AccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexionNouveaux messages depuis dernière visite
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 13 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 13 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 294 le Lun 18 Nov 2019 - 20:11
Derniers sujets
» Camshaft material
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeAujourd'hui à 0:41 par LeonardoMRF2

» [Oldies] 50cc de vitesse : Toute leur histoire ! (partie 2)
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeHier à 23:38 par Derbitaco

» [ Oldies ] Jarno Saarinen, la star qui a revolutionné le pilotage (Part 5)
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeHier à 22:09 par bentou

» [Oldies] Angel Nieto Mike Hailwood (part 6)
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeHier à 21:35 par Pierre"PhilRead"

» [Oldies] Quizz (23)
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeHier à 21:06 par Dukasuz

» [Moto2] NARD Ultra 6
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeHier à 20:57 par fredomono

» [Oldies] Quand le Tourist Trophy etait un GP : TT 1952, TT 1970, TT 1967, TT 68....
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeHier à 20:53 par DidierF

» [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeHier à 19:25 par marco91

» motogp and SBK data acquisition files
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeHier à 15:42 par Ed

» Les concessionnaires
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeHier à 11:04 par Christian7

» [Oldies] Santiago Herrero y la OSSA "monocasco"
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeHier à 0:09 par bonaventure

» [Oldies] Side-Car: quelques images
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeLun 25 Mai 2020 - 23:44 par justin

» Musée de Birmingham
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeLun 25 Mai 2020 - 23:26 par DidierF

» [Oldies] Yamaha 125
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeLun 25 Mai 2020 - 12:28 par manx

» Putain de 20 Mai!
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeLun 25 Mai 2020 - 10:20 par SuomiFinn 95

»  [Oldies] Les découvertes de Tonton Hubert (Part 4)
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeLun 25 Mai 2020 - 7:10 par METIVIER

» [Oldies] Les Koehler Escoffier
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeDim 24 Mai 2020 - 20:32 par dzier

» Code élément fini d'un tube d'échappement
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeDim 24 Mai 2020 - 18:50 par hoolish

» [oldies] Courses en Finlande et Suede
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeDim 24 Mai 2020 - 14:20 par Loveside

» [GP125] All that you wanted to know on Aprilia RSA 125, and more, by Mr Jan Thiel and Mr Frits Overmars (PART 5)
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeDim 24 Mai 2020 - 13:52 par bentou

» Bourg en Bresse 1970
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeDim 24 Mai 2020 - 12:00 par berlu

» Joel Enndewell ou le side car avant tout !
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeDim 24 Mai 2020 - 9:51 par EDOUARD Jean

» Calendrier 2020
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeSam 23 Mai 2020 - 16:25 par EDOUARD Jean

» [Oldies] Les archives de Sonny Angel
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeSam 23 Mai 2020 - 14:30 par Pierre"PhilRead"

» [Oldies] 80cc de vitesse : Toute leur histoire !
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeVen 22 Mai 2020 - 10:31 par SLT

» [Oldies] C'était le bon temps...
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeVen 22 Mai 2020 - 9:42 par bubu

» [Oldies] Ils ont p'loté la belle à culbuter de Varese (2ème partie)
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeVen 22 Mai 2020 - 8:28 par Ala Zorro

» [Oldies] Motocistes d'époque
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeJeu 21 Mai 2020 - 20:32 par Nane94140

» [Oldies] Motobecane 350 Grand Prix
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeJeu 21 Mai 2020 - 19:57 par yves kerlo

» [Oldies] Malheureusement, ils sont partis...
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeJeu 21 Mai 2020 - 18:21 par Fügner

La réclame...
Mots-clés
2013 rouge classic eurosport ducati 1976 suzuki coupe aprilia charade ROAD daytona wanted bourg bresse triumph france 1980 geco race zone honda RACING yamaha side 1973
Meilleurs posteurs
Marc
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting16[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting13[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting15 
philwood
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting16[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting13[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting15 
EDOUARD Jean
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting16[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting13[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting15 
Pierre"PhilRead"
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting16[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting13[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting15 
mickey
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting16[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting13[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting15 
Fügner
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting16[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting13[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting15 
yves kerlo
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting16[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting13[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting15 
Jarno
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting16[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting13[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting15 
Dialmax
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting16[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting13[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting15 
bubu
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting16[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting13[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Voting15 
La réclame...
-60%
Le deal à ne pas rater :
Samsung Disque Dur Portable SSD Portable T5 (1 TB)
167.10 € 419.90 €
Voir le deal

 

 [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
dga



Nombre de messages : 897
Localisation : 78
Date d'inscription : 12/01/2018

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeLun 30 Mar 2020 - 22:02

C'est une époque où les japs ont intérêt à "entretenir" des figurants pour diminuer leur impact hégémonique dans la mesure où ils pèsent près de 89 % des immats en France en 1980 (moins de 50 % aujourd'hui). Ils en font autant avec pas mal d'autres "partenaires", dont Elf. Ils achètent des constructeurs européens (Montesa, Sanglas, MBK, Minarelli), leur livrent des moteurs (Aprilia-Suzuki, Peugeot-Honda, Sachs Hercules-Yamaha), etc.
Revenir en haut Aller en bas
yves kerlo

yves kerlo

Nombre de messages : 8675
Age : 67
Localisation : Vallabrègues 30
Date d'inscription : 22/09/2010

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeMar 31 Mar 2020 - 12:16

Thank you Frits for these realy "italian informations" [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 809262
Comme Frits le souligne plus haut les japonais ne les laissent pas totalement seuls .

En attendant la saga continue avec grosso modo la même ligne conductrice, beaucoup de travail, et aucun point de marqués en 1985.
Lucchinelli est de retour pour la énième fois, et Juan Carriga le rejoint.

Quelques réponses dans cet article, les anciens d'Aermacchi HD sont toujours là, Mascheroni toujours aux commandes de la technique et Milani à celles du Team.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mike Walker note cette photo de Boet Van Dulmen de 1985, le carénage et la déco parait assez différente des autres machines de la même année?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




Et fin 85, rien de très original, les essais de pilotes différents continuent!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kerloclassic.com
dga



Nombre de messages : 897
Localisation : 78
Date d'inscription : 12/01/2018

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeMar 31 Mar 2020 - 12:57

Bien vu, Yves. Une suggestion : pourrais-tu dater tes coupures de presse ?
Revenir en haut Aller en bas
Charly

Charly

Nombre de messages : 1586
Localisation : IdF
Date d'inscription : 21/04/2010

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeMar 31 Mar 2020 - 13:07

En tout cas l'origine de l'erreur fréquente sur le nom des Castiglioni est élucidée : MJ les rebaptise systématiquement Castiglione.
Revenir en haut Aller en bas
doum



Nombre de messages : 31
Age : 50
Localisation : Allier
Date d'inscription : 19/03/2018

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeMar 31 Mar 2020 - 13:25

La ressemblance avec les Ducati de l'époque est troublante, avec ses coloris on dirait une 851.
Je scannerai l'article sur la 588, entièrement démontée, paru dans moto technique, si besoin.
Revenir en haut Aller en bas
dga



Nombre de messages : 897
Localisation : 78
Date d'inscription : 12/01/2018

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeMar 31 Mar 2020 - 13:44

En tout cas, erreur flagrante de Mick Walker : van Dulmen et Cagiva, c'était début 1982 (et la moto est d'ailleurs une "vieille" quatre en ligne).
En 1986, c'est Garriga qui décroche le contrat, et Lucchinelli ne participe qu'à un seul GP. Au bout du compte, 4 points pour Joan, dont une belle 8ème place en Espagne.
Accessoirement, la 125 cross est à nouveau championne du monde, cette fois avec Dave Strijbos.
Revenir en haut Aller en bas
yves kerlo

yves kerlo

Nombre de messages : 8675
Age : 67
Localisation : Vallabrègues 30
Date d'inscription : 22/09/2010

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeMar 31 Mar 2020 - 14:07

Pour les deux articles de MJ, la présentation de la nouvelle moto  date de mai 85, et les tests de pilotes de novembre 85.
Pour la technique, Cagiva avait embauché dès 83 l'ingénieur hollandais Jan Winttevin pour le moto cross.
Quelle était son implication dans la partie 500GP...?

May be Frits have an answer?

Il est possible que cette photo date de 86, où Carriga se retrouve le seul pilote Cagiva, Lucchenelli ayant annoncé sa retraite.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kerloclassic.com
Charly

Charly

Nombre de messages : 1586
Localisation : IdF
Date d'inscription : 21/04/2010

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeMar 31 Mar 2020 - 14:24

En tout cas Joan Garriga (avec un G) est sapé comme aux 8h de Jerez du 28 septembre 86 :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
zilo



Nombre de messages : 449
Localisation : haute garonne
Date d'inscription : 09/11/2010

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: CAGIVA 81   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeMar 31 Mar 2020 - 14:28

fullgazlolo a écrit:
Et ça marchait bien?
Passke passer les sorties d’échappement entre les carbus.... comment dire? C’est couillu!
Ça doit bien chauffer les carbus comme il faut entre l’air qui sort du radiateur et le rayonnement des pots...
C est vrai , la "bonne" de l année avait des carbos difféents , faits sur mesure spécialemnt par d Ell Orto .
Revenir en haut Aller en bas
Pierre"PhilRead"

Pierre

Nombre de messages : 11822
Localisation : Avignon
Date d'inscription : 17/10/2012

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeMar 31 Mar 2020 - 15:18


Garriga...Lucchinelli….La moitié du cartel de Medellin était chez Cagiva! (on peut rigoler un peu…)
Revenir en haut Aller en bas
dga



Nombre de messages : 897
Localisation : 78
Date d'inscription : 12/01/2018

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeMar 31 Mar 2020 - 16:10

Tu l'as dit, sans oublier Migliorati, pas bien loin. Et l'autre moitié était dans l'usine, pour assurer les transferts avec la Suisse voisine. Aujourd'hui, rien n'a changé, avec l'oligarque russe.
Revenir en haut Aller en bas
yves kerlo

yves kerlo

Nombre de messages : 8675
Age : 67
Localisation : Vallabrègues 30
Date d'inscription : 22/09/2010

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeMar 31 Mar 2020 - 17:58

En avril 86 après celle effectuée un an plus tôt, on retrouve une présentation de la "nouvelle" moto.
Au premier GP en Espagne Garriga termine 8è (enfin) et en Italie le retraité Lucchinelli revient en Italie pour l'épauler, jusqu'au bac à graviers!

La saison se solde par une 17è place et 4 points ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En février Samin est lui aussi contacté, je n'ai pas le Moto Journal de l'Open du Mans cité dans l'article.
Et pour ajouter une couche, comme le service course manquait d'occupations une 125 est mise en chantier [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 858879  [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 858879

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kerloclassic.com
yves kerlo

yves kerlo

Nombre de messages : 8675
Age : 67
Localisation : Vallabrègues 30
Date d'inscription : 22/09/2010

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeMar 31 Mar 2020 - 18:03

zilo a écrit:

C est vrai , la "bonne" de l année avait des carbos difféents , faits sur mesure spécialemnt par d Ell Orto  .

Hé Aldo, tu as tapé ce bout de texte avec tes gants de boxe?[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kerloclassic.com
dga



Nombre de messages : 897
Localisation : 78
Date d'inscription : 12/01/2018

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeMar 31 Mar 2020 - 18:25

Bref, six malheureux points en sept saisons, le tout sans le moindre sponsor. Vous avez dit blanchiment ? Vivement 1987...
Revenir en haut Aller en bas
fullgazlolo



Nombre de messages : 1522
Localisation : GE-CH
Date d'inscription : 04/01/2016

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeMar 31 Mar 2020 - 18:44

Dga... tu es vulgaire! [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 998726
Mais... ça a vraiment changé aujourd’hui?
Revenir en haut Aller en bas
Philippe HENRION



Nombre de messages : 124
Age : 63
Localisation : Vassy-sous-Pisy
Date d'inscription : 11/12/2017

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeMar 31 Mar 2020 - 18:54

Voilà ce que j'ai trouvé pour la 500 Cagiva en 1984:

GP d'Afrique du Sud: Lucchinelli     17e temps     rien en course
GP d'Italie: rien
GP d'Espagne: rien
GP d'Autriche: rien
GP d'Allemagne: rien
GP de France: Moineau     14e temps     casse en course; Serge Zago est chez Cagiva pour superviser le travail fait sur la 500 de Moineau
GP de Yougoslavie: Moineau     15e temps     10 en course; Lucchinelli ne veut plus monter sur la Cagiva (officiellement)
GP de Hollande: Moineau     17e temps     rien en course
GP de Belgique: Moineau     13e temps     rien en course
GP de Grande Bretagne: rien
GP de Suède: rien
GP de San Marin: Moineau     10e temps     rien en course
                          Bolle (Pierre)     15e temps     rien en course
Revenir en haut Aller en bas
yves kerlo

yves kerlo

Nombre de messages : 8675
Age : 67
Localisation : Vallabrègues 30
Date d'inscription : 22/09/2010

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeMar 31 Mar 2020 - 19:16

dga a écrit:
Bref, six malheureux points en sept saisons, le tout sans le moindre sponsor. Vous avez dit blanchiment ? Vivement 1987...

Ou alors ça?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kerloclassic.com
yves kerlo

yves kerlo

Nombre de messages : 8675
Age : 67
Localisation : Vallabrègues 30
Date d'inscription : 22/09/2010

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeMar 31 Mar 2020 - 20:37

Fin 86, une surprise nous attendait:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Extrait des Aventures du Cheval sur Pit Lane, je me suis infusé une bonne partie des sujets cet après midi, ça mérite le détour!
Je laisse relire pour ceux qui connaissait déjà quand aux autres... [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 809262

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 4068902045

Retour au début de l'année 87... c'est pas simple avec moi de suivre..mais c'est exprès, c'est pour empêcher de dormir. Y' a pas plus chiant que de voir le premier rang qui roupille... OK, pour ce coup ci, c'est mauvais exemple.. Mais, j'ai eu ça une fois lors d'une espèce de baratin devant tout un parterre d'étudiants, pour raconter une partie de l'aventure Voxan...Il y en avait deux, juste sous mon nez, dont la position des paupières me rappelait combien mon scénario devait être passionnant!
Donc la fin de saison 86 (qu'on verra plus tard ) sonne la fin de l'aventure 500 Cheval... Ce n'est pas qu'on a loupé ce championnat... C'est que nos élucubrations n'intéressent plus personne. Pour le sponsor, notre probabilité de progrès est trop mince, même moi je n'y crois pas trop... n'ayant pas dans nos tiroirs ''l'invention-à-rétamer-tout-ce-qui-bouge''. Par contre, il y a une ouverture avec Cagiva, qui voudrait bien un sponsor et deux pilotes. Ils ont envie de tenter Raymond Roche, ils l'ont déjà contacté... D'un autre côté, Didier 2Radis et son nouveau sponsor Bastos tenteraient bien ce coup! Une petite inquiétude pourtant, puisque Cagiva ne fait pas vraiment d'étincelles... En tout et pour tout, dans les deux dernières saisons, le team Italien n'a fait que deux fois dix et une fois 8. Jacques Lierneux, cervelle du binôme Bastos-Radis, pense que Lahoud, responsable technique, devrait pouvoir retenir les dérives italiennes et apporter des idées nouvelles, donc ni une ni deux, il propose à Cagiva des thunes en contre-partie de l'utilisation de Didier, de Raymond et de l'œil avec un petit bout de cervelle du Cheval désaoulé. Me voilà donc, avec l'acceptation des frères Castiglione, propulsé ''responsabile tecnico per due anni''... ça , ça pète bien!! Lahoud va pouvoir bomber le torse!!
On ne peut pas comprendre la philo et la façon de travailler de Cagiva si on ne connaît pas un minimum de son histoire.. Sans faire dans le détail, je vais juste donner deux ou trois aspects qui me paraissaient les plus significatifs.
Cagiva appartient aux deux frères Castiglione, Gianfranco, l'aîné, le ''patriarche'' qui gère toutes les sociétés du groupe, et le plus jeune, Claudio, qui semble plus remplir le rôle du ''protégé''. Riche famille italienne, Gianfranco me dira un jour ''notre père nous a laissé de quoi vivre 1000 ans!!''. Gianfranco est plus à Bologne, du côté de Ducati dont ils sont aussi propriétaires. Claudio lui, a son bureau à Varése, ''à la Cagiva'', il a l'air de n'avoir à s'occuper que de cette usine... Moi j'ai l'impression qu'il s'occupe surtout des secrétaires... et qu'il semble étonamment attiré par les moins moches!!. D'accord, ça c'est ce que me dit mon oeil pervers qui voit le mal partout. Ce qui est sûr, c'est qu'ils sont tous les deux passionnés de sport moto.. comme le sont nombre d'Italiens. La course c'est..comment dire?... En tout cas, autre chose qu'en France! ça fait vraiment vibrer du monde et vibrer fort!! On retrouve d'ailleurs à la réception de chez 'Cagiva Corse' la fille de Pasolini... Je crois bien qu'elle pourrait faire n'importe quoi, sans risquer sa place, tellement le culte de son père est présent. Mais il n'y a pas qu'elle dans ce département, il y a aussi des anciens de la course qui font grâce à ça, par culture, partie de la famille comme ce chaudronnier qui faisait dans le temps les carénages en alu, il est maintenant à la retraite, mais il est là pratiquement tous les jours pour traîner ou proposer ses services. Il y a aussi les indéboulonnables comme Milani, qui est le chef d'atelier du département Course, et Mascheroni responsable moteur. Ces deux derniers, anciens d' Aermachi -harley-Davidson, se sont un peu occupé de Michel Rougerie. Quand j'arrive là dedans, j'ai l'impression d'étre plutôt bien accueilli, tous les anciens ont connu Olive, même si beaucoup ont déjà entendu parler de moi, je profite certainement aussi du respect du frère. Pour me mettre à l'aise, et peut-être me faire comprendre ''comment ici ça marche'' on va me parler des deux chefs-frangins, toujours avec un mélange savamment italien d'affection, de respect, d'admiration et comme pour ponctuer un peu, de dérision et de moquerie. J'aurai donc droit à des anecdotes que je recevrai comme des exemples de ce à quoi je peux m'attendre....
Quelques années plus tôt, le résultat d'une course avait été particulièrement mauvais, Gianfranco très en colère était, paraît-il, arrivé dans l'atelier en hurlant et traitant toute l'équipe de minables, toute l'assistance évidemment baisse la tête et ne pipe pas un mot... Le padré agacé par ce manque de réaction, qu'il prend peut être pour de l'indifférence, sort de sa poche un pétard et tire quatre ou cinq coups de feu vers le plafond.... puis, après avoir vérifié que tout le monde est bien planqué sous les établis, s'en retourne sans dire un mot!!
Une autre....Un dimanche, l'usine est vide, seul le frère aîné (toujours le même) bosse dans un bureau et son jeune fils se balade dans l'usine..On dit qu'il a repéré une mouche géante sur une fenêtre.. Il prend une pierre et tire la mouche... le gardien arrive et lui dit, probablement avec les précautions d'usage, qu'il ne faut pas faire comme ça.. Le padré entend ça, sort la tête par la fenêtre du bureau et dit au gardien '' Il est chez lui ici!! il fait ce qu'il veut! t'as rien à lui dire!!'' et de renchérir auprès de son fils '' montre lui...prends des cailloux et casse des vitres!!'' Paraît que le marmot à été trés obéissant sur ce coup là... plus que d'habitude!!
Pour ma part, je recevrai bien ces messages et tâcherai d'adapter, toute la saison à venir, mon comportement à ces particularités hiérarchiques....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kerloclassic.com
Toop



Nombre de messages : 3664
Age : 20
Localisation : Tours
Date d'inscription : 02/01/2010

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeMar 31 Mar 2020 - 20:42

Alain Chevalier parlait parfois de sa période Cagiva ... il a pas mal lutté contre le gang installé.
Revenir en haut Aller en bas
cassandre

cassandre

Nombre de messages : 362
Localisation : Primel Tregastel (29)
Date d'inscription : 10/01/2015

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeMar 31 Mar 2020 - 20:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]"/>



Une version 1984. (Desolé Yves, j'suis un peu à la bourre.)
Revenir en haut Aller en bas
philippe7

philippe7

Nombre de messages : 3345
Age : 62
Localisation : nouméa, nouvelle-calédonie
Date d'inscription : 05/10/2011

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeMer 1 Avr 2020 - 5:46

Je l'ai déjà raconté sur pit-lane, mais c'était il y a plus de sept ans, sur le premier volume de "l'incroyable univers du Cheval"... donc je vous en remets une version un peu raccourcie.

Si je peux me permettre un petit témoignage, histoire de titiller par avance la curiosité de tous ceux qui attendent avec impatience la suite de l'histoire ......... La seule fois ou j'ai eu l'honneur de m'approcher d'Alain Chevallier (et même de toucher son auguste main....) c'était justement en 1987, à l'occasion du Grand Prix de France (..........)  et naturellement, nous sommes passés chez Cagiva, une étape qui m'a marqué et dont je me souviens très précisément pour trois raisons ( ......) et la troisième (et je reviens - enfin - au coeur du sujet) c'est d'avoir pu entendre de mes oreilles la réponse d'Alain quand mes amis lui ont demandé comment se passait la saison....... car j'ai eu comme l'impression que ce n'était pas simple tous les jours de travailler avec des personnalités aussi "hénaurmes" que les frères Castiglione. Je me délecte donc à l'avance du prochain témoignage d'Alain !

Notre cher regretté Alain n'a pas saisi la perche que je lui tendais, mais puisqu'aujourd'hui il n'est plus parmi nous, et qu'il y a largement prescription, je me sens autorisé à apporter sa réponse telle que je l'ai entendue ...... après avoir regardé autour de nous si personne n'écoutait, il a dit à voix basse : "les deux frères, ils sont fous, ils sont complètement fous" .....
Revenir en haut Aller en bas
philippe7

philippe7

Nombre de messages : 3345
Age : 62
Localisation : nouméa, nouvelle-calédonie
Date d'inscription : 05/10/2011

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeMer 1 Avr 2020 - 5:57

Allez, je participe à cette encyclopédie en recopiant ici la suite des savoureux écrits de Lahoud sur sa période italienne ....

Alain Chevallier a écrit:
Maintenant que je sais dans quel type d'environnement j'ai mis les pieds, il faut que je comprenne de quoi est composée l'équipe et qui fait quoi...
Le département compétition est dans un bâtiment attribué, on y trouve d'un côté le service vitesse et de l'autre le service pneus crampons avec Carlos Pernat à la com et Vitteven en chef.. Le pilote crampon, vu l'intérêt que je porte à cette discipline, je ne me souviens pas bien de son nom, seulement qu'il était nordique et il me semble suédois. Aucun lien entre les deux services, sauf avec Pernat qui, à l'opposé de Vitteven, est un vrai marrant. Carlos, en plus d'être un rigolo, nous aidera à arrondir les angles dans les moments un peu raides.
Au sommet de la vitesse, l'hydre à deux têtes Castiglione, puis après... en fait on ne sait pas bien, on trouve donc, un peu en vrac... Francis Batta qui fait team manager responsable des dépenses logistiques, au bureau d'étude Luigi Botta avec deux aides et enfin à l'atelier les deux anciens, Milani chef d'atelier et Mascheroni au moteur avec une équipe de cinq ou six mécanos. Visiblement, on n'est pas chez Yamaha... Ceci dit, l'équipe est réduite mais ne fabrique rien, tout est sous-traité, et là... Il y a du monde et en plus on est en Italie, autant dire qu'il n'y a qu'à demander et on obtient à peu près ce qu'on veut dans un temps record!! Ma première semaine à Varése va se passer plutôt bien, les deux frangins sont parfois un peu surprenants, mais plutôt sympas et assez cools. La motivation de toute l'équipe est très encourageante, j'ai vraiment l'impression qu'on peut y faire du bon boulot!!
Pourtant, un détail m'inquiète.. Milani était chef.. quand il me voit, il semble tordre un peu du nez. Dans cette nouvelle organisation, je dois lui demander, à lui, ce dont j'ai besoin, et c'est lui qui distribue le boulot... J'ai pas le sentiment que ma venue le botte vraiment... J'ai plus l'impression de marcher sur ses plates bandes, et très rapidement je me demande s'il ne pourrait pas avoir l'impression que je lui pique un peu la place.. On verra bien!
Un nouveau moteur est prévu, mais il n'est pas fini de dessiner, il est probable qu'il ne sera pas terminé pour le début de la prochaine saison. Il nous faut donc concevoir la nouvelle partie-cycle et faire l'analyse de l'ancienne afin de pouvoir lui envisager des améliorations pour le début de saison. Retour à La Prazerie avec la moto 86 pour des mesures de rigidité et vérifications de géométrie et de flexibilité, à faire chez nous avec notre outillage.
Je ne vais pas être plus emballé que ça des résultats de nos analyses... Cette moto n'est pas si mauvaise, et pourtant il y a tellement de points qui sont éloignés de ce que je croyais bien ou indispensables que ça remettra un peu en cause, ou en tous cas, relativisera une partie de mes certitudes. A ce moment de notre travail commun, je n'ai pas envie de remettre trop de choses en question sur cette ancienne moto... Même si je ne comprends pas bien son équilibre, elle est comme ça, je ne suis pas et je n'ai pas envie d'être la grande gueule qui a un avis sur tout. Pour la ''vieille guimbarde'' je proposerai donc seulement une petite évolution du train avant et une modif de suspension arrière. Par contre au niveau du look et de la surface frontale, il me semble qu'elle ressemble quand même beaucoup à une armoire normande et nous allons donc, en espérant que ça puisse servir aussi au prochain nouveau modèle, refaire le réservoir, le carénage, la selle, les radiateurs. Ha j'oubliais, puisqu'on parle du volume, on fera aussi une petite excursion du côté de la chasse aux kilos.. Parce que la gorette, en plus d'être un peu mastoque, fait aussi un peu de surpoids!
En parallèle de ce travail, que j'aurais bien voulu limiter un peu plus, il nous faut travailler sur la définition du prochain modèle. Cette tâche, à ce moment du projet, est un peu plus compliquée parce que le moteur n'est pas encore fini de dessiner et ce n'est pas très simple de concevoir ce qui devrait aller autour!! J'établirai quand même pour la future moto, un petit cahier des charges que j' appellerai plutôt, pour ne pas risquer de froisser, cahier de désirs, avec un funiculaire complet (position, en vue de côté, des points importants avec angle de fourche et déport de té) j'y ajouterai les valeurs de rigidité du bras oscillant, du châssis avec moteur et de l'ensemble complet. J'irai passer quelques jours à Varése pour ''vendre'' ces espoirs, avec en plus une courbe de flexibilité arrière précise.
C'est à ce moment là, en attendant que la définition du nouveau moteur avance, qu'on va ressortir le châssis de la grand mère 84 pour essayer d'y coincer le ''gros vieux moteur'' V4...J'aimerais bien valider mon ''cahier de désirs'' le plus rapidement possible. On va être obligé de couper le cadre... Hélas l'enfant se présente mal, et même avec des forceps.. Il est tros gros, trop haut, le PSB est peut être à un endroit rationnel.. Mais ce n'est pas là où ça m'arrange... On va bien pester un peu, mais rien ne va y faire et le châssis de mémé, incapable de s'adapter à ce ''plus gros que puissant'' va aller prendre un peu de repos sur le tas de ferraille en attendant que Nicotte et Gull lui proposent de nouvelles aventures.

Photos 1 et 2
Premier breffing à La Prazerie avec Alain Mesdagh et un mécano Cagiva dont j'ai oublié le nom...mais pas que c'était un mec super!! on aperçoit le selle d'origine avec le #15... Un peu taillée à la hache!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Photo 3
on aperçoit en arrière plan les premières modifs de réservoir.. beaucoup plus bas

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Photo 4
On a peut être un peu changé le moteur de place... En tout cas je découvre qu'on a aussi un peu modifié les pots (je ne m'en souvenais plus)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Photo 5 et 6
Nouvelle selle et nouveaux radias Made in France!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Photo 7 et 8
Master de carénage fait à la main... enfin plutôt aux mains

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




photo der
He bien voilà ce que ça donne à la fin...le modèle 86 revu chez les ploucs!! Ce qu'est couillon c'est que j'ai oublié de faire une photo avant!! Je reconnais que pour le comparo, et pour se faire une idée, c'est pas très pratique...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
philippe7

philippe7

Nombre de messages : 3345
Age : 62
Localisation : nouméa, nouvelle-calédonie
Date d'inscription : 05/10/2011

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeMer 1 Avr 2020 - 6:02

Alain Chevallier a écrit:
Après avoir terminé tous ces travaux, présentation de la bestiole revue par toute l'équipe de La Prazerie. Vu l'accueil, j'ai de plus en plus de doutes quant à l'acceptation de ma position théorique par Milani... C'est qu'il a la critique facile le pépère! Il n'y a pas grand chose qu'il trouve utile dans nos modifs... Il a, comme dirait Gilles, déjà à cette époque probablement un problème pour avaler du cheval, qu'il soit au carbone, au poly ou au titane. Alors qu'à l'inverse tout semble bien se passer avec Botta et Mascheroni, qui prennent avec intérêt, les idées de finesse, les valeurs de rigidité et de flexibilité. Je sens de plus en plus que l'ancien pilote des années 60 risque de me casser les couilles pour une partie de la saison. A peu près dans les mêmes temps nous présenterons une maquette de châssis en bois pour le nouveau modèle. C'est d'ailleurs plutôt un principe, puisqu'on n'avait pas le dessin final du moteur et qu'on a laissé, sur ce projet, des possibilités d'adaptation à une géométrie moteur un peu différente. Là, rebelotte, Botta et Mascheroni regardent et écoutent les argumentations pendant que Mimi fait encore du nini... forcément,ce jour là, il y aura un petit accrochage avec Lahoud, que ça gave un peu de voir autant d'incapacité à seulement regarder avant de critiquer. Au concours des têtes de con, je peux aussi défendre ma place, j'en donnerai un aperçu, mais le soir j'aurai quand même un petit regret de m'être laissé un peu emporté... Avec ma grande gueule, j'ai l'impression d'avoir marché sur le bout d'un râteau, pour l'instant le manche n'est pas encore remonté, j'espère seulement à ce moment-là que ce n'est pas parce qu'il est en train de prendre de l'élan!!
Il y en a un autre dans l'équipe qui semble de l'avis du ''Mimi qu'est jamais jouasse'', il ne dit pas grand-chose, mais je vois bien à sa tronche de quel côté il penche. Le reste de l'équipe, heureusement, semble plutôt ouvert, de toute façon il faut bosser et je ne vois pas comment faire pour ramener Mimi et son suiveur à ma cause.
Je resterai une quinzaine de jours à Varése pour voir si tout se met bien en route. Avec Botta et Mascheroni ça se passe de mieux en mieux et j'ai vraiment plaisir à travailler avec eux. Mascheroni cherche vraiment à donner au moteur des caractéristiques de courbes de puissance que je souhaite et Botta a dessiné et lancé un prototypage de châssis pour vérifier si ce dimensionnement donne des résultats de rigidité conformes. Moi j'aurais bien fait un cadre en acier, mais cette solution ne leur plait pas trop, ni à l'équipe technique ni à la bi-direction. Je ne suis pas un accro de l'acier, mais je n'ai pas trop d'expérience de l'alu et il me semble plus difficile d'obtenir ce que je cherche avec ce matériau, sans passer par un ensemble plus gros. Pour limiter ce sur-volume que je crains et que les premiers tests semblent confirmer, je proposerai d'utiliser du carbone. J'ai à ce moment-là dans l'idée qu'on pourrait coller du carbone sur l'alu, emmailloter les parties qui réclament du raide. Avec un peu de réflexion et de tests, on pourrait probablement obtenir une partie des qualités de chacun. Le hic, c'est le manque de recul sur le collage et sa résistance dans le temps avec les variations thermiques liées à la proximité du moteur, les dilatations étant très différentes.
Mes deux acolytes italiens semblent assez ouverts, voir plus, et Mascheroni va me proposer de faire des tests de liens avec des ''collègues à lui'' de chez Agusta... Si ça c'est pas une bonne proposition!! Agusta, c'est à moitié l'armée, c'est à la pointe de toutes ces techniques... Seulement le problème c'est que les labos sont dans un quartier ''secret défense'' et que pour moi, étranger, c'est impossible. Après seulement quelques semaines on aura déjà des premiers résultats, avec même des éprouvettes avec directions de fibres différenciées. J'ai besoin de discuter avec les potes de mon nouveau pote et Mascheroni va me dire ''j'ai vu avec eux, tu vas pouvoir venir voir''. Le lendemain, nous voilà partis direction le labo... on retrouve ''le passeur'' dans un troquet, il me donne un pass avec un nom rital, une photo qui me ressemble et me dit ''si on te pose une question, t'es muet!''... On passe la guérite sans problèmes, le garde ne regarde même pas... Il se met à faire assez chaud depuis que je suis rentré dans le quartier ''interdit'', on passe devant une petite soufflerie subsonique, mais qui fait un rafoin d'enfer, avec une maquette d'avion de guerre, 1m50 d'envergure... un AMX? et l'autre qui me dit pour me rassurer c'est le projet du prochain....j'me rappelle plus, j'veux pas savoir... Lahoud en espion étranger (comme souvent les espions) s'il se fait coincer, c'est combien avec un bon avocat ? Puis on arrive dans l'atelier où ils testent nos cochonneries... En fait j'ai un peu de mal à me détendre, mais je vais quand même trouver la force d'écoute et de bavardage. Je ne vais pas provoquer inutilement les prolongations, mais nous repartirons avec les réponses qui me conviennent et la définition des prochains tests.
Ouf, mais l'Italie est quand même magique, les sports mécaniques y sont vraiment porteurs et ouvrent bien des portes, même des blindées... Des fois je me demande si avec la passion qui m'anime j'aurais pas eu plus de chance en naissant plus au sud... d'un autre côté j'aurais pu naître aussi à Gao ou Tombouctou, et là mon p'tit gars c'est pas toujours Grand-Prix!

Alain Chevallier a écrit:
J'ai un petit doute quant à la date exacte de mon déguisement en espion du dimanche... Ce serait bien, après le début de saison, donc je retourne au début du mois de mars. Le travail au banc à Varèse est assidu, mais ne permet pas d'obtenir des courbes qui me semblent bonnes, au niveau de la puissance j'ai le souvenir que les résultats sont rapidement assez bons, mais je crains que la relative violence du moteur n'entraîne des difficultés de mise au point pour le partie cycle. On fera une ou deux séances d'essais sur des circuits italiens, l'équipe d'intervention doit se rôder, Didier comme Raymond ont chacun leur mécano habituel plus un italien. Pour Raymond, ''l'habituel''c'est Philippe Michel de Toulon, et pour Didier c'est Thierry Bourjade de Brive. Il y aura aussi en permanence, en plus, deux ou trois purs Cagiva.
Au tout début de ces tests, il n'y a pas de rivalité ni entre les pilotes ni entre les mécanos, tout se passe plutôt bien. Je sens pourtant qu'il faut que je fasse attention avec Raymond, il me paraît clair qu'il craint mon passé avec Didier et le risque de préférence. Par culture Raymond semble toujours un peu sur la défensive, j'aurais beaucoup de mal à lui faire comprendre ou admettre que je suis un pur compétiteur et que je me fiche de celui qui gagne pourvu qu'on gagne!! Et comme en plus, pour l'instant, on ne risque pas trop de gagner... je n'ai vraiment aucune raison de lui glisser des cailloux dans les poches... Je pense qu'il me croit, mais je pense aussi qu'il ne peut pas s'empêcher de vérifier, au moins du coin de l'œil, s'il n'y a pas un petit parpaing qui traîne quelque part. Didier profite évidemment, au début, du fait que je le connais bien, que je comprends ce qu'il dit et que je sais le traduire très rapidement en valeur de mise au point... Avec Raymond, c'est forcément un peu plus compliqué, je n'ai jamais travaillé avec lui, je ne sais pas ce dont il a besoin, je ne sais pas non plus comment il exprime ses désirs ou ce qui le gêne, mais ça avance bien et j'aurai rapidement des avis d'adaptation à ses particularités de pilotage. Pendant ce temps là, la géométrie exter du nouveau moteur se termine, la mise aux cotes de notre proposition de cadre se fait rapidement, mais je ne sens pas vraiment d'enthousiasme.. ni pour finir les dessins de détail, ni pour réaliser les premiers tests de flexion. Le temps passe, le projet n'avance pas assez vite, si bien que le premier Gp au Japon arrive et l'équipe part du côté du Soleil Levant avant qu'on ait pu geler les derniers choix.
Là-bas, je ne me souviens pas de tout, mais c'est un circuit long et difficile avec des pilotes japonais qui le connaissent bien et qui veulent y faire des étincelles... Donc, autrement dit, on est un peu largué, les améliorations sur ces reliques, même faites avec amour l'hiver dernier, n'en ont pas fait des boulets de canon...Je comprends très vite, et je ne suis pas le seul, que c'est pas avec ça qu'on va souvent rapporter des fleurs. On a d'ailleurs beaucoup de mal à faire la carburation, on devra faire des aiguilles sur place en les mettant sur une perceuse électrique et en les ponçant avec du papier abrasif.. C'est qu'il n'y a pas tout ce qu'il faut dans nos boites de gicleurs Dell'Orto!! Didier, je ne sais plus ce qu'il a fait en course et Raymond je me rappelle qu'il a limité la casse en finissant dix.
En revenant au bercail italien, je sens tout de suite Luigi Botta mal à l'aise, il doit me montrer où il en est sur le projet... Je m'attends à une démo d'atelier, et en fait on va au BE où il me montre un projet de cadre, pratiquement finalisé, qui n'a rien à voir avec ce qu'on a proposé! C'est un cadre en Alu, périmétrique, qui ressemble à celui de l'année dernière. Il a, c'est vrai, une géométrie conforme à ma demande... Luigi me bafouille des explications plus ou moins vaseuses... Il me parle de réunions avec, entre autre, mon pote Mimi tête de pioche... Je me retiens, et je vais mettre 24 heures à réfléchir sur la réaction que je dois avoir.
Partagé entre l'envie d'envoyer chier tout ce petit monde, et le respect des pilotes et de mon contrat, je vais passer ces 24 heures à discuter avec un peu toute l'équipe, finalement, étonnamment, j'opterai pour avaler ma misère. En fait je prends cette décision parce que je dois reconnaître que, 1) notre propal n'était pas si super!, 2) ce nouveau cadre n'est probablement pas si mal, 3) après tout, je ne peux pas, non plus, imposer des solutions qui vont contre leur ''désir marketing''. Et 4) Je suis là pour essayer de faire avancer le Schmilblic, et pas pour foutre une merde d'amour propre. Mes problèmes d'égo, je les refous donc dans ma culotte et je vais tenter de ''faire avec''ce nouveau projet.
D'un seul coup, tout va aller beaucoup plus vite.. Quelques semaines après, on a les premiers cadres, les vérifs de rigidité sont assez encourageantes, il en manque un peu, surtout sur le bras oscillant, et c'est là, je pense, qu'on va chercher une amélioration avec la carbone. En parallèle on fera, les premiers bras en banane pour éviter les pots... Mais ce n'est pas une idée à moi..C'est un rital qui a pensé à ça, je ne sais plus lequel, mais c'était vraiment une idée super!!
Ce nouveau cadre ne peut pas rouler tant qu'on n'a pas le nouveau moteur, mais ce dernier ne tarde pas à être opérationnel. Je ne sais plus de quand datent les premiers tests, mais je me souviens du mal qu'on aura à le régler. On comprend très vite qu'on n'arrivera à rien avec ces carbus inadaptés et Mascheroni lancera très vite une commande Mikuni pour des rampes hors de prix... Mais qui ''marcheront'' du premier coup!!
Revenir en haut Aller en bas
philippe7

philippe7

Nombre de messages : 3345
Age : 62
Localisation : nouméa, nouvelle-calédonie
Date d'inscription : 05/10/2011

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeMer 1 Avr 2020 - 6:04

Alain Chevallier a écrit:
Toute la saison Cagiva, va se passer suivant cette même philosophie... Cheval propose, Cagiva dispose !! Et comme au service course l'ancien ''patron'' Mimi-tête-de-nœud fait un rejet sévère de tout ce qui est un peu différent de sa pensée limitée... ça va finir par me gonfler très fort, et je ne vais pas tarder à arrêter toute proposition d'évolution et seulement essayer de faire marcher le mieux possible ce qui existe. On arrivera quand même à des résultats en fin d'année assez encourageants, mais non sans mal et dans une ambiance pas bien joyeuse!
Je n'ai pas compris quelle était la justification d'une telle influence de Milani. C'est lui qui, à mon avis, a été le principal responsable de ce blocage d'ouverture à la ''différence''. Il profitait probablement d'une aura d'ancien pilote, assez forte en Italie.. Parce que du coté de la connaissance technique, il ne m'a pas convaincu et je n'avais pas non plus l'impression qu'il convainquait grand monde à l'usine... Il aura seulement suffit pour lui d'avoir la confiance des deux frères.
Donc pour faire simple, et me répéter un peu, il va souvent agir en douce mais va réussir à bien me les rompre toute la saison!!
Il y aura quand même des moments sympas et de franches rigolades. Avec aussi des découvertes comme ces allées sur circuit dans l'hélico Castiglione, agrémentées d'un peu de tension quand Claudio, qui n'a pas son permis, prend le manche et tente de nous faire un peu le grand huit avant que le pilote ne reprenne rapidement la main!! C'est vrai que ça frime bien d'arriver directement dans le paddock dans un tourbillon d'air qui ne peut échapper à personne!!
Francis Batta, à ce moment là, apprend son métier, moi je n'ai pas trop de problèmes avec lui, mais je remarque qu'il a de temps en temps des accrochages avec certains... un soir à la sortie d'un resto, je discute avec Raymond quand on entend des voix monter, ho ça à l'air de se chamailler, Raymond a juste le temps de me dire ''faut qu'il fasse gaffe Francis, s'il ne fait pas dans la diplomatie, va s'en prendre une!'' bim badaboum ! On n'a rien vu du pugilat... faut reconnaître que ça n'a pas fait un round complet, ça n'a même duré que quelques secondes et quand je me retourne, notre Francis est sur le dos, les pattes un peu recroquevillées, celles de devant comme celles de derrière... Il a bien les yeux ouverts, mais semble ne regarder nulle part... Il ne répond à rien, pourtant il a la bouche ouverte, d'ailleurs on y voit bien la fenêtre toute neuve qu'il vient de se faire offrir dans le milieu de la quenotterie du haut!! Il se réveillera avec la sirène des pompiers venus prendre soin de lui... team manager chez Cagiva ça peut aussi être dangereux!!
L'attaché de presse du team, c'est Jacques Potherat, on va bien se lier d'amitié, il m'aidera beaucoup à relativiser les mesquineries à l'Italienne et me poussera à mieux profiter des richesses des grandes villes du monde qu'on traverse. On visitera plein de choses ensemble, drôle, instruit, bien élevé, un peu vieille France, il apportera à tous les Grands Prix une touche particulière, soit dans le choix de l'hôtel soit dans le repérage d'une particularité locale.. Un resto, un quartier, un monument et même une fois, il me traînera dans un cimetière... Le cimetière juif de Prague!! Indescriptible, inoubliable.
De temps en temps il y a quand même des courses, bien que ce soit un peu exagéré, j'allais dire hélas! Je reste en fait, malgré tout, assez motivé pour faire le mieux possible, d'ailleurs ça se passe toujours aussi bien avec Botta et Mascheroni. Avec les frères mesgenoux ça me semble bien mais je commence à me demander s'ils ne me la font pas un peu faux-derches, parce que rien ne s'améliore dans le comportement des pro-Mimi qui me feront le coup des freins carbone, dont j'ai parlé il y a quelque temps, bloqueront le développement des collages de rigidité et commenceront les critiques à la con du genre ''si Cheval avait fait ça on aurait gagné deux places'' et blabla. Le nouveau moteur n'est pas vraiment fiable du premier coup, mais marche pas mal assez rapidement, Didier se tapera un record du tour en Autriche (je ne sais plus par quel miracle) puis Raymond fera 5 en Yougo, au tour de Didier de faire 6 à Assen et à Donington puis 8 en Suède … trois GP de suite blancs et enfin le Brésil avec une place de 4 pour Didier suivi par l'Argentine avec une place de 5 pour Raymond et une moto qui n'est peut être pas encore transcendante mais n'est plus ridicule! On n'a jamais pu avoir les deux motos à l'arrivée avec des points.. Mais le souvenir de cette fin de saison restera le dernier coup de fil que je recevrai de Claudio... Dimanche matin du GP du Brésil, il est cinq heures! Le téléphone sonne!
 Pronto! Chevayé?
- si !
- é Claudio! La moto é troppo magra!
- Non mais tu te fous de moi! Il est cinq heures !
- Escusi... mais perché tu règles la moto si pauvre!
- Pourquoi tu dis ça? Elle est comme il faut, elle marche plutôt bien, elle n'a même jamais  marché comme ça !
- Non Non, je te dis qu'elle est troppo magra!
- Et tu vois ça de Varéze? Si tu veux vérifier il faut que tu viennes sur place! (et je me retiens de lui rajouter gentiment vaffanculo)
Je couperai en douce la communication et ne décrocherai pas aux nouveaux appels, je ne reparlerai d'ailleurs avec Claudio que quelques années plus tard en le croisant par hasard sur un circuit, étonnamment il sera plutôt chaleureux et donnera l'impression d'être plutôt content de me revoir!!!??? Des fois les esprits italiens sont impénétrables.......
Didier, pendant le GP du Brésil, aura été plusieurs tours en baston avec Lawson qui viendra au box en discuter après la course. Je me souviens combien il aura été chaleureux( chaleureux avec Eddie, ça ne veut pas dire qu'il nous couvre de bisous) et combien il nous félicitera pour le travail accompli, reconnaissant même une supériorité de la Cagiva, permettant à Didier de faire ce que lui ne pouvait pas faire avec la yam, dans l'entrée de je ne sais plus quelle courbe rapide de ce circuit de Goïania…ça me consolera un peu des attaques parfois un peu lassantes, mais ça ne sera pas suffisant pour m'empêcher, après ce périple sud américain, de préférer raccrocher  ma caisse à glingues ''spéciale GP''  

C'était quand même génial, les "aventures du Cheval", non ??? [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 771973
Revenir en haut Aller en bas
fullgazlolo



Nombre de messages : 1522
Localisation : GE-CH
Date d'inscription : 04/01/2016

[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitimeMer 1 Avr 2020 - 8:15

Pourquoi Cheval’ écrit « castiglione » et pas « castiglioni »?
Lui, il les a rencontré donc il doit bien savoir si à la fin c’est un e ou un i!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...   [Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire... - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[Oldies] Les Cagiva de Grand prix, toute une histoire...
Revenir en haut 
Page 3 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» 2 EME GRAND PRIX D'AY CHAMPAGNE 28 MARS 2009
» Mon 1er Grand prix
» Grand prix d'Ay en Champagne 20 mars 2010
» Grand Prix de F1 SPA (Belgique) [Déplacement CSR 29 Aout]
» Holon Grand Prix 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: OLDIES BUT GOODIES-
Sauter vers: