AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionNouveaux messages depuis dernière visite
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 39 utilisateurs en ligne :: 12 Enregistrés, 0 Invisible et 27 Invités :: 2 Moteurs de recherche

berlu, ducati63, ERIC MONET, fredomono, GéTé, jeanyves.divoux, julien #41, marco91, math83, perruche, philippe7, sologne

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 187 le Mar 4 Déc 2012 - 0:45
Derniers sujets
» [Oldies] C'était le bon temps...
Aujourd'hui à 21:12 par philippe7

» [Oldies] Quizz??????
Aujourd'hui à 21:09 par philippe7

» [Oldies] Daytona 1973
Aujourd'hui à 21:03 par Pierre"PhilRead"

» [Oldies] Mondial Piega
Aujourd'hui à 21:01 par perruche

» [Oldies] Jarno Saarinen, la star qui a révolutionné le pilotage... (Part 3)
Aujourd'hui à 20:51 par bonaventure

» Jean François Baldé
Aujourd'hui à 20:33 par bike70

» Bol d'Or 1979
Aujourd'hui à 20:32 par bike70

» [MotoGP] Tech3
Aujourd'hui à 17:11 par hoan

» Specs roulements de boîte.
Aujourd'hui à 7:09 par Polux rsv

» [WSBK] 2018
Aujourd'hui à 6:10 par t2

» [Oldies] Ch. Ravel
Aujourd'hui à 5:36 par justin

» [OLDIES] Restauration de mon side-car des années 1974/1975 (chassis court)
Aujourd'hui à 5:36 par Mecafly

» [Oldies] Malheureusement, ils sont partis...
Aujourd'hui à 4:47 par Fügner

» Grand Prix de France 1974
Aujourd'hui à 3:31 par daniel63

» [ePower] Recensement des motos électriques...
Aujourd'hui à 0:20 par Pasky

» [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés
Hier à 20:58 par philippe7

» [Oldies] Angel Nieto, Mike Hailwood, etc... ( Part 4 )
Hier à 20:34 par bubu

» [FSBK] Saison 2018
Hier à 3:33 par EDOUARD Jean

» (Oldies) Les Aermacchi deux temps
Hier à 1:44 par Thierry Noblesse

» [GP] Eurosport: du changement!
Mer 13 Déc 2017 - 21:54 par Toop

» KTM, une entreprise de nain qui dévore du géant
Mer 13 Déc 2017 - 18:29 par Fügner

» [Oldies] Les transporteurs de motos des paddocks
Mer 13 Déc 2017 - 7:58 par Dialmax

» [Road racing] Saison 2018
Mer 13 Déc 2017 - 6:10 par mickey

» [Road Racing] Limite d'age mountain course
Mar 12 Déc 2017 - 22:19 par richardlemur

»  [Oldies] Les découvertes de Tonton Hubert (Part 4)
Mar 12 Déc 2017 - 19:47 par Dan42

» [Oldies] Side-Car: quelques images
Mar 12 Déc 2017 - 6:11 par philwood

» [Oldies] Course de côte du Mont Ventoux, juin 1970
Mar 12 Déc 2017 - 4:08 par bouillotte84

» [Oldies] Jack Findlay, pilote de légende
Lun 11 Déc 2017 - 23:17 par BOOZE

» [Moteurs] Équilibrage dynamique vilebrequin
Lun 11 Déc 2017 - 9:23 par Dialmax

» [Oldies] Ils ont p'loté la belle à culbuter de Varese (2ème partie)
Lun 11 Déc 2017 - 7:19 par Ala Zorro

La réclame...

Mots-clés
icgp eurosport 2013 2017 ROAD geco suzuki aermacchi jumeaux HOnda coupe fourche bourg metiss temps RACING classic triumph yamaha moto 1973 wanted ducati norton trident side
Meilleurs posteurs
Marc
 
philwood
 
mickey
 
Pierre"PhilRead"
 
Jarno
 
Fügner
 
yves kerlo
 
EDOUARD Jean
 
janpol84
 
bubu
 

Partagez | 
 

 [technique] intérêt du crossplane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Dan42



Nombre de messages : 3937
Localisation : Margerie-Chantagret 42
Date d'inscription : 07/04/2014

MessageSujet: Re: [technique] intérêt du crossplane   Mer 10 Déc 2014 - 1:40

Yamaha embrouille un peu les cartes avec son label "Crossplane" et son rattachement au 3 cylindres à 120° classique qui allume tous les 240°, rien de nouveau là dedans c'est du standard, de même qu'un 6 en ligne lui aussi calé à 120° ( dont les manetons sont alignés par paires: 1/6; 2/5; 3/4) et fire tous les 120°: 153624 n'a rien d'un crossplane mais d'un grand classique ( très régulier, équilibré tip top et se passe volontier de volant).
A+ Dan
Revenir en haut Aller en bas
janpol84

avatar

Nombre de messages : 6204
Age : 65
Localisation : 84
Date d'inscription : 10/08/2009

MessageSujet: Re: [technique] intérêt du crossplane   Mer 10 Déc 2014 - 2:11

On retrouve la question générale des calages de vilebrequin, qui commence dès les bicylindres, principalement les 4T, qui peuvent être calés à 360° comme les anglaises traditionnelles, ou à 180° comme l'étaient les Honda 450, mais aussi à 720° (on a un topic sur cette bizareté). Quant aux trois cylindres, on en a vu à 120° (ou 240°), mais aussi à 180°, avec deux pistons montant et descendant simultanément. Et plus le nombre de cylindres augmente, plus on a de possibilités, sans parler du choix de la séquence d'allumage permis par le fait que sur les 4T, l'allumage se fait tous les deux tours. Tout ça avec les répercussions dont on a effectivement déjà parlé, et auxquelles on peut rajouter, pour être complet, le fameux effet polygonal du pignon de sortie de boite, objet lui aussi d'un topic spécifique.
Revenir en haut Aller en bas
GrahamB

avatar

Nombre de messages : 3457
Age : 55
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: [technique] intérêt du crossplane   Mer 10 Déc 2014 - 3:33

Pickup a écrit:

D’ailleurs Graham , anglophone de naissance , comment tu traduis Cross plane ??

Pour moi c'est bien plus vieille : effectivement tout vilo où les manetons sort du plan. Assez commun dans les V8 américains, où il permet la réduction des harmoniques de deuxième dégrés : les primaires sont déjà annuler par la construction en V à 90°, comme l'a expliqué Michel.



Ici on parle de "one plane" ou "two plane"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

(un vilo d'un triple sera alors un 3-plane... sauf dans les bizarreries Laverda à 360-180-180).

C'est aussi un indicateur du procédé de fabrication qui demande un étape de forge en plus...
Revenir en haut Aller en bas
cristogrr

avatar

Nombre de messages : 1761
Age : 53
Localisation : sirault belgique
Date d'inscription : 27/04/2010

MessageSujet: Re: [technique] intérêt du crossplane   Mer 10 Déc 2014 - 5:12

Il y a d'autres avantages, notamment moins de pompage d'air dans le carter , le volume bouge moins.
La nouvelle Triumph 900 en bicylindre a un calage à 270° (ou 90°) pour lui donner du caractère.

L'husqvarna 900 a aussi un moteur calé bizaroide(315°)avec une troisième bielle marteau comme equilibreuse. (=calage Harley)

Revenir en haut Aller en bas
Pickup

avatar

Nombre de messages : 1124
Age : 54
Localisation : 91
Date d'inscription : 29/09/2008

MessageSujet: Re: [technique] intérêt du crossplane   Ven 12 Déc 2014 - 6:56

cristogrr a écrit:
Il y a d'autres avantages, notamment moins de pompage d'air dans le carter , le volume bouge moins.
La nouvelle Triumph 900 en bicylindre a un calage à 270° (ou 90°) pour lui donner du caractère.


hum

pas de pompage avec un vilo calé à 180° ( vue que tout piston qui monte est compensé par un piston qui descent)


PS le MT07 bicylindre de Yam vendu comme demi crossplane est aussi un 90,270 ....
Revenir en haut Aller en bas
BauGG



Nombre de messages : 27
Localisation : St Martin
Date d'inscription : 06/12/2013

MessageSujet: Re: [technique] intérêt du crossplane   Lun 16 Nov 2015 - 7:59

Bonjour,
Je n'ai pas une formation universitaire de mécanicien,mais je me pose une question : pour le crossplane de la R1 le couple varie moins au cours d'un cycle (720°), est-ce que l'on tient compte de l'inertie d'un volant (sur le vilo) ?
Le rôle du volant n'est-il pas de lisser la courbe de couple ? Auquel cas, le fait que le couple (sans le volant) varie moins permettrait de mettre un volant plus petit (en inertie) et donc d'avoir une réponse plus rapide sur les variations de régime moteur ? Suis-je ridicule ? Gérard.
Revenir en haut Aller en bas
Dan42



Nombre de messages : 3937
Localisation : Margerie-Chantagret 42
Date d'inscription : 07/04/2014

MessageSujet: Re: [technique] intérêt du crossplane   Lun 16 Nov 2015 - 19:02

BauGG a écrit:
   Bonjour,
Je n'ai pas une formation universitaire de mécanicien,mais je me pose une question : pour le crossplane de la R1 le couple varie moins au cours d'un cycle (720°), est-ce que l'on tient compte de l'inertie d'un volant (sur le vilo) ?
Le rôle du volant n'est-il pas de lisser la courbe de couple ? Auquel cas, le fait que le couple (sans le volant) varie moins permettrait de mettre un volant plus petit (en inertie) et donc d'avoir une réponse plus rapide sur les variations de régime moteur ? Suis-je ridicule ? Gérard.

Sur les moteurs multicylindres de moto modernes il n'y a pas de volant moteur à proprement parler comme en automobile, j'élimine les anciens flat-twins BMW équipés d'embrayage à sec type automobile. En règle générale la seule pièce de masse non minuscule ajoutée en bout est le rotor d'alternateur ( cloche ajourée tournant autour du stator), ce n'est pas un volant. Après, dire que sur un "crossplane"il est possible d'alléger ou non le vilo, mystère, mais je n'ai pas l'impression, un moteur à calage classique a des montées en régime plus violentes. Il faudrait comparer les masses respectives de vilos de moteurs de caractéristiques très voisines en cross. et en standard.
Ta question reste quand même sans réponse car si l'on compare des 4 en ligne on ne peut pas faire grand chose sur la matière des vilos qui sont identiques au positionnement angulaire des manetons près, par contre un V4 de même cylindrée et caractéristiques voisines a un vilo plus court ( 2 manetons, 3 paliers au lieu de 4 manetons et 5 paliers) et donc nettement plus léger, et il a le mêmes ordres d'allumage qu'un cross. ( comparaison Yamaha Crossplane et V4 Honda VFR calé à 180°, un peu différent avec le V4 à 360° des RC45, RC30 et probables RCV ). D'autres informations vont arriver, patience.
Dan
Revenir en haut Aller en bas
BauGG



Nombre de messages : 27
Localisation : St Martin
Date d'inscription : 06/12/2013

MessageSujet: Re: [technique] intérêt du crossplane   Lun 16 Nov 2015 - 20:16

Bonjour,
Oui, je suis d'accord, je parlais de volant pour " matérialiser " l'inertie du vilo. Je reformule mon questionnement : est-ce que le crossplane ne permettrait pas d'avoir une réponse plus rapide aux changement de régime moteur ?
Cela m'amène à une autre question : la variation du couple entrainerait des contraintes au niveau du pneu (arrière !) ? Est-ce à prendre en compte si ces variations sont déjà bien filtrée au niveau du moteur ? J'imagine bien qu'il doit avoir des compromis de toutes sortes => une optimisation. Question futile, certes, après ce vendredi 13, mais la vie continue..
Revenir en haut Aller en bas
Dan42



Nombre de messages : 3937
Localisation : Margerie-Chantagret 42
Date d'inscription : 07/04/2014

MessageSujet: Re: [technique] intérêt du crossplane   Lun 16 Nov 2015 - 21:11

BauGG a écrit:
   Bonjour,
Oui, je suis d'accord, je parlais de volant pour " matérialiser " l'inertie du vilo. Je reformule mon questionnement : est-ce que le crossplane ne permettrait pas d'avoir une réponse plus rapide aux changement de régime moteur ?
Cela m'amène à une autre question : la variation du couple entrainerait des contraintes au niveau du pneu (arrière !) ? Est-ce à prendre en compte si ces variations sont déjà bien filtrée au niveau du moteur ? J'imagine bien qu'il doit avoir des compromis de toutes sortes => une optimisation. Question futile, certes, après ce vendredi 13, mais la vie continue..

Pour la 1ère question, non, je ne pense pas, réponse plus linéaire oui, moins violente, plus "prévisible", ce que je peux en dire avec mon simili crossplane ( v4), pas essayé de R1 cross à ce jour).
Est-ce à prendre en compte au niveau du pneu? ben oui, c'est le pneu le bénéficiaire normalement. D'ailleurs en motogp que trouve t-on? Yam et Suz en crossplane, puis Honda, Ducati et le futur KTM en V4 (même combat). Le tout sur des machines de très forte puissance, il est évident que les contraintes sur les pneumatiques dépendent des couples et puissances appliquées.
Dan
Revenir en haut Aller en bas
sergaï



Nombre de messages : 2025
Localisation : marseille
Date d'inscription : 11/07/2014

MessageSujet: Re: [technique] intérêt du crossplane   Lun 16 Nov 2015 - 21:19

Dan42 a écrit:
BauGG a écrit:
   Bonjour,
Je n'ai pas une formation universitaire de mécanicien,mais je me pose une question : pour le crossplane de la R1 le couple varie moins au cours d'un cycle (720°), est-ce que l'on tient compte de l'inertie d'un volant (sur le vilo) ?
Le rôle du volant n'est-il pas de lisser la courbe de couple ? Auquel cas, le fait que le couple (sans le volant) varie moins permettrait de mettre un volant plus petit (en inertie) et donc d'avoir une réponse plus rapide sur les variations de régime moteur ? Suis-je ridicule ? Gérard.

Sur les moteurs multicylindres de moto modernes il n'y a pas de volant moteur à proprement parler comme en automobile, j'élimine les anciens flat-twins BMW équipés d'embrayage à sec type automobile. En règle générale la seule pièce de masse non minuscule ajoutée en bout est le rotor d'alternateur ( cloche ajourée tournant autour du stator), ce n'est pas un volant. Après, dire que sur un "crossplane"il est possible d'alléger ou non le vilo, mystère, mais je n'ai pas l'impression, un moteur à calage classique a des montées en régime plus violentes. Il faudrait comparer les masses respectives de vilos de moteurs de caractéristiques très voisines en cross. et en standard.
Ta question reste quand même sans réponse car si l'on compare des 4 en ligne on ne peut pas faire grand chose sur la matière des vilos qui sont identiques au positionnement angulaire des manetons près, par contre un V4 de même cylindrée et caractéristiques voisines a un vilo plus court ( 2 manetons, 3 paliers au lieu de 4 manetons et 5 paliers) et donc nettement plus léger, et il a le mêmes ordres d'allumage qu'un cross. ( comparaison Yamaha Crossplane et V4 Honda VFR calé à 180°, un peu différent avec le V4 à 360° des RC45, RC30 et probables RCV ). D'autres informations vont arriver, patience.
Dan
Ce n'est pas sur qu'il y ait un alternateur en bout de vilo sur la M1, cela augmente la largeur du moteur qui est déjà importante (4x81mm + intervalles entre cylindres), comme il y a un arbre intermédiaire (controrotatif), il peut etre monté dessus, ou il peut etre remplacé par une batterie dont la capacité de décharge calculée sur une durée suffisante fournit l'énergie suffisante a l'allumage...(Finie l'inertie du rotor et le freinage électromagnétique)
Si quelqu'un connait la réponse...?
Revenir en haut Aller en bas
Rose Noire



Nombre de messages : 585
Localisation : France
Date d'inscription : 02/04/2015

MessageSujet: Re: [technique] intérêt du crossplane   Lun 16 Nov 2015 - 22:37

Dans un autre post il y a quelques mois, il a été confirmé qu'il y avait un petit alternateur sur les MotoGP.
Revenir en haut Aller en bas
Dan42



Nombre de messages : 3937
Localisation : Margerie-Chantagret 42
Date d'inscription : 07/04/2014

MessageSujet: Re: [technique] intérêt du crossplane   Lun 16 Nov 2015 - 23:13

Que l'alterno soit monté en direct sur le vilo ou sur un arbre intermédiaire ne change rien si le rapport est de 1/1 entre les 2, il est différent si ce rapport est différent mais toujours présent. Exemple: si le rapport est 2/1 ( ce qui serait étonnant vu la vitesse de rotation moteur, mais employé en automobile) l'inertie de l'alterno est multipliée par 4, rapportée au vilebrequin, divisée par 4 si le rapport vilo /arbre est de 1/2. D'oû l'interrêt de placer un petit volant d'inertie sur l'arbre à la plus grande vitesse pour récupérer de l'énergie en bout de démultiplication ( si c'est le but recherché, bien sûr). Sur les motogp la gestion électronique et l'injection ( pompe) doit difficilement se passer d'un générateur, au moins d'appoint.
Dan
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [technique] intérêt du crossplane   

Revenir en haut Aller en bas
 
[technique] intérêt du crossplane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [technique] intérêt du crossplane
» Revenir de l'intérieur
» 10 A 1933 Conduite Intérieure
» [ Actualité : Nouveauté ] Ferrari Four : une limousine américaine à traction intégrale
» Mi16x4 passage au control technique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TECHNIQUE :: DIVERS-
Sauter vers: