revenir en haut Aller en bas
Marc
Admin
Marc

Nombre de messages : 27761
Age : 60
Localisation : Villiers sur Marne (94)
Date d'inscription : 27/05/2008

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973 partie 1   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeMer 1 Mai 2019 - 21:29

Ça met quand même une bonne claque à ceux qui se pensaient aventuriers pour avoir été à Albacete en Tmax ou fait une hivernale Paris-Grenoble-Nice-Marseille-Clermont-Paris par moins quelque chose toujours avec la même machine...

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 101130 RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 101130 RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 101130

_________________
Un p'tit clik vaut mieux qu'une grande claque; c'est Harry qui l'a dit! [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pit-lane.biz
BC71

BC71

Nombre de messages : 529
Age : 70
Localisation : Bourgogne 71
Date d'inscription : 21/09/2012

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeJeu 2 Mai 2019 - 6:50

BULGARIE

Vient le passage de la douane bulgare: les policiers prennent nos passeports et les mettent dans une boite, après les avoir entourés de papier portant nos N° d'immatriculations des motos.Ils nous opposent un "NIX" catégorique quand on veut les récupérer !
On lit une grande pancarte "Il est interdit de camper sur le bord des routes et dans la campagne".

Dans ce pays communiste, on doit déclarer par écrit ou on loge (camping ou hôtel), pas de possibilité de rester chez l'habitant.Contact non autorisé avec les démocraties !!
Les policiers parquent tous les véhicules, voitures et motos, sans donner d'explications.
Ce pays est véritablement peu accueillant.....Nous commençons à vivre les conditions de vie des pays de l'Est; c'est beau la liberté, quand on en est privé !
Les francophones se regroupent, et, critiquent vertement ce régime.
Un convoi des véhicules est formé, encadré par deux voitures de police.Apparemment, on va traverser d'un traite la Bulgarie, et, de nuit.
Nous sommes tous fatigués, il fait nuit noire, on n'a rien mangé depuis le matin. Tout est lugubre.

Le convoi part, et, après 2 h de roulage, plus de phare, ni d'allumage pour moi.

Les motos stoppent, au milieu de la campagne, "MOTO KAPUT" dit-on aux policiers furieux !
Le convoi repart sans nous.Je change le fusible et on reprends la route doucement.
Les portes de SOFIA sont passées vers 23h, et, nous décidons de trouver de quoi nous restaurer coûte que coûte à PLODIV.
Les cinq petits français sont en pleine illégalité, sans papiers chez les bulgares......on pense nécessaire de continuer en direction de la frontière yougoslave; malheureusement, l’acuité visuelle diminue beaucoup, je vois des virages dans les lignes droites, des piétons qui n'existent pas, j'hallucine carrément !!
Il faut absolument stopper, mieux vaut rester en vie, à 3 jours de l'arrivée à la maison. Tant pis pour les futures complications ??? Contraints de poser matelas et duvets vers une station service à 1h du matin, pour éviter un accident.
Des gouttes de pluie nous réveillent très tôt, à 5h, de nuit; mais on a un peu récupéré de la fatigue générale.
Nous décampons avec l'incertitude la plus complète quant à notre sort à la frontière; le jour pointe vers SOFIA que nous contournons rapidement.

Arrivé à la frontière vers 8h, nous prenons du carburant avec nos "bons d'essence" obligatoires en Bulgarie.

Verdict 50 mètres plus loin:

A notre grande surprise, on trouve nos passeports dans une guérite au bord de la barrière fermant le passage;une chance qu'on ne nous les ait pas volés; on les prend sans voir personne, c'est très bizarre.

C'est assez terrible de se sentir "otages" , même quelques heures, sans aucune possibilité de discuter, soumis à une autorité brutale.
Toutes les critiques lues avant pour ce type de pays communiste "rouge" me reviennent. RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 614236

Voir "L'archipel du goulag" de Soljenitsyne, mais pour moi, c'est exactement ce que je rejette, alors, heureux de pouvoir sortir d'ici.
On a vécu dans de très différents pays, religions et communautés depuis le départ, alors, on peut très facilement comparer !



YOUGOSLAVIE

Les conditions de circulation nous semblent bien moins dangereuses qu'à l'aller, on a vécu l'expérience indienne, alors......
Des paysages d'automne colorés sont appréciés de tous, et, nous rappellent nos régions tempérées.

Passage à NIS, visite de la "tour des cranes" : macabre monument de cranes humains mis dans des murs!!!
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Nous repartons pour BELGRADE, ou je prends mon dernier aérogramme à le poste; ça fonctionne bien.
Camping au voisinage de la capitale, et, profitons d'un bon repas, après plus de 2 semaines à vivre juste avec quelques victuailles frugales une seule fois par jour.

Bonne étape de 540 km sans problème, concentrés sur la conduite. Nous traversons ZAGREB lentement, sous la pluie, sur une route pavée très glissante.
La MZ tourne assez bien , les 450 aussi.

Nous sommes heureux de trouver d'excellentes conditions de sécurité de nuit: bandes blanches réfléchissantes; balises réfléchissantes ; ça nous change : enfin 90 km/h de nuit. COOL.
Maintenant, c'est banal et normal tous les jours, on comprend mieux leur utilité.
Passage à LJUBLIANA, et, après une bonne virée de plus de 600 km, on atteint la frontière italienne.


ITALIE

On arrive "presque chez nous"
Rien à signaler de particulier, sinon une belle pizza dégustée avec plaisir.
Camping une dernière fois à l'étranger.
La bonne humeur règne entre nous, la fin du raid est proche. RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 771973

Mais sur l'autostrada, mon moteur commence de faire un bruit terrible, genre pignons ou roulements HS ???
Il y' a un régime de résonance qui amplifie ce bruit, je fais en sorte de l'éviter.

On arrive quand même à AOSTE: que les Alpes enneigées sont belles !
On passe le tunnel du Mt Blanc après les 620 km du jour.

ENFIN LA FRANCE le 18 octobre, vers 21h.

Il fait très froid; les lacets en sortie sont salés, verglas ?
Après les 50° du désert iranien, quel contraste..

CHAMONIX
Petite pension "bien de chez nous" et coup de fils aux familles, ça faisait longtemps..
Il y' a 90 jours qu'on n'entendait plus le français.
Le démarrage de la MZ, par ce froid matinal est difficile, avec un bruit infernal : va-t-elle tenir ? restent juste 300 km.


Finalement, ça tiendra et on arrive à MACON, le 19 octobre , fin de matinée.



Avec notre look rétro, manque J. qui prend cette dernière photo. THE END.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Je laisse les amis dans leur joie des retrouvailles et je file pour mes derniers km.
Là, je "tire" sur le moteur comme jamais, s'il lâche, tant pis, je suis trop impatient d'arriver.
Mais elle ira au bout, merci MZ.

Visite surprise à ma fiancée, chouette moment !
Ensuite, je retrouve mes parents avec soulagement, bonheur, et aussi un peu de fierté, on l'a fait !
Évidemment, intense émotion, car c'est bien grâce à eux que j'ai pu réaliser ce magnifique et inoubliable voyage, à 25 ans .

PS: 2 jours plus tard, je pars à l'armée, chasseur alpin; même pas le temps de savourer.........


********************************************************************

On peut dire RÉUSSITE COMPLÈTE DU RAID BOURGOGNE / NÉPAL

et aussi avec l'aide matérielle de:

* HONDA FRANCE qui a fourni les pièces détachées et offert les révisions des 2 CB 450, avec les compliments de Mr JL GUILLOU, chef du service compétition.

* Sté BONNET à Paris, importateur MZ, qui a fourni les pièces détachées à prix réduit, et, offert celles pour la révision.

* REYNOLD pour les chaines gratuites des 3 motos

* BERU idem pour les bougies

* DUNLOP France, Service compétition (Franck BELIN) pour tous les pneus à bons prix

* Sté MORACO (les MAINGRET) pour l'aide efficace pour rencontrer les décideurs précités, avant de partir



******************************************************************************


Je tire une petite synthèse personnelle:

* 90 jours de raid

* 23025 km parcourus dont 1800 environ de pistes

* Pas d'accident, ni maladies contractées

* 5 kilos perdus

* 10 de tension artérielle au retour (qui à posé problème à l'armée, chasseur alpin !)

* Une foule de souvenirs et 400 diapos pour toute ma vie

* Une expérience très enrichissante

* Une autre façon de voir les choses et les gens

* Capacité de relativiser et de prendre les choses du bon côté face aux difficultés

*******************************************************************************


THE END


J'espère que ça vous aura fait passer quelques bons moments, dans ces pays particuliers très enrichissants par les rencontres des autochtones.

Merci de votre participation sur cette "sortie", et, si je croise des pitlainers intéressés quelque part, on pourra en rediscuter.

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 980796 RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 980796

Bernard CHEVROT alias BC71 sur nos ondes
Revenir en haut Aller en bas
EDOUARD Jean

EDOUARD Jean

Nombre de messages : 10364
Age : 72
Localisation : ARGELIERS dans L'Aude
Date d'inscription : 14/08/2011

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973 partie 1   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeJeu 2 Mai 2019 - 7:03

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 241515 RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 241515 RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 241515 RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 241515 RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 241515 on pourrait y joindre tous les superlatifs que l' on veut mais dans quel ordre , donc aucun pour éviter la jalousie mais ils sont très nombreux pour moi . RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 771973 RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 771973 RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 771973
Revenir en haut Aller en bas
BC71

BC71

Nombre de messages : 529
Age : 70
Localisation : Bourgogne 71
Date d'inscription : 21/09/2012

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeJeu 2 Mai 2019 - 7:33

Maintenant qu'il y'a prescription .....je me permets d'actualiser ce sujet, en final :

Toute l'équipe reste très très unie  RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 727249
et on se retrouve une journée autour de Mâcon, chaque année, avec nos conjoints dans la bonne humeur:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et autour d'un grand cru de Bourgogne évidemment !!


***********************************************************************************
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Daniel a gauche, a perdu sa grande barbe;  il était le plus cool en nous amusant (mais un peu tête en l'air !).
Jean ,l'initiateur du raid, toujours expert moto après avoir monté son bouclard de vente moto



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ma pomme, en pleine rigolade, via nos souvenirs épiques gravés en mémoire, avec Ghyslène et Sylviane, les voyageuses motivées a fond.


On a (un peu) changé, 45 plus tard.....
avec un état de santé encore valable, entre 65 et 71 piges !!!
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 153252

Evidemment, on pratique encore tous la moto, avec passion:
balades, enduro loisir, démos d'anciennes en circuit et en côte .

"Vieux motards que jamais "

**************************************************************************************

Je suis le seul a avoir gardé mon fidèle destrier

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
qui tourne encore très bien (hors charge de la batterie, qui me limite en distance)

Voila un bon petit retour en arrière

Enjoy
RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 980796  RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 980796

Bernard CHEVROT  alias BC71 sur nos ondes
Revenir en haut Aller en bas
jackcollas



Nombre de messages : 55
Localisation : Loiret
Date d'inscription : 24/03/2015

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973 partie 1   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeJeu 2 Mai 2019 - 8:43

Un grand merci d'avoir réactualisé tous ces souvenirs fabuleux pour notre plus grand plaisir !!!!
C'est fascinant d'imaginer votre aventure et de constater à quel point l'intolérance s'est répandue depuis cette époque.
Revenir en haut Aller en bas
philippe7

philippe7

Nombre de messages : 3033
Age : 61
Localisation : nouméa, nouvelle-calédonie
Date d'inscription : 05/10/2011

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973 partie 1   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeJeu 2 Mai 2019 - 9:23

Superbe récit, merci et bravo RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 771973
Revenir en haut Aller en bas
jml

jml

Nombre de messages : 266
Localisation : Bercheres sur Vesgre(28)
Date d'inscription : 02/01/2010

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973 partie 1   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeJeu 2 Mai 2019 - 10:23

Extraordinaire et enrichissante aventure. RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 241515 RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 241515
C'était quoi le bruit moteur de la MZ RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 55116
Bravo RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 241515 RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 241515
Revenir en haut Aller en bas
Le Xav

Le Xav

Nombre de messages : 689
Localisation : La verte Picardie
Date d'inscription : 26/01/2013

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973 partie 1   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeJeu 2 Mai 2019 - 14:08

Un grand merci pour le partage de cette magnifique aventure !

Merci !!!

Xavier
Revenir en haut Aller en bas
BOOZE

BOOZE

Nombre de messages : 284
Localisation : Nord 91
Date d'inscription : 03/05/2011

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973 partie 1   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeJeu 2 Mai 2019 - 15:55

j'ai préféré tout lire avant que de m'exprimer ... et pourtant l'envie était bien grande.

un très grand merci donc de ce voyage fort bien narré et illustré .. j'ai visité partie de ces pays en d'autres époques plus récentes, et surtout dans un confort très nettement supérieur. j'y retrouve néanmoins des odeurs, des saveurs, des relents aussi ... des souvenirs.
A jamais ce voyage vous aura marqué on se doute , mais nous aussi un peu ...
merci encore de ce partage
Revenir en haut Aller en bas
BC71

BC71

Nombre de messages : 529
Age : 70
Localisation : Bourgogne 71
Date d'inscription : 21/09/2012

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeJeu 2 Mai 2019 - 16:50

[quote="jml"'c'était quoi le bruit moteur de la MZ RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 55116

Précisément c'était une cage de roulement gauche du vilebrequin qui était HS.

Heureusement à la révision il n'y'a pas eu de souci grave, juste les roulements à changer.
"maître Fügner" avait expliqué sur le premier post que la qualité des aciers en Allemagne de l'est n'étaient pas bons , a cette époque.

Voilà, voilà
Revenir en haut Aller en bas
jml

jml

Nombre de messages : 266
Localisation : Bercheres sur Vesgre(28)
Date d'inscription : 02/01/2010

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973 partie 1   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeJeu 2 Mai 2019 - 19:26

BC71 a écrit:
[quote="jml"'c'était quoi le bruit moteur de la MZ RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 55116

Précisément c'était une cage de roulement gauche du vilebrequin qui était HS.


Ouf heureusement sur le chemin du retour RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 771973 RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 771973  La chance sourit aux audacieux!!! Encore merci RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 241515
Revenir en haut Aller en bas
Macoye

Macoye

Nombre de messages : 8
Age : 60
Localisation : Bearn
Date d'inscription : 22/05/2011

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973 partie 1   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeJeu 2 Mai 2019 - 23:31

Merci, et bravo !
Revenir en haut Aller en bas
herve

herve

Nombre de messages : 1421
Age : 68
Localisation : St Brevin/Nantes
Date d'inscription : 31/10/2010

RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973 partie 1   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitimeSam 4 Mai 2019 - 17:28

Et bien, ça a été une belle aventure, et sans "gros" pépins, en fait...dommage ces souvenirs perdus, volés...mais ceux qui restent n'en sont que plus précieux...bravo, l'armée à du te sembler bien fade apres toutes ces émotions, non?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973 partie 1   RAID  BOURGOGNE - NEPAL  en 1973  partie 1 - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
RAID BOURGOGNE - NEPAL en 1973 partie 1
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une partie de pêche avec la pluie
» [Nutrition] Pendant une rando/raid
» Une partie de pêche au coup pour la brème
» RAID DES CADOLES - 27/06/2010
» Raid Blois aventure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: DIVERS :: SORTIES-
Sauter vers: