AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionNouveaux messages depuis dernière visite
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 10 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 9 Invités :: 1 Moteur de recherche

dulas frederic

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 187 le Lun 3 Déc 2012 - 6:45
Derniers sujets
» [SORTIES] Musée PUCH (Graz Autriche)
Aujourd'hui à 16:36 par Fügner

» Essais MotoGP Buriram 16-17-18 février 2018
Aujourd'hui à 16:06 par Bolzzzz

» [ Divers ] RC 374, la dernière d'Allen Millyard.
Aujourd'hui à 16:02 par Fügner

» Questions techniques diverses à la con ?
Aujourd'hui à 15:19 par enndewell joel

» [Oldies] Quizz??????
Aujourd'hui à 15:18 par Adco

» [Technique] Aérodynamique moto
Aujourd'hui à 15:10 par pascaltz

» [Oldies] Angel Nieto, Mike Hailwood, etc... ( Part 4 )
Aujourd'hui à 15:06 par DidierF

» [EEL] La “European Endurance Legend” naîtra au mois de mars au Paul Ricard !
Aujourd'hui à 14:30 par tim la casse

» [Oldies] Yamaha 750 TZ
Aujourd'hui à 8:44 par Tonton Hub

» [SORTIES] La 10ème Sunday Ride Classic – 23-24-25 Mars 2018 au Circuit Paul Ricard
Aujourd'hui à 4:39 par tim la casse

» [Oldies] Circuit de Reims Gueux
Aujourd'hui à 2:58 par SuomiFinn 95

» Ventoux Classic 2018
Aujourd'hui à 0:56 par Jean-Rene

» le big bang sur mes ducati
Hier à 22:34 par guyem

» Fourniture et réparation de jantes à rayons.
Hier à 14:42 par singleton560

» (Sorties) Salon de Lyon 1, 2 et 3 mars 2018
Hier à 14:34 par manx51

» Motobecane 350 Grand Prix
Hier à 13:23 par philippe7

» [Oldies] Jarno Saarinen, la star qui a révolutionné le pilotage... (Part 3)
Hier à 11:10 par philwood

» Cherche info sur le pilote Marcel Morga(Lyon) dans les années 30
Hier à 10:41 par Thomas59

» [Oldies] C'était le bon temps...
Hier à 8:52 par Dialmax

» [Oldies] Side-Car: quelques images
Hier à 2:48 par enndewell joel

» [Oldies] Le mystère des antipodes, ces usines à champions bien trempés
Hier à 1:25 par philippe7

» [Oldies] MBA 125
Jeu 15 Fév 2018 - 23:37 par spreyer

» [ Oldies ] Il y a un siécle, enfin, plus ou moins......
Jeu 15 Fév 2018 - 23:27 par bialbero

» [WSS] La R6 de Di méglio
Jeu 15 Fév 2018 - 10:37 par EDOUARD Jean

» [Divers] IPC 2018
Jeu 15 Fév 2018 - 8:21 par 2strokeman

» [Sorties] Calendrier 2017-2018 des manifestations, roulages, circuits, côtes,....
Jeu 15 Fév 2018 - 7:46 par 4stroke4ever

» [GP] Johann Zarco
Jeu 15 Fév 2018 - 5:49 par EDOUARD Jean

» [Oldies] YAMAHA OW 17 1973
Mer 14 Fév 2018 - 13:45 par DUMOLIE

» Axe piston, MXS 70cc
Mer 14 Fév 2018 - 12:12 par woab

» [OLDIES] Restauration de mon side-car des années 1974/1975 (chassis court)
Mer 14 Fév 2018 - 7:51 par jhonguy

Mots-clés
aermacchi RACING ducati norton eurosport jumeaux HOnda wanted 1980 aprilia ROAD icgp 1973 coupe 2013 2017 fourche classic triumph moto yamaha casque geco side ravel suzuki
Meilleurs posteurs
Marc
 
philwood
 
mickey
 
Pierre"PhilRead"
 
Jarno
 
Fügner
 
yves kerlo
 
EDOUARD Jean
 
janpol84
 
bubu
 

Partagez | 
 

 [Technique] Pneus pluie et couvertures chauffantes

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Technique] Pneus pluie et couvertures chauffantes   Mar 17 Déc 2013 - 7:00

Je réponds ici à la question que posait 2strokeman dans une rubrique oldies.

La question est :
"J'interviens un peu tard (le post a vite avancé) mais pourquoi chauffer un pneu pluie ?
On m'a dit l'inverse qu il faut le refroidir un maximum en roulant pou rne pas qu il se detruise rapidement, en effet dans les paddocks pas mal mettent les couverture chauffante sur des pluies, alors qui croire ?"


Pour ceux qui arrivent ici sans lire la rubrique oldies j'avais écrit :

"Ne courant que depuis 1997 et donc très sensible à la question des pressions de racing modernes (cf exemple en bas de ce post), je suis étonné que personne ne parle de ce point pour les racing des années 60 à 80. Etait-ce si crucial qu'aujourd'hui ou bien plus secondaire ?


Un exemple de racing moderne : SBK Pirelli 2013, largeur 120 AV et 190-200 AR.
La pression, qui se prend en sortie de couvertures chauffantes comme recommandée par Pirelli, dépend de la température de la piste pour les slicks et de la quantité d'eau pour les pluies.

Pression sortie de couvertures chauffantes 80°
Temp piste -30°   30°à40°   +40°
Slick AV                  2,4              2,3         2,2
AR                  1,8              1,7         1,6

Pression sortie de couvertures chauffantes 40°-50°
Beaucoup d'eau   =>       peu d'eau
Pluie AV       2,5           2,4        2,3
AR       2,5           2,3        2,1


Certains manufacturiers préconisent une prise de pression en sortie de piste après plusieurs tours, d'autres à froid avec indication à chaud.... L'important est d'avoir la bonne recommandation et de la suivre.


Pour info, une pression mauvaise de 100gr peut détruire un slick en 10mn sur une piste rugueuse et rapide alors qu'avec la bonne pression il peut faire deux heures. Les euros partent vite... Expérience vécue!

Un point important aussi est le nombre de chauffes. Les racings modernes acceptent peu de chauffes, il vaut mieux les garder sous couvertures chauffantes entre chaque session que les faire chauffer 4 fois dans la journée.

Pour ceux qui se demandent pourquoi on augmente la pression des pluies avec la quantité d'eau - ce qui va l'encontre d'une légende de paddock encore trop répandue, la raison est simple et logique : un pluie est fait pour évacuer l'eau, si la pression est basse le pneu s'écrase et les rainures se referment, l'eau est moins bien évacuée.

Pour rappel, un pneu de route de moto (donc ni slick, ni pluie racing) de 140 de large évacue 6 litres/seconde à 80km/h.
Pour les pneus de route de voiture, c'est 26 litres à la même vitesse pour un 175 de large.
Ce sont des chiffres moyens (source Uniroyal).


Pas mal de chutes sous la pluie interviennent à la fin du premier tour ou dans le second tour. La plupart de ses chutes sont dues à la baisse de température des pneus : on sort de la pitlane pneus à 50° en sortie de couvertures, ils adhèrent très bien, dans le premier tour on roule doucement, la gomme refroidit vite au contact de l'eau, en fin de premier tour la température est de 20°, le pneu n'adhère plus et c'est la chute. Ce n'est pas facile, mais il faut avoir un rythme soutenu dès le premier tour sous la pluie.
Ce phénomène est vrai pour les slicks mais comme on est en général plus confiant sur le sec on maintient plus facilement le bon rythme pour les garder à température."


Ma réponse :
Avec les pneus pluie de dernière génération cela dépend du contexte : température de la piste et niveau de pilotage sous la pluie (en partant du principe que le type de pneu choisit est OK pour les conditions).

Avant tout, il faut rappeler qu'un pneu qu'il soit pluie ou pas est fabriqué pour fonctionner (adhérer) dans une fourchette de température.
L'objectif est donc de rouler dans cette fourchette.

Si la température de la piste est basse (moins de 10°) et que le pilote est lent sous la pluie, il ne sert à rien de chauffer les pluies à 50° car le temps de traverser le paddock pour rejoindre la piste, ils auront déjà bien refroidi. On peut alors ne pas les chauffer préalablement mais je préfère les chauffer un peu (25° par ex) pour que le pilote n'est pas la sensation de "pneus carrés" que peuvent donner certains pneu piste très froids. Si le pilote est lent sous la pluie c'est qu'il n'est pas rassuré et lui rajouter une inquiétude avec une sensation bizarre n'est pas nécessaire.
Il va rouler doucement au début sans oser accélérer à fond ni freiner fort, puis il va accélérer le rythme au fur et à mesure et la température des pneus va augmenter avec le rythme. Ce sera OK.

Si le pilote est rapide sous la pluie d'entrée et que la piste soit froide ou pas, il faut chauffer les pneus sous couvertures pour rouler dès les premiers mètres dans la bonne plage de température qui sera conservée par le rythme de pilotage.

Si la température de la piste est élevée comme sous des pluies d'été et le pilote lent sous la pluie, il faut préchauffer les pneus à la température conseillée par le fabricant car même à rythme lent le pneu ne sera pas trop refroidi par la piste.

J'ajouterais que même si on n'a pas confiance sous la pluie il faut se forcer à accélérer à fond sur tous les bouts droits et appuyer les freinages en ligne droite (avec attaque progressive et lâché de frein avant la mise sur l'angle pour ne pas se faire encore plus peur) pour que les pneus chauffent. C'est la vitesse qui chauffe les pneus bien plus que l'angle pris, alors autant aller vite dans les lignes droites.
Faire cela parait évident mais avec des motos de série de 200 cv ou presque, ce n'est pas si simple et il faut vraiment faire un effort pour çà surtout si on ne roule qu'une fois par ans sous la pluie.
Si on fait cela vraiment et même si on est très lent en virage, il faut préchauffer les pneus normalement car ils resteront chauds quelque soit la température de la piste.

J'espère avoir répondu à ta question 2strokeman.
Revenir en haut Aller en bas
2strokeman

avatar

Nombre de messages : 916
Age : 42
Localisation : au pays du champagne
Date d'inscription : 07/06/2011

MessageSujet: Re: [Technique] Pneus pluie et couvertures chauffantes   Mar 17 Déc 2013 - 7:15

C'est beaucoup plus clair pour moi, une derniere chose pour les pneus pluies, peux tu me donner les fourchettes de temperatures preconiser par le fabricant?
Tu indiques 50°C cela veux donc dire qu il faut moins les chauffer que des slicks, mais nos couvertures ne sont pas reglable....est ce qu une chauffe d une heure sous couverture peux les abimer (ils vont monter a environ 80° comme des slicks).
Pour la pression tu as raison il faut bien les gonfler pour ouvrir les sculptures et ca les 3/4 ne le savent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel Laurentz

avatar

Nombre de messages : 3757
Age : 58
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 07/12/2009

MessageSujet: Re: [Technique] Pneus pluie et couvertures chauffantes   Mar 17 Déc 2013 - 7:25

Bien dit Régis, car tout ça c'est la VRAI base, après tu règles les suspentions, la géométrie et le braquet selon le pilote et le circuit bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Technique] Pneus pluie et couvertures chauffantes   Mar 17 Déc 2013 - 7:33

Il existe des couvertures à température programmable.

J'utilise des couvertures non programmables, je les mets environ 20-25 minutes à l'abri du vent sur les pluies cela donne environ 45-50° avec mes couvertures (mesurée une fois avec un thermomètre à aiguille).

Si tu les laisses monter à 80° sous couvertures, je ne pense pas que cela les abîme si c'est une fois et pas à répétition. En sortie de piste, il arrive que les pluies soient très chauds en été. A voir avec un fabricant quand même.
Je demanderai à Pirelli Allemagne (je fais la coupe Pirelli Allemagne) lors de la première course 2014 si la coupe est reconduite car ils sont très disponibles et compétents.

Merci Emmanuel   
Revenir en haut Aller en bas
scrat56

avatar

Nombre de messages : 315
Localisation : bzh
Date d'inscription : 03/09/2011

MessageSujet: Re: [Technique] Pneus pluie et couvertures chauffantes   Mar 17 Déc 2013 - 13:54

A voir suivant notre niveau et l'usage que l'on en a , cette année en course de côte on gardait les couv' au max pour avoir le pneu bien chaud et attaquer direct à "fond" les pneus n'ayant pas le temps de trop refroidir sur la montée on est pas surpris par la perte de grip , par contre en entrainement sur circuit je chauffe pas les pluies avec les couv' pour éviter de les avoir trop chaud et perdre du grip , ce qui m'arrive rapidement vu que la moto étant peu puissante (80cv) et moi pas très rapide je n'arrive pas à garder l'arrière chaud , l'avant oui par contre .
Revenir en haut Aller en bas
yves kerlo

avatar

Nombre de messages : 6975
Age : 65
Localisation : Vallabrègues 30
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: [Technique] Pneus pluie et couvertures chauffantes   Mar 17 Déc 2013 - 14:04

Désolé elle a déjà servie mais je n'ai pas pu résister.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kerloclassic.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Technique] Pneus pluie et couvertures chauffantes   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Technique] Pneus pluie et couvertures chauffantes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TECHNIQUE :: PNEUMATIQUES-
Sauter vers: