AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionNouveaux messages depuis dernière visite
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 25 utilisateurs en ligne :: 12 Enregistrés, 0 Invisible et 13 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Dialmax, Didier910, enndewell joel, Hansemann, jhonguy, Kossu74, L'NRV, la denrée, Levieux Rufus, Matthieu, phipio, R2D2

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 187 le Lun 3 Déc 2012 - 6:45
Derniers sujets
» [Oldies] Les casques de nos champions
Hier à 23:54 par mauto

» [Oldies] Les photos d'Eilo Taka-prami
Hier à 23:51 par mauto

» [Oldies] Side-Car: quelques images
Hier à 22:08 par sportboxer

» [Technique chassis] Hossack ZX10R
Hier à 17:13 par Laurence Smith

» [GP125] All that you wanted to know on Aprilia RSA 125, and more, by Mr Jan Thiel and Mr Frits Overmars (PART 5)
Hier à 14:13 par Frits Overmars

» [OLDIES] Restauration de mon side-car des années 1974/1975 (chassis court)
Hier à 13:40 par commando

» [SORTIES] Salon Moto Légende 24-26 Novembre 2017
Hier à 13:17 par six for frog

» [WSBK] 2018
Hier à 11:43 par Fügner

» [WSBK] News et rumeurs 2017
Hier à 11:40 par Pifou

» [50cc] ITOM dernier souffle.
Hier à 9:56 par yves rai 15

» [MotoGP] Valentino Rossi, aujourd'hui...
Hier à 6:57 par EDOUARD Jean

» [Road racing] Saison 2017
Hier à 4:18 par mickey

» [oldies] Alain Chevallier ... hommage
Hier à 3:15 par enndewell joel

» Weird stripes inside the cylinder
Hier à 3:11 par enndewell joel

» [Oldies] Michel ROUGERIE, 30 ans déjà !
Mer 22 Nov 2017 - 15:31 par philippe7

» [Oldies] Daytona 1973
Mer 22 Nov 2017 - 10:58 par justin

» [ oldies ] Sortie de grange Yamaha TD2
Mer 22 Nov 2017 - 10:05 par MacPepR

» [GP] Tests Valence Pré 2018 - 14 Nov 2017
Mer 22 Nov 2017 - 3:46 par Pifou

» Le nouveau livre de Jacques Bussillet
Mer 22 Nov 2017 - 2:33 par charly7728

» [Oldies] Angel Nieto, Mike Hailwood, etc... ( Part 4 )
Mar 21 Nov 2017 - 12:56 par zeze

» [Road Racing] GP Macau 2017
Mar 21 Nov 2017 - 12:47 par mauto

» [Oldies] 50cc de vitesse : Toute leur histoire ! (partie 2)
Mar 21 Nov 2017 - 11:30 par philwood

» [Oldies] Parlons Benelli !
Mar 21 Nov 2017 - 11:21 par cat

» [BSB] 2018
Mar 21 Nov 2017 - 6:30 par mickey

» [GP] Johann Zarco
Lun 20 Nov 2017 - 20:02 par jbtromain

» [Oldies] Jarno Saarinen, la star qui a révolutionné le pilotage... (Part 3)
Lun 20 Nov 2017 - 11:04 par philwood

» [Oldies] C'était le bon temps...
Lun 20 Nov 2017 - 4:16 par EDOUARD Jean

» [Road racing] Saison 2018
Lun 20 Nov 2017 - 0:21 par richardlemur

» [SORTIES] Charade Heroes - 22-23 Septembre 2018
Dim 19 Nov 2017 - 17:08 par MD-SF43

» [Oldies] Des livres sur la course moto
Dim 19 Nov 2017 - 11:31 par marco91

La réclame...

Mots-clés
norton bourg temps fourche geco ducati icgp HOnda RACING rouge ROAD aermacchi moto triumph gerard jumeaux yamaha metiss 2013 polyester coupe classic 1973 2017 réservoir side
Meilleurs posteurs
Marc
 
philwood
 
mickey
 
Jarno
 
Pierre"PhilRead"
 
Fügner
 
yves kerlo
 
EDOUARD Jean
 
janpol84
 
bubu
 

Partagez | 
 

 24 Heures de Barcelone 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rose Noire



Nombre de messages : 563
Localisation : France
Date d'inscription : 02/04/2015

MessageSujet: 24 Heures de Barcelone 2015   Mar 14 Juil 2015 - 5:00

Les 24 heures de Barcelone ont lieu le week-end dernier.

La Honda officielle du championnat du monde y était engagée. L'objectif déclaré était de tester de nouvelles pièces en situation réelle et de fiabiliser le tout pour véiter les petits tracas habituels de ce team. Petits tracas qui coûte des minutes et causent parfois l'abandon.

Elle a fini deuxième car bien que le plus rapide en piste (de peu), un problème d'enbrayage l'a immobilisée 20 minutes et encore des petits tracas l'ont obligée à allonger leur temps cumlé dans les stands.

Je n'ai pas de retour direct de cette course mais les écarts montrent que cette course n'a pas du épargner beaucoup d'équipages.
Les chronos sont aussi moyens mais c'est peut-être la conséquence d'une piste bosselée au grip de plus en plus faible d'année en année et de pneus Dunlop imposés ce qui, si le réglement a été appliqué pour les teams Honda, Yamaha Focl et Suzuki Espagne (A vérifier...), a peut-être empêché de faire de très bons chronos.

D'ailleurs Dunlop proposait des packs pour les teams. Ces packs étaient constitués d'un nombre et de références de pneus qui permettaient au tema d'adapter leurs ambitions, leurs performances et leurs budgets. Bonne initiative.

Voici le classement des 10 premiers :
1. Yamalube Folch Endurance 1 (Arturo Tizón/Pedro Luis Vallcanera/Antonio Jose Alarcos/Alejandro Martínez), Yamaha YZF-R1, EWC/Superbike, 751 laps, 24:00:19.155

2. Honda Endurance Racing (Julien da Costa/Sebastien Gimbert/Freddy Foray), Honda CBR1000RR SP, EWC/Superbike, -9 laps

3. Yamalube Folch Endurance 2 (Andreu Esteve/Oscar Manuel Amado/Albert Santamaria/Alejandro Rubio), Yamaha YZF-R1, Open Superbike, -26 laps

4. Monlau Repsol Technical School 2 (Massimiliano Chetry/Joan Zamorano/Enric Sauri/Marc Creu), Kawasaki ZX-10R, Superstock 1000, 29 laps

5. Tecmas Endurance (Dominique Platet/Clive Rambure/Camille Hedellin/Nicolas Senechal), BMW S1000RR, EWC/Superbike, -34 laps

6. LRT 414 (Blaise Labarthe/Christophe Labrthe/Vincent Buclin/Didier Gentizon), Honda CBR1000RR SP, Superstock 1000, -39 laps

7. Arcuoso Junior Team (Marc Meidinger/Roman Wittwer/Gerry Wegmann/Thomas Wild), Kawasaki ZX-10R, Superstock 1000, -42 laps

8. SRTeam (Francois Bats/Jimmy Sallaberry/Christophe Maubourguet/Christian Lassallett), Honda CBR1000RR, Open Superbike, -43 laps

9. Team Moto Attitude (Romain Roubaud/Florent Verchere/Carole Goncalves/Vincent Druais), Yamaha YZF-R1, Superstock 1000, -45 laps

10. Escuderia Exit - Ceroca 1 (Xavier Layunta/Gianfranco Zucconi/Joan Sardanyons/Carles San Juan), Suzuki GSX-R1000, Open Superbike, -46 laps

En 600, c'est un équipage féminin qui a gagné avec American Melissa Paris, Jolanda Van Westrenen, Amandine Creusot et Muriel Simorre sur une Yamaha R6.


Dernière édition par Rose Noire le Mar 14 Juil 2015 - 7:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jarno

avatar

Nombre de messages : 8659
Localisation : Imatra sur Seine
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: 24 Heures de Barcelone 2015   Mar 14 Juil 2015 - 5:52

Merci pour ce CR

"American Melissa", c'est Melissa Paris, qui est en effet Américaine :)
Revenir en haut Aller en bas
Rose Noire



Nombre de messages : 563
Localisation : France
Date d'inscription : 02/04/2015

MessageSujet: Re: 24 Heures de Barcelone 2015   Mar 14 Juil 2015 - 7:42

Copier-coller partiel fautif.

J'ai corrigé.
Revenir en haut Aller en bas
klod06

avatar

Nombre de messages : 201
Age : 52
Localisation : Golfe Juan (06)
Date d'inscription : 01/05/2012

MessageSujet: Re: 24 Heures de Barcelone 2015   Mar 14 Juil 2015 - 14:11

A noter aussi Carole G. dans le team classé 9
Revenir en haut Aller en bas
jbat



Nombre de messages : 69
Localisation : Puy de dôme
Date d'inscription : 03/02/2012

MessageSujet: Re: 24 Heures de Barcelone 2015   Mar 14 Juil 2015 - 16:16

J'ai participé à cette édition en tant que mécanicien pour l'équipe #43 CC Motos Endurance, une très sympathique équipe du Puy en Velay (St Julien Chapteuil). Ce Week-end a été une découverte pour moi, une initiation au monde de l'endurance. On retrouve la plupart des visages que l'on croise sur les championnats de vitesse français + des équipes européennes.
Si je devais résumer mon WE --> Boulot, boulot, boulot... Je n'ai jamais autant bossé que pendant ces 5 jours et si peu dormi. Je continu à récupérer doucement à la maison alors j'imagine même pas les pilotes.
Plusieurs choses m'ont surprises, comme la qualité des équipes présentes, la détermination de tous les teams et le nombre importants de spectateurs  (même à 5h du matin...).
De notre côté nous avons abandonné à 8h30 du matin suite à une grosse chute qui a bien abîmé la moto. On aurait pu réparer avec du temps et du matériel mais c'était la 4° chute du WE alors on était à cours de pièces, poly...

J’espère que l'équipe sera sélectionnée pour le Bol et qu'ils feront appel à moi pour les aider encore une fois. J'ai hâte de revivre ces moments avec eux.

Quelques photos de portable (Emilie Devaux)



Photo Philippe Saccaro


Photo de la 2° chute du vendredi
Revenir en haut Aller en bas
la loute

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 28
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 06/02/2011

MessageSujet: Re: 24 Heures de Barcelone 2015   Mar 14 Juil 2015 - 23:22

Bonjour,

J'ai également participé à ces 24H, nous avions engagé une BM #99 du team alpes endurance ainsi que la R6 #19 du Girl racing team.

La BM a été contrainte d'abandonner aux environs de 16h30 suite à 2 chutes consécutives en l'espace de 1h30 (les 2 pilotes sont ok).

Coté R6 les relais se sont enchainés normalement permettant de nous hisser à la 14ème place au général et 1er dans la catégorie SST6.
Les filles ont vraiment roulé très fort pendant la totalité de la course.

Grosse déception en revanche coté pneumatique           , il était extrêmement difficile de faire tenir un pneu arr plus d'une heure et demie....
Au total nous avons passé 18 pneu arr pendant la course (sur un 600).
Nous en avons discuté avec Dunlop qui nous a su apporter une réponse simple à notre problème:
"si vous voulez que vos pneus tiennent 2 relais, il vous faut rouler en 2'05 "

Y a t'il des équipes qui ont été dans le même cas que nous?
Revenir en haut Aller en bas
jbat



Nombre de messages : 69
Localisation : Puy de dôme
Date d'inscription : 03/02/2012

MessageSujet: Re: 24 Heures de Barcelone 2015   Mer 15 Juil 2015 - 1:31

Oui en effet impossible de tenir la distance annoncée par Dunlop. Les D211 tenaient difficilement les 2 heures et les KR de nos voisins se déchiraient également. Les conseils des techniciens ont été aussi dans le n'importe quoi, en se contredisant tout le temps suivant la personne.

Revenir en haut Aller en bas
Phytus

avatar

Nombre de messages : 636
Localisation : Monségur
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: 24 Heures de Barcelone 2015   Mer 15 Juil 2015 - 3:21

Il y a 4 ans je crois (avatar), nous sommes arrivé là bas pour ces fameuses 24heures avec des Michelin 1920 (Médium en France) en quantité pour faire la nuit et des 1930 (Hard) pour le "jour".

Carlos Martìnez (Michelin Espagne) passant devant le box, s'avance pour saluer l'équipe vu que l'on roule en Michelin.
On parle pneus et nous dis que le temps prévu pour le WE va faire la part belle aux 1940 ... Gros blanc, la référence on ne la connais pas et on en a pas.
Il rigole en nous demandant si on compte faire toute la course en 1930 et change de registre quand on lui annonce que c'est pour la journée, que la nuit on compte monter du 1920.

Il a ouvert grand les yeux et nous à tout bonnement "interdit" de faire autre chose que des qualifications avec.

On devait en avoir une dizaine dans le camion, devant notre dépit, il a fini par nous les échanger contre des 1940 (Médium en Espagne et non vendu en France car c'était le 1930 qui faisait office de Hard).

On a tenté sur le Run de nuit, 10tours pour voir, le pneu est revenu avec 3 trous gros comme des pièces de 2 euros coté droit.
Cloques du à la trop forte montée en température du pneu.
Même punition pour un 1930 monté trop tôt (20heures) lors de la course.

L'enrobé est hyper abrasif (il y a du coquillage si je me souviens bien), mais en dehors des traces! Il y avait de la gomme partout sur les zones de freinages et sur les passages à la corde.
Revenir en haut Aller en bas
http://phytus.skyrock.com/
Rose Noire



Nombre de messages : 563
Localisation : France
Date d'inscription : 02/04/2015

MessageSujet: Re: 24 Heures de Barcelone 2015   Mer 15 Juil 2015 - 9:01

Il est vrai que cette piste, bien qu'ayant un grip moyen, est sévère avec les pneus arrière. En 2012, on roulait en Pirelli et on faisait 2 heures avec l'arrière (3 heures possibles la nuit mais pas le jour). SC2 de jour comme de nuit, le SC1 ne tenait pas les 2 heures.
Aucun souci avec l'avant.

On avait testé les Dunlop (KR) aux essais mais pas rassurés du tout quant à leur capacité à faire 2 heures.
Revenir en haut Aller en bas
stemor



Nombre de messages : 44
Localisation : dijon
Date d'inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: 24 Heures de Barcelone 2015   Mer 15 Juil 2015 - 10:53

Petite question : il est où le progrès quand un team amateur (avec tout le respect qui leur est dû) ne peut pas empiler deux relais avec un pneu arr en roulant à bonne cadence ??? C'est peut être à ce stade qu'on peut estimer que l'aspect commercial et financier prend l'ascendant sur l'aspect sportif .....
Revenir en haut Aller en bas
Fügner

avatar

Nombre de messages : 7915
Localisation : Neuf-trois
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: 24 Heures de Barcelone 2015   Mer 15 Juil 2015 - 11:21

Sur ma planète Mars, on appelle çà des histoires de fous mais sur Terre, çà semble normal pour ceux qui la peuplent
Ma fusée omnibus repart dans 10 minutes
Revenir en haut Aller en bas
Rose Noire



Nombre de messages : 563
Localisation : France
Date d'inscription : 02/04/2015

MessageSujet: Re: 24 Heures de Barcelone 2015   Mer 15 Juil 2015 - 14:44

Je ne pense pas que cela soit aussi simple.

Tour d'abord, une course de 24 Heures même hors championnat du monde (les 24 Heures de Barcelone ne sont plus au calendrier WEC depuis quelques années et ne s'en portent pas plus mal d'ailleurs) n'est pas le premier niveau de la compétition d'endurance et se trouve au sommet du genre en matière de course amateur.


On vit une époque formidable, on ne le dit jamais assez et même si cela doit nous obliger à quitter le rétroviseur des yeux. Bien des choses la rendent formidable mais pour ne retenir que le point de l’endurance on peut dire qu’il y a pléthore de courses d'endurance de tous les niveaux dans tous les pays d'Europe et même ailleurs. Pour des amateurs, le choix est vaste, très vaste. Si on n’a ni le budget, ni le niveau (nombre de personnes pour faire un team, motos adaptées, niveau technique, équipement de stand, niveau de pilotage…) on peut très bien faire des courses au format plus court et au niveau plus bas même si, en l’espèce, celui des 24 Heures de Barcelone n’est pas très élevé (1/2 des teams ne se qualifieraient pas pour le Bol d’Or). Participer à ces « petites » courses apporte autant de plaisir et bien moins de frustration, on a tout à y gagner.



Par ailleurs, il y a 30 ans et plus, on pouvait faire plusieurs courses de vitesse au niveau amateur avec le même train de pneu et il était alors facile d’utiliser les mêmes pneus pour faire plusieurs relais d’endurance sans problème. Ce temps est révolu avec les hyper sportives modernes (je ne juge pas, c’est un fait) alors il est illusoire de rouler des heures et des heures avec ces pneus en endurance. La solution serait alors que les manufacturiers fabriquent des pneus spéciaux pour l’endurance. Facile à dire mais pas à faire. Le temps où on montait une gomme plus dure pour rouler plus longtemps appartient au passé car aujourd’hui les gommes plus dures n’existent pas en tant que telles même si on emploie ce terme partout y compris dans la bouche de ceux qui savent. On peut croire les tableaux didactiquement simplifiés que Bridgestone fournit à chaque MotoGP où les pneus sont classés en extrahard-hard-medium-soft-extrasoft mais ils ne sont pas strictement vrais. C’est commode car facilement compréhensible par tous mais en grande partie faux. Le croire encore est ne pas connaître la compétition actuelle. Quant à le faire croire est soit être dans une démarche mercantile, soit vouloir toucher le plus grand nombre ce qui, sur le fond, procède de la même démarche. Un pneu (carcasse + gomme) actuel est fait pour travailler à une température donnée, on choisit la référence de pneu en fonction de ce paramètre avant celui de la durée de vie. Je mets plus bas un tableau d’utilisation des pneus Pirelli que j’ai déjà mis ailleurs dans le quel on comprend bien que la classification par dureté de gomme est une vision obsolète.



Techniquement, il est peut-être possible de faire des pneus endurance pouvant aligner des relais de 6 heures à un rythme permettant d’entrer dans le top 20 des 24 Heures de Barcelone, économiquement non car le marché est trop étroit. Alors on fait comme avant, les manufacturiers font comme avant : les amateurs utilisent les pneus arrière de vitesse même « gommes dures actuelles » qui ne durent que 2, 3 voire 4 dans des conditions parfaitement adaptées. En fait, rien n’a changé contrairement à ce qu’on entend et qu’on aime entendre.


En revanche, ce qui a changé est que notre époque est bien plus formidable que celles d’avant. Entendons nous, je ne provoque pas, je ne fais que regarder les choses autrement, c'est-à-dire depuis le point de vue de la relativité des performances des amateurs et des professionnels. Après tout, si un amateur veut faire une course internationale de 24 Heures alors qu’il peut en faire des dizaines d’autres plus courtes, c’est qu’il veut faire un truc « plus gros », c’est son choix et le problème soulevé par vos posts, non ?

Cette époque est donc formidable car une moto sortie de concession montée de slicks du commerce et pilotée par un pilote de moitié de grille de Promosport peut rouler à 5 secondes des motos du SERT qui sont pourtant équipées de pneus non commercialisés et spécial endurance - mais qui ne durent qu’un ou deux relais d’ailleurs. Ces chronos sont amateurs 100% et ne sont qu’à 12-13 secondes des MotoGP. A aucun moment de l’histoire de la course moto cela a été possible ! Quel écart entre Agostini en 1970 et le 30 ème du bol d’Or ? 12-13 secondes ? NON. Beaucoup plus ! Un chrono moins bon de 12-13 secondes aurait même été comme un Graal pour le dernier qualifié d’un GP d’alors ! N’est-ce pas là s’approcher de ce que presque tout le monde réclame à corps et à cris : un nivellement des aspects techniques dasn toutes les disiplines pour permettre des « vraies compétitions mécaniques » où le facteur humain na pas à être affecté par le facteur mécanique. Le mythe de l’égalité des chances appliqué dans un système dont le principe fondamental le rend caduque de fait. Sauf si le bit n'est pas la coméptition, mais là on s'écarte du sujet ets urtout du niveau amateur.

Avec cet écart de 5 secondes, on y est presque. Alors pourquoi vouloir tout casser ? Je ne comprends pas la logique si ce n’est qu’on souhaite des choses antinomiques. En fait, on entretient sa frustration, ce qui est commode en cas d’échec pour se trouver des excuses y compris celle suprême de ne pas tenter de courir car « on ne peut pas de toutes façons, le jeu est pipé ». Ok, je digresse un peu mais le fond du sujet soulevé est là. Cela s’appelle vouloir le beurre et l’argent du beurre. Cela s’appelle se mentir.


Si il faut une bonne dose de mauvaise foi pour continuer de courir malgré les frustrations que cette pratique engendre, ce n’est pas une raison pour ériger le mensonge en rempart contre tout champ des possibles. Il en va de la compétition moto comme de beaucoup de choses, on y est confronté à la fois à ses rêves et la réalité. On court parfois après les premiers mais on est toujours rattrapé par la seconde ! Pour avoir la chance de laisser un peu d’avance à ses rêves il faut faire avec la réalité et non contre. Quand on a 40 ans et plus, on peut se dire que la réalité d’avant telle qu’on la perçoit aujourd’hui (sic) était meilleure mais quand on a 20 ou 30 ans on n’a pas ce luxe d’avoir un rétroviseur déformant doré à l’or fin, alors on reste le cul sur sa chaise capitonnée ou on le pose sur une selle de 1cm d’épaisseur juchée sur des slicks qui ne tiennent pas plus de deux heures en piste.

Ayant tourné le dos à l’illusion existentialiste depuis mes 13 ans, je ne dis pas que ceux qui font se font ou, « mieux », ont raison car cela est trop simpliste. Je dis qu’il est trop facile de cracher sur la gueule d’aujourd’hui au nom d’un passé dont on arrange les réalités au prétexte de ses rêves se reflétant dans des rétroviseurs déformants.



Bien entendu, on peut vouloir plus et mieux pour demain, on peut vouloir que le présent s’incline du côté du meilleur pour tous mais alors il ne fallait pas faire le passé comme on l’a fait. On peut vouloir des pneus d’endurance qui tiennent 12 heures et commercialisés à tous mais peut-être faut-il, alors, renoncer à la tentation de vouloir égaliser les chances.

Si vraiment le présent n’est pas celui qu’on veut, c’est à nous qu’on le doit. Le rétroviseur ne montre que la route qu’on a choisie d’emprunter jusque là.


Et pour faire plaisir à Fügner qui sait que je ne l’attaque pas ici même si je ne suis pas d’accord, il reste bien d’autres moyens de vivre dans une réalité qui nous sied mieux. Les passions sont faites pour cela, Certaines ne peuvent facilement s'affranchir de la réalité, la compétition moto est de celles là. Il est est d'autres où c'est plus aisé comme le cinéma « qui substitue à notre regard un monde qui s’accorde à notre désir ». N’est-ce pas Jean-Michel Fügner?


Le tableau Pirelli :

[img][/img]


Revenir en haut Aller en bas
Phytus

avatar

Nombre de messages : 636
Localisation : Monségur
Date d'inscription : 22/06/2012

MessageSujet: Re: 24 Heures de Barcelone 2015   Mer 15 Juil 2015 - 15:26

Heureusement il nous est encore possible permis de prendre du recul et de ne pas être un mouton, mais encore faut il le vouloir;
Rose Noire a écrit:
 il reste bien d’autres moyens de vivre dans une réalité qui nous sied mieux.
L'inconfort est confortable il faut croire.

Je comprend néanmoins que la réponse servie par Dunlop ai laissé notre camarade sur le cul.
Mais n'est pas rose Noire qui veut lol!

Edité à 8:44


Dernière édition par Phytus le Jeu 16 Juil 2015 - 0:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://phytus.skyrock.com/
la loute

avatar

Nombre de messages : 34
Age : 28
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 06/02/2011

MessageSujet: Re: 24 Heures de Barcelone 2015   Jeu 16 Juil 2015 - 0:44

Je comprends bien votre point de vue et c'est vrai que vous avez raison (d'un certain point de vue).
Je suis malheureusement trop jeune pour crier et me frustrer qu'avant c'était mieux.

Comme vous l'avez si bien évoqué les 24H de Barcelone ne font plus partie du WEC, de ce fait les teams de pointe ne sont pas présent rendant le niveau plus accessible pour les teams amateurs.
Ajoutez à cela un manufacturier unique qui permet de faire (en théorie) baisser le prix de la participation.  
Sur le papier tout est donc réuni pour que des teams ayant du mal à se qualifier aux grandes courses d'endurances françaises faute de performance et de budget puissent trouver leur compte dans cette course des 24H de Barcelone.

Sauf que durant le weekend nous avons été confrontés à des problèmes pneumatiques assez conséquents. Je suis du même avis que Jbat, les techniciens manquaient parfois de clareté dans leurs explications et nous avions du mal à voir clair dans leur jeu.

A la base nous étions partis sur 10 pneus arrières pour le 600 pour la totalité du weekend, nous retrouvons avec pas moins de 19 pneus passés en course et 5 en essais/qualifs.
Vous comprendrez que le budget initial doit être revu à la hausse; je ne vais être honnête, le team a préféré jouer la sécurité églament en changeant régulièrement le pneu arr pour éviter de faire prendre des risques aux pilotes, légitime me direz vous lorsque vous jouez la première place de la course du début à la fin de la course.

Je suis bien conscient que le circuit de Barcelone est un circuit très abrasif, pour n'importe quelle marque de pneumatique et que fabriquer des pneus spécialement pour l'endurance comme le souligne Rose Noire n'est pas une chose envisageable.
Toujours sur un avis qui n'engage que moi, j'ai le sentiment que le manufacturier a tendance à vouloir écouler ses stocks tout en prenant les équipes pour des vaches à lait.

Je ne vais pas pleurer tout le long du post car au final la R6 du girl racing team remporte la catégorie 600      .

D'ailleurs, à ce propos dans mon ancien temps l'administrateur de ce cher forum créait il pas un logo lorsque des membres du forum remportait une course?      


Dernière édition par la loute le Sam 18 Juil 2015 - 2:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dan42



Nombre de messages : 3889
Localisation : Margerie-Chantagret 42
Date d'inscription : 06/04/2014

MessageSujet: Re: 24 Heures de Barcelone 2015   Jeu 16 Juil 2015 - 1:12

Pour info: dans les années 70, le bol d'or et autres se courraient majoritairement avec des Dunlop K81 de route , des pneus endurants!, autres temps autres modes et surtout budgets. il est clair que les puissances n'étaient pas du même niveau, et cela démontre que le pneumatique reste le point faible, avec des pneus routiers performants , indépendamment de la perte de performance au tour, quelle serait leur durée de vie dans ces conditions?
Dan
Revenir en haut Aller en bas
Edouard B.

avatar

Nombre de messages : 1188
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/05/2011

MessageSujet: Re: 24 Heures de Barcelone 2015   Jeu 16 Juil 2015 - 2:57

Dan, la durée de vie ne serait pas forcément meilleure - j'ai déjà roulé sur piste avec des pneus de route (sportifs) et je les ai bouffés pratiquement aussi vite que des pneus 100% piste avec une adhérence plus faible! Et pourtant j'ai un niveau assez moyen pour un pistard régulier.

Comme le dit Rosenoire, les gommes ne sont pas vraiment "plus dures" ou "plus tendres", elles ont juste des formulations différentes pour s'adapter à telle ou telle situation. Un pneu piste a une durée de vie mauvaise sur route sans fournir un grip supérieur (à cette température) à un pneu sportif de route. De la même manière un pneu de route n'est pas adapté à la piste!
Revenir en haut Aller en bas
Rose Noire



Nombre de messages : 563
Localisation : France
Date d'inscription : 02/04/2015

MessageSujet: Re: 24 Heures de Barcelone 2015   Jeu 16 Juil 2015 - 3:01

Bien entendu, la réponse du technicien Dunlop ressemble plus à du foutage de gueule que du conseil qu'il devrait fournir.
Il y a beaucoup à dire sur ce que les représentants des manufacturiers de pneus disent ou pas. Malheureusement, on a tous une anecdote qui nous a permis d'apprendre à nos dépens.

Je pense que la première attitude à avoir est de ne rien croire apriori, que ce soit au sujet des pneus ou d'autres aspects techniques de la course. Même de la part des pros, hélas.

Cependant, il est possible de se faire son avis et de le tester. On pêche les informations partout où on peut, sur les circuits, chez les fournisseurs, sur internet, ect... on essaie d'en définir SON avis puis on teste pour voir si on a raison ou pas.

En ce qui concerne les pneus et étant donné que jouer avec eux est comme jouer le rôle du pot de terre contre le pot de fer, j'ai pris pour règle de ne jamais les écouter même pour des points basiques comme les pressions. Je ne me fie qu'aux écrits fournis par eux car chaque manufacturier dispose de tableau comme celui de Pirelli que j'ai mis dans mon post. Si un manufacturier n'est pas capable ou ne veut pas m'en fournir, je ne roule pas avec ses pneus. Point.

Un fournisseur d'importance qui ne fournit pas de notice d'emploi à ses clients n'est pas digne de notre argent. Qui achèterait un robot de cuisine neuf ou une alarme sans notice d'emploi? On a obligé en votant des lois que chaque "chinoiserie à deux balles" soit accompagnée d'une notice d'emploi de 2 pages et de 10 pages de consignes de sécurité et on accepte de ne pas l'avoir pour un objet rond dont notre vie en dépend. Comment est-ce possible? Dans les deux cas, il y a excès.

D'ailleurs, si les fédérations oeuvraient en ce sens pour accompagner de façon pratqiue, immédiate et très utile leurs licenciés, elles n'en seraient que grandies et reconnues comme des partenaires par eux. Elles le sont plus qu'on le dit mais elles arrivent à tout gâcher parfois pour des choses simples à faire. Des choses qui détournent les amateurs d'une passion pour une autre...


Malheureusement, cette règle de choix est impossible à appliquer dans le cadre d'une course monomarque de pneus ou autres. On est dans la position du pigeon et, hélas, certains maufacturiers se comportent un peu trop en rapace. Pas tellement sur les aspects financiers en fait mais sur le plan de foutage de gueule affiché comme celui que tu as eu à Barcelone. Soit, on fait avec, soit on sélectionne ces courses en fonction. Le choix n'est pas facile, il est vrai, d'autant que le monomarque est à la mode, hélas. Et dire que presque tout le monde applaudit cela au prétexte que cela "égalise les chances". J'insiste, je sais, mais c'est une connerie. Le prix à payer du monomarque est énorme car les coûts cachés (je ne parle pas qu'en terme financier) sont énormes quelque soit le niveau et de toute façon ne lève pas l'objection des chances inégales, bein au contraire parfois. cf le cas Lorenzo à Assen : cas réel ou pas, le monomarque n'atteint pas son objectif dans les esprits. Bravo!

D'ailleurs, plus le réglement est restrictif et plus les coûts cachés sont énormes jusqu'à souvent dépasser les coûts d'un plus grande latitude. Et plus c'est chiant pour le compétiteur amateur.

On me demande souvent pourquoi je ne cours plus en France, là est la raison principale. J'ai trouvé des formules pour amateurs aux latitudes réglementaires plus larges à l'étranger et où cela ne dérange personne qu'une moto aille plus vite de 20km/h qu'une autre, que les meilleurs passent 8 pneus dans le week-end pour les essais et 2 manches de 25 minutes, ou qu'on fasse une course d'endurance de 3 heures à 1, 2 ou 3 pilotes. Chacun l'accepte et il n'y a aucune frustration, le plaisir n'est pas entamé. C'est bien le but de tout amateur : pouvoir aimer comme il veut... et avoir envie de continuer.
Si cela était possible en France, je ferais encore quelques courses en France.

Je comprends bien ton sentiment, la loute, d'avoir été pris en otage. C'est désagréable et entame de beaucoup le plaisir et va jusqu'à tuer le désir parfois. Et ça, c'est un coût énorme!
Revenir en haut Aller en bas
mauto

avatar

Nombre de messages : 1398
Localisation : 78
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: 24 Heures de Barcelone 2015   Ven 17 Juil 2015 - 0:45

Vous savez pourquoi j'adore Pitlane ? C'est parce que Rose Noire a toujours raison, que Fügner a toujours raison, qu'ils échangent sans s'invectiver, que je suis d'accord avec les deux et d'accord avec aucun, mais que leurs intelligences m grandissent.
Revenir en haut Aller en bas
Fügner

avatar

Nombre de messages : 7915
Localisation : Neuf-trois
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: 24 Heures de Barcelone 2015   Ven 17 Juil 2015 - 8:59

Attend la suite, faisons durer le suce pince
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 24 Heures de Barcelone 2015   

Revenir en haut Aller en bas
 
24 Heures de Barcelone 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 24 Heures de Barcelone 2015
» 24 H de Barcelone 2015
» 24 Heures de Montguyon - 27 Juin 2015
» 8 heures d'Oschersleben 2015
» Les 20 heures de Compiègne 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITES :: [Endurance]-
Sauter vers: