AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionNouveaux messages depuis dernière visite
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 38 utilisateurs en ligne :: 19 Enregistrés, 1 Invisible et 18 Invités :: 2 Moteurs de recherche

aprilia, arthurclare, Blackphc, BRUNEAU, camathias, Cardamome, Fügner, kaouet, luclmf, missizjolan, nikotaquet, PanBreizh, Patrick Lefevre, Patrick63, pepperoni, Rizlongrain, robichon, taliesin, V888

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 187 le Lun 3 Déc 2012 - 6:45
Derniers sujets
» GRUPPO VELOX / BOLD'OR / CAMUS
Aujourd'hui à 15:01 par Dialmax

» [GP] Chaises musicales ou resignature pour 2019.
Aujourd'hui à 14:50 par Toop

» [Endurance] 24 heures du Mans 2018
Aujourd'hui à 14:42 par enndewell joel

» [Road racing] Hengelo 2018
Aujourd'hui à 14:22 par mickey

» [Road Racing] TT 2018
Aujourd'hui à 14:15 par 2strokeman

» [Moteurs] Question Honda 1000 CBX
Aujourd'hui à 14:09 par Rose Noire

» [GP] Eurosport: du changement!
Aujourd'hui à 13:58 par fredlabulle

» [GP] Johann Zarco
Aujourd'hui à 13:33 par enndewell joel

» Carnet de piste d'Alex (saison 5)
Aujourd'hui à 13:10 par Christian7

» [Technique] La JBB-Metiss de A à Z...
Aujourd'hui à 11:05 par Rose Noire

» [ oldies ] Angel Nieto Mike Hailwood ( Part 4 )
Aujourd'hui à 7:39 par charly7728

» [Oldies] Des livres sur la course moto
Aujourd'hui à 7:37 par Noël

» [WSBK] Assen 2018
Aujourd'hui à 6:28 par mickey

» statistique du forum pit -lane
Aujourd'hui à 2:54 par Mykeul

» [Oldies] Parlons Benelli !
Aujourd'hui à 0:46 par Ala Zorro

» [Oldies] Les transporteurs de motos des paddocks
Hier à 23:27 par singleton560

» [Oldies] C'était le bon temps...
Hier à 22:51 par dga

» [MotoGP] GP 2018 des Etats Unis à Austin - 20 , 21 et 22 Avril 2018
Hier à 15:33 par Le Xav

» [FSBK] Nogaro 2018
Hier à 14:36 par mickey

» [oldies] Renzo Pasolini, photos insolites
Hier à 13:57 par singleton560

» [Sorties] Ventoux Classic 2018
Hier à 13:24 par Jean-Rene

» [Oldies] Les photos d'Eilo Taka-prami
Hier à 13:13 par charly7728

» [Oldies] Side-Car: quelques images
Hier à 11:13 par 88 daytona

» c'est quoi le châssis de la moto de Phil Read?
Hier à 4:23 par Dialmax

» Motor Show de Luxembourg - 17-18-19 novembre 2017
Hier à 3:37 par Mykeul

» [Oldies] Des sides car au Bol d'Or.
Hier à 2:49 par justin

» [Road racing] Saison 2018
Hier à 0:34 par Dialmax

» [Oldies] Michel ROUGERIE, 30 ans déjà !
Mar 24 Avr 2018 - 14:12 par justin

» Collection Moto Technologie N°1 à N°53 + Bonus*
Mar 24 Avr 2018 - 13:44 par woab

» [Oldies] Bol d'Or 1979
Mar 24 Avr 2018 - 11:24 par francois gomis

La réclame...
Mots-clés
triumph eurosport suzuki norton side geco coupe aermacchi HOnda agusta 1980 france ravel ducati classic 2013 1973 metiss ROAD RACING aprilia icgp wanted moto fourche yamaha
Meilleurs posteurs
Marc
 
philwood
 
mickey
 
Pierre"PhilRead"
 
Jarno
 
Fügner
 
EDOUARD Jean
 
yves kerlo
 
janpol84
 
bubu
 
La réclame...

Partagez | 
 

 [Pilotage] Le cas Stoner

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Marc
Admin
avatar

Nombre de messages : 27513
Age : 59
Localisation : Villiers sur Marne (94)
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: [Pilotage] Le cas Stoner   Dim 30 Déc 2012 - 8:14

Of course.

Faut bien ne pas piloter de pour ne pas comprendre ça....

Revenir en haut Aller en bas
http://www.pit-lane.biz
GrahamB

avatar

Nombre de messages : 3457
Age : 56
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: [Pilotage] Le cas Stoner   Dim 30 Déc 2012 - 8:33



S'il s'agit du frein arrière, c'est un technique qui remonte (au moins) à Spencer.

Ca pourrait bien expliquer pourquoi Stoner avait des soucis de chatter uniquement dans les virages à droite : impossible de doser le frein de la même manière. Mais pourquoi il n'a pas essayé un frein à pouce ?

C'est quand même étrange qu'en regardant les trois HRC de 2011, on ne voyait qu'une seule qui avait un frein arrière plus grand : celle de... Dovizioso !
Revenir en haut Aller en bas
chriss #333

avatar

Nombre de messages : 3528
Age : 35
Localisation : lons le saunier
Date d'inscription : 17/06/2011

MessageSujet: Re: [Pilotage] Le cas Stoner   Dim 30 Déc 2012 - 10:35

michel guichard a écrit:
drummers a écrit:
citant Barbera :
Lui pas, il freine et quand il est au milieu du virage, il freine encore plus. Ensuite il ouvre les gaz avec le frein tiré à mort, tout en rattrapant du grip. Enfin, il relâche le frein et passe. De cette manière, il gagne de la traction et il tourne. Il n'a pas besoin de contrôle de traction.
Quand on lit les différents commentaires, il apparaît que vous considérez tous qu'il s'agit du frein avant.

Barbera ne le précise pas mais pour moi il est clair qu'il parle du frein arrière.
Entièrement d'accord...
Revenir en haut Aller en bas
cristogrr

avatar

Nombre de messages : 1761
Age : 54
Localisation : sirault belgique
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: [Pilotage] Le cas Stoner   Dim 30 Déc 2012 - 10:45

il freine pour controler son grip-slide[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] alors!! le TC n'a jamais été fortement utilisé chez lui , ce que confirmait Ceccinello, il y a déjà longtemps[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Alain



Nombre de messages : 441
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 29/12/2010

MessageSujet: Re: [Pilotage] Le cas Stoner   Dim 30 Déc 2012 - 10:50

ça me rassure un peu car prendre le frein avant avec ces angles... je vois mal comment ne pas partir au tas à chaque virage .. même pour un pilote hors catégorie comme Stoner
Revenir en haut Aller en bas
Jeannot45

avatar

Nombre de messages : 376
Age : 53
Localisation : 45 Ramoulu
Date d'inscription : 16/12/2012

MessageSujet: Re: [Pilotage] Le cas Stoner   Dim 30 Déc 2012 - 13:15

Donc il rentrerait sur les freins (comme tout le monde), accentuerait le freinage arrière jusqu'au point de corde sans bloquer la roue, remettrait du gaz, ce qui, en fonction de l'emplacement de la tige d'étrier pourrait avoir pour effet d'assoir la moto puis, en lâchant le frein profiterait de la détente de la suspension arrière pour avoir plus de motricité... le tout avec un disque similaire à ceux monter sur les cyclos (en exagérant) et le souvenir d'Hayden qui avait un gros disque arrière juste parce qu'il s'en sevait plus au freinage en entrée de virage.

Ça me laisse songeur.
Le disque devrait rougir.
Et puis "le frein (arrière) tiré à mort" plein angle avant la remise de gaz...

Il a un truc, c'est certain, mais c'est peut-être pas si "simple" que ça.
Revenir en haut Aller en bas
GrahamB

avatar

Nombre de messages : 3457
Age : 56
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: [Pilotage] Le cas Stoner   Dim 30 Déc 2012 - 16:06

Justement, ce n'est pas évident de tirer sur un pédale...
Revenir en haut Aller en bas
chriss #333

avatar

Nombre de messages : 3528
Age : 35
Localisation : lons le saunier
Date d'inscription : 17/06/2011

MessageSujet: Re: [Pilotage] Le cas Stoner   Lun 31 Déc 2012 - 0:41

Christian Sarron à essayé de nous apprendre cette technique, mais je n'ai jamais réussi à utiliser le frein arrière.
Mais depuis qu'il s'occupe de nous, il n'a cessé de vouloir nous faire utiliser le frein arrière de l'entré du virage jusqu'a ce que l'on soit gaz à fond.

Pour lui, aucun doute, commencer à mettre les gaz en ayant encore du frein arrière c'était une meilleur motricité et une possibilité d'accélérer plus tôt que si l'on ne le faisait pas.
De plus, à la remise des gaz, avec le frein arrière, tout se passe en douceur et l'accoup que l'on peu ressentir en remettant le filet disparait, tout comme celui provoqué par la chaine qui se tend.
Revenir en haut Aller en bas
MacPepR

avatar

Nombre de messages : 2803
Age : 59
Localisation : Arnouville lès Gonesse (95)
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Re: [Pilotage] Le cas Stoner   Mar 1 Jan 2013 - 3:27

cristogrr a écrit:
il freine pour controler son grip-slide[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] alors!! le TC n'a jamais été fortement utilisé chez lui , ce que confirmait Ceccinello, il y a déjà longtemps[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Cité dans le dernier Sport-Bikes Lucio Cechinello qui déclarait après les premiers essais de Stoner en 250, en 2001 : "Lorsque nous avons regardé la télémétrie .../... Il ouvrait la poignée de gaz vraiment très tôt et avait ce talent si particulier d'utiliser le frein arrière en même temps qu'il ouvrait les gaz, afin de rendre la moto moins nerveuse".
Comme le rappelle Chris333, Sarron en parlait à son époque 500. L'idée n'est donc pas totalement nouvelle. La différence tient peut-être dans l'intensité, la rapidité d'exécution ou l'effet recherché (brin de chaîne tendu ou transfert de charge plus rapide ou cadre en contrainte ou ???).

_________________
Freiner, gaazer, entier !

Eventuellement au bas d'un post : "Mac" = allumage et carburation orthographiques réglés, continue à mettre du gaz.


Dernière édition par MacPepR le Mar 1 Jan 2013 - 6:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
chriss #333

avatar

Nombre de messages : 3528
Age : 35
Localisation : lons le saunier
Date d'inscription : 17/06/2011

MessageSujet: Re: [Pilotage] Le cas Stoner   Mar 1 Jan 2013 - 4:18

Christian nous répétait souvent qu avec les 500cc 2 temps à moteur hurleur, la plage d'utilisation était vraiment très étroite et que l'accélération ne pouvait être géré progressivement avec les gaz, donc il ouvrait à fond et gérait avec le frein arrière pour éviter de patiner ou de se retourner.
Revenir en haut Aller en bas
adrien mototribu

avatar

Nombre de messages : 2599
Localisation : luberon
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: [Pilotage] Le cas Stoner   Mar 1 Jan 2013 - 5:53

chriss #333 a écrit:
Christian Sarron à essayé de nous apprendre cette technique, mais je n'ai jamais réussi à utiliser le frein arrière.
Mais depuis qu'il s'occupe de nous, il n'a cessé de vouloir nous faire utiliser le frein arrière de l'entré du virage jusqu'a ce que l'on soit gaz à fond.

Pour lui, aucun doute, commencer à mettre les gaz en ayant encore du frein arrière c'était une meilleur motricité et une possibilité d'accélérer plus tôt que si l'on ne le faisait pas.
De plus, à la remise des gaz, avec le frein arrière, tout se passe en douceur et l'accoup que l'on peu ressentir en remettant le filet disparait, tout comme celui provoqué par la chaine qui se tend.

retour à la terre retour à la terre (petit stage d'enduro ou de cross)... mère de la vitesse rien de tel pour que le frein arrière devienne un réflexe
Revenir en haut Aller en bas
http://mototribu.com
Toop



Nombre de messages : 3239
Age : 18
Localisation : Tours
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: [Pilotage] Le cas Stoner   Mar 1 Jan 2013 - 14:43

Tu perds ton temps Adrien, ils n'aiment pas cette matière lol!
Revenir en haut Aller en bas
GrahamB

avatar

Nombre de messages : 3457
Age : 56
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: [Pilotage] Le cas Stoner   Mar 1 Jan 2013 - 14:55

adrien mototribu a écrit:
rien de tel pour que le frein arrière devienne un réflexe

C'est vrai... j'ai dû faire un effort pour perdre le réflexe quand je me suis converti en vitesse. Dans le MX je me servais du frein arrière pour pivoter la bécane et pour... euh, freiner, comme tout le monde je croyais. Par contre je n'y ai jamais appris à m'en servir pour que le filet de gaz soit plus doux.

Je crois que c'était de Christian Sarron que Lawson parlait quand il disait "les pilotes qui se servent du frein arrière me font peur"... ?

Et puis Simon Crafar dit qu'il n'en servait jamais en SBK, car il pouvait employer l'embrayage contre le frein moteur, mais il lui était nécessaire quand il est passé en 500 à cause de l'insuffisance de frein moteur... je suppose donc que pour lui, c'était pour freiner plutôt que pour adoucir...
Revenir en haut Aller en bas
Toop



Nombre de messages : 3239
Age : 18
Localisation : Tours
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: [Pilotage] Le cas Stoner   Mar 1 Jan 2013 - 15:35

Même en cas de wheeling trop prononcé tu ne t'en servais pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
BRUNEAU



Nombre de messages : 985
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 12/10/2010

MessageSujet: Re: [Pilotage] Le cas Stoner   Mar 1 Jan 2013 - 16:05

GrahamB a écrit:
Justement, ce n'est pas évident de tirer sur un pédale...

C'est cette expression - tirer sur le frein - qui n'est pas claire, même s'il est probable qu'il s'agisse du frein arrière. En effet à l'arrière on appui sur une pédale.
Quand on regarde les vidéo il semble que Stoner met sa moto en glisse très tôt dans le virage, il est donc probable qu'il accélère très tôt dans le virage en controllant la glisse avec le frein arrière, ce qui est finalement la technique pronée par Christian Sarron.
L'originalité serait qu'il "il freine à mort" juste avant de relacher et d'ouvrir les gaz en grand, ce qui n'est pas précisé c'est si c'est au moment où il relève la moto et accessoirement de quel frein il s'agit? Sans la télémétrie difficile de savoir, si Barbera n'est pas plus précis. Néanmoins on peut penser que ce coup de frein supplémentaire soit bien destiné à accélérer le transfert de charge pour effacer le temps mort de la détente de la fourche.
Revenir en haut Aller en bas
GrahamB

avatar

Nombre de messages : 3457
Age : 56
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: [Pilotage] Le cas Stoner   Mer 2 Jan 2013 - 4:29

Pour quitter un peu l'histoire de freinage, un article pioché à MCN

Source: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dans la deuxième partie de la série exclusive de MCN de Stoner souvenirs, Ohlins Suspension technicien Andy Dawson, qui a travaillé avec l'Australian tout au long de sa carrière en MotoGP de Ducati et Honda, rappelle sa victoire épique sur Valentino Rossi et Dani Pedrosa à Catalunya en 2007 comme l'un des moments exceptionnels.

"À Barcelone, en 2007, nous étions dans un peu de désordre avec Bridgestone et nous avons fait un énorme changement avec la moto et cela a fonctionné. Nous avons déplacé la répartition du poids massivement car nous n'avions pas adhérence à l'arrière.

Donner plus de grip arrière l'aurait probablement fait impossible à piloter pour la plupart du monde, mais c'était irréel ce qu'il pouvait faire. Son premier tour chronométré, il y avait casques rouges partout. Donnez-lui adhérence à l'arrière et il pouvait contourner tout le reste.

Si vous aviez fait cela pour Loris (Capirossi), il n'aurait pas été en mesure de la piloter. Cette course était la première fois où il a battu Valentino dans un combat droite. Nous l'avions battu une des fois, mais les gens ne cessaient de répéter que c'était du fait que sa moto était tellement rapide, mais dans cette course il a gagné dans un combat égale.

Ce fut le point de la saison où nous avons pensé que nous pouvons faire cela. Nous avons eu une percée dans les essais à Phillip Island quand il a fait une simulation de course qui a été beaucoup plus rapide que Loris et Barcelone a été le lieu où l'on s'est rendu compte qu'il avait une bonne chance de gagner le championnat.

Personne n'a vraiment lui donné le crédit qu'il méritait et tout le monde était toujours à la recherche d'une excuse sur pourquoi il a été si vite. Mais il n'y avait aucune excuse, c'était son talent. Il était si déterminé et il avait tellement de confiance en soi. C'est le pilote le plus rapide que j'ai jamais vu. Pour la vitesse pure, je ne sais pas s'il y aura jamais personne d'autre comme lui.

Je me souviens la première fois qu'il montait sur la Ducati lors des essais de Valence à la fin de 2006, dans la gauche avant le dernier virage, il avait le gaz sur l'arrêt dès le premier tour.

Sete (Gibernau) roulait avec ce moteur et il disait que c'était comme un screamer deux temps. Selon lui, la puissance était tout ou rien et que c'était juste un animal. Casey a sauté dessus et après une demi-journée, il la faisait glisser tout autour de cette gauche. Le mec a des talents à ne pas croire.

On pouvait voir qu'il était spécial, mais à ce stade nous avons pensé que nous allons retaper beaucoup de motos accidentées. La moto était difficile mais il l'a tout simplement adoré.

Il n'y a jamais eu un moment d'ennui de travailler avec lui. Soit il était le plus rapide, soit il crachait des plumes que la bécane était un tas de merde. Tu savais qu'à 14h dimanche, il va en tordre le cou.

Il a été difficile par moments car il n'accepte jamais que le mailleur. On ne pouvait pas relâcher sa vigilance. S'il avait terminé une session le plus rapide et on pensait que c'était le bon travail, il pouvait quand même venir vous engueuler.

Ça n'avait pas d'importance de combien il était le plus rapide que tous, vous avez à imaginer le pire et oublier la feuille de temps. Il voulait toujours plus.

Même si il avait gagné par 10 secondes, il allait encore vous dire ce qui ne va pas avec la moto, mais c'était super parce que vous saviez qu'il ne perdrait pas une seconde sur la piste et ce qu'il pouvait faire sur une moto était incroyable. C'était un privilège de voir tout cela de plus près.


Et puis, si tu vas lire les commentaires à la con sur le site MCN...
Revenir en haut Aller en bas
Mykeul

avatar

Nombre de messages : 4168
Localisation : 41 et 95
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: [Pilotage] Le cas Stoner   Mer 2 Jan 2013 - 4:55

Merci Graham.

Pour les commentaires des lecteurs de MCN, j'ai pas tout compris, mais il me semble quand même que l'intolérance et la bêtise crasse n'ont pas de frontières ... (je sais, c'est pas un scoop).
Revenir en haut Aller en bas
Marc
Admin
avatar

Nombre de messages : 27513
Age : 59
Localisation : Villiers sur Marne (94)
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: [Pilotage] Le cas Stoner   Mer 2 Jan 2013 - 5:13

Il est clair que Stoner avait un immense (unique?) talent mais qu'il n'a pas eu la reconnaissance qu'il méritait, principalement à cause de la Ducati et de son allergie au lactose.
Quand tout le monde s'est aperçu de son erreur, c'était trop tard; le garçon, probablement blessé intérieurement, s'était lassé de la pièce de théâtre.
Rossi a été un acteur majeur, et pas si indirect que ça, de cette lassitude.

Maintenant, on peut se demander si des courses de V8 archaïques vont le satisfaire bien longtemps...
Dans ce genre de spectacle, il manque quand même un élément primordial qui fit de la moto un sport unique: la prise de risques physiques et l'adrénaline qui en découle .
Faire tourner un V8 en dérive, tout le monde sait le faire, une MotoGP à Stoner corner, il n'y a que lui.
Je mise sur un retour en 2014...



Dernière édition par Marc le Mer 2 Jan 2013 - 6:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pit-lane.biz
Emil'

avatar

Nombre de messages : 2671
Age : 32
Localisation : IDF SUD
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: [Pilotage] Le cas Stoner   Mer 2 Jan 2013 - 6:11

2015 plutôt.

Il revient et il prend le titre ...
Revenir en haut Aller en bas
Seb4LO

avatar

Nombre de messages : 2605
Localisation : Concarneau
Date d'inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Re: [Pilotage] Le cas Stoner   Mer 2 Jan 2013 - 6:19

Je mise aussi sur 2015
Revenir en haut Aller en bas
Emil'

avatar

Nombre de messages : 2671
Age : 32
Localisation : IDF SUD
Date d'inscription : 22/10/2010

MessageSujet: Re: [Pilotage] Le cas Stoner   Mer 2 Jan 2013 - 7:02

cela dit, Y'a quand même 33% de chance qu'il ne remette jamais le cul sur une moto ...

Le dégout et la rancœur, ça peut miner à vie ... Même un champion
Revenir en haut Aller en bas
cristogrr

avatar

Nombre de messages : 1761
Age : 54
Localisation : sirault belgique
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: [Pilotage] Le cas Stoner   Mer 2 Jan 2013 - 9:26

Quand tu as un gosse en bas âge, tu oublies un peu la compet....d'autres avant lui on arreté et jamais repris.

Vous oubliez le monde du grass track et autre speed way et ice races, je le verrais plus enclin à matter cela avant de plonger...[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Pilotage] Le cas Stoner   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Pilotage] Le cas Stoner
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TECHNIQUE :: PILOTAGE-
Sauter vers: