AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionNouveaux messages depuis dernière visite
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 40 utilisateurs en ligne :: 22 Enregistrés, 0 Invisible et 18 Invités :: 1 Moteur de recherche

biger, cat, Christyan, coquelet, cromagnon, EDOUARD Jean, gégépérigord, harper27, jackyrud, justin, marco91, marino, Matthias.F., obaya, ovni20, PanBreizh, perdrix, Pierre"PhilRead", pursang, spreyer, Toop, vivignerme

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 187 le Lun 3 Déc - 13:45
Derniers sujets
» YAMAHA TD1C RICKMAN spéciale
Aujourd'hui à 17:00 par Pierre"PhilRead"

» [Oldies] Ils ont p'loté la belle à culbuter de Varese (2ème partie)
Aujourd'hui à 16:44 par 88 daytona

» [MotoGP] Michelin
Aujourd'hui à 16:19 par carlovitch1

» [Oldies] Daytona 1975
Aujourd'hui à 12:24 par Pierre"PhilRead"

»  [Oldies] Les découvertes de Tonton Hubert (Part 4)
Aujourd'hui à 12:08 par Pierre"PhilRead"

»  [MotoGP] GP 2018 du Japon à Motegi - Les 19 , 20 et 21 Oct 2018
Aujourd'hui à 10:41 par EDOUARD Jean

» [Oldies] Les Aermacchi deux temps
Aujourd'hui à 8:23 par Ala Zorro

» [Oldies] Renzo Pasolini, photos insolites
Aujourd'hui à 8:12 par Ala Zorro

» Christophe Guyot
Aujourd'hui à 7:23 par bike70

» [WSBK] Argentine 2018
Aujourd'hui à 7:04 par Pifou

» [Road racing] GP Macao 2018
Hier à 19:11 par mickey

» [Oldies] Les motos JBB, toute une histoire...
Hier à 18:41 par yves kerlo

» [Oldies] Pilotes français des Seventies.
Hier à 17:06 par philwood

» [Oldies] Jean François Baldé
Hier à 16:28 par philwood

» [WSBK] 2019
Hier à 16:08 par l'occitan

» [Oldies] Jarno Saarinen, la star qui a révolutionné le pilotage... (Part 3)
Hier à 16:05 par philwood

» Le grand embouteillage de Lapalisse (03) 2018
Hier à 11:45 par popoffe

» Femmes pilotes des années 50-70
Hier à 7:39 par biger

» bouchon de réservoir HONDA CR RC
Jeu 18 Oct - 17:58 par pierre1955

» [SORTIES] MH la Pommeraye 2018
Jeu 18 Oct - 10:04 par enndewell joel

» Red Bull rookies cup selection 2019
Jeu 18 Oct - 4:37 par t2

» WE side car au circuit du VIGEANT
Mer 17 Oct - 18:26 par enndewell joel

» [Oldies] C'était le bon temps...
Mar 16 Oct - 21:57 par Bighorn

» [Oldies] Il est pas beau mon moteur?
Mar 16 Oct - 18:53 par bialbero

» [Oldies] Malheureusement, ils sont partis...
Mar 16 Oct - 14:03 par jicel

» Ecrou M15
Mar 16 Oct - 9:46 par Dan42

» [road racing] Regards sur le TT (livre)
Mar 16 Oct - 9:41 par jmasse

» [Oldies] Quizz??????
Lun 15 Oct - 19:39 par giglio christian

» [Oldies] Lino Tonti
Lun 15 Oct - 18:10 par damienfollenfant

» Nouvelle appellation des carburants
Lun 15 Oct - 17:32 par enndewell joel

La réclame...
Mots-clés
classic RACING eurosport geco 2018 aprilia 1973 ROAD france icgp fourche zone yamaha aermacchi side motobecane ducati wanted 2013 triumph rouge suzuki moto HOnda metiss coupe
Meilleurs posteurs
Marc
 
philwood
 
mickey
 
Pierre"PhilRead"
 
Jarno
 
EDOUARD Jean
 
Fügner
 
yves kerlo
 
janpol84
 
Dialmax
 
La réclame...

Partagez | 
 

 Furion M1: projet moto hybride française

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
fd-racing

avatar

Nombre de messages : 602
Age : 55
Localisation : france/fréjus
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: Furion M1: projet moto hybride française   Jeu 18 Mai - 10:48

Tu a raison , il y crois et c'est courageux comme démarche , je crois que n'étant pas du "métier"  il n'a pas idée ( concrètement ) de tous ce que cela implique , avec respect  je le qualifirais de doux rêveur  comme ont en voit plein sur le net  ,c'est dingue ce que l'on peut faire avec un ordinateur virtuellement , ça pousse même à croire à ce que l'on dessine !!!

une moto hybride réaliste est possible , met avis que son concepteur aura une solide expérience dans la moto et mettra la simplicité au centre de son projet .

je le répète , bon courage quand même  

un petit conseil , le moteur électrique , faite le vous même  , de la conception à la réalisation c'est tout a fait faisable , les versions a flux axial présentent les meilleurs rendement et possibilités d'intégration pour une moto , couple élevé , basse vitesse de rotation , faible encombrement , et j'en passe  

pour info  : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

très bon forum avec des intervenants de qualité et très au faits en la matière .




.
Revenir en haut Aller en bas
loupio

avatar

Nombre de messages : 1401
Age : 58
Localisation : Jodoigne - Belgique
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Furion M1: projet moto hybride française   Jeu 18 Mai - 11:22

Aie aie aie, l'orthographe hybride qui pique aux yeux... je sais je suis un emmerdeur mais une petite piqure de rappel ne peut pas faire de mal...

Je passe sur Tu as raison et sur il y croit ou encore il n'a pas idée de tout ce que cela implique et je le qualifierais de doux rêveur...

Quant au "met avis", doit on lire "met ta vis" (je rigoooole   ) ou plutôt l'expression "il m'est avis" ?

Donc, si effectivement "une moto hybride réaliste est possible", l'orthographe n'a qu'une seule façon d'être...
Loin de moi l'idée d'être un donneur de leçon      
Revenir en haut Aller en bas
http://www.international-racingshow.com
fd-racing

avatar

Nombre de messages : 602
Age : 55
Localisation : france/fréjus
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: Furion M1: projet moto hybride française   Jeu 18 Mai - 11:33

Au moins chacun sait , ici , que je suis nul en orthographe  , et en plus j'assume lol!

et le pire c'est que je fais attention quand j'écris  , t'immagine  


"met avis" , c'est de la "langue verte" du parisien des années folles , qui perdura dans les années 70 / 80 quand j'étais jeune étudiant .


.
Revenir en haut Aller en bas
loupio

avatar

Nombre de messages : 1401
Age : 58
Localisation : Jodoigne - Belgique
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: Furion M1: projet moto hybride française   Jeu 18 Mai - 11:58

fd-racing a écrit:
je suis nul en orthographe

rassures toi, tu n'es pas le seul  affraid      


fd-racing a écrit:
"met avis" , c'est de la "langue verte" du parisien des années folles , qui perdura dans les années 70 / 80 quand j'étais jeune étudiant .

Ah ben si les Parisiens mettent de la couleur sur leur langue, je comprends mieux... lol!


On a chacun ses nullités... moi c'est en mécaconstrubricorabotage (entre-autres !)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.international-racingshow.com
Vivien57

avatar

Nombre de messages : 122
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 08/07/2016

MessageSujet: Re: Furion M1: projet moto hybride française   Jeu 18 Mai - 15:12

Je comprend dans son intervention que notre homme n'est pas assis tout seul derrière son écran à réver d'une belle moto.

Je pense que pour mener un projet tel que celui-ci, il faut pas être du "metier" dans le sens ou l'entend Fd-racing car on s'attacherais trop à gérer seul le point technique motorisation. Ce genre de projet demande plutôt à être compétant en gestion de projet , c'est à dire mettre les bonnes têtes devant chaque bloc(technique, mécanique, electronique, équipements, marketing, fabrication...).

Donc on cogite, on fait de la veille technique, bibliographie, benchmark, on detecte les risques, et on mets en places des actions pour réduire ces risques(vous ne voyez que le risque sur la partie motorisation, mais il y en d'autres je pense. Le risque qu'une technologie en rupture débarque, évolution de la réglementation sur les accu, évolution des process de fabrication, partenaires défaillants...).

Ce projet est global, ce n'est pas la moto que l'on developpe tout seul dans son garage en "tatonnant". Il faut s'entourer suivant les étapes du projet, d'ingé/conseiller/spécialiste en mécanique,motorisation, electronique, production, impliqué des partenaires compétant sur les parties "connue"(freinage, suspension,accastillage), des écoles ou centre de recherches pour développer les partie innovantes, prévoir des proto et teste de validation des solutions retenues, tout celà, rythmé par des jalons qui permettent de suivre l'évolution de projet sur ses différents aspect qui ne sont pas que technique

Tout ça pour dire que depuis le début du poste, ça m'embête d'entendre dire que le mec à pris un ordi pour y jeter, sans reflexion et arbitrairement, trois motorisation dans une moto. Peut-être que le terme de designer utilisé par les journaliste pour désigner le porteur du projet y est pour beaucoup. Je ne pense pas qu'il porte cette seul casquette. Je vois ce qui est présenté aujourd'hui comme un concept que servira de feuille de route pour la suite, comme le sont les conceptcar présenté par les grands constructeur automobile. On sait tous que entre le conceptcar et la/les voitures de série qui en découle, il y a toujours un gap. Le concept permet de prendre la température, avoir un retour extérieur suir le bien fondé des développements futur, peaufiner l'orientation à prendre par la suite et attirer de potentiel futur acteur impliqué dans le projet.
Revenir en haut Aller en bas
mauto

avatar

Nombre de messages : 1514
Localisation : 78
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: Furion M1: projet moto hybride française   Jeu 18 Mai - 15:56

Est-ce une raison suffisante pour annoncer des chiffres totalement "doigt mouillé en l'air" (poids, puissanceS, dimensions, consommations) ? Ou pour publier de jolis dessins parfaitement irréalistes (où sont les batteries ? Les silencieux d'admission et d'échappement ?).

Je n'ose vous renvoyer aux photos d'une "simple" H-Ker sur laquelle avait bien transpiré Kerlo. Elles donneraient pourtant une petite idée de l'encombrement et des kilos que représente la moindre motorisation électrique, même démunie de la moindre ambition d'autonomie. La vue d'une Zero pourrait aussi ouvrir quelques yeux, sans qu'elle s'encombre d'un birotor et d'un moteur Stirling (eh oui, Stirling et non Sterling comme sur l'argumentaire...).    

Et l'on n'évoque même pas les coûts : quelqu'un a-t-il au moins été chargé d'évaluer le prix d'un tel engin, voire de vérifier s'il existait un marché ? Au bout du compte, en décrédibilisant l'ensemble du projet, tous ces "oublis" engagent à ne pas y croire. Mais j'espère n'être qu'un âne et me tromper...
Revenir en haut Aller en bas
fd-racing

avatar

Nombre de messages : 602
Age : 55
Localisation : france/fréjus
Date d'inscription : 03/02/2014

MessageSujet: Re: Furion M1: projet moto hybride française   Jeu 18 Mai - 17:02

Vivien57, quand je dit pas du "metier" , j'entends  tous ce que comprend une moto et hybride qui plus est , ça en fait des domaines d'application !! , ça ce comprends à ses mots et la façon dont il presente la chose , ça ce veut pas dire qu'il ne va pas y arriver , l'entourage ( tout compétent soit il ) est  dans ce cas précis , assez accessoire  

l'incertitude technique et technologique  dans un marché ultra incertain , ça ne fait pas bon ménage , mais , encore une fois , pourquoi pas .

.
Revenir en haut Aller en bas
Marc Furion

avatar

Nombre de messages : 8
Age : 38
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 15/05/2017

MessageSujet: Re: Furion M1: projet moto hybride française   Jeu 18 Mai - 17:54

mauto a écrit:
Est-ce une raison suffisante pour annoncer des chiffres totalement "doigt mouillé en l'air" (poids, puissanceS, dimensions, consommations) ? Ou pour publier de jolis dessins parfaitement irréalistes (où sont les batteries ? Les silencieux d'admission et d'échappement ?).

Je n'ose vous renvoyer aux photos d'une "simple" H-Ker sur laquelle avait bien transpiré Kerlo. Elles donneraient pourtant une petite idée de l'encombrement et des kilos que représente la moindre motorisation électrique, même démunie de la moindre ambition d'autonomie. La vue d'une Zero pourrait aussi ouvrir quelques yeux, sans qu'elle s'encombre d'un birotor et d'un moteur Stirling (eh oui, Stirling et non Sterling comme sur l'argumentaire...).    

Et l'on n'évoque même pas les coûts : quelqu'un a-t-il au moins été chargé d'évaluer le prix d'un tel engin, voire de vérifier s'il existait un marché ? Au bout du compte, en décrédibilisant l'ensemble du projet, tous ces "oublis" engagent à ne pas y croire. Mais j'espère n'être qu'un âne et me tromper...

Au risque de me paraphraser, ces chiffres datent d'il y a un peu plus de 1 an Mauto. Tout ce que vous pouvez trouver sur le net n'est pas à jour et nous avons cessé de communiquer sur le sujet il y a fort longtemps. La totalité des articles de cette dernière quinzaine n'ont pas été demandé et tous les journalistes ont fait un formidable travail d'information en recopiant avec assiduité notre "site vitrine" vieillissant. ( parfois j'ai même appris des choses sur notre projet)

Dans tous les cas aucun ne nous a consulté :) (exception  Moto Revue)

C'est aussi pourquoi je comprend les doutes et les dénonciations, beaucoup de chiffres sont chargés en annonce ( pour information, la puissance est toujours du même ordre mais le couple serait plus dans les 16 mKg, ce qui reste très important pour une moto).
La moto que vous avez pu voir est une illustration, nous préservons l'esprit mais beaucoup de choses vont changer. Le cadre n'est pas du tout fonctionnel sur les visuels ( il ne résisterai pas 3 sc à des contraintes de mobylettes ) et je suis même surpris qu'une énormité ( une abomination même) dans la vidéo de présentation n'ai pas été relevée ici Wink.

En tout cas, c'est un forum riche et constructif à bien des égards.  Vivien57 résume en grande partie ce que nous sommes, je suis de loin le moins compétent pour donner un étal technique. Cependant soyez assuré que d'excellents techniciens travaillent au projet et que si Furion voit le jours, ce sera le produit de bonnes intelligences et de décisions espérons le pragmatiques.

Sportivement


Dernière édition par Marc Furion le Jeu 18 Mai - 18:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.furion-motorcycles.com
cat

avatar

Nombre de messages : 4787
Age : 56
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 14/04/2011

MessageSujet: Re: Furion M1: projet moto hybride française   Jeu 18 Mai - 17:59

cat a écrit:
La présentation est très "flatteuse" mais sait on si ce "moteur" a déjà  tourné au banc et si oui combien d'heures ! Et avec quel résultat. C'est quand même ça le plus important dans cette audacieuse et courageuse entreprise !
Un truc marrant dans cette (flatteuse) présentation , je n'ai pas vue d'outils de pièce de fonderie de moules de fraiseuse bref de "cambouis" avec des types qui font du copeau !
Mais je peux me tromper (internet fonctionne très mal chez moi ce matin , et je suis peut être passé à coté !)

Le plus important le moteur , le reste c'est de la littérature !
Revenir en haut Aller en bas
cat

avatar

Nombre de messages : 4787
Age : 56
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 14/04/2011

MessageSujet: Re: Furion M1: projet moto hybride française   Jeu 18 Mai - 19:39

A l'époque ou la terre était plate et les roues en bois , (au siècle dernier quoi !) Lorsque Monsieur Fath ,Nougier (et quelques autres) voulaient construire un deux (ou trois) roues , ils commençaient par dessiner au rotring (maintenant sur écran) le coeur de la bête (le moteur)! Ensuite ils réalisaient une maquette , souvent un seul cylindre (si ça marche pour un ça marche pour quatre ) ! puis arrivait la fabrication (model en bois , moule , fonderie , usinage, assemblage) . Et ensuite la (parfois longue) mise au point, au banc (des heures et des heures !) Et après lorsque le moteur était "validé" (je déteste ce mot) on "casait" le "moulbif" dans un châssis pour voir , et on roulait , parfois des kilomètres pour voir le comportement de la "bête" . Et longtemps après on pensait à rendre "tout ça" à peu prêt présentable !
Mais bon c'était au siècle dernier ! Mais je pense que fondamentalement les choses n'ont pas changé (mis à part les outils !)
Et bien sur je vous souhaite de réussir dans votre courageuse et ambitieuse (il en faut) entreprise !
Et vive la Moto sous  toutes ses formes!
Revenir en haut Aller en bas
panerai

avatar

Nombre de messages : 611
Localisation : le long de la 10....
Date d'inscription : 03/04/2014

MessageSujet: Re: Furion M1: projet moto hybride française   Jeu 18 Mai - 20:05

loupio a écrit:
Aie aie aie, l'orthographe hybride qui pique aux yeux... je sais je suis un emmerdeur mais une petite piqure de rappel ne peut pas faire de mal...

Je passe sur Tu as raison et sur il y croit ou encore il n'a pas idée de tout ce que cela implique et je le qualifierais de doux rêveur...

Quant au "met avis", doit on lire "met ta vis" (je rigoooole   ) ou plutôt l'expression "il m'est avis" ?

Donc, si effectivement "une moto hybride réaliste est possible", l'orthographe n'a qu'une seule façon d'être...
Loin de moi l'idée d'être un donneur de leçon      


Revenir en haut Aller en bas
Passang



Nombre de messages : 7
Localisation : Thones, 74, FRANCE
Date d'inscription : 18/10/2013

MessageSujet: Re: Furion M1: projet moto hybride française   Ven 19 Mai - 20:44

Ce que j'ai lu (compris ?) des interventions de Marc, c'était bien que le proto (moi j'appelle même ça un mulet), ne ressemblerait pas forcément (du tout) à la version design. Je verrai bien la récup' d'une bécane existante, de préférence un peu grosse pour avoir de la place, avec suppression de la motorisation + boîte et remplacement par leur propre motorisation (hybride, ou même pas dans un premier temps) pour tests.

Une fois ces tests réalisés, il sera temps de penser à faire "joli". Mais pour "appâter le chaland" comme dit plus haut, un joli projet design marche en principe mieux qu'il vieille Pan Euro déshabillée, n'est-ce pas ?

Une chose m'étonne, mais j'ai peut être lu trop vite, le moteur fonctionnant sous une tension de 60V : pour optimiser la densité énergétique (moteur, convertisseur et stockage), on tourne plutôt par les temps qui courent entre 400V et 700V, voir un peu au delà (automobile et off-road). Y'a t'il une raison particulière de rester si bas en tension ?

En tous cas, merci d'apporter des réponses calmes et posées...
Revenir en haut Aller en bas
Fügner

avatar

Nombre de messages : 8357
Localisation : Neuf-trois
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: Furion M1: projet moto hybride française   Sam 20 Mai - 8:10

Un sujet finalement intéressant, qui l'eut dit, partant de l'exposé originel dont les premiers jugements ne sont pas phase d'être modifiés.
La qualité des intervenants, les contradicteurs et l'honorable défenseur y sont pour beaucoup. On est donc au minimum dans un agréable exercice de style.

Mauto concentre l'essentiel des "tout petits" problèmes, comme l’existence d'un marché lié au prix astronomique de l'engin, pas contredit par les autres points de vue convergeant, indépendamment de la faisabilité d'un ensemble pas vraiment simple incluant y comprit des technologies aux potentiels purement spéculatifs (comme les progrès des batteries). Après tout, la comptabilité des entreprises est passée a ce standard délicieusement virtuel avec les succès qu'on sait. 

mauto a écrit:
Est-ce une raison suffisante pour annoncer des chiffres totalement "doigt mouillé en l'air" (poids, puissanceS, dimensions, consommations) ? Ou pour publier de jolis dessins parfaitement irréalistes (où sont les batteries ? Les silencieux d'admission et d'échappement ?).

Je n'ose vous renvoyer aux photos d'une "simple" H-Ker sur laquelle avait bien transpiré Kerlo. Elles donneraient pourtant une petite idée de l'encombrement et des kilos que représente la moindre motorisation électrique, même démunie de la moindre ambition d'autonomie. La vue d'une Zero pourrait aussi ouvrir quelques yeux, sans qu'elle s'encombre d'un birotor et d'un moteur Stirling (eh oui, Stirling et non Sterling comme sur l'argumentaire...).    

Et l'on n'évoque même pas les coûts : quelqu'un a-t-il au moins été chargé d'évaluer le prix d'un tel engin, voire de vérifier s'il existait un marché ? Au bout du compte, en décrédibilisant l'ensemble du projet, tous ces "oublis" engagent à ne pas y croire. Mais j'espère n'être qu'un âne et me tromper...

La référence a H-Ker est bienvenue, un projet rendu crédible par son domaine d'utilisation ultra restreint tel que le décrivait Jacques Bolle lors de sa présentation publique. Son domaine d'innovation était lui même réduit et on sait la difficulté à le mener à bien. Tout près de nous aussi, l'oeuvre prolifique de JBB recentrée dans la durée sur le train avant illustre les limites matérielles plus qu'humaines d'une innovation qui mérite une large diffusion, l'avenir le dira. Ces 2 cas et les méthodes de développement décrites par cat, fd-racing et d'autres, celui à partir du réel, du noyau concepteur accumulant les apprentissages diffère des "projets" faisant appel avant tout à des budgets qui ne garantissent en aucun cas d'arriver au terme du développement.
S'agissant d'une usine à gaz (mais akoike sasserre, question sans importance ?) faisant nécessairement appel a des intervenants multiples, on multiplie les sources d'échecs pour tendre vers sa certitude. Pourquoi faire simple et qui fonctionne quand on peux faire compliqué et donc non maîtrisable ? Des comparaisons dans le domaine militaire sont concrètes et sanglantes pour les dévots de l'hyper "complexitude"... (mais çà rapporte, c'est vrai... pour le moment et après nous le déluge).
C'est la mode au temps du virtualisme post moderne où les montagnes accouchent de souris, dans tous les domaines y comprit d'actualité
La réalité et la matière avec laquelle on ne négocie pas comme les discours se rappellent bien vite et sans ménagement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Furion M1: projet moto hybride française   

Revenir en haut Aller en bas
 
Furion M1: projet moto hybride française
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Guns : une nouvelle marque de vêtements française !
» La Federation Française du Sport Adapte
» Une nouvelle marque française...
» Fédération française VPH, résultats nationaux trottinette
» Bienvenue dans notre Sibérie française !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TECHNIQUE :: DIVERS-
Sauter vers: