AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionNouveaux messages depuis dernière visite
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 187 le Lun 3 Déc 2012 - 6:45
Derniers sujets
» [Oldies] Quizz??????
Aujourd'hui à 14:16 par singleton560

» [Road racing] Open trophy 2017
Aujourd'hui à 13:48 par jeanmichel.prudon

» Nogaro !
Aujourd'hui à 13:34 par le vieux docteur

» [WSBK] News et rumeurs 2017
Aujourd'hui à 12:13 par mickey

» [Road racing] IRRC Imatra 2017
Aujourd'hui à 10:06 par mickey

»  [MotoGP] Quel avenir pour Ducati .
Aujourd'hui à 0:04 par mauto

» [Moto2] Triumph nouveau fournisseur moteur
Hier à 20:21 par Alain Blq

» [Pit Laners en course] Ludovic Rizza Promosport 600
Hier à 16:21 par MD-SF43

» [Oldies] Malheureusement, ils sont partis...
Hier à 13:39 par al1

» Péremption du mélange
Hier à 8:31 par fullgazlolo

» [Sorties] Calendrier 2017 des manifestations, roulages, circuits, côtes,....
Hier à 6:06 par spyderman 32

» [2stroke] Ryger engine
Hier à 5:58 par Adam Armstrong

» Parades Bikers Classics 30 Juin 2 Juillet
Hier à 5:12 par loupio

» Chimay Classic - 14, 15 et 16 juillet 2017
Hier à 4:12 par yves kerlo

» Carnet de piste d'Alex (saison 4)
Hier à 2:27 par Christian7

» [Oldies] Des livres sur la course moto
Sam 22 Juil 2017 - 23:40 par mauto

» [Oldies] 1961/2011: 50 ans de Yamaha en Grand Prix!
Sam 22 Juil 2017 - 11:59 par philwood

» [Oldies] Jarno Saarinen, la star qui a révolutionné le pilotage... (Part 3)
Sam 22 Juil 2017 - 0:25 par JH42

» TROPHÉE KLASS 250GP 2017
Ven 21 Juil 2017 - 13:47 par pascaltz

» Mid-range problem
Ven 21 Juil 2017 - 9:57 par COCONUT

» [Oldies] GP d'Autriche 1976
Ven 21 Juil 2017 - 9:32 par Loveside

» [MotoGP] Electronique
Ven 21 Juil 2017 - 9:07 par Toop

» Autocollants Moto
Ven 21 Juil 2017 - 0:14 par spyderman 32

»  [Oldies ] Angel Nieto, Mike Hailwood, etc...(Part 3 )
Jeu 20 Juil 2017 - 12:43 par philwood

» [Road racing] Saison 2017
Jeu 20 Juil 2017 - 5:42 par Pierre"PhilRead"

» [MotoGP] Michelin vs Bridgestone
Mer 19 Juil 2017 - 11:29 par Pasky

» [Sorties] Bretagne Moto classic 16 Juillet 2017
Mer 19 Juil 2017 - 10:33 par yann7/11r

» [Oldies] Mettet, Mouscron, Chimay....
Mer 19 Juil 2017 - 8:05 par MJL

» Disparition de "Vidocq"
Mer 19 Juil 2017 - 4:16 par ducati63

» [50cc] ITOM dernier souffle.
Mar 18 Juil 2017 - 4:42 par itom55

La réclame...

Mots-clés
1980 1976 suzuki classic control disque rotatif jarno Louis geco chimay hydro cote daytona cadre 2017 lapize ryger 2013 yamaha livres side presentation traction HOnda triumph
Meilleurs posteurs
Marc
 
philwood
 
mickey
 
Jarno
 
Pierre"PhilRead"
 
Fügner
 
yves kerlo
 
janpol84
 
EDOUARD Jean
 
bubu
 
anipassion.com
Partagez | 
 

 [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Jarno

avatar

Nombre de messages : 8659
Localisation : Imatra sur Seine
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   Dim 9 Déc 2012 - 5:22

Rhoooo ! Céki le Quiko qu'à pas lu le dico cheval-français gracieusement offert par sa fillote ?
Revenir en haut Aller en bas
Marc
Admin
avatar

Nombre de messages : 27338
Age : 58
Localisation : Villiers sur Marne (94)
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   Dim 9 Déc 2012 - 5:30

Alain Chevallier a écrit:

Celui qui remplit mieux l'espace " ---------- " (pour remplacer plate--forme) gagne une piotte offerte par Marc ou au choix par sa copine qui attend devant la cheminée...

Alain, excuse-moi mais moi aussi, j'ai une question, moins technique mais urgente et très importante!
Comment sais-tu que ma copine attend devant la cheminée? (Ce qui est vrai!)
Tu la connais?
Tu es allé la voir en mon absence?
Je suis cocu?

lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pit-lane.biz
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   Dim 9 Déc 2012 - 5:45

Jarno a écrit:
Rhoooo ! Céki le Quiko qu'à pas lu le dico cheval-français gracieusement offert par sa fillote ?

Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
bentou

avatar

Nombre de messages : 1553
Age : 57
Localisation : Hauts de Seine
Date d'inscription : 06/04/2012

MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   Dim 9 Déc 2012 - 6:18

@ Marc, on ne dis pas "je suis cocu ?" mais "Mon honneur aurait-il eu à en souffrir ?" même si tu ne dois pas forcément avoir l'air que prend Jean Lefevre devant Ventura dans "ne nous fachons pas"

Et si pour "plate forme" on employait le mot "base" ???

Caramba, déjà proposé par Quiko silent
Revenir en haut Aller en bas
http://mapage.noos.fr/jetable/tobec/root.html
gilles27



Nombre de messages : 1600
Age : 54
Localisation : vendome
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   Dim 9 Déc 2012 - 7:52

Le probleme de la finance est intéressant au sens général mais dans le cas de Voxan, je ne pense pas qu'on doive parler des actionnaires qui ont voulu faire cracher les dividendes à outrance au lieu d'investir. Paeceque pour qu'il y ait dividendes, il aurait fallu qu'il y ait bénéfices.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   Dim 9 Déc 2012 - 7:57

Pour le substitut du mot plateforme, je crois avoir employé une fois dans mes post les mots "module structurel" pour désigner l'ensemble cadre+BO+moteur.

Pas facile de laisser dans un même post la technique et la logique industrielle à propos de Voxan, j'ai peur qu'on perde des forumeurs intéressés que par un aspect. Marc?
Revenir en haut Aller en bas
Fügner

avatar

Nombre de messages : 7702
Localisation : Neuf-trois
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   Dim 9 Déc 2012 - 8:53

Mais non...
Revenir en haut Aller en bas
Alain Chevallier



Nombre de messages : 220
Localisation : La Prazerie
Date d'inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   Dim 9 Déc 2012 - 9:37

Rosenoir, ma "plate forme commune" ou "base" ne comprenait pas, ni le bras oscillant ni l'ensemble de suspension AR, même si avec une collection réduite de biellettes et culbuteurs on peut couvrir un large choix de modèles. Si tu y balances ça, évidemment que tu retombes dans le problème qu'évoquait FM the king of le véhicule ludique.
Marc, si ta copine te fait ko ku, c'est dommage pour toi mais je te rappelle que c'est toi qui me l'a présenté! si t'as fait pareil, récemment, avec Soussan...le mieux c'est de filer rapidement vérifier que tout va bien...C'est important pour le vainqueur du concours..Si elle est toute bignée.



Et puis, pour les illettrés, une piotte, c'est juste une bise normale..., pas sur la bouche et pas avec la langue, c'est pour ça qu'on peut choisir entre une de Marc ou une de sa copine, je conseille au vainqueur plutôt une de Marc qui me parait moins frustrante.


Dernière édition par Alain Chevallier le Dim 9 Déc 2012 - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jmdonnat

avatar

Nombre de messages : 1181
Age : 63
Localisation : france (gard)
Date d'inscription : 07/07/2010

MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   Dim 9 Déc 2012 - 10:00

rosenoire a écrit:
Pour le substitut du mot plateforme, je crois avoir employé une fois dans mes post les mots "module structurel" pour désigner l'ensemble cadre+BO+moteur.

module structurel Pourquoi pas ? Personnellement je n'ai rien qui me vienne à l'esprit... Deux remarques; ce terme me fait penser au langage des technocrates, une succédané de "structure principale"...
Mais surtout il entérine un fait technologique dont j'espère qu'il n'est pas figé. Quand on parle de plate forme commune pour une auto, il s'agit uniquement du soubassement de la machine portant tous les éléments mécaniques. Cet ensemble n'a en lui même aucune résistance, il n'est pas structure, la structure elle est rapportée dessus et c'est elle qui confère sa résistance à l'ensemble. Sur une même plate forme auto on peut donc poser des "structures" aussi différentes que celle d'une 307cc ou d'un Berlingo.
En moto c'est complètement différent, le sous ensemble que nous considérons actuellement constitue la structure résistante complète de la machine, Ce sous ensemble bloque beaucoup plus de paramètres que la plateforme commune des autos. Par exemple l'ergonomie de la machine sera fortement orientée par l'usage de ce sous ensemble alors qu'en auto il n'en est rien. Il me semble que le véritable équivalent industriel de la plate forme commune auto reste à inventer par les constructeurs de moto. Dans ce sens l'approche de Honda pour le duo Hornet/CBRR me semble intéressante.



rosenoire a écrit:
Pas facile de laisser dans un même post la technique et la logique industrielle à propos de Voxan, j'ai peur qu'on perde des forumeurs intéressés que par un aspect. Marc?

Bizarre... Il me semble que depuis le début de ce topic le petit jeu consiste à se mettre à la place du PDG de Voxan, et de dire "Il eut fallu faire ceci", "Il eut fallu éviter cela". Le PDG de Voxan comme tous les PDG se préoccupait de logique industrielle mais aussi et simultanément de finances, de logistique, de technique et encore de faire envoyer des fleurs à la secrétaire qui venait d'accoucher... Cloisonner les choses, disqualifie d'entrée le diagnostic que nous imaginons établir.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jmdonnat.com/
Marc
Admin
avatar

Nombre de messages : 27338
Age : 58
Localisation : Villiers sur Marne (94)
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   Dim 9 Déc 2012 - 10:47

A l'inverse du langage des technocrates, on pourrait dire "coeur" ou "corps" de la moto.
Finalement, l'important est que l'on sache de quoi on parle, non?

Revenir en haut Aller en bas
http://www.pit-lane.biz
Srx56

avatar

Nombre de messages : 1173
Age : 62
Localisation : Morbihan
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   Dim 9 Déc 2012 - 10:51

Bien difficile de dire ce qu'il aurait fallu faire ou ne pas faire.
Je n'imagine pas que l'équipe initiale, donc en particulier M. Gardette, ait été assez blindée de tunes pour faire n'importe quoi, n'importe comment. Le produit fini a bien montré qu'il s'était entouré des compétences qui allaient bien.
Alors qu'est-ce qui a manqué ? En premier lieu certainement le manque d'adhésion général au concept, à la marque, au produit fini. Tout le monde a battu des mains, peu ont acheté. La presse, comme tout le monde a regardé la chose avec une certaine distance, en dépit des qualités certaines du produit fini. Mais c'est une caractéristique très française de dénigrer les bonnes choses issues de notre beau pays. Au mieux on ignore, on regarde ailleurs. A partir de la, avec tous les aléas que peut comporter la création d'une société industrielle et commerciale, il restait bien peu de chance.
Il ne faudrait pas croire non plus que les grands réseaux de distribution de motos ont vu ça d'un œil bienveillant : j'imagine qu'il a du y avoir les pressions d'usage envers certains concessionnaires tentés par la diffusion de la marque.
Rien de tout ça n'a pu aider.
Quelques années après la fin de l'aventure, c'est marrant de discuter avec un possesseur de Voxan. Je connais un propriétaire de Scrambler. Il roule avec sa moto depuis plusieurs années sans problème notable. Je dis qu'il roule, c'est à dire plus que pour aller au bistro faire le beau....
Demandez lui ce qu'il pense de sa moto. Tous les services marketing du monde apprécieraient d'avoir des clients ayant un tel degré d'attachement à leur moto.
Il n'envisage pas de l'échanger contre une moto de 2012. Bien amoureux de sa bécane en somme.
Alors, pourquoi la mayonnaise n'est-elle pas monté ?
C'est curieux de constater la passion assez raisonnée en fin de compte, que vouent les propriétaires de ces motos envers leur machine. Idem pour BFG. Je vais peut-être me faire huer en citant cette autre "cafouille", mais c'est ainsi. C'est un grand paradoxe d'avoir produit ces motos spécifiques avec finalement si peu de moyens et d'estime du public, alors que des années après la débâcle elles conservent une vrai clientèle de fans endurcis.
Mystère, mystère, finalement. Mon ressenti personnel est qu'on n'est quand même pas passé loin du succès, hélas.
Revenir en haut Aller en bas
pinguinos

avatar

Nombre de messages : 75
Age : 65
Localisation : BEGLES
Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   Dim 9 Déc 2012 - 10:58

Un des intervenant parlais de "méfiance" de la part de motards pour un achat de moto Voxan.
Si je peut me permettre, revenant d'Italie avec mon épouse et un ami avec des motos Européennes ( Ducati 900 FE, 900 Triumph Adventurer, K 100 RT BMW) nous avons essuyé un refus de visiter" l'usine" à Issoire ou de discuter avec un commercial malgré la recommandation du concessionnaire Voxan de Bordeaux........
Inutile de dire que toutes les usines motos en Italie ou Angleterre nous ont toujours bien reçut sans problème.
Dommage car j'avais bien apprécié le Café-Racer, ma femme lorgnait sur la première version du Scrambler.. résultat j'ai acheté une M.V F4 d'occase, tandis qu'une 1200 Sport Moto-Morini la rejoint.
Comme d'habitude en France le dialogue commercial a été complétement négligé, malgré les efforts méritoire du club Voxan qui s'est démené pour faire connaitre la marque, des pilotes Voxan ( le Mig....) alors que la base moteur et le cadre poutre était promis à un bel avenir surtout les dernières versions Black Magic ou Charade magnifiques....
Ensuite la période " nautique" était promis au désastre.....
A contrario propriétaire depuis peu d'une des dernières Wakan (étonnant ! cadre poutre et V -twin aussi) l'équipe Avinton qui à repris le modèle à compris l'importance de la relation avec le client, surtout pour vendre des motos de ce prix, ils sont présent sur les salons en France et à l'étranger, dans la presse, conscient de l'étroitesse du marché ciblé, ils proposent des personnalisations ( freins béringer, amortisseurs Hyperpro, peintures...) sur leur machines.
Je suis confiant dans leur motivation et j'espère qu'ils parviendrons à maintenir une marque Française.
Revenir en haut Aller en bas
Giesse

avatar

Nombre de messages : 446
Localisation : Eure et loire
Date d'inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   Dim 9 Déc 2012 - 11:03

On parle de la réussite d'un projet ? Il faut définir l'objectif et après regarder ou l'on se trouve. Souvent comme en trial ou le marché est restreint, les objectifs sont modeste et par là, assez facile à atteindre.
Dans le cas qui nous intéresse, on doit plutôt parler d'une montée en cadence trop lente (par exemple toujours) ou de ventes pas en rapport des objectifs fixés.
Revenir en haut Aller en bas
Buell-LN

avatar

Nombre de messages : 934
Age : 56
Localisation : Bourgogne - Sur la côte des grands crus.
Date d'inscription : 05/03/2010

MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   Dim 9 Déc 2012 - 12:02

Alain Chevallier a écrit:

Celui qui remplit mieux l'espace " ---------- " (pour remplacer plate--forme) gagne une piotte offerte par Marc ou au choix par sa copine qui attend devant la cheminée...

Moi je dis en 4 mots: "cadre à interfaces modulables" car pour moi la plate-forme n'était pas commune mais justement modulable.
Revenir en haut Aller en bas
Pomme

avatar

Nombre de messages : 416
Age : 62
Localisation : Marseille, enfin à côté...
Date d'inscription : 28/09/2011

MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   Dim 9 Déc 2012 - 12:29

S'cusez de déranger, mais dans toutes ces interventions on oublie un acteur majeur: LE CLIENT...

"Rosenoire" et de "Pinguinos" sont les seuls a aborder le point de vue de ce fameux "client", méfiance et relation-client... incertaine. Mais pas seulement.
J'ai été intéressé par les Voxan dès le début, la signature de Monsieur Chevallier, le courage de J. Gardette, l'originalité technique avaient de quoi séduire et je regrette sincèrement que cette aventure ait tourné court.
Mais le design de Lakiche et la finition m'ont fait reculer. Sur bien des points la qualité de l'acastillage n'y était pas.
Pour en avoir discuté autour de moi à l'époque ce sont des éléments souvent évoqués par les acheteurs potentiels.

Peut-être qu'à trop entendre les journalistes, fervents supporters du projet mais par trop déconnectés de la réalité de l'acheteur, on a pas assez écouté le client. On ne lui a pas donner envie de passer à l'acte!

Ce n'est que l'avis d'un potentiel acheteur "de base" qui a "un peu" d'expérience commerciale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   Dim 9 Déc 2012 - 12:38

Je suggérais de scinder le sujet en deux : technique / projet industriel car je sens dans les mots de certains forumeurs que les posts (souvent longs) traitant de la partie industrio-commerciale les fatiguent et je peux le comprendre.

Bien entendu, ce n'est pas mon cas ni celui de certains autres, convaincus que les deux sont en interaction.

Revenir en haut Aller en bas
Fügner

avatar

Nombre de messages : 7702
Localisation : Neuf-trois
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   Dim 9 Déc 2012 - 13:03

.


Dernière édition par Fügner le Dim 9 Déc 2012 - 13:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
gilles27



Nombre de messages : 1600
Age : 54
Localisation : vendome
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   Dim 9 Déc 2012 - 13:21

.


Dernière édition par gilles27 le Ven 14 Déc 2012 - 7:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
superkart

avatar

Nombre de messages : 2015
Age : 38
Localisation : pres de nogaro
Date d'inscription : 20/01/2010

MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   Dim 9 Déc 2012 - 13:24

Apres tout ces posts qui nous mettent encore plus l'esprit dans le vague, quelqu'un de bien informé (travaillant chez Voxan gardette ou cazeaux) , pourrait il nous dire exactement les causes de la liquidation ...
je veux dire qu'une entreprise peut ne pas fonctionner pour plusieurs raisons.
-le produit ne plait pas , peu de commande par rapport aux objectifs fixés ( prix , esthetique , SAV defaillant ou technique pas en corrélation avec le client visé, Marketing ou mauvaise publicité sur le produit ...

-le produit plait mais l'entreprise a dut mal a le produire et a dégager de la marge ( sous traitant , ,Matiere et MO elevé ) investissement de depart trop gros basé sur des quantites de ventes absurde ou au contraire peu d'industrialisation pour réaliser de grandes séries .



ce que je veux dire c'est qu'en bas de la feuille du comptable , il y avait marqué quoi ??





Dernière édition par superkart le Dim 9 Déc 2012 - 14:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://teamngenering.canalblog.com/
Alain Chevallier



Nombre de messages : 220
Localisation : La Prazerie
Date d'inscription : 14/01/2011

MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   Dim 9 Déc 2012 - 13:56

Je ne comprends pas bien ce qui motive....pourquoi ce topic silencieux et moribond pendant pile 1 an, d'un seul coup redémarre avec un intérêt et une passion...pour le moins surprenante.
Ça va tellement vite....je regarde les wagons passer et quand je veux en prendre un, le temps d'aller chercher mon billet (surtout de l'écrire) il en est passé dix qui parlent d'autre chose .... beaucoup de choses sont justes (ou en tout cas je suis d'accord avec) mais ne concernent que l'industrie en général, assez souvent la moto, mais seulement parfois Voxan.
J'adore les posts de Fügner, parce qu'il faut les lires deux fois...réfléchir un peu...comprendre qu'on a pas compris et y retourner pour finalement se dire « il aurait peut être pu faire plus simple dans son phrasé, faut que je lui demande ce qu'il fume pour voir si sur moi ça fait pareil » des fois Füfü tu vas un peu loin, c'est limite charabia et j'imagine que, comme moi, il y en a qui trichent et coupent un peu dans les virages du fond.
La création et la mise sur les rails d'une entreprise comme Voxan demandent évidemment plusieurs années. Le temps entre le top départ et la pérennité relative est jalonné par des étapes très différentes avec à chaque niveau des besoins financiers, de production, de qualité, qui sont différents même s'ils vont plutôt crescendo. Certains défauts ont des impacts plus ou moins forts suivant le moment où ils sont présents, leur correction peut très bien, parfois, être repoussée volontairement et devenir si le tempo est bon, une péripétie transparente. Chaque histoire est unique et les comparaisons sont très risquées.
Quand Voxan trébuche (je ne parle que de 2002) c'est bien sûr parce que la caisse est vide, mais ce n'est pas parce qu'elle ne vend pas, c'est parce qu'elle ne produit pas, ce qui est quand même très différent et rend beaucoup des raisons avancées inappropriées
Quand Gardette jette l'éponge, l'Allemagne qui avait élu Voxan moto de l'année attend une commande de plusieurs centaines..qui ne viendra jamais...qui était pourtant en grande partie dans les casiers. Alors erreur de modèle, défaut d'image, fiabilité déficiente, prix de la moto...c'est peut être vrai, mais alors seulement pour l'étape suivante...celle que je n'ai pas connu...parce que je pense qu'elle n'a jamais existé.
Moi, mon histoire se termine en 2002 , le marchand de bateaux (qui a racheté le bébé (un peu noyé) et qui s'est bien foutu de la tronche de Gardette), je ne sais pas ce qu'il a fait. Je sais seulement qu'il a récupéré cette boite pour pas grand chose, qu'il en a tenu les reines pendant deux fois plus de temps que Jacques, qu'il n'a pas eu à faire de moteur, ni de cadre, qu'il avait « hérité » d'un stock de pièces important. Peut être qu'une partie des raisons de ce deuxième bouillon se trouvent dans les posts précédents...mais sûrement pas toutes et il me semble en avoir lu quelque unes qui ne peuvent s'appliquer à aucune des deux périodes.
Maintenant, pour comprendre les raisons du jet d'éponge 2002, et c'est le seul qui me concerne, c'est pas aussi simple que ce que pensent certains, il n'y a pas forcément non plus besoin de lister tous les écueils possibles.. seulement les bons.... Enfin ceux que je pense bons! Avec des motifs et une échelle de responsabilité. Le problème pour moi, c'est..sous quelle forme? Dans quel ordre? À quel rythme.? Quel niveau de détails? Etc etc j'allais dire, en plus, pourquoi faire...mais ça j'ai compris, c'est déjà pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Alcapoun



Nombre de messages : 16
Localisation : voxanie du nord
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   Dim 9 Déc 2012 - 14:14

Bonsoir Messieurs,
Je prends cette discussion en cours de route.
Il est surprenant de voir tous ces avis éclairés sur ce qu'il aurait fallut faire, et pas faire.
Les critiques sur les choix fait par les différents responsables de cette entreprise, mais aussi magnifique aventure que fût Voxan.

A quoi bon ressasser tout ça aujourd'hui ?

Que peut on dire de plus que "si on voulait que Voxan vive, il suffisait d'acheter les motos" ?
Personnellement j'en possède 4 (sur 6 possédées), elles me donnent toutes beaucoup de plaisir à rouler au quotidien.
Les premières ont eu quelques problèmes de fiabilité ?
Oui, mais quoi de plus normal pour une marque qui part d'une page blanche.
Le SAV était là, de loin le meilleur de toute la production moto, automobile, poids lourd et tout ce qui roule réuni.

Plutot que d'acheter la même moto que le voisin, qui est forcément bonne puisqu'il en a une, pourquoi pas rouler Français ?
La première moto vendue en France est restée longtemps le Z750, puis le ZR7.
J'ai essayé ces machines, je n'ai même jamais compris que ce soit simplement homologué sur route ... pourtant tout le monde en achetait.

Le prix ? c'est une fausse excuse. Certes ces motos étaient un peu chères, mais rien de comparable avec une moto produite à des centaines de milliers d'exemplaires (si on veut simplement parler en terme de marge). Et si on peut mettre 16000 euros dans un R1, on peut mettre 14000 euros dans un café racer.
Ce ne sont pas les mêmes machines, c'est vrai, mais le R1 se vend à une clientèle ouvrière la plus part du temps, donc quand on veut .......... on peut.

Maintenant que dire de plus pour caractériser l'aventure Voxan que : Merci Monsieur Gardette ?
Au même titre que l'aventure Venturi, Voxan finira de la même façon, racheté par la même personne.

Mais en attendant, Merci Monsieur Gardette d'y avoir cru,
Merci Alain Chevalier, Gérard Broussely, Charles Laurent, Marc Moneron, Jérome Vittielo, et tant d'autres pour avoir créé les premiers protos.
Merci Michel Crespo, Melitta, David, Keny, Patrick, ............ la liste est trop longue, pour avoir fait en sorte de continuer à faire vivre cette marque même après son premier dépôt de bilan, même si pendant plusieurs mois vous n'avez pas touché de salaires.
Merci Monsieur Cazeaux pour avoir fait perdurer ce rêve pendant ces six années supplémentaires.

A quoi bon vouloir refaire l'histoire ? Les premiers fautifs sont surement les acheteurs français qui n'ont pas voulu y croire, mais qui sont toujours et tellement prompt à critiquer.

Enfin que dire de la mobilisation et de la passion d'une poignée de gens qui y ont cru, et qui ont supporté l'usine depuis le début de l'aventure ?

Le 3 novembre 2001, ils réunissaient plus d'un millier de motos devant l'usine à Issoire pour que la marque ne soit pas liquidée immédiatement.
Ce jour là (ou plutot cette nuit-là) dans une chambre d’hôtel, une poignée d'hommes et de femmes ont créé un Club qui est aujourd'hui reconnue pour tout le travail qu'il a effectué pour sauver cette marque, et la supporter durant les années qui ont suivi.
Le Voxan Club de France ...

Et c'est par ce Club et au travers de ses 450 membres que l'aventure Voxan continue.

Le Voxan Club de France a tenu des stands dans des salons partout en France, présentant leurs propres motos pour faire connaitre la marque, en parler, rassurer ... quoi de mieux que les utilisateurs de ces motos pour les vendre ? C'est pas du blabla de vendeur de concession, ça ?
Le Club a poussé l'usine à s'engager en protwin, le Club a engagé nombre de motos en rallye et au DDMT (avec des résultats souvent dans le top 10, quelques uns dans le Top 5, et une victoire).

Aujourd'hui la critique est facile, comme toujours, mais inutile.
Pourquoi ne pas garder le meilleur de cette aventure ?

Que nous reste-t-il de Voxan ?
Des motos extraordinaires, certes pas les plus puissantes, les plus marketing, mais des motos extrêmement attachantes, avec une vrai personnalité, et conçues pour la route, la vraie, celle qui virole à n'en plus finir, où les 150 chevaux et plus des machines de piste ne servent à rien, voire sont un handicap.

Ce ne sont pas les reines des lignes droites, mais pour enrouler à un rythme rapide dans le Morvan, l'Auvergne, ou tout autre région de montagne, elles font merveille.

Alors ne serait-ce pas aux propriétaires et utilisateurs de ces motos d'en parler ? D'avoir ou non des griefs contre les directions successives de l'Entreprise ? Plutot que d'entendre bien des gens qui n'en ont jamais possédé/essayé/vu une de dire ce qui aurait dû etre fait ?

A quoi bon ressasser tout ça ?
Voxan est mort le 29 décembre 2009.
Il a été dépecé le 5 Mai 2010 (j'y étais)

Mais aujourd'hui, il reste un Club regroupant toute les catégories socio-professionnelles, car tout le monde a acheté des Voxan, de l'ouvrier (comme moi) auxx chefs d'entreprise, médecin, etc.
Un Club qui fait refabriquer les pièces qui viennent à manquer chez les concessionnaires qui ont du stock, pour qu'ensemble nous puissions assurer l'entretien des motos encore très longtemps.
Un Club où l'entraide est le maître mot.

Voxan hier et encore plus aujourd'hui c'est un esprit, et ceux qui n'en possèdent pas ne peuvent comprendre. De tout temps les acheteurs de Voxan étaient et sont loin des contingences marketing, consommation de masse et toutiquanti ... voir aux antipodes de tout cela.

Voila pourquoi vouloir refaire le monde ne sert à rien. Voxan est mort, mais l'esprit reste, et c'est bien là le plus important aux yeux de leurs propriétaires.

Alors juste merci à ceux qui ont créé cette marque,
Merci à ceux qui ont acheté les 2700 motos produites,
Merci à ce Club de s’être engagé et battu tant qu'il a pu pour que l'usine vive
Merci à ce Club de continuer à faire vivre ces motos, et surtout l'esprit qui va avec.

AL'
Revenir en haut Aller en bas
gilles27



Nombre de messages : 1600
Age : 54
Localisation : vendome
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   Dim 9 Déc 2012 - 14:19

Bon, je me lance :
premier écueil, visible et public tout du moins :
de mémoire, au début, il avait été prévu que tu t'occupes des châssis pendant que le moteur était développé ailleurs. Je crois que le développement du moteur avait même commencé avant que tu n'arrives chez Voxan. Ensuite, le moteur a dû être revu et pas seulement à la marge.
Est-ce que ce contretemps a été un boulet très lourd à tirer qui finalement n'a été que mal surmonté ( délais, trésorerie ...) ?
Revenir en haut Aller en bas
Alcapoun



Nombre de messages : 16
Localisation : voxanie du nord
Date d'inscription : 09/12/2012

MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   Dim 9 Déc 2012 - 15:12

Excusez moi pour cette intervention un peu longue, et un peu loin de "l'étude industrielle".
Mais pour un passionné de la marque, lire ce post 3 ans après la mort de l'usine qui nous a fait vibrer a quelque chose de morbide. Un peu comme si l'on ne respectait pas un deuil.
Comme le dit Monsieur Chevallier (et avec tout le respect que je lui voue, vous vous en doutez) Pourquoi réanimer un post mort depuis 1 an ?

Pour nous, c'est un peu comme entendre des apprentis toubib discuter et critiquer la pertinences des soins apportés au traitement du cancer de celle qu'on a aimé.

Voila pour l’aparté.

Pour ce qui est de l'étude industrielle, les raisons ne sont elles pas sociologiques ?
Il suffit de regarder notre société et le comportement des Français pour trouver toutes les raisons à cet échec.
En France on dit aimer l'automobile, mais on vend surtout des monospaces gris.
En Angleterre le monospace est un marché de niche. Par contre il s'y vend autant de coupé et cabriolet que de berline.

Les exemples tels que Voxan sont nombreux, Venturi, Méga, etc ... qui ont tous manqué d'investisseurs et d'acheteurs. Lors de sa disparition Venturi gagnait toutes les courses d'endurances avec sa 600 LM devant les voitures germaniques et transalpines, mais pourtant pas de ventes, et encore moins d'investisseurs.
Alpine, Matra, etc ... tout autant de raisons différentes à la mort de ces entreprises (ou quasi mort), mais la plus grande raison reste le manque de moyens.

C'est plus structurel que industriel ? non ?

Même quand un Français achète une belle voiture, il la choisi d'une couleur neutre : gris, noir, blanc, enfin du j'ose mais j'ose pas.
Quand au comportement des investisseurs ..........

Juger les entreprises automobiles ou motos Françaises, c'est aussi jeter un regard sur sa population. Et c'est encore plus vrai pour les véhicules de niche.

La France est le seul pays au monde où on a le droit de conduire sur route ouverte et sans permis, au volant de ces cercueils ambulants appelés aussi voitures sans permis.
Aixam qui est un des leader du marché (français of course) n'est autre que la disparue marque méga, qui produisait des véhicules de haut de gamme un peu particuliers : la méga track, sorte de Ferrari pour aller dans le désert, le Hobby, petit monospace de 200cv (un monstre à l'époque) 4 places de très grand luxe... bref ça ça n'a pas marché, mais par contre les voitures sans permis on fait sa fortune.

Jugeons-nous, et nous aurons toutes les réponses à apporter aux échecs de nos entreprises, quelles qu'elles soient.

AL'
Revenir en haut Aller en bas
Marc
Admin
avatar

Nombre de messages : 27338
Age : 58
Localisation : Villiers sur Marne (94)
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   Dim 9 Déc 2012 - 15:22

Alcapoun a écrit:


Pour nous, c'est un peu comme entendre des apprentis toubib discuter et critiquer la pertinences des soins apportés au traitement du cancer de celle qu'on a aimé.


Je te souhaite juste de ne pas connaître ça!
Il faut peut-être relativiser un peu, l'ami; on parle seulement de motos sur un forum de motos...




Revenir en haut Aller en bas
http://www.pit-lane.biz
yves kerlo

avatar

Nombre de messages : 6563
Age : 64
Localisation : Vallabrègues 30
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   Dim 9 Déc 2012 - 15:31

Bah, vl'à autre chose, on est morbide!
Si Voxan c'est un "esprit", où es-tu?
Une de nos principales préoccupations c'est d'écrire des conneries, Cheval en tête.
Allez pour rigoler un peu et se moquer de Voxan, durant les 24 heures du Mans 2001 "La" Voxan engagée par Brooklands avait fait une consommation de bougies peu commune, et chaque fois qu'elle rentrait en quasi panne l'électrode de bougie avait disparue.
Ce qui avait fait dire à Alain: "Putain, les pistons vont être déguisés en hérisson!".
Christian Giglio, inspiré, avait fait ce dessin.
Alain pourra nous raconter comment il avait résolu le problème!



Revenir en haut Aller en bas
http://www.kerloclassic.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Bla, bla, bla] Industrie moto: que doit on faire ou ne pas faire? Analyse à travers le cas VOXAN...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Moto sans carte grise
» PROBLEME DE DOS, ARRETER LA MOTO OU PAS !!!, VOTRE AVIS
» Entretenir soi même sa moto
» Malfaçons - quel recours ?
» la 400xr en supermotard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITES :: [Divers]-
Sauter vers: