AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionNouveaux messages depuis dernière visite
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 13 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 11 Invités :: 2 Moteurs de recherche

maxouelle, V888

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 187 le Lun 3 Déc 2012 - 6:45
Derniers sujets
» [Oldies] Jarno Saarinen, la star qui a révolutionné le pilotage... (Part 3)
Aujourd'hui à 17:26 par philwood

» [Oldies] Quizz??????
Aujourd'hui à 16:48 par Thierry Noblesse

» [MotoGP] Tech3
Aujourd'hui à 13:32 par ovni20

» Specs roulements de boîte.
Aujourd'hui à 13:09 par Polux rsv

» [Oldies] Daytona 1973
Aujourd'hui à 12:52 par JH42

» [WSBK] 2018
Aujourd'hui à 12:10 par t2

» [Oldies] Ch. Ravel
Aujourd'hui à 11:36 par justin

» [OLDIES] Restauration de mon side-car des années 1974/1975 (chassis court)
Aujourd'hui à 11:36 par Mecafly

» [Oldies] Mondial Piega
Aujourd'hui à 11:26 par tripotemascagne

» [Oldies] Malheureusement, ils sont partis...
Aujourd'hui à 10:47 par Fügner

» Grand Prix de France 1974
Aujourd'hui à 9:31 par daniel63

» [ePower] Recensement des motos électriques...
Aujourd'hui à 6:20 par Pasky

» [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés
Aujourd'hui à 2:58 par philippe7

» [Oldies] Angel Nieto, Mike Hailwood, etc... ( Part 4 )
Aujourd'hui à 2:34 par bubu

» [FSBK] Saison 2018
Hier à 9:33 par EDOUARD Jean

» [Oldies] C'était le bon temps...
Hier à 8:23 par duca76

» (Oldies) Les Aermacchi deux temps
Hier à 7:44 par Thierry Noblesse

» [GP] Eurosport: du changement!
Hier à 3:54 par Toop

» Jean François Baldé
Hier à 3:08 par phil64

» KTM, une entreprise de nain qui dévore du géant
Hier à 0:29 par Fügner

» [Oldies] Les transporteurs de motos des paddocks
Mar 12 Déc 2017 - 13:58 par Dialmax

» [Road racing] Saison 2018
Mar 12 Déc 2017 - 12:10 par mickey

» Bol d'Or 1979
Mar 12 Déc 2017 - 6:20 par Dialmax

» [Road Racing] Limite d'age mountain course
Mar 12 Déc 2017 - 4:19 par richardlemur

»  [Oldies] Les découvertes de Tonton Hubert (Part 4)
Mar 12 Déc 2017 - 1:47 par Dan42

» [Oldies] Side-Car: quelques images
Lun 11 Déc 2017 - 12:11 par philwood

» [Oldies] Course de côte du Mont Ventoux, juin 1970
Lun 11 Déc 2017 - 10:08 par bouillotte84

» [Oldies] Jack Findlay, pilote de légende
Lun 11 Déc 2017 - 5:17 par BOOZE

» [Moteurs] Équilibrage dynamique vilebrequin
Dim 10 Déc 2017 - 15:23 par Dialmax

» [Oldies] Ils ont p'loté la belle à culbuter de Varese (2ème partie)
Dim 10 Déc 2017 - 13:19 par Ala Zorro

La réclame...

Mots-clés
2017 yamaha coupe classic HOnda fourche icgp geco trident norton bourg jumeaux ROAD metiss side 2013 moto suzuki eurosport temps wanted aermacchi RACING 1973 triumph ducati
Meilleurs posteurs
Marc
 
philwood
 
mickey
 
Pierre"PhilRead"
 
Jarno
 
Fügner
 
yves kerlo
 
EDOUARD Jean
 
janpol84
 
bubu
 

Partagez | 
 

 [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant
AuteurMessage
philippe7

avatar

Nombre de messages : 2425
Age : 60
Localisation : nouméa, nouvelle-calédonie
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   Mar 6 Déc 2016 - 1:28

bubu a écrit:
qu'est ce qu'il fait aujourd'hui, pat ?

Bubu, Pat travaille comme mécanicien avion chez United Airlines depuis environ 25 ans. Il est célibataire et vit seul, de façon tout à fait autonome - il est en bonne santé globalement, pas de soucis de ce côté là.

En fait, Pat n'en a pas grand'chose à faire de sa carrière de pilote moto, il a tourné la page et ne s'intéresse pas tellement au passé, il participe très rarement à des "commémorations" et s'il est venu en Nouvelle-Zélande pour la deuxième fois en quelques années, c'est parce qu'il a gardé des liens d'amitiés très forts avec deux familles de là-bas, les Coleman et les Lett. Ce désintérêt pour son passé fait naturellement le désespoir de son frère Chip, qui lui au contraire s'est arrogé le rôle de porte-parole et d'historien officiel de son frère et a tendance à en faire parfois un peu trop dans le genre "la vie par procuration" ..... Chip fait le forcing pour inciter Pat a participer à plus de réunions "classiques", peut-être (et c'est compréhensible quelque part) pour valoriser son rôle dans la carrière de son frangin, mais en fait Pat n'en a pas envie, il est passé à autre chose et basta. D'ailleurs, puisque nous sommes entre nous, je peux vous révéler que les deux frères ne s'entendent pas aussi bien que Chip voudrait le laisser paraître. Ne le répétez pas, mon but n'est pas de casser du sucre sur le pauvre Chip, il croit sans doute bien faire, mais comme nous sommes sur un forum "sélect", et qui plus est en langue française, les risques d'indiscrétions sont limités. Mais c'est un peu pour ça que j'écrivais il y a peu sur le sujet RG 500 qu'il valait mieux prendre avec un peu de recul ce que raconte Chip.


Et je précise que je tiens ce qui précède d'une source très proche de Pat - qui n'est pas son frère, vous l'aurez compris.
Revenir en haut Aller en bas
philippe7

avatar

Nombre de messages : 2425
Age : 60
Localisation : nouméa, nouvelle-calédonie
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   Mar 6 Déc 2016 - 15:14

Retour à Timaru le week-end dernier .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il y a quand même plusieurs dizaines de victoires et de podiums, en Grand Prix 500 comme en Championnat du Monde Superbike, réunis sur cette photo. Graeme Crosby, Aaron Slight, Kevin Magee et, de face, "Mister Superbike" himself, Robbie Phillis.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dans la famille Woodley, on connaissait bien sûr John, venu plusieurs saisons en Europe ..... on a découvert sur pit-lane son frère Bruce, en action sur le circuit de Hawkesbury ..... voici Jock, le troisième de la fratrie, qui jusqu'à l'année dernière participait encore, à 56 ans, aux championnats nationaux de vitesse. Il a donc raccroché son cuir en compétition officielle, mais ne s'est pas fait prier pour le remettre pour cette occasion.
Revenir en haut Aller en bas
philippe7

avatar

Nombre de messages : 2425
Age : 60
Localisation : nouméa, nouvelle-calédonie
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   Mer 7 Déc 2016 - 1:46

Pour ceux d'entre vous qui comprennent l'anglais, et qui ont deux heures a perdre (agréablement) ou des insomnies, l'intégralité de la soirée de lancement du bouquin sur Mike Sinclair, samedi dernier à Timaru. Avec intervention en direct des personnalités présentes, et par vidéo de Randy Mamola, Wayne Rainey ou du King en personne.

https://www.youtube.com/watch?v=4Yoi8nDLJvE&feature=share

Revenir en haut Aller en bas
philwood

avatar

Nombre de messages : 10380
Age : 64
Localisation : yerres
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   Mer 7 Déc 2016 - 10:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

source FB, Timaru ??


_________________
(hristian Bouchet
Revenir en haut Aller en bas
philippe7

avatar

Nombre de messages : 2425
Age : 60
Localisation : nouméa, nouvelle-calédonie
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   Mer 7 Déc 2016 - 14:27

Je pense que c'est plutôt à Ruapuna, à côté de Christchurch. Mais bon, c'est à une centaine de bornes de Timaru, à peine.

En tous cas, c'est pendant les Marlboro Series de l'hiver 76-77, remportées par Pat Hennen (à côté de John sur la photo).
Revenir en haut Aller en bas
domi3645



Nombre de messages : 40
Localisation : 45590
Date d'inscription : 08/10/2015

MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   Jeu 8 Déc 2016 - 13:04

Beau reportage Merci philippe
Revenir en haut Aller en bas
philwood

avatar

Nombre de messages : 10380
Age : 64
Localisation : yerres
Date d'inscription : 26/07/2011

MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   Mer 21 Déc 2016 - 8:08

Marlboro Series 77/78

Part 1
Marlboro Series 77/78.https://www.facebook.com/NZROADRACER/videos/1824577041119022/

Part 2

_________________
(hristian Bouchet
Revenir en haut Aller en bas
philippe7

avatar

Nombre de messages : 2425
Age : 60
Localisation : nouméa, nouvelle-calédonie
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   Lun 26 Déc 2016 - 15:04

affraid  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

John Woodley en 1972 sur le circuit de Ruapuna. Mais même en se dépouillant de la sorte, John convient qu'il avait du mal "à suivre des H2 bien pilotées".

Il indique également (sur facebook d'ou est issue cette photo) que les montes d'origine en Bridgestone étaient excellentes sur le sec (la preuve), meilleures même que les TT100 , mais que par contre sur le mouillé c'étaient de vraies savonnettes et que rien ne valait les Dunlop britons ( ceci dit, c'est normal, vu qu'il pleut plus souvent en Angleterre qu'il n'y fait beau ...)
Revenir en haut Aller en bas
philippe7

avatar

Nombre de messages : 2425
Age : 60
Localisation : nouméa, nouvelle-calédonie
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   Ven 13 Jan 2017 - 1:38

Quelques photos antipodiennes originales glanées de ci, de là....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Nous sommes à Ruapuna, pour la dernière manche des Marlboro Series 73-74. Pat Hennen a fini par recevoir sa 750 Suzuki utilisée l'année précédente au States, un engin fabriqué par Ron Grant a partir d'un cadre Rickman et d'un moteur de Gt 750 "tapé". Le bateau sur lequel la bête était embarquée avait du retard, Pat avait donc du faire les premières épreuves sur une moto d'emprunt, la 500 TR "Sayonara Special" dont on a déjà souvent parlé dans ce topic, ce qui n'était pas nécessairement une mauvaise affaire. Son mentor Ron Grant, lui, est sur une "vraie" 750TR, celle du regretté Geoff Perry. Derrière eux, John Boote sur sa TZ750  avec laquelle il a signé la première victoire de cette machine l'avant-veille à Gracefield, et Dale Wylie. Ils sont derrière les ricains pour l'instant, mais seront devant à l'arrivée. Notons au passge les cuirs et casques assortis portés par Hennen et Grant , le show "corporate" à l'américaine était déjà en route.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Là, nous sommes en Australie en 1974. Devant c'est Ron Toombs sur la H2R officielle de Kawasaki Australie, suivi par Pat Hennen sur une H2R préparée et prêtée par Hurley Wilvert. John Boote ferme la marche.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Gracefield, Marlboro Series 74-75. Murray Sayle en wheeling, devant lui sur TZ750 le hippie californien Phil Franks, un pilote US de bon niveau mais pour le moins allumé, qui a laissé de sacrés souvenirs chez les Kiwis


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bagarres de RG 500 pendant les Marlboro Series 76-77. John Woodley devant Pat Hennen, puis Jeff Sayle. Une curiosité, il semble incontestable au vu des photos que la machine de Woodley est équipée d'une suspension de type "monoshock" (comme d'ailleurs sur la photo couleur quelques posts plus haut), fabrication artisanale sans aucun doute mais il me semblait pourtant qu'il se disait à l'époque que le montage d'un "cantilever" (sic) était impossible sur les RG en raison de la place prise par les cylindres et échappements arrière .... comme quoi ....


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et pour me faire pardonner mes petites perfidies au sujet de Chip quelques posts plus haut, une photo des deux frangins Hennen à Timaru l'hiver 76-77.
Revenir en haut Aller en bas
Thierry Noblesse

avatar

Nombre de messages : 769
Age : 64
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   Ven 13 Jan 2017 - 17:16

philippe7 a écrit:
affraid  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

John Woodley en 1972 sur le circuit de Ruapuna. Mais même en se dépouillant de la sorte, John convient qu'il avait du mal "à suivre des H2 bien pilotées".

Il indique également (sur facebook d'ou est issue cette photo) que les montes d'origine en Bridgestone étaient excellentes sur le sec (la preuve), meilleures même que les TT100 , mais que par contre sur le mouillé c'étaient de vraies savonnettes et que rien ne valait les Dunlop britons ( ceci dit, c'est normal, vu qu'il pleut plus souvent en Angleterre qu'il n'y fait beau ...)

Superbes tous tes documents et commentaires des antipodes mais ce gars là avec sa "4 pattes" me scotche ! Hailwood avait fait des émules dans le monde entier.
affraid
Revenir en haut Aller en bas
cat

avatar

Nombre de messages : 4787
Age : 55
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 14/04/2011

MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   Sam 14 Jan 2017 - 8:55

Remarque lorsque tu vois l'état de sa botte droite !  (généreux le Monsieur) Un mec qui a fait la fortune des cordonniers !
Revenir en haut Aller en bas
Dialmax

avatar

Nombre de messages : 4747
Age : 72
Localisation : Bourbonnais
Date d'inscription : 15/01/2013

MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   Sam 14 Jan 2017 - 9:51

La photo m'interroge, comme l'on dit, poser les pots de la 7 1/2 par terre était monnaie courante, user les repose pieds avant à moitié aussi, bouffer les attaches de ceux arrière de même, il est donc au maxi de ce que l'on faisait avec elle, on a l'impression qu'il est sur une bosse et peut être dans un virage très relevé et le photographe à plat ventre.
Revenir en haut Aller en bas
philippe7

avatar

Nombre de messages : 2425
Age : 60
Localisation : nouméa, nouvelle-calédonie
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   Ven 3 Fév 2017 - 21:56

Ce week-end se tient le "Classic Festival" sur le circuit de Pukekohe à côté d'Auckland . En prévision de cet évènement, Stu Avant avait laissé deux machines en Nouvelle-Zélande après le meeting de Timaru en décembre , la 500 YZR de Kevin Magee et sa 500 RG Mk8. Aujourd'hui, le grand, l'immense Hugh Anderson, à 81 ans (!), a roulé un bon moment sur la RG. D'après Stu, il a trouvé que cette machine était "bien meilleure que la dernière Suzuki 4 cylindres qu'il avait pilotée", la tristement célèbre 250 "whispering death" de 63-64 ....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

(avec toujours Mike Sinclair et Paul Treacy à la mécanique...)
Revenir en haut Aller en bas
philippe7

avatar

Nombre de messages : 2425
Age : 60
Localisation : nouméa, nouvelle-calédonie
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   Sam 25 Mar 2017 - 23:32

Ce week-end se tient le "Festival of Speed" sur le circuit d'Eastern Creek à côté de Sydney. Quelques photos sympa de l'évènement récupérées sur fessebouque.

C'est l'Italie qui est à l'honneur cette année. Il y a donc une belle délégation du club officiel Laverda , avec même la célèbre V6 d'endurance (célèbre pour l'exercice de style naturellement, pas tellement pour les résultats ...)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bubu nous avait annoncé il y a quelque temps que le maestro faisait sa tournée d'adieu cette année, et que celle ci passerait par l'Australie ....il est bien là avec ses MV ....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Joyeuse ambiance entre Mino et le grand Jeremy Burgess ....


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Steve Parrish est bien sûr de retour au guidon de la 500 RG de Stu Avant


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Quelques-unes des "stars" du meeting : Troy Bayliss, Pierfrancesco Chili, Steve Parrish et Jeremy Mac Williams


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mac Williams, Parrish, Crosby, Bayliss et Jeremy Burgess .... vous noterez si les trois les plus "pro" ont laissé leur bière sur la table au premier plan, Croz et Burgess n'ont pas lâché la leur !
Revenir en haut Aller en bas
philippe7

avatar

Nombre de messages : 2425
Age : 60
Localisation : nouméa, nouvelle-calédonie
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   Mar 18 Avr 2017 - 4:18

Quelques photos trouvées récemment, illustrant les pérégrinations australiennes de Pat Hennen pendant l'année 1974. Cette année là, il est "junior" aux States et roule la-bas sur une 750 TZA fournie par Ron Grant. Aux antipodes, il sera beaucoup plus éclectique dans le choix de ses montures ....

Il se rend une première fois en Australie après Daytona, vers mars-avril je pense.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Au guidon de la 750 TZ, devant Ron Toombs, l'officiel Kawasaki Australie.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le week-end de Pâques, sur la bosse mythique de Conrod Straight à Bathurst, il pilote pour la première fois la Suzuki 750 TR ex-Geoff Perry qu'il retrouvera en fin d'année en Nouvelle-Zélande.

Puis après ce premier séjour, Pat revient en novembre pour disputer la Pan Pacific Series, qui se court sur 3 épreuves sur les circuits de Surfer's Paradise, Oran Park et Adelaide. Pour l'occasion il roule sur une 750 Kawasaki H2R appartenant à Hurley Wilvert, qui est présent pour assurer la mécanique avec l'aide précieuse de George Vukmanovitch.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Trio de H2R sur la grille d'Oran Park, Pat encadré par les deux officiels Kawasaki locaux, Murray Sayle et Ron Toombs.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Photo déjà vue un peu plus haut, Pat entre Ron Toombs et John Boote.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pat menait la danse après la première course, il tient bon et remporte la série au général. Du coup, quand il rentre pour un bref séjour en Californie en décembre, Kawasaki USA lui propose une machine d'usine et des pièces (mais pas d'argent) pour la saison suivante. Pat réserve sa réponse, et repart vers la Nouvelle-Zélande ou il gagne les Marlboro Series sur Suzuki. Du coup, Rod Coleman, que Pat a informé de la proposition de Kawasaki, intervient auprès de Suzuki Japon qui force un peu la main à sa filiale américaine pour qu'ils fassent une offre de vrai pilote officiel à Pat, qui se retrouve donc avec le luxe de deux propositions sérieuses pour sa première saison Expert en AMA. Il choisit naturellement celle de Suzuki, plus avantageuse, et l'histoire est en marche.
Revenir en haut Aller en bas
philippe7

avatar

Nombre de messages : 2425
Age : 60
Localisation : nouméa, nouvelle-calédonie
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   Dim 4 Juin 2017 - 20:39

Il y a une ou deux pages de cela, nous évoquions la campagne d'Australie de Bernard Fau en décembre 1978, mais manquions un peu de documents à l'appui ..... je viens de récupérer ces deux photos de la course disputée sur le circuit de Calder, qui clôturait les Swan Series.  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bernard à l'extérieur, le #85 Warren Willing , Graeme Crosby sur la 900 Kawa "grand guidon", et (sans doute) Barry Ditchburn.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les mêmes sans Croz. Bernard porte effectivement un GPA "SJ", avec en plus la lucarne réduite type F1, comme évoqué précédemment .

Ci-dessous, nous sommes encore à Calder, mais pile un an plus tôt, et c'est un autre européen qui fait étape en Australie avant d'aller disputer les Marlboro Series en Nouvelle-Zélande : le beau Marco Lucchinelli

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Lucky devant Jeff Sayle et Bob Rosenthal


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ray Quincey, Hansford, Marco et Jeff Sayle.
Revenir en haut Aller en bas
philippe7

avatar

Nombre de messages : 2425
Age : 60
Localisation : nouméa, nouvelle-calédonie
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   Ven 16 Juin 2017 - 15:30

La reconversion des anciens pilotes est parfois difficile.... mais malheureusement, pour certains la pente est particulièrement savonneuse. C'est le cas de cet antipodien, ancien vice-champion du monde 500cc, qui fut si je ne m'abuse le premier employeur de bubu ......

http://www.stuff.co.nz/dominion-post/news/93762040/tribunal-orders-car-dealers-arrest-but-bailiff-wont-take-action-citing-safety-fears

.... et en fouillant un peu, on s'aperçoit qu'il n'en est pas a son coup d'essai, et que sa réputation est particulièrement sulfureuse depuis nombre d'années déjà.

Coïncidence, un aimable pit-laineux m'avait fait suivre récemment quelques photos de l'individu en question, donc c'est l'occasion de les partager, et de se souvenir du grand pilote qu'il fût .....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Pierre"PhilRead"

avatar

Nombre de messages : 8683
Localisation : Avignon
Date d'inscription : 17/10/2012

MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   Sam 17 Juin 2017 - 0:37


Photos prises le 9 Juillet 1972 au GP du Sachsenring,année ou Keith n'a pas marqué un seul point après avoir terminé vice-champion du monde l'année precedente ,derrière Ago.
Revenir en haut Aller en bas
Ala Zorro



Nombre de messages : 1322
Localisation : SALON DE PROVENCE
Date d'inscription : 22/12/2011

MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   Sam 17 Juin 2017 - 1:44

Le pauvre Turner n'aura pas eu de retour sur investissements en 70 avec sa Linto puisqu'il ne marquera aucun point cette saison là.....
Revenir en haut Aller en bas
philippe7

avatar

Nombre de messages : 2425
Age : 60
Localisation : nouméa, nouvelle-calédonie
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   Dim 18 Juin 2017 - 15:33

On oublie en général que le grand Mick Doohan, "Monsieur Honda-Rothmans", a débuté sa carrière professionnelle sous les couleurs de ..... Marlboro-Yamaha .  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C'est lors de la manche australienne du premier Championnat du Monde Superbike de l'histoire, à Oran Park le 25/09/1988, que le jeune Mick a éclaté sur la scène internationale en remportant sans bavure les deux manches de l'épreuve, au guidon de la machine qu'il utilisait dans le championnat national australien, et au nez et à la barbe des animateurs habituels de la catégorie.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Doohan devant Robbie Phillis et Michael Dowson, son coéquipier dans le team Yamaha Australie géré par Warren Willing.

Pour être tout à fait précis, rappelons que Doohan avait déja remporté une manche de Mondial lors de l'épreuve disputée un mois plus tôt à Sugo au Japon, mais l'évènement était passé quasiment inapercu.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre"PhilRead"

avatar

Nombre de messages : 8683
Localisation : Avignon
Date d'inscription : 17/10/2012

MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   Lun 19 Juin 2017 - 1:50


Champions bien trempés...Cela s'applique particulierement bien au Kiwi de Christchurch,Stu Avant. Est ce son lieu de naissance qui l'a poussé a l'autoflagellation a ce point?
Parmi les nombreux bouquins que j'ai ramené du TT,Stu est a l'honneur et son obstination laisse pantois.
En 1977 ,engagé dans le Senior avec sa RG 500 ,alors que l'epreuve vient de perdre son statut de Grand-Prix,il ne finit pas. Rebelote en 750 ou il crashe sa Yamaha TZ a May Hill (c'est juste avant Ramsey Hairpin,un mechant droite en montée ,tout bosselé)
Il remet ca en 1980,puis en 1981,toujours en ne franchissant jamais la ligne d'arrivée.
Entretemps en 1977,il detruit sa 500 Suzuki RG apres un gros crash a l'Ulster GP. Finalement,il finit par prouver qu'il figure parmi les meilleurs spécialistes de la Road -Races en battant Joey Dunlop et Mick Grant dans la North West 200 en 1982!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
philippe7

avatar

Nombre de messages : 2425
Age : 60
Localisation : nouméa, nouvelle-calédonie
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   Lun 19 Juin 2017 - 4:21

Mon copain Stu Avant a fait son apprentissage dans son pays natal dans les années 70, et donc le plus souvent, faute de circuits artificiels en nombre suffisant, sur des circuits "routiers", tracés en ville (Dunedin, New Lynn, Paorea ....) , dans des zones industrielles (Wanganui, Gracefield .... ) ou sur des routes de campagne (Hawkesbury .....). Il n'a donc pas de problème métaphysique avec les courses sur route, il m'a d'ailleurs un jour raconté qu'avant d'entamer sa première tournée de road races en Irlande, il s'était dit pour se rassurer qu'après tout, le North West ou l' Ulster, c'était comme trois ou quatre circuits néo-zélandais reliés par de longues lignes droites .... réflexion tout à fait pertinente si on y réfléchit deux minutes.  

Il a donc toujours plutôt bien marché sur les circuits routiers, comme d'ailleurs d'autres antipodiens de sa génération qui étaient autant à l'aise en road race qu'en short circuits, comme Dennis Ireland, John Woodley, Kenny Blake, Warren Willing, Jeff Sayle ou Graeme Mc Gregor. En revanche, sur le TT, il a effectivement fait un blocage . "I just couldn't get to grips with the place" me disait-il, " je n'arrivais tout simplement pas à m'adapter à cet endroit" pour faire une traduction approximative qui reflète imparfaitement le respect et la crainte que le TT lui inspirait. C'est un côté que j'aime bien chez Stu d'ailleurs, ce regard objectif et lucide qu'il porte sur sa carrière : par exemple, il est toujours gêné pour parler de l'année 1977, ou il considère qu'il a pêché par manque de sérieux, qu'il a décu beaucoup de gens ..."I just didn't have the right attitude", "not the best time of my career mate" .... en effet, après une première saison de Grand Prix assez prometteuse en 1976, il s'est peut-être un peu laisser monter la tête par son nouveau meilleur ami Phil Read chez qui il a squatté pendant l'inter saison, et a complètement raté la saison suivante, par manque de sérieux et de travail - et de plus abandonné par Mike Sinclair qui, fatigué des caprices de starlette de Stu, était parti bosser pour Pat Hennen. Du coup, il est rentré chez lui la queue basse et criblé de dettes, il est parti rouler en Australie pour s'y refaire une santé pendant deux ans, et est revenu en Europe a partir de 1980 pour y faire quelques saisons honnêtes en privé en 500cc, avec le soutien de Steve Ellis ou de de Dieter Braun - avant de terminer comme pilote de développement chez Suzuki GB pour la 500 RG à coque composite (alu nid d'abeille, puis carbone) en 84-85.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Au départ du North-West 200 de 1980, avec son compatriote John Woodley


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mon fichier indique que cette photo serait prise au TT en 1980, mais sous toutes réserves...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Comme beaucoup d'antipodiens, Stu aimait participer à des épreuves en Asie totalement anonymes en Europe ... ici, il partage le podium du Grand Prix de Malaisie 1980 avec deux officiels Yamaha, Kanaya et Kinoshita.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Photo officielle en habit de lumière, essayeur chez Suzuki GB avec la première mouture de la 500 RG à cadre composite.


PS : merci à Pierre de m'avoir donné l'occasion de dire deux mots de la carrière de mon "copain"
Revenir en haut Aller en bas
Pierre"PhilRead"

avatar

Nombre de messages : 8683
Localisation : Avignon
Date d'inscription : 17/10/2012

MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   Lun 19 Juin 2017 - 4:46


De rien,Philippe.C'est toujours un plaisir de te lire , avec a chaque fois l'occasion de verifier qu'il y avait nombre de pilotes rapides ,pas toujours tres connus en Europe,dans l'hemisphere sud.
Je confirme par la meme occasion l'année 1980 pour la 500 RG#21 ,engagée par le Steve Ellis Team-Castrol.
Stu roulait aussi la meme année avec une 998 Honda en TT F1.
Revenir en haut Aller en bas
philippe7

avatar

Nombre de messages : 2425
Age : 60
Localisation : nouméa, nouvelle-calédonie
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   Mer 21 Juin 2017 - 2:25

Bien, mon ami Stu mérite donc bien un petit rappel illustré de sa carrière.

Comme nous l'avons déjà vu dans (entre autres) le sujet RG 500, il a fait partie des quelques privilégiés ayant touché une RG 500 de pré-série pendant l'hiver 1975/1976. Nous avons déjà évoqué sa participation aux Marlboro Series en Nouvelle-Zélande, ainsi qu'à la course de Laverton en Australie en février ou il s'est permis de tenir tête au grand Giacomo Agostini

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Lors de cette course, il avait été approché par les italiens de la Scuderia Diemme qui lui avaient proposé de l'aider s'il voulait s'attaquer aux Grand Prix. Mais avant de s'envoler pour l'Italie en compagnie de Mike Sinclair, une dernière victoire à la maison lors de la course en ville de Dunedin, "l'Edimbourg de l'hémisphère sud"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Arrivé en Italie, il se frotte de nouveau au bel Ago lors des courses de début de saison du Championnat d'Italie, ici à Imola

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et puis c'est le début de la saison des Grand Prix, et, bénéficiant sans doute de son expérience de la 500 RG par rapport aux autres privés qui viennent de toucher la leur, il fait quelques jolies places dans les points.  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Encore en bagarre avec Ago à Salzburg.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Assen, entre Jack Findlay et John Williams
Revenir en haut Aller en bas
philippe7

avatar

Nombre de messages : 2425
Age : 60
Localisation : nouméa, nouvelle-calédonie
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   Mer 21 Juin 2017 - 4:09

Stu rentre au pays à l'intersaison 76-77, auréolé de ses bons résultats sur le circuit mondial. Du coup son ancien patron et sponsor de toujours Tommy Mc Cleary lui offre une TZ 750, pour qu'il puisse se frotter à armes égales aux autres participants des Marlboro Series. Mike Sinclair ayant accepté la proposition de rejoindre Pat Hennen qui vient de signer comme pilote officiel chez Suzuki GB, Stu bénéficie pour cet intermède aux antipodes de la présence de Vince French à la mécanique, ce qui lui permet de figurer très honorablement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En revanche, le retour en Europe est plus compliqué. Stu bénéficie du soutien de Sid Griffith et d'une 500 RG à cadre Nico Bakker, mais malgré des temps prometteurs aux essais en début de saison, il ne concrétise pas, ce qu'il met avec beaucoup d'honnêteté sur le compte d'un certain "j'm'en-foutisme" de sa part. Et comme il le dit, "je n'avais pas de bol, mon coéquipier s'appelait Kork Ballington, le gars le plus sérieux et professionnel qui soit, donc la comparaison n'était vraiment pas à mon avantage"...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A Mettet en Avril

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Au Castellet pour le Grand Prix de France, avec Estro et Rougerie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En Angleterre

A la fin d'une saison blanche pendant laquelle il ne fait aucun résultat significatif, il rentre au pays fâché avec pas mal de gens, au premier chef avec son fidèle soutien de toujours Tommy Mc Cleary, qui ira jusqu'à le faire mettre en cabane quelques jours pour une sombre histoire de machine revendue à son compte alors qu'elle appartenait en fait à son sponsor ... bref, comme le dit Stu avec lucidité, "pas ma période la plus glorieuse".... ( les deux hommes se sont réconciliés depuis, je vous rassure ... )


En 1978, il part se refaire une santé en Australie, et trouve un guidon dans l'écurie Hunter - et il justifie largement la confiance qui lui est accordée en remportant sans coup férir le titre national en 500cc

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Lakeside, près de Brisbane

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Canberra, épreuve organisée sur les routes d'un lotissement tout juste viabilisé, avant la construction des habitations ! Devant Murray Sayle et Graeme Crosby

Et l'année suivante, il repart sur le circuit international, en Europe mais surtout en Asie, en ayant décroché le soutien de Dieter Braun qui vient de lancer sa gamme d'équipements - cuirs en particulier.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés
» Animation photo mystère
» [Oldies] Angel Nieto, Mike Hailwood, etc... (Part 1)
» Le joueur mystère n°18
» oldies but goldies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: OLDIES BUT GOODIES-
Sauter vers: