AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionNouveaux messages depuis dernière visite
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 28 utilisateurs en ligne :: 16 Enregistrés, 0 Invisible et 12 Invités :: 2 Moteurs de recherche

AVM Racing, birel, caferace03, chris4, damienfollenfant, Dialmax, fred78, Gtommy, laurentf, leo1, lolo.tb, MVF, philwood, rapido13, topalof, Vincent43

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 187 le Lun 3 Déc - 2:45
Derniers sujets
» [Oldies] Angel Nieto, Mike Hailwood, etc... ( Part 4 )
Aujourd'hui à 19:32 par philippe7

» [SORTIES] Le 1er WE de rencontre PIT LANE
Aujourd'hui à 14:57 par Marc

» [SORTIES] MotoGP - Jerez - 6 mai 2018
Aujourd'hui à 14:41 par Marc

» [Technique châssis] Listing modèles de suspension AV
Aujourd'hui à 14:13 par janpol84

» [Oldies] Les freins Luchier ? Géniaux mais pas qu’eux !
Aujourd'hui à 13:36 par janpol84

» (Oldies) Les Aermacchi deux temps
Aujourd'hui à 11:35 par philippe7

» Rodage moto de piste besoin de conseil
Aujourd'hui à 11:24 par R one

» [OLDIES] Restauration de mon side-car des années 1974/1975 (chassis court)
Aujourd'hui à 9:54 par enndewell joel

» [GP] Chaises musicales 2018.
Aujourd'hui à 9:48 par santi

» [Oldies] Jarno Saarinen, la star qui a révolutionné le pilotage... (Part 3)
Aujourd'hui à 8:24 par philwood

» [MotoGP] Tech3
Aujourd'hui à 8:15 par EDOUARD Jean

» [Oldies] Jack Findlay, pilote de légende
Aujourd'hui à 7:13 par philwood

» Klass GP 2018
Aujourd'hui à 6:33 par crigar

» [Oldies] Aermacchi 350 Bol d'or 1969
Aujourd'hui à 6:06 par nibart

» Salon de la moto de compétition à Chevilly (45)
Aujourd'hui à 5:57 par domi3645

» OPEN SNCF
Aujourd'hui à 4:26 par t2

» [Oldies] 50cc de vitesse : Toute leur histoire ! (partie 2)
Aujourd'hui à 2:10 par DidierF

» [GP125] All that you wanted to know on Aprilia RSA 125, and more, by Mr Jan Thiel and Mr Frits Overmars (PART 5)
Aujourd'hui à 0:57 par alcatelko

» Cadre 125 TZR 4FL
Aujourd'hui à 0:33 par Jean-Rene

» [Oldies] Quizz??????
Hier à 12:35 par DidierF

» [Oldies] Ils ont p'loté la belle à culbuter de Varese (2ème partie)
Hier à 6:45 par philwood

» Ginger Molloy
Hier à 6:43 par philwood

» [Oldies] Malheureusement, ils sont partis...
Lun 15 Jan - 23:37 par Pierre"PhilRead"

» [Moto2] Triumph nouveau fournisseur moteur
Lun 15 Jan - 7:56 par R one

» [Oldies] Side-Car: quelques images
Lun 15 Jan - 7:20 par mister D

» [Oldies] Mettet, Mouscron, Chimay....
Lun 15 Jan - 6:57 par grand trophy

» le big bang sur mes ducati
Lun 15 Jan - 6:46 par fredlabulle

» [Pilotage] Le freinage.
Lun 15 Jan - 6:35 par fredlabulle

» [Oldies] Les archives de Sonny Angel
Lun 15 Jan - 6:00 par philwood

» [Oldies] Les transporteurs de motos des paddocks
Lun 15 Jan - 4:50 par Loveside

Mots-clés
coupe 2017 side moto HOnda aermacchi icgp eurosport fourche norton ROAD yamaha jumeaux temps 2013 triumph casque ducati RACING oldies 1973 wanted geco suzuki 1980 classic
Meilleurs posteurs
Marc
 
philwood
 
mickey
 
Pierre"PhilRead"
 
Jarno
 
Fügner
 
yves kerlo
 
EDOUARD Jean
 
janpol84
 
bubu
 

Partagez | 
 

 Rodage moto de piste besoin de conseil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
fullgazlolo



Nombre de messages : 539
Localisation : GE-CH
Date d'inscription : 04/01/2016

MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   Mer 10 Jan - 10:18

Sur le fond... tout le monde a tort ou raison!
Le protocole de Renault? à mon humble avis, ça limite les disparités "flagrantes" et ça permet d'avoir une comparaison "conditions équivalentes" entre les moteurs mais pour les perfs maxies... on n'est pas certain que ça serve à grand chose!
Le protocole du motoriste? en gros la même chose.
On ne peut comparer que des choses équivalentes sinon, on s'égare d'où ces protocoles "contraignants".
Tout le monde a parlé de son expérience, personne n'a été capable d'établir un protocole de comparaison de ses expériences!
Et surtout... personne n'a pris 2 moteurs "identiques", ne les a passé au banc sortis de caisse puis "roulé" 10.000 au banc de simulation l'un avec rodage et l'autre sans et enfin les avoir repassés l'un contre l'autre pour savoir!
Je suis par contre certain qu'à Viry-Chatillon, ils l'ont fait, ils savent et... on n'en saura rien!
Revenir en haut Aller en bas
R one

avatar

Nombre de messages : 612
Age : 45
Localisation : COTES D'ARMOR
Date d'inscription : 03/01/2016

MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   Mer 10 Jan - 11:13

Salut

Une dernière intervention pour ma part.
Les études constructeurs et thèses sont nombreux depuis les 20 dernières années sur le sujet et les constructeurs pour des questions de consommation de carburant et de rendement sont bien au point sur les frottements.

Les cylindres moto ont une finition par pierrage , plus perfectionné sur certains diesels une finition au jet de fluide et encore plus fini ,un rodage cylindre par laser pour des moteurs d'études ou de compétition.
A régime de fonctionnement le SPC dans le jargon moteur (frottement de segment/piston/cylindre) représente 1/3 des frottements de la partie thermique (pas de BV) du moteur, la distribution une dizaine de pourcents et 40% pour le vilebrequin complet ......

Les ~ 10 premières minutes/kms/miles (au choix, pas grande importance) avec de la charge de fonctionnement font 75% de l’écrêtage des irrégularités du cylindre, c'est le rodage partiel ou de surface
disponible dans la littérature Tribologie moteur.

Exemple sur un banc moto à rouleau sans régulation de température




Les 25% restant des crêtes du cylindre qui se trouve plus en profondeur et demande plus de temps pour obtenir un état de surface et de contact considéré comme optimale. C'est le rodage complet ou en "profondeur".

Exemple d'un rodage sur banc moteur à courant de Foucault ou les températures d'eau et d'huile sont régulés par la cellule moteur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Ici , les moteurs de Moto2 qui ont un rodage de 2 heures en continu , qui sans connaitre le protocole doivent faire l'équivalent de 300 à 400 km.
Ces conditions de rodage au banc moteur (et pas véhicule) sont le standard des constructeurs pour leur travaux.
En 1 000 000 Kms parcourus ,seuls 5 moteurs de moto 2 ont cassés, chaque moteur ayant un plafond de 1500 kilomètres avant échange.

Bref, un rodage complet ne se fait pas en 10 kms en banc véhicule ou sur route.
Pour les cylindres à finition laser ou technique d'ultra finition équivalente, F1, Motogp, cela est plus court mais on est plus dans la grande série d'un 600 ou 1000 hypersport trouvable en concession.

A un de ces quatres
erwan
Revenir en haut Aller en bas
Rose Noire



Nombre de messages : 625
Localisation : France
Date d'inscription : 02/04/2015

MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   Mer 10 Jan - 12:51

Merci R One pour ces précisions très intéressantes.

75% du rodage en 10 mn, cela correspond peu ou prou à la première passe au banc que Ridley ou moi décrivions ou à la première session sur piste que je fais.

Ma question est qu'elle est l'incidence de faire ou de ne pas faire les 25% restants selon le protocole que tu cites? Autrement dit, quelles sont les conséquences de ne pas appliquer ce protocole et de faire deux sessions de 15 minutes sur piste comme je les décris?

Pour rappel, "ma méthode piste" revient à faire 110-115 km de rodage en trois sessions.



En ce qui concerne le point, justement soulevé par fullgazlolo, des expériences comparées, voici les miennes.


J'ai deux S1000RR, une rodée sur route (hiver = trop froid pour rouler sur piste; j'ai fait 1000 km en deux fois en deux jours, 850 km de routes et 150 d'autoroute) et une rodée sur piste comme j'ai décrit. Elles ont les mêmes équipements, les mêmes réglages, sont maintenues de la même façon, je roule indifféremment sur l'une ou l'autre (j'alterne toutes les 3 sessions et fait la première manche avec une et la seconde avec l'autre sauf si une en pluie et l'autre en slick quand les conditions sont incertaines) , elles ont les mêmes performances et je ne sais pas faire la différence entre l'une ou l'autre en terme de comportement moteur. J'ai un rilsan sur le té de fourche pour me permettre de les reconnaître rapidement!

Passées au banc le même jour à 2 000 et 7 500 km avec la même roue arrière équipée d'un pneu de route (un slick chauffe trop sur un banc pour fournir des mesures stables d'un run à l'autre). Courbes identiques dans leur forme avec 1cv d'écart la première fois et 2 la seconde mais cela ne veut rien dire car un banc à rouleau, freiné ou non, n'a rien de précis. Seul un banc moteur (moteur monté sur un bâti), comme le dit R One, est valable et encore car sur nos motos à boîte de vitesses intégrée, les pertes peuvent être différentes d'une boîte à l'autre. Il faudrait une mesure en sortie de vilebrequin pour faire des comparaisons précises.
Qui en a les moyens techniques? Pas beaucoup dans le monde de la moto racing.

A ce propos, aucun préparateur auto sérieux ne proposerait à ces clients des feuilles de mesures sur banc à rouleau. Il est vrai que la taille des marchés racing moto et auto ne sont pas identiques et les moyens qui vont avec non plus.


Résultat avec mes S1000RR : identique, j'ai pris les moteurs dans la tête à 9 500km pour les deux! Un arrachage d'un des bossages du piston qui reçoivent son axe pour le rodé sur route (piston collé à la culasse et bel usinage de la bielle dans le cylindre et le carter moteur!), une casse de ressort de soupape pour le rodé rapide avec incrustation de bouts de guide soupape dans le piston au point d'en devenir magnétique, cylindre sculpté par la soupape et distribution HS).
C'est le kilométrage critique pour ces motos en utilisation piste, je ne suis pas un cas isolé, certains cassent avant et d'autres après (bas moteur révisé ou non).

Il n'était pas rentable de refaire ces moteurs (j'en ai refait un depuis que je garde au cas où...). J'ai remis deux autres moteurs venant de machines de route et donc rodage sur route fait par deux propriétaires différents, ils ont le même kilométrage à 300 km près.
Là encore, les perfs sont identiques entre elles et avec les anciens moteurs (chronos, pas de passage au banc) et le comportement aussi.


J'aimerais bien avoir une démonstration technique détaillée sur le rodage (méthodes, analyses, résultats unitaires et comparés...) , je ne l'ai pas trouvée concernant ce type de moteur de moto sportive moderne destinée à la piste. Les seules qu'on peut trouver et qui sont techniquement argumentées avec valeurs statistiques à l'appui concerne des moteurs de voiture de série qui ont des puissances spécifiques et des régimes bien moindre... et encore, elles sont un peu anciennes car Renault comme les autres ne les diffusent pas dès leurs sorties et pas facilement.


Tout le reste est expérience contre expérience et chacun croit ce qu'il croit.

Alors, pourquoi j'irai me faire chier à rouler 1000 bornes sur route avec des motos qui roulent à 140 km/h en première sauf si on me démontre techniquement et non par l'expérience - qui n'aurait pas plus et pas moins de valeur que la mienne - que j'ai tort.




Allez, je vais me laisser aller à mon humeur du moment et faire un hors sujet : la gravité des peines encourues (perte du permis, confiscation du véhicule et prison) pour des vitesses rapides, disons au delà de 230 km/h et même bien au delà, ont changé ma vie car je roule beaucoup mais lentement maintenant alors que je roulais très vite. Je perds un temps considérable et j'en viens à regretter d'avoir trop peur en train pour le prendre, j'ai l'impression d'être devenu inefficace, inadapté. Des nombres comme 80 ou 90, je m'en fiche, j'en veux aucun. Je sens déjà le froid glacial de l'opprobre sur ma nuque...

Heureusement que je peux encore rouler à 300 en Allemagne sur les autoroutes de l'est avec une troisième S1000RR stationnée là-bas. Mais ce n'est pas un moyen de transport, ce n'est qu'un défouloir parmi d'autres. Même pas un plaisir simple car il y est entaché de la transgression morale, transgression qui amuse à 14 ans mais a déjà un goût amer à 18 quand on a compris que ce n'était que le revers de la médaille de la liberté qui sera ou est déjà vaincue.

Revenir en haut Aller en bas
R one

avatar

Nombre de messages : 612
Age : 45
Localisation : COTES D'ARMOR
Date d'inscription : 03/01/2016

MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   Mer 10 Jan - 15:38

Salut régis

Pour le domaine de la moto, il y a très peu de chance de trouver une étude scientifique comparé suivant le mode de rodage.(surtout que les moteurs ne sortent pas exactement la même puissance sortie de caisse).

pour les 25% restants , tu n'auras pas le meme Ra  (pas avec les rugosimètres milieu de gamme qu'on utilisait en rectif moteur, du matos au top), les conséquences sur le SPC et l'usure différentielle à long terme du cylindre, je suis pas assez pointu pour te répondre.

j'ai oublié le protocole de rodage par palier Peugeot essence que j'utilisais au banc moteur mais ramener à la moto avec les régimes de rotation et certainement d'autres pondération ,cela me faisait autour de 120/150 tours de circuit. (souvent Ledenon)
Si mon pilote neness ( un autre pote ingé motoriste garé à Tokyo) n'arrivait qu'à rouler 100 tours et c'était souvent le cas tant pis c'était validé.

Le temps que progressivement les arbres à cames , les poussoirs qui avaient parfois de fines traces cylindriques de friction dus aux cames pas encore ébavurées et polies, les ressorts et coupelles de soupapes (les soupapes sont lubrifiées  , des fractions d'huile passent heureusement par les joints de queue), tous les engrenages, fourchette, tambour .....

En gros l'ensemble des pièces travaillent un peu ensemble et pas seulement les pistons/cylindres.
Yoshimura préconise 300 bornes pour roder ses arbres à cames, ma méthode perso tirée à la louche du Peugeot donnait autour de 400/500 bornes et ce que j'ai appris récemment les motos 2 qui font 2 heures au banc (la aussi 300 ou 400 bornes.)
C'est pas scientifique , mais 300/400 bornes en montée progressive de la charge/régime plus ou moins alternées fonctionnait bien pour partir pour la saison de promo, en tout cas mieux que l' hayabusa de démo de la concession avec un palier à 160 km/h maxi et l'autre à 215 avant d'envoyer les gros gaz vers la fin des 1000 bornes.

Je m'étais rapproché du rodage Peugeot car des essais de validation d'environ en essence  ~1000 heures (plus en diesel)avec des T° régulées (125°C huile /98°C "eau") mais avec toutes les heures un cycle chaud (145°C/108°C) et toutes les 20 heures un cycle ultra chaud (155°C/118°C) m'avait impressionné et je m'en rappelles très bien. (Pression circuit de refroidissement 1,8 bars ,peut être 1,6 comme Renault ?)

Après qu'en endurance, on préfère raccourcir le rodage pour garder des "forces fraiches"  (surtout si on n'a pas de moteur qualif ou mulet) pour les endurance de 24 H, je le comprends, mais en vitesse les 2 heures de banc pour les motos 2 qui sont certainement proposées ou validées pour Honda Japon, me font d'autant plus penser que ma méthode perso est pas si mal.

voili,voilou
A un de ses quatre.
erwan



Dernière édition par R one le Mer 10 Jan - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
R one

avatar

Nombre de messages : 612
Age : 45
Localisation : COTES D'ARMOR
Date d'inscription : 03/01/2016

MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   Mer 10 Jan - 15:47

P.S: Le rodage, cela me fait penser à un terme utilisé en étude "pointue" mais jamais quantifié comme les pertes par pompage carter inférieur (Rmq: la dépression carter inférieur n'aspire pas l'huile du fut puisque qu'elle vient sous pression des pissettes et du jeu vilo/bielle).
J'avais donné après recherche sans résultat réellement convaincant un gain de 2% pour les montages demi sec pour les motogp, pour en avoir discuté avec "mon" vrai motoriste concepteur, on peut descendre sous le 1% sans problème.
Revenir en haut Aller en bas
Rose Noire



Nombre de messages : 625
Localisation : France
Date d'inscription : 02/04/2015

MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   Mer 10 Jan - 23:39

Merci Erwan.

Au fur à mesure des posts de tous il semble qu'on s'accorde sur des rodages courts (100-150 km sur banc ou circuit) ou assez courts (3-400 km) comparés au 1500 km qu'on avait l'habitude de faire sur les moteurs plus anciens, qui suivent des protocoles, somme toute, assez proches exceptés les durées-kilométrages de certaines étapes.
Ce dernier point reste à l'appréciation de chacun selon ses expériences ou certitudes.


Ces protocoles sont difficiles à faire sur route. En l'absence de banc, la solution piste semble bonne.



J'espère que cela aide pat996 pour le rodage de sa Triumph 675 et aussi d'autres pitlaneux.


R One a écrit:
Rmq: la dépression carter inférieur n'aspire pas l'huile du fut puisque qu'elle vient sous pression des pissettes et du jeu vilo/bielle

C'est ce qui me faisait douter de l'utilité de décélérer progressivement lors des passages au banc comme le préconisait le préparateur dont je parlais. Nous ne sommes pas sur des moteurs lubrifiés par barbotage. Heureusement!
Revenir en haut Aller en bas
Dialmax

avatar

Nombre de messages : 4862
Age : 72
Localisation : Bourbonnais
Date d'inscription : 15/01/2013

MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   Mer 10 Jan - 23:58

Conclusion il faut bien différencier moteur d'aujourd'hui et moteurs d'il y a 30/40 ans, utilisation, moteur complètement neuf ou juste cylindres pistons segments (dans ce cas on peu fignoler le mariage à l'établi avant de monter)
Plus haut je parlais de ce que je faisait en précisant: "Les années 50 à 80 ont faisait tourner les motos neuves une journée au ralenti avec un ventilo ce qui permettait le lendemain de revoir les réglages soupapes, allumage carbu et resserrage de culasse quand c'était possible"

Car dés 84 avec l'arrivée de la NINJA j'avais compris qu'i y avait un grand pas de fait et que toutes ces précautions devenaient caduques. Par exemple on avait été informé sur le progrès des usinages de villo .
Revenir en haut Aller en bas
Rose Noire



Nombre de messages : 625
Localisation : France
Date d'inscription : 02/04/2015

MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   Jeu 11 Jan - 1:11

Est-ce que les revêtements de piston type DLC (carbone dur) qui offrent une très faible rugosité modifie le rodage?

J'aurais tendance à dire que cela nécessite un rodage plus court mais seulement par intuition.

De plus en plus de moteurs de motos ayant une puissance aux environs de 200cv au litre en disposent.
Revenir en haut Aller en bas
JH'R 42



Nombre de messages : 46
Localisation : LOIRE TALAUDIERE
Date d'inscription : 10/11/2015

MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   Jeu 11 Jan - 10:32

Bonjour R one , tu as l'air trés pointu sur les techniques de rodage pierrage des cylindres 4 temps . Je veux passer mes cylindres fontes en alu nikasil . Y a t il des différences de finition , technique dans les passes de rodage ? Je sors un peu du sujet de base , mais on reste un peu dans les problèmes de friction . Merci d'avance pour vos info
Revenir en haut Aller en bas
fullgazlolo



Nombre de messages : 539
Localisation : GE-CH
Date d'inscription : 04/01/2016

MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   Jeu 11 Jan - 11:12

Rose Noire étant le seul à avoir fait des comparatifs censés et surtout chiffrés, on peut en déduire que le rodage ne lui a pas servi à grand chose.
On en revient en gros à conclure que le rodage permet de valider le moteur/l'ensemble roulant (plaquettes/pneus principalement) plus que d'apporter de la fiabilité ou de la performance.
On parle pour des machines modernes.
Revenir en haut Aller en bas
bartau

avatar

Nombre de messages : 616
Localisation : Herm - Landes
Date d'inscription : 06/11/2014

MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   Jeu 11 Jan - 11:27

Pas que pour les machines modernes. Pour les machines anciennes qui utiliserait des techniques modernes d'usinage et/ou de revêtement de surface, le rodage est très réduit aussi...
Je parle essentiellement bien sûr des pistons/cylindres...
Sous réserve de contrôles géométriques poussés comme le soulignait Dan un peu plus haut...
Pour le reste je ne sais pas.
Ça dépend surement s'il s'agit de pièces neuves d'époque ou refabriquées avec les normes d'aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas
Dan42



Nombre de messages : 4015
Localisation : Margerie-Chantagret 42
Date d'inscription : 06/04/2014

MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   Jeu 11 Jan - 21:45

fullgazlolo a écrit:
Rose Noire étant le seul à avoir fait des comparatifs censés et surtout chiffrés, on peut en déduire que le rodage ne lui a pas servi à grand chose.
On en revient en gros à conclure que le rodage permet de valider le moteur/l'ensemble roulant (plaquettes/pneus principalement) plus que d'apporter de la fiabilité ou de la performance.
On parle pour des machines modernes.

Les 2 casses de Rose Noire ( 2 moteurs BMW1000) révèlent des faiblesses de pièces ( ou de leurs limites en usage hard): une casse de bossage d'axe de piston sur l'un et un ressort de soupape sur l'autre moteur. Ces casses ne relèvent pas d'un rodage effectué ou non ( à mon avis) mais soit d'un défaut de pièce soit de fatigue ( je préfère la fatigue), un rodage bâclé aurait rayé, détruit le revêtement de cylindre et la surface ext du, voir des pistons, avec blocage des segments par exemple, pas une rupture franche de piston.
Pour le cas ressort de soupape, çà se rode un ressort de soupape?.
Dans les 2 cas, ce n'est pas mal du tout pour des moteurs qui font de la piste, leur kilométrage représente 2 Bol d'or environ.
Dan
Revenir en haut Aller en bas
Rose Noire



Nombre de messages : 625
Localisation : France
Date d'inscription : 02/04/2015

MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   Jeu 11 Jan - 22:46

Au sujet de ce "bossage", quelqu'un connait-il le nom qu'on lui donne ?

Dan a raison, ces casses n'ont rien à voir avec le rodage.

Pour info, les deux motos présentaient sur les cylindres non massacrés les mêmes aspects visuels et les stries d'usinage/honage étaient encore bien présentes et homogènes.
Revenir en haut Aller en bas
Dialmax

avatar

Nombre de messages : 4862
Age : 72
Localisation : Bourbonnais
Date d'inscription : 15/01/2013

MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   Jeu 11 Jan - 23:09

Je me suis creusé la tête, à moins que ma mémoire soit très déficiente, ce qui n'est pas impossible, mais je ne vois pas un autre mot que "bossage".

Ces casses n'ont pas de rapport avec le rodage .
Revenir en haut Aller en bas
Dan42



Nombre de messages : 4015
Localisation : Margerie-Chantagret 42
Date d'inscription : 06/04/2014

MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   Ven 12 Jan - 1:03

Oui, pour moi aussi: bossage est le terme qui convient, un bossage est une "enflure " autour d'un trou, ni plus ni moins. lol!
Dan
Revenir en haut Aller en bas
R one

avatar

Nombre de messages : 612
Age : 45
Localisation : COTES D'ARMOR
Date d'inscription : 03/01/2016

MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   Ven 12 Jan - 1:50

Salut
ce message est proscrit pour le anti rodage oups accommodation. lol!

@Rose noire dont j'apprécie l'approche scientifique
Pour le revêtement anti friction DLC , pseudo diamant, des tests sur des bancs de distribution sur les arbres à cames en autres (linguets ou poussoirs ....) pour les moteurs F1 qui montrent l'utilité d'un rodage.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  (une petite demi heure de lecture et analyse de graphes)

"Ces tests sont mis en œuvre en suivant des cycles précis au cours desquels on fait varier le régime de rotation. Fréquemment, il s’agit de cycles d’une heure répétés huit fois. Sur les diagrammes  de  la Figure 7, les résultats sont présentés en diagrammes de variation de la puissance absorbée ou du couple mesuré en fonction de la vitesse de rotation du moteur exprimée en tours par minute.  L’effet « rodage » apparaît: il faut deux cycles de rodage pour obtenir un système stabilisé.."

Rmq: les 200 moteurs moto2 en stock qu'utilisent la boite de reconditionnement moteur pour fournir les équipes du mondial sont rodés 2 heures au banc moteur avec un critère de sélection de 1% maxi d'écart de puissance soit 1,2 chevaux. c'est un nombre "suffisant" pour commencer à tirer des conclusions sur le rodage et son influence sur la puissance.

kenavo
erwan
Revenir en haut Aller en bas
Dialmax

avatar

Nombre de messages : 4862
Age : 72
Localisation : Bourbonnais
Date d'inscription : 15/01/2013

MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   Ven 12 Jan - 3:09

OK, ça me va .
Revenir en haut Aller en bas
Dialmax

avatar

Nombre de messages : 4862
Age : 72
Localisation : Bourbonnais
Date d'inscription : 15/01/2013

MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   Ven 12 Jan - 3:11

Dan42 a écrit:
Oui, pour moi aussi:  bossage est le terme qui convient, un bossage est une "enflure " autour d'un trou, ni plus ni moins. lol!
Dan

Euuuuhhh! Dan, il y a de quoi partir en vrille !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Rose Noire



Nombre de messages : 625
Localisation : France
Date d'inscription : 02/04/2015

MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   Ven 12 Jan - 4:32

@Erwan, je vais lire ça ce soir. Merci.

Je suis aussi convaincu qu'un rodage est nécessaire si il suit une méthode. Je le redis, nous partions souvent sur des rodages de 1500km, et on voit que ce n'est plus nécessaire avec les moteurs d'aujourd'hui.

J'ai encore une interrogation : Si on fait un rodage progressif et méthodique (passages au banc ou sessions de pistes sur environ 100-120km) et qu'on pense qu'il en faut encore (1 heure ou 100 km de plus pour reprendre l'exemple des moteurs de Moto2), que risque-t-on par rapport à un rodage complet :

- Une perte de couple et de puissance? Si oui de combien ? (je ne parle pas de puissance en sortie des deux types de rodage mais de puissance à mi vie du moteur, disons 3-4000 km)
- Une longévité moteur plus courte? Si oui de combien?

Si c'est inférieur à 1% on est dans la marge d'erreur et alors les deux types de rodage se valent DANS le cadre cette utilisation, non?
Revenir en haut Aller en bas
domi3645



Nombre de messages : 47
Localisation : 45590
Date d'inscription : 08/10/2015

MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   Ven 12 Jan - 7:50

Un rodage est forcement nécessaire,
ça fait partie de l'ajustement mécanique des segments , l'état de surface des segments doit
s'ajuster avec celle du cylindre c'est le rôle du rodage
ce qui donne l'étanchéité du moteur , si un fabricant donne un taux de compression
nominal pour un moteur qui permet d'avoir la puissance maxi ,
c'est facteurs ne peuvent être atteint ,
relever le taux de compression avant et après rodage doit donnée
des renseignements sur le rodage
Revenir en haut Aller en bas
Dialmax

avatar

Nombre de messages : 4862
Age : 72
Localisation : Bourbonnais
Date d'inscription : 15/01/2013

MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   Ven 12 Jan - 7:55

Le taux de compression ou rapport volumétrique ne change pas il est mathématique, c'est la compression mesurée avec le mano qui éventuellement change; on peut accélérer le rodage des segments à la main avant le montage ce qui permet de tirer sur le moulin plus vite, je le faisais il y a 60 ans déjà !
Revenir en haut Aller en bas
R one

avatar

Nombre de messages : 612
Age : 45
Localisation : COTES D'ARMOR
Date d'inscription : 03/01/2016

MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   Ven 12 Jan - 9:41

Salut    

régis ,on est bien d'accord. Le rodage est nécessaire.
On voit même que les pièces de F1 sont rodés avant d’être montées.

C'est juste mon sentiment de mécano moto, rectifieur, motoriste banc moteur et curieux d'ingénierie moteur 4T
Chez Suzuki que je connais le mieux, les 1000 miles de rodage sur route sont traduit soit en 1600 ou 1500 kms dans les manuels d'atelier ,alors que 1000 kms sont suffisants.

La technologie employée a bien sur son importance.

-les vieux GSXR de 30 ans d'age avec pistons (autour de 75/80 mm) alu "basiques" et chemises acier ont un jeu piston/cylindre de 7 1/100 mm, le guidage est moins précis et demandent un rodage plus long.

-La technologie "récente" ,voir actuelle, bloc cylindre alu avec revêtement ,pistons calculés en 3D avec graphitage sur les jupes, des segments plus performants et voir un revêtement anti friction pseudo diamant sur des pièces de distribution , le jeu nominal (en neuf) avec des pistons de taille équivalente est de 3 +/- 0,5 1/100 mm et avec des coefficients de dilatation du même ordre. Le rodage est facilité par les jeux de fonctionnement et les tolérances de fabrication et états de surface

Le rodage banc ou piste permet de raccourcir le rodage par rapport à la route.
Les paliers de régime et de charge permet de progressivement écrêter les pics de la finition d'usine cylindre et sans faire surchauffer ces aspérités en mettant full gaz après les 10 premières minutes (dont on a déjà parler) de fonctionnement qui pourrait alors poser problèmes dans le futur.

Je pense que un rodage rapide banc ou piste est de la même qualité ,voir meilleur qu'un rodage route "soft" ou la charge moteur à bon régime est souvent trop faible pour bien appliquer une pression chambre de combustion.

On a la chance d'avoir un exemple avec les moteurs moto2 dont le protocole de rodage vient , sans grande chance de se tromper, du HRC.
Les moteurs de Superbike USA yamaha Factory sont rodés au banc
30 minutes au ralenti suivi d'une série de 10 minutes avec des paliers de charge et des paliers de régimes qui augmentent. les charges et les régimes augmentent jusqu'à ce que les accélérations soient consistantes ( pas d'indication du nombre de paliers).

La vidéo du rodage du GSXR 1000 avec seulement 10 miles, avant de faire des relevés plein gaz au banc à rouleau est à mon sens , le contre exemple d'un bon rodage.
Sans connaitre le protocole des paliers HRC Moto2 (moteur avec le standard technique actuel) et avec le nombres de moteurs qu'ils ont rodés (neufs ou reconditionnés) qui est près de 700.
Je le prends dès lors comme modèle pour les rodage pistes des sportives modernes ( c'est plutôt réfection et modif vieux 1100 GSXR en ce moment lol! ).

Soit 2 heures de fonctionnement et si possible sur un circuit pas trop viroleux pour se rapprocher au maximum d'un rodage banc moteur, soit 6 sessions de 20 minutes et encore mieux de 30minutes.
En consacrant les 2 premiers roulage aux faibles ouverture papillon et régime bas pour finir l’écrêtage "plateau" initial avant de commencer à mettre de la charge moteur pour travailler plus en "profondeur" le rodage.

Maintenant pourquoi pas 3 sessions, ca doit marcher aussi mais perso j'ai une préférence pour un peu plus long.

voili,voilou et à chacun sa préférence de rodage , l'essentiel est dans faire un mais pas de 10 miles affraid (ils sont pressés les gars du dragster)

Kenavo
erwan


P.S: le rodage sur route du R1 destiné à la piste du directeur technique du championnat SBK/SSP motoamerica.

"Avant de démarrer la moto, assurez-vous que les niveaux d'huile et de liquide de refroidissement sont corrects. Démarrez la moto et vérifiez immédiatement que la moto a une pression d'huile et qu'il n'y a pas de fuites externes. Je laisse la moto tourner au ralenti jusqu'à ce qu'il soit à la température de fonctionnement. Une fois qu'il atteint la température de fonctionnement, j'éteins le moteur et le laisse refroidir complètement à la température ambiante. Je vais répéter ceci deux à trois fois de plus.

une fois cette étape terminée, je prends la moto pour une balade. J'accélère correctement aux stops (cela ne signifie pas que la course a commencée juste un peu plus vite que la normale pour tasser les segments de piston) et varie le régime et la charge autant que possible. La pire chose pour un nouveau moteur est la pleine charge soutenue à haut régime. La variation de la charge permet de refroidir les pics ou les points chauds. Après environ 500 miles (800 kms), ensuite je change l'huile (et le filtre) et le moteur est prêt à courir."


Dernière édition par R one le Sam 13 Jan - 2:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
domi3645



Nombre de messages : 47
Localisation : 45590
Date d'inscription : 08/10/2015

MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   Ven 12 Jan - 11:09

oui dialmax la compression pas le taux , dans les année 70 ont accélérait le rodage en
injectant de la poudre abrasive moteur tournant
Revenir en haut Aller en bas
hoolish



Nombre de messages : 50
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 11/04/2017

MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   Ven 12 Jan - 11:54

Petite réflexion pour rebondir sur la remarque de RoseNoire concernant les traces d' usinage (honage) du piston: s'ils étaient en effet uniformes sur tes moteurs après 10.000km, ca suggère que les " problèmes" de lubrification observés dans la thèse dont le lien est plus haut n'ont pas eu lieu. Ce qui pourrait s'expliquer par les régimes bien plus haut sur les motos de pistes que sur les voitures de route, car une vitesse plus grande du piston favorise la présence d'un film d'huile.
Mais la ou je veux en venir c'est que en suivant cette logique, la pire situation pour l'usure de la surface du cylindre c'est en fait à pleine charge et faibles régimes ! Pas le courage de vérifier ca dans la biblio mais c'est marrant...

Envoyé depuis l'appli Topic'it
Revenir en haut Aller en bas
Dialmax

avatar

Nombre de messages : 4862
Age : 72
Localisation : Bourbonnais
Date d'inscription : 15/01/2013

MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   Ven 12 Jan - 12:21

domi3645 a écrit:
oui dialmax la compression pas le taux , dans les année 70 ont accélérait le rodage en
injectant de la poudre abrasive moteur tournant  
Perso je n'ai jamais utilisé , même bien avant des années 70 ça se faisait, je préférais faire des km
Sur l'usure des hauts de chemise j'ai l'ais plus souvent vu avec des moteurs piloté a trop bas regime qu'à haut régime.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rodage moto de piste besoin de conseil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rodage moto de piste besoin de conseil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Cherche moto de piste et vos conseilles!!!
» rodage moto
» Louer une moto de piste
» Besoin de conseil BVA stratus 2.5L
» besoin de conseil pour une réno

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TECHNIQUE :: MOTEURS-
Sauter vers: