AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionNouveaux messages depuis dernière visite
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 24 utilisateurs en ligne :: 6 Enregistrés, 0 Invisible et 18 Invités :: 1 Moteur de recherche

Apriliabarth, bafcop christian, fred78, giglio christian, MANETON, Toop

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 187 le Lun 3 Déc 2012 - 14:45
Derniers sujets
» Daniel PIRROVANI et les Ducati REAULT
Aujourd'hui à 19:46 par marco91

» YAMAHA TD1C RICKMAN spéciale
Aujourd'hui à 19:12 par biger

» [Oldies] Claude Vigreux
Aujourd'hui à 19:08 par spreyer

» [Oldies] Ils ont p'loté la belle à culbuter de Varese (2ème partie)
Aujourd'hui à 18:44 par 88 daytona

» [MotoGP] Michelin
Aujourd'hui à 18:19 par carlovitch1

» [Oldies] Daytona 1975
Aujourd'hui à 14:24 par Pierre"PhilRead"

»  [Oldies] Les découvertes de Tonton Hubert (Part 4)
Aujourd'hui à 14:08 par Pierre"PhilRead"

»  [MotoGP] GP 2018 du Japon à Motegi - Les 19 , 20 et 21 Oct 2018
Aujourd'hui à 12:41 par EDOUARD Jean

» [Oldies] Les Aermacchi deux temps
Aujourd'hui à 10:23 par Ala Zorro

» [Oldies] Renzo Pasolini, photos insolites
Aujourd'hui à 10:12 par Ala Zorro

» Christophe Guyot
Aujourd'hui à 9:23 par bike70

» [WSBK] Argentine 2018
Aujourd'hui à 9:04 par Pifou

» [Road racing] GP Macao 2018
Hier à 21:11 par mickey

» [Oldies] Les motos JBB, toute une histoire...
Hier à 20:41 par yves kerlo

» [Oldies] Pilotes français des Seventies.
Hier à 19:06 par philwood

» [Oldies] Jean François Baldé
Hier à 18:28 par philwood

» [WSBK] 2019
Hier à 18:08 par l'occitan

» [Oldies] Jarno Saarinen, la star qui a révolutionné le pilotage... (Part 3)
Hier à 18:05 par philwood

» Le grand embouteillage de Lapalisse (03) 2018
Hier à 13:45 par popoffe

» Femmes pilotes des années 50-70
Hier à 9:39 par biger

» bouchon de réservoir HONDA CR RC
Jeu 18 Oct 2018 - 19:58 par pierre1955

» [SORTIES] MH la Pommeraye 2018
Jeu 18 Oct 2018 - 12:04 par enndewell joel

» Red Bull rookies cup selection 2019
Jeu 18 Oct 2018 - 6:37 par t2

» WE side car au circuit du VIGEANT
Mer 17 Oct 2018 - 20:26 par enndewell joel

» [Oldies] C'était le bon temps...
Mar 16 Oct 2018 - 23:57 par Bighorn

» [Oldies] Il est pas beau mon moteur?
Mar 16 Oct 2018 - 20:53 par bialbero

» [Oldies] Malheureusement, ils sont partis...
Mar 16 Oct 2018 - 16:03 par jicel

» Ecrou M15
Mar 16 Oct 2018 - 11:46 par Dan42

» [road racing] Regards sur le TT (livre)
Mar 16 Oct 2018 - 11:41 par jmasse

» [Oldies] Quizz??????
Lun 15 Oct 2018 - 21:39 par giglio christian

La réclame...
Mots-clés
motobecane ducati yamaha ROAD icgp zone geco 2018 side suzuki HOnda RACING aprilia classic aermacchi rouge metiss france wanted moto coupe triumph 1973 eurosport fourche 2013
Meilleurs posteurs
Marc
 
philwood
 
mickey
 
Pierre"PhilRead"
 
Jarno
 
EDOUARD Jean
 
Fügner
 
yves kerlo
 
janpol84
 
Dialmax
 
La réclame...

Partagez | 
 

 Pourquoi débrancher le CDI pendant une soudure électrique ?

Aller en bas 
AuteurMessage
MacPepR

avatar

Nombre de messages : 2880
Age : 59
Localisation : Arnouville lès Gonesse (95)
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Pourquoi débrancher le CDI pendant une soudure électrique ?   Mar 15 Oct 2013 - 1:12

Voilà une recommandation à peu près vieille comme les allumages électroniques. Aujourd'hui, elle peut prendre encore plus de sens avec l'évolution des boîtiers qui gèrent aussi l'injection.
Mais pourquoi faut-il prendre cette précaution ? Que peut-il bien se passer pour arriver à cramer une unité ? Voire, est-ce totalement inutile ?
Merci de vos éclairages, ce qui est une attente bien normale pour un problème d'électricité  .

_________________
Freiner, gaazer, entier !

Eventuellement au bas d'un post : "Mac" = allumage et carburation orthographiques réglés, continue à mettre du gaz.
Revenir en haut Aller en bas
Stephane

avatar

Nombre de messages : 414
Age : 49
Localisation : 29 - Finistère
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Pourquoi débrancher le CDI pendant une soudure électrique ?   Mar 15 Oct 2013 - 6:40

Ben pour pas le cramer ...

Un calculateur gére des petits signaux (faible intensité) et en basse tension (5v), il n'y a qu'a regarder ce qui sort d'un poste a souder et on comprend vite
Revenir en haut Aller en bas
MacPepR

avatar

Nombre de messages : 2880
Age : 59
Localisation : Arnouville lès Gonesse (95)
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi débrancher le CDI pendant une soudure électrique ?   Mar 15 Oct 2013 - 9:31

Tu veux dire que le fort courant qui normalement doit passer entre les électrodes du poste passe en partie dans les composants d'un boîtier non débranché ?

_________________
Freiner, gaazer, entier !

Eventuellement au bas d'un post : "Mac" = allumage et carburation orthographiques réglés, continue à mettre du gaz.
Revenir en haut Aller en bas
Gull

avatar

Nombre de messages : 918
Age : 55
Localisation : Fontenay- Le- Comte
Date d'inscription : 15/11/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi débrancher le CDI pendant une soudure électrique ?   Mar 15 Oct 2013 - 10:08

MacPepR a écrit:
Tu veux dire que le fort courant qui normalement doit passer entre les électrodes du poste passe en partie dans les composants d'un boîtier non débranché ?
Non. Heureusement. Le fort courant entre les électrodes ne regarde qu'elles, mais à l'amorçage, il se crée des "pains" de surtension semblables à des décharges électrostatiques, et ça, l'électronique n'aime pas du tout. ta batterie non plus d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.appc.fr
MacPepR

avatar

Nombre de messages : 2880
Age : 59
Localisation : Arnouville lès Gonesse (95)
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi débrancher le CDI pendant une soudure électrique ?   Mar 15 Oct 2013 - 13:28

Merci Gull.
Dans cette histoire, comme on débranche toujours par précaution, finalement, on ne vérifie jamais que les boîtiers pourraient pâtir de rester connectés. L'expérience pouvant être un poil cherrotte, il paraissait opportun de chercher un peu de motivation.

_________________
Freiner, gaazer, entier !

Eventuellement au bas d'un post : "Mac" = allumage et carburation orthographiques réglés, continue à mettre du gaz.
Revenir en haut Aller en bas
zan



Nombre de messages : 74
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 19/07/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi débrancher le CDI pendant une soudure électrique ?   Mar 15 Oct 2013 - 15:22

MacPepR a écrit:
Merci Gull.
Dans cette histoire, comme on débranche toujours par précaution, finalement, on ne vérifie jamais que les boîtiers pourraient pâtir de rester connectés. L'expérience pouvant être un poil cherrotte, il paraissait opportun de chercher un peu de motivation.
j'ai testé il y a quelques décennies en faisant une soudure à l'arc sur un tracteur: le regulateur n'a pas aimé du tout.. alors l'électronique d'aujourd'hui  
Revenir en haut Aller en bas
Dadmar #3



Nombre de messages : 19
Localisation : Bourges
Date d'inscription : 13/08/2012

MessageSujet: Re: Pourquoi débrancher le CDI pendant une soudure électrique ?   Mar 15 Oct 2013 - 15:49

MacPepR a écrit:
Merci Gull.
Dans cette histoire, comme on débranche toujours par précaution, finalement, on ne vérifie jamais que les boîtiers pourraient pâtir de rester connectés. L'expérience pouvant être un poil cherrotte, il paraissait opportun de chercher un peu de motivation.
Bonjour MacPepR,
Même sur nos machine de conception d'un autre age, les vaillantes CB 500, je confirme qu'il est indispensable de débrancher ledit CDI. Je ne saurais t'expliquer pourquoi, mais les lois de l'empirisme m'ont démontrées le comment!!!

J'ai voulu recharger mes butées de direction en début de saison sur mes deux machines. Ce fut chose faite. J'étais assez fier de moi car débutant en soudure à l'arc!!!!

Les motos démarraient fort bien mais sur les deux, le compte-tour ne fonctionnait plus!!!

En fait, après autopsie, j'ai grillé deux CDI en quelques minutes  

Maintenant je prend soin de bien débrancher la batterie ET le CDI !!!!
Revenir en haut Aller en bas
MacPepR

avatar

Nombre de messages : 2880
Age : 59
Localisation : Arnouville lès Gonesse (95)
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Re: Pourquoi débrancher le CDI pendant une soudure électrique ?   Mer 16 Oct 2013 - 0:26

Eh bien nous voilà prévenus ! On ne sait pas ce qui se passe dans ce putain de boîtier pendant que les électrons se baladent, mais les conséquences ont déjà été fâcheuses.
Continuons de débrancher donc.

@ Dadmar #3 : j'ai aussi une 500 CB et au moins sur celle-là, le CDI est facilement accessible. Par contre, sur certaines brêles modernes, quelle galère. J'ai bricolé récemment à coup de TIG sur la ZX12R d'Emil' et il a fallu démonter plein de trucs pour accéder aux connecteurs. D'ailleurs, je lui ai lâchement laissé la charge de remonter lol!.

_________________
Freiner, gaazer, entier !

Eventuellement au bas d'un post : "Mac" = allumage et carburation orthographiques réglés, continue à mettre du gaz.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pourquoi débrancher le CDI pendant une soudure électrique ?   Mer 16 Oct 2013 - 14:16

Question intéressante, McPepR, sujette à bien des légendes qui tournent autour de risque ou pas risque.

Risque bien sûr mais le(s) quel(s)? Je ne suis pas spécialiste mais je vais tenter d'apporter quelques piste de solutions car je me suis posé la question un jour de merde après avoir cassé une chaîne qui a fendu le carter de mon GSXR.

Je trouve dans le paddock une bonne âme (bien outillée!) ayant un poste et ok pour charger mon carter à l'arrache. J'ai eu un doute profond quand il m'a dit "on débranche la batterie et c'est bon! Fais moi confiance, j'ai fait çà des dizaines de fois". N'ayant qu'une moto et des qualifs une heure après, j'ai réfléchi au calme mais vite avant d'apporter ma moto dans son stand, je vous livre le fruit de cette réflexion ici :

En premier, il faut rappeler que le courant utilisé par un poste électrique à souder est d'un voltage et d'un ampérage (surtout) bien supérieurs aux courants utilisés dans une moto et que ce courant "soudant" unit des pièces de métal entre elles par chauffage du métal pouvant aller jusqu'à sa fusion (pouvant aller au soudage sans apport de matière extérieure aux pièces à assembler).

En second,  il faut rappeler que le courant est fainéant est qu'il aime passer par le chemin le plus court (qui n'a jamais été embêté par un court circuit qui "bouffait" le courant qui devait passer ailleurs?).
Petite digression sur cette fainéantise électrique, les bougies à électrodes périphériques multiples ne sont pas plus efficaces que les bougies mono-électrode périphérique puisqu'il n'y a qu'une étincelle (un arc) à chaque allumage et que celle-ci se fera entre l'électrode centrale et l'électrode périphérique; l'avantage de ces électrodes est qu'il y aura toujours une électrode plus près qu'une autre et que la durée de vie en sera augmentée (à matériaux de qualité comparable). En revanche, l'avantage des bougies à électrode annulaire est plus important car l'étincelle se fera toujours entre le point de l'anneau le plus près du centre et que celui-ci "tournera" au fur et à mesure de l'usure de l'anneau : on y gagne en constance de la qualité de l'étincelle et en durée de vie de la bougie.  


Ces deux rappels conduisent à deux précautions non liées aux composants électriques ou électroniques de nos motos :

- Placer l'électrode de masse le plus près possible de la localisation de la soudure à réaliser, en faisant cela on minimise les pertes d'intensité nuisible à la qualité de la soudure.

- Eviter de laisser sur le parcours le plus court allant de cette électrode à la localisation de la soudure des articulations de pièces métalliques et des roulements ( ce serait dommage d'avoir un roulement soudé ou fondu)


Sur la partie protection des composants électroniques, l'objectif est que le courant "soudant" traverse ses composants sans dommage voire ne les traverse pas du tout. Mes avis, que je suis prêt à réviser si on me prouve par a + b que j'ai tort sont :

- Débrancher la batterie? => Oui pour la protéger.

- Shunter les fils allant à la batterie une fois débranchée? => Non.
Sans balayer tous les types de composants électroniques, je vais prendre l'exemple des condensateurs. Un condensateur est un composant qui stocke (condense) un courant électrique. En reliant les fils allant à la batterie une fois celle-la débranchée, on vide les condensateurs. Certains ne vont pas en souffrir mais d'autres vont griller car ils ne sont pas faits pour subir une décharge rapide et encore moins brutale. Un condensateur qui se décharge fait passer son courant dans les composants qui lui sont proches et dont certains ne sont pas faits pour cela car en usage normal ils sont protégés d'une traversée de courant anarchique par ce même condensateur. Cela peut aussi toucher des composants non proches d'un condensateur car en shuntant les fils de batterie on forme une boucle dans laquelle peuvent se trouver des composants qui ne supportent pas le niveau de différence de potentiel (tension) délivré par la décharge de ses condensateurs.
De plus, sur les motos modernes , il y a des informations qui restent stocker dans des systèmes pour que ces informations soient réutilisables en l'état après rebranchement de la batterie. En faisant cette boucle batterie ôtée, on peut vider les "piles"internes de ces systèmes. Ce serait chiant de perdre ces infos, le passage à la valise concessionnaire peut être obligatoire pour réinitialiser le tout.

- Débrancher tous les systèmes électroniques? => oui et non.
Oui pour tous ceux qui sont en contact direct (par le châssis ou le faisceau électrique) avec une pièce métallique traversée par le courant soudant qui est bien supérieur à ce qu'ils sont capables d'encaisser.
Bien entendu, on peut par expérience savoir que sur sa moto TrucMuchi 750 DXZ tel système ne grille pas lors d'une soudure et ne pas le débrancher. Mais, d'une part cela peut changer si on a une nouvelle localisation de la soudure qui peut engendré un nouvel effet (cf fainéantise du courant... qui a des raisons que la raison ignore) et d'autre part en la matière toute précaution est utile.
Non pour les autres. Par exemple une montre digitale installée en accessoire et alimentée par sa propre pile, idem pour un chrono GPS auto-alimenté car ils sont montés isolés électriquement de la moto.

- Démonter l'alternateur pourtant monté sur le moteuir traversé par le courant soudant? => non
Il faut le débrancher pour les raisons citées plus haut mais une fois cela fait, ces composants électroniques sont isolés du moteur traversé par le courant soudant.

J'ai essayé de ne pas être trop indigeste et compréhensible.  

En résumé, il faut prendre ses précautions en cas de soudure avec un poste à souder (arc, MIG, MAG, TIG,...) sur une moto.







Dernière édition par rosenoire le Mer 16 Oct 2013 - 15:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
GrahamB

avatar

Nombre de messages : 3457
Age : 56
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: Pourquoi débrancher le CDI pendant une soudure électrique ?   Mer 16 Oct 2013 - 14:52

Le tig peut être particulièrement nocif : d'abord puisqu'il fonctionnent on courant fixe, c-à-d la machine modifient la tension afin d'obtenir l'intensité programmée, typiquement jusqu'à 80V ; 2ème parce que toute machine moderne à une facilité "démarrage facile" où on ajoute en dessus une tension de haute fréquence et haute tension pour initier l'arc sans faire contacte entre l'électrode et le métal.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi débrancher le CDI pendant une soudure électrique ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi débrancher le CDI pendant une soudure électrique ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi pêcher pendant une crue?
» Assister un vélomobile, pourquoi ?
» Pourquoi se relève-t-on?
» Problème électrique le quad ne sallume plus[résolu]
» qui censure ??? et pourquoi???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TECHNIQUE :: DIVERS-
Sauter vers: