AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionNouveaux messages depuis dernière visite
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 32 utilisateurs en ligne :: 15 Enregistrés, 0 Invisible et 17 Invités :: 1 Moteur de recherche

barrykenny, Dan42, domino77, EDOUARD Jean, goulu77, jeanpierre.faure.58, jeanyves.divoux, kawa boy 64, laurent59, neoraptor, nezdanslabulle, nortumph, Philippe Beziere, xav25, yves kerlo

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 187 le Lun 3 Déc 2012 - 6:45
Derniers sujets
» [GP] Chaises musicales 2018.
Aujourd'hui à 0:48 par EDOUARD Jean

» Help moteur bloqué
Aujourd'hui à 0:43 par Toop

» [GP] GP de Grande Bretagne à Silverstone les 25 - 26 et 27 Août 2017
Aujourd'hui à 0:40 par EDOUARD Jean

» [GP] GP de la Republique Tchèque à Brno les 4 - 5 et 6 Août 2017
Aujourd'hui à 0:37 par sologne

»  [Oldies] Les découvertes de Tonton Hubert (Part 4)
Aujourd'hui à 0:32 par Dan42

» [Moteurs] Réglage de la Cagiva twin, besoin d'un coup de pouce...
Aujourd'hui à 0:28 par Adco

» [Oldies] Les transporteurs de motos des paddocks
Aujourd'hui à 0:25 par JH42

» site américain, mais digne d'interet !
Aujourd'hui à 0:06 par herve

» [Oldies] Jarno Saarinen, la star qui a révolutionné le pilotage... (Part 3)
Aujourd'hui à 0:03 par JH42

» [Oldies] C'était le bon temps...
Hier à 23:39 par janpol84

» [Technique] Moteurs MotoGP
Hier à 15:54 par R one

»  [Oldies ] Angel Nieto, Mike Hailwood, etc...(Part 3 )
Hier à 15:14 par Adco

» Honda VFR750r RC30 et autres V4
Hier à 15:02 par HRCALSACE

» [GP125] All that you wanted to know on Aprilia RSA 125, and more, by Mr Jan Thiel and Mr Frits Overmars (PART 5)
Hier à 14:15 par Iker

» Le 2T aujourd'hui
Hier à 11:26 par Dialmax

» [BSB] Cadwell Park 2017
Hier à 11:05 par herve

» [Oldies] Les freins Luchier ? Géniaux mais pas qu’eux !
Hier à 10:48 par Fügner

» [Oldies] Helmut Fath
Hier à 10:45 par philwood

» [Road Racing] Classic TT et Manx Grand Prix 2017
Hier à 10:44 par Pierre"PhilRead"

» [GP] GP d'Autriche à Spielberg les 11 - 12 et 13 Août 2017
Hier à 7:18 par R one

» [Pit-Laner en course] Valentin Debise (Moto America SSP)
Hier à 4:55 par yves kerlo

» course de cote de saint thurial
Hier à 4:36 par EDOUARD Jean

» [Oldies] Les photos d'Eilo Taka-prami
Hier à 3:22 par philippe7

» [Technique Fourche] La fourche en carbone Öhlins
Hier à 2:40 par EDOUARD Jean

» [Oldies] Parlons Benelli !
Hier à 2:24 par giglio christian

» Grand prix de Belgique 1968
Hier à 0:48 par janpol84

» [SORTIES] Ospedaletti 2-3-4 Septembre 2016
Dim 20 Aoû 2017 - 9:45 par yves kerlo

» [WSBK] Lausitzring 2017
Dim 20 Aoû 2017 - 6:08 par mickey

» [Road racing] IRRC Schleiz 2017
Dim 20 Aoû 2017 - 3:45 par mickey

» [Divers] Avis de recherche .
Dim 20 Aoû 2017 - 2:28 par Rose Noire

La réclame...

Mots-clés
2013 daytona aprilia coupe HOnda norton trident monos racing triumph road villa 1980 icgp yamaha side 1976 1966 ryger moto fourche nieto geco wanted 2017 classic
Meilleurs posteurs
Marc
 
philwood
 
mickey
 
Jarno
 
Pierre"PhilRead"
 
Fügner
 
yves kerlo
 
janpol84
 
EDOUARD Jean
 
bubu
 

Partagez | 
 

 [GP] Austin, 10 avril 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
crigar



Nombre de messages : 693
Age : 60
Localisation : Landes sud
Date d'inscription : 14/02/2013

MessageSujet: Re: [GP] Austin, 10 avril 2016   Dim 17 Avr 2016 - 6:04

Peut-être quelque chose de moins soporifique ?
Revenir en haut Aller en bas
Pasky

avatar

Nombre de messages : 562
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 14/03/2016

MessageSujet: Re: [GP] Austin, 10 avril 2016   Dim 17 Avr 2016 - 6:40

C'est là que nous voyons qu'il y a différents types de spectateurs et tant mieux !
Pour moi, une belle course c'est avant tout de belles images, où l'on voit des pilotes utiliser leur machine à 100% et cela pendant 45mn. Des trajectoires au cordeau, des freinages au millimètre, bref un super spectacle. Pour moi le plus était en WSBK, lorsqu'il y avait l'exercice de la super-pole, un seul pilote en piste pour un unique tour chrono. On voyait 100% du tour pour chacun des pilotes, ce que l'on ne voit plus jamais aujourd'hui. Il est rare que les caméras suivent un pilote sur l'ensemble d'un tour.
Le spectacle de ces pilotes pilotant sur un fil me fascine.
Ok, si ça se double, que ça bagarre et qu'on a du suspens jusqu'au bout pour connaître le vainqueur, c'est encore mieux.
Revenir en haut Aller en bas
sergaï



Nombre de messages : 1820
Localisation : marseille
Date d'inscription : 10/07/2014

MessageSujet: Re: [GP] Austin, 10 avril 2016   Lun 18 Avr 2016 - 4:25

Voui, c'est pourquoi aujourd'hui, pour ne pas être un peu frustré, il faut regarder les essais, puis la course, qui pour l'instant est un cran en dessous, niveau spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
herteb



Nombre de messages : 422
Age : 55
Localisation : Sud-Vendée
Date d'inscription : 06/04/2011

MessageSujet: Re: [GP] Austin, 10 avril 2016   Lun 18 Avr 2016 - 15:02

Pasky a écrit:
herteb a écrit:
- Marquez rend 10,785 s sur le temps de course (sur 21 tr ça me parait pas être une paille )
C'est une bonne remarque, mais j’hésite à mettre ça sur le dos des pneus uniquement. Ici i a été "perdu" 11 secondes , mais il en a été gagné 7 au Qatar.. Donc difficile de se faire une idée.
Les conditions de pistes ont un impact important sur sa "rapidité". Quelles étaient elles au moment de la course ? La température n'est pas le seul élément à prendre en compte. Une chose importante également, comment se comportent les pneus Michelin sur une piste gommée par des pneus Dunlop ? Encore un paramètre important.
herteb a écrit:
....j'espère vraiment que Jerez (ou le top des pilotes partent en hard à l'avant) va nous permettre de voir autre chose. scratch
Voir autre chose que quoi ?

Pour l'instant ce ne sont que des observations les comparaisons sont évidement "délicates" et je ne dit pas que c'est uniquement dû aux pneus:  Wink
Le Qatar a été intéressant, le rythme du premier tiers de course était aussi inférieur à la course de 2015 dans le second tiers le rythme à augmenté et au 2/3 de la course le temps de course comparé à 2015 était identique. Les 7 derniers tours ont été déterminants avec les chronos de Lorenzo que l'on sait. Pas de doute que la longévité des bib a jouée pour beaucoup.

Pour Jerez, nombreux sont ceux qui utilisent le hard à l'avant , s'il y a encore beaucoup de chute à la moindre erreur (les gommes plus dures semblant accentuer les choses) on pourrait vite se diriger vers des courses type queue leu leu (on assure en attendant une amélioration des pneus)Rolling Eyes
Ma remarque est un souhait lié à une crainte silent
Revenir en haut Aller en bas
Rose Noire



Nombre de messages : 525
Localisation : France
Date d'inscription : 02/04/2015

MessageSujet: Re: [GP] Austin, 10 avril 2016   Mar 19 Avr 2016 - 4:12

Pasky a écrit:
C'est là que nous voyons qu'il y a différents types de spectateurs et tant mieux !
Pour moi, une belle course c'est avant tout de belles images, où l'on voit des pilotes utiliser leur machine à 100% et cela pendant 45mn. Des trajectoires au cordeau, des freinages au millimètre, bref un super spectacle. Pour moi le plus était en WSBK, lorsqu'il y avait l'exercice de la super-pole, un seul pilote en piste pour un unique tour chrono. On voyait 100% du tour pour chacun des pilotes, ce que l'on ne voit plus jamais aujourd'hui. Il est rare que les caméras suivent un pilote sur l'ensemble d'un tour.
Le spectacle de ces pilotes pilotant sur un fil me fascine.
Ok, si ça se double, que ça bagarre et qu'on a du suspens jusqu'au bout pour connaître le vainqueur, c'est encore mieux.

Oui, cette observation du pilotage seul est un ravissement.

Les "bagarres" en groupe ou les duels en piste sont bien entendu excitants mais ils ne constituent pas le seul sel de ce sport quand on en est spectateur, ni même pilote d'ailleurs. A vouloir toujours plus de ces batailles, à clamer qu'on s'endort en regardant des courses de MotoGP ou autre où "rien ne se passe" je me demande si on ne veut pas QUE du spectacle, immédiat, facile qui meurt dès le bouton sur off ou la zapette en main. Pourquoi pas, d'ailleurs mais à lire ici ou écouter là on s'aperçoit que ceux qui réclament cela sont souvent ceux qui honissent le côté cirque soit disant de plus en plus prioritaire que prennent les GP et autres courses professionnelles.

En course moto comme en bien des pratiques humaines, j'ai peur que si on n'aime que ce qui est visible immédiatement et fait dresser les poils sur les bras de tout un chacun on oublie la profondeur de cette pratique qui nécessite un grand travail apriori pour arriver à une maîtrise du pilotage que les meilleurs mondiaux offrent à nos sens chaque fois qu'ils trajectent, freinent, accélèrent, changent de position... seuls ou en groupe.

Cette observation du pilotage de haut niveau est, à mon sens, une condition nécessaire pour l'apprécier. On peut n'aimer que les dépassements "courageux", les Jacque attacks ou les block pass Marqueziens mais est-ce suffisant? Pour une partie d'entre nous, cela semble l'être. Pour une autre, ce ne l'est pas. Les deux exclusifs sont possibles comme il est possible que les deux soient appréciés ensemble à leur juste valeur.

Ma crainte, encore une fois, est que puisque le second type d'appréciation est celle du plus grand nombre et que par existence ce plus grand nombre réagit plus à la surface des choses qu'à leur profondeur la loi du marché fasse que tout soit fait pour ce plus grand nombre sans tenter de lui montrer ce qu'il y a d'autre. C'est plus facile et plus payant. A renforcer le confort du spectateur, on le colle dans son fauteuil plus facilement, de là à en faire un spectateur captif il n'y a qu'un pas.

On peut rétorquer que mon discours est élitiste mais, sincérement, je ne le crois pas. Etre élitiste est une attitude sectaire, de celle qui refuse l'accès. Au contraire, j'aimerais qu'on donne le moyen au plus grand nombre les clés de la profondeur des choses et, ici, du pilotage moto.

Le ballet fluide des pieds d'un Lorenzo qui modifie ses appuis sans aucun heurt dans un changement d'angle comparé à celui d'un Crutchlow un peu plus brutal et qui donne l'impression visuelle qu'il appuie plus fort sur les repose-pieds alors qu'il n'en certainement rien, tenter de comprendre ce ballet est fascinant.
Un freinage côté à côté la prise de levier à 4 doigts d'un Rossi face à celui d'un Stoner à deux doigts est un exercice qui demande plus que ces yeux et qui peut aussi faire dressser les poils des bras, Tenter d'apprécier cette différence gestuelle est excitante.
L'efficacité redoutable d'un Marquez montant sur le vibreur intérieur (pas trop relevé quand même!) au point de corde face à un Pedrosa d'avant 2014 qui ne le faisait pas et tenter de comprendre pourquoi, contre tout ce qu'on pensait avant que Marquez le fasse, ce soit efficace et ne perturbe ne presque rien la trajectoire de sortie du virage, apprécier ce petit pas en avant comme une petite remise en cause des acquis est une petite jouissance intellectuelle.

Tout cela est aussi un spectacle car il fait tout autant appel aux sens qu'un freinage à trois de front. Il faut peut-être ouvrir les yeux un peu plus grands, c'est tout. Encore faut-il dire ce qu'on peut voir en les ouvrant plus grand ou, du moins, en les laissant se porter de temps en temps sur d'autres choses. Ce n'est pas un effort, loin de là mais aussi un très grand plaisir... et qui dure bien après l'action car on se doit d'y penser souvent après l'action elle même pour tenter de l'apprécier dans toutes ses dimensions. C'est vraiment gagnant, le plaisir est prolongé.

C'est pareil avec la musique, la peinture, la philosophie, les mathématiques ou le travail à l'étau limeur où observer comment les uns et les autres exercent leurs activités est un délice et où on apprend plein de choses qui permettent souvent de mieux les apprécier ou même de les admirer voire de mieux les exercer à son propre niveau si on ose le faire.

Avoir et voir la surface et la profondeur des choses en même temps est mieux et surtout cele peut être un garde-fou pour nous prémunir de quelques dérives souvent décriées ici.
Revenir en haut Aller en bas
crigar



Nombre de messages : 693
Age : 60
Localisation : Landes sud
Date d'inscription : 14/02/2013

MessageSujet: Re: [GP] Austin, 10 avril 2016   Mar 19 Avr 2016 - 4:56

Sur le fond je suis d'accord. Reste à ne pas généraliser et envisager que chacun, mis à part les supporters au sens le plus péjoratif du terme, puisse prendre son plaisir. Pour ma part c'est aux essais, et je ne vais pas énumérer tout ce qui a déjà été dit sur les styles et autres appréhension des trajectoires, et c'est en course mais là j'avoue être ravi lorsque l'incertitude est poussée jusqu'au drapeau à damier, y-compris pour une lutte de la 20e place.

Certes lorsque l'on est en course la bagarre n'est pas le seul sel de ce sport, elle n'en demeure pas moins essentielle pour moi ! Qu'est-ce que j'ai pu me faire ch... à chaque course où celui qui me précédait était inaccessible et le suivant ne pouvait me remonter ! Oui je cherchais alors à écouter ma moto, à essayer des trucs, mais c'était un poulet de Bresse à la crème sans crème...

cqfd
Revenir en haut Aller en bas
Rose Noire



Nombre de messages : 525
Localisation : France
Date d'inscription : 02/04/2015

MessageSujet: Re: [GP] Austin, 10 avril 2016   Mar 19 Avr 2016 - 5:44

Je suis d'accord et c'est pour que chacun "puisse prendre son plaisir" comme tu le soulignes que je n'aimerais pas que seul le" combat" soit valorisé car alors le plaisir de tous ne serait plus possible, le plaisir des uns aurait canibalisé celui des autres.

En revanche, conserver un écart à distance avec celui qui me suit et celui qui me précède est un exercice qui ne m'ennuie pas du tout, j'y trouve un réel plaisir, pas le même que celui de me battre avec un pilote pendant quelques tours mais je m'amuse à projeter dans mon cerveau l'image de ce deux adversaires par dessus celle de la piste que j'avale au fur et à mesure juste devant moi.
Revenir en haut Aller en bas
Dialmax

avatar

Nombre de messages : 4393
Age : 72
Localisation : Bourbonnais
Date d'inscription : 15/01/2013

MessageSujet: Re: [GP] Austin, 10 avril 2016   Mar 19 Avr 2016 - 6:38

Perso j'apprécie ce que l'on appelait "de la belle ouvrage" le travail de brute ne m'amuse pas du tout, le genre "ote toi de là que je m'y mette" , souvent en regardant je pense que ce ne sont pas des ailerons qu'il faut monter mais des boudins d'auto tamponnantes !!!!
Revenir en haut Aller en bas
bishop#345

avatar

Nombre de messages : 129
Localisation : Nort sur Erdre
Date d'inscription : 06/07/2012

MessageSujet: Re: [GP] Austin, 10 avril 2016   Mar 19 Avr 2016 - 6:49

Vos analyses sont plus que pertinente mais pour que la plupart des passionnés puisse prendre du plaisir a regarder ce genre de détails, il faudrait alors lui expliqué. On peut montrer 15 fois la même image à une personne lambda, si on ne lui dit pas quoi regarder, il ne saura pas quoi voir. Rose noir, tu sembles être un pilote d'un niveau certain, tu connais les réactions de la moto en fonction des appuis et tu es capable de projeté ces réactions en fonction de ce que tu vois. La majorité des motards ne voit pas pédrosa tiré sur son guidon intérieur en sortie de virage pour redresser la moto. il voit juste une moto qui se redresse sans comprendre pourquoi.
Donc pour moi si on veut continuer a admirer ces pilotes tourner sur ces moto, je pense que des commentaires précis et ajusté aux images que l'on peut voire quitte a ré expliquer sur des ralentis rendrait plus captivant ces images de pilotage. Ça changerais alors d'un " ça y est rossi a doublé Lorenzo!!!" alors que ça fait 3 virages qu'il lui a fait les freins.

Je connais un peu la piste et peu répondre moi même a certaines interrogations que je peux voir sur les styles de pilotage mais à chaque course j'aimerais pouvoir comprendre pourquoi tel pilote fait ça alors que d'autre fond autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
fullgazlolo



Nombre de messages : 462
Localisation : GE-CH
Date d'inscription : 04/01/2016

MessageSujet: Re: [GP] Austin, 10 avril 2016   Mar 19 Avr 2016 - 9:02

Bonne idée mais dans la pratique, c'est impossible!
Y a trop de langue de bois et d'intox de la part des teams et d'incompétents (volontairement?) chez les journaleux/commentateurs.
Suis tombé bêtement sur Turbo Dimanche et un reportage sur le WEC.
Ils faisaient voir la TS050 quitter son stand en mode élec...
question de Chapatte: pourquoi partir en mode élec et pas en thermique?
Réponse du pilote: pour gagner de l'essence en piste...
Si c'est pour me farcir ce genre de conneries, autant ne rien avoir comme commentaires.
En moto, c'est du même acabit: entre le journaliste qui sait mais qui dit rien pour continuer à savoir avant les autres et celui arrivé là par hasard qui répète ce que les autorisés lui racontent sans rien y comprendre, je pense que le bruit des moteurs doit pouvoir suffire.
Pour le reste, ben, plus un engin peut aller vite nativement, moins le nombre de pilotes qui sont capables de les emmener est important et par voie de conséquence, plus le spectacle est pauvre.
Donc: virer les freins carbone, virer les assistances, l'adhérence des pneus, la rigueur des châssis et ça va redevenir rigolo à regarder mais bon, les motos vont pas faire rêver non plus!
Revenir en haut Aller en bas
Tonio

avatar

Nombre de messages : 472
Age : 34
Localisation : Alpes Maritimes
Date d'inscription : 01/11/2010

MessageSujet: Re: [GP] Austin, 10 avril 2016   Mar 19 Avr 2016 - 11:46

Casey Stoner le freinage c'etait avec un doigt, le majeur ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
sergaï



Nombre de messages : 1820
Localisation : marseille
Date d'inscription : 10/07/2014

MessageSujet: Re: [GP] Austin, 10 avril 2016   Mar 19 Avr 2016 - 13:09

Ha oui mais non, si les élites s'en mèlent...^^
Une course, c'est une confrontation et l'idéal c'est qu'il y ait du monde pour la bagarre.
C'est là qu'on voit du 110%, de la malignité, de l'adresse, des actions inédites mais aussi de la maitrise, du respect, bref c'est un révélateur du comportement.
Perso, j'aime rouler et me perfectionner, mais je préfère une bonne bourre, a condition que les autres ne fassent pas n'importe quoi (c'est dangereux, il faut donc une certaine confiance).
Et j'ai vu tellement de n'importe quoi que je pourrais écrire un bouquin là dessus!^^
Mais là, on est chez les pros et il faut un comportement de pro.
Revenir en haut Aller en bas
Rose Noire



Nombre de messages : 525
Localisation : France
Date d'inscription : 02/04/2015

MessageSujet: Re: [GP] Austin, 10 avril 2016   Mar 19 Avr 2016 - 13:42

Stoner utilsait un ou deux doigts pour freiner selon les endroits. Belle photo

La course n'est que l'aboutissement de 3 jours de moto, c'est certes son point d'orgue mais elle n'est pas tout. Un week-end de course est une vie en réduction, n'y voir que la course réduit la vie à la "force de l'âge", c'est trop peu pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Fügner

avatar

Nombre de messages : 7735
Localisation : Neuf-trois
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: [GP] Austin, 10 avril 2016   Mar 19 Avr 2016 - 14:30

Rose Noire a écrit:
On peut rétorquer que mon discours est élitiste mais, sincérement, je ne le crois pas. Etre élitiste est une attitude sectaire, de celle qui refuse l'accès. Au contraire, j'aimerais qu'on donne le moyen au plus grand nombre les clés de la profondeur des choses et, ici, du pilotage moto./b]

Quel développement superbe !  

Mais si, ton discours est élitiste, mais non, il n'est pas du tout le produit d'une volonté sectaire ! C'est comme le chinois pour ceux qui ne le parle pas ou la langue des adultes pour un bébé.

Explication : Régis et moi sommes aux antipodes devant un écran. Lui est pilote et ses articles montrent qu'il analyse tout en permanence dans les limites de ses capacités qui sont confortables, moi, "je conduis des motocyclettes" depuis pas mal de temps et n'ai jamais dépassé le stade de spectateur. Nos conversations a Carole, par exemple, m’apprennent beaucoup d'un domaine qui m'est concrètement inconnu. Plaisir intellectuel du moment certes auquel il manque le passage de la pratique pour vérifier qu'on a vraiment comprit de façon durable.

J'ai toujours remarqué dans les commentaires TV des pilotes intéressants (pas des guignols qui ont posé leur vécu prestigieux pour s'adresser a la ménagère de plus de 50 ans...) que nous ne voyons pas les même choses qui sont en rapport avec ce que nous maîtrisons, avec nos qualifications propres.
Le pilote commentateur transpose ce qu'il voit qui l’intéresse en effets dynamiques, parce qu'il le maîtrise. Je vois tout autre chose qu'il ne voit pas comme les écarts (je suis un chrono humain plutôt précis, hé, hé).
Il y a beaucoup trop de choses a suivre a l'écran, impossible a assimiler en même temps.  Cette capacité de VOIR est directement liée a nos expériences... ou a leur manque. Il y a toute une gamme d'éléments décryptables du plus simple au plus complexe. Ce n'est pas difficile de considérer la fluidité du pilotage de Lorenzo, de ses trajectoires. En discerner les composantes est une toute autre affaire comme ce qui suit ici :

Rose Noire a écrit:
Le ballet fluide des pieds d'un Lorenzo qui modifie ses appuis sans aucun heurt dans un changement d'angle comparé à celui d'un Crutchlow un peu plus brutal et qui donne l'impression visuelle qu'il appuie plus fort sur les repose-pieds alors qu'il n'en certainement rien, tenter de comprendre ce ballet est fascinant.
Un freinage côté à côté la prise de levier à 4 doigts d'un Rossi face à celui d'un Stoner à deux doigts est un exercice qui demande plus que ces yeux et qui peut aussi faire dresser les poils des bras, Tenter d'apprécier cette différence gestuelle est excitante.
L'efficacité redoutable d'un Marquez montant sur le vibreur intérieur (pas trop relevé quand même!) au point de corde face à un Pedrosa d'avant 2014 qui ne le faisait pas et tenter de comprendre pourquoi, contre tout ce qu'on pensait avant que Marquez le fasse, ce soit efficace et ne perturbe ne presque rien la trajectoire de sortie du virage, apprécier ce petit pas en avant comme une petite remise en cause des acquis est une petite jouissance intellectuelle.

Tout cela est aussi un spectacle car il fait tout autant appel aux sens qu'un freinage à trois de front. Il faut peut-être ouvrir les yeux un peu plus grands, c'est tout. Encore faut-il dire ce qu'on peut voir en les ouvrant plus grand ou, du moins, en les laissant se porter de temps en temps sur d'autres choses. Ce n'est pas un effort, loin de là mais aussi un très grand plaisir... et qui dure bien après l'action car on se doit d'y penser souvent après l'action elle même pour tenter de l'apprécier dans toutes ses dimensions. C'est vraiment gagnant, le plaisir est prolongé.

C'est pareil avec la musique, la peinture, la philosophie, les mathématiques ou le travail à l'étau limeur où observer comment les uns et les autres exercent leurs activités est un délice et où on apprend plein de choses qui permettent souvent de mieux les apprécier ou même de les admirer voire de mieux les exercer à son propre niveau si on ose le faire.

Avoir et voir la surface et la profondeur des choses en même temps est mieux et surtout ce peut être un garde-fou pour nous prémunir de quelques dérives souvent décriées ici
.

Quel que soit le domaine que l'on souhaite faire partager ou s'approprier, on se heurte aux limites du socle sur lequel on s'appuie, le sien ou celui de ceux a qui on s'adresse.
Ce qui nous parait simple quand on le maîtrise un peu est le produit d'une longue accumulation qui a nécessité beaucoup de bonne volonté pour se l'approprier.

Le transmettre passe par beaucoup de compromis sous peine d'être parfaitement inaudible ou indigeste a ceux qui n'en possèdent pas le(s) niveau(x).
Revenir en haut Aller en bas
thierysp



Nombre de messages : 653
Localisation : banlieu de lyon
Date d'inscription : 08/05/2011

MessageSujet: Re: [GP] Austin, 10 avril 2016   Mar 19 Avr 2016 - 14:56

La dite vulgarisation pour le quidam  est un exercice hype difficile. 
Ceux qui ont testé de faire des tutos  sur un forum quelques soit le sujet sont confrontés à  ça. 
Les questions du quidam sont pas évidentes. 
Ex j ai envie d uriner que dois je faire.
 N importe qui comprends. 
Mais la base,   c est qui si j ai un jogging ou un pantalon à ceinture, rien que pour baisser libéré son sexe le travail n est pas le même. 
Et pourtant le but est pisser...
Revenir en haut Aller en bas
Fügner

avatar

Nombre de messages : 7735
Localisation : Neuf-trois
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: [GP] Austin, 10 avril 2016   Mer 20 Avr 2016 - 0:49

Nous avons ici une expérience pédagogique de haut vol avec le cours sur les liaisons au sol donné par Jean-Bertrand Bruneau (JBB) et illustré avec le même talent dans le document élaboré par Ed qui invitait les participants a le potasser par avance, précaution indispensable pour bien aborder la conférence déclinée de sa version universitaire.
On se souvient des mines "émues" des candidats a la découverte du contenu, beaucoup étant croyants et pratiquants sur piste, avec une technicité diverse et variée.
Quel que soit le degré d'assimilation qu'il en est résulté, il s'agit bien de capacités élitistes qui sont a l'oeuvre pour percevoir ce qui se passe a l'écran.
Lulu, 3 ans le confirme :
- Était beau la course ? (On est con de parler comme çà aux petits).
- Iannone, poum, pabo, cassé ! Podium, clowns idiots...
Il a déjà comprit pas mal de choses dont certaines s'émoussent trop vite sous la pression sociale.

Proposer l'élitisme pour tous est un cadeau qui élève et nous rend mieux humains, mais c'est un très long chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Dialmax

avatar

Nombre de messages : 4393
Age : 72
Localisation : Bourbonnais
Date d'inscription : 15/01/2013

MessageSujet: Re: [GP] Austin, 10 avril 2016   Mer 20 Avr 2016 - 3:39

J' ai toujours pensé qu'à priori ce que je pouvais faire les autres le pouvaient, l'inverse aussi, donc j'ai pris du temps pour expliquer autour de moi ce que j'avais compris, que ce soit les clientes les clients copains amis etc etc Les rapports entre les personnes n'en sont que meilleurs, dont la clientèle, il faut se méfier de l'élitisme car malheureusement certains, en imaginant faire partie de l'élite deviennent méprisant envers ceux qu'ils estime ne pas l'être je pense que les véritables possèdent de la bienveillance et de l'humilité, dans tous les cas il faut partager pour que chacun puisse progresser, le danger c'est l'ignorance et non le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [GP] Austin, 10 avril 2016   

Revenir en haut Aller en bas
 
[GP] Austin, 10 avril 2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Formule E à Paris le 23 Avril 2016
» 23>24 avril 2016 Bourse Expo Le neubourg 27110
» [60] Rando VTT de Lagny le 10 avril 2016
» 31ème Rallye Régional AutoCourse (37150 - BLÉRÉ) les 9 et 10 avril 2016
» 4ème marché vintage de Solliès-pont - 10 avril 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITES :: [GP]-
Sauter vers: