AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionNouveaux messages depuis dernière visite
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 22 utilisateurs en ligne :: 5 Enregistrés, 0 Invisible et 17 Invités :: 2 Moteurs de recherche

jhonguy, Kristjan, perdrix, Romain.8, spyderman 32

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 187 le Lun 3 Déc 2012 - 14:45
Derniers sujets
» [WSBK] Qatar 2018
Aujourd'hui à 6:22 par sbarteam

»  [MotoGP] GP 2018 du Japon à Motegi - Les 19 , 20 et 21 Oct 2018
Aujourd'hui à 1:34 par Thierry Noblesse

» [Oldies] Jarno Saarinen, la star qui a révolutionné le pilotage... (Part 3)
Hier à 22:38 par Emmanuel Laurentz

» [Oldies] Michel ROUGERIE, 30 ans déjà !
Hier à 8:22 par dga

» YAMAHA TD1C RICKMAN spéciale
Dim 21 Oct 2018 - 23:05 par cromagnon

» [WSBK] 2019
Dim 21 Oct 2018 - 20:43 par mickey

» [Oldies] Claude Vigreux
Dim 21 Oct 2018 - 19:06 par rv46

» Exposition à Orbeil (63)
Dim 21 Oct 2018 - 17:01 par caferace03

» Bourse à Trilport
Sam 20 Oct 2018 - 23:02 par justin

»  [Oldies] Les découvertes de Tonton Hubert (Part 4)
Sam 20 Oct 2018 - 22:55 par Adco

» [Oldies] Renzo Pasolini, photos insolites
Sam 20 Oct 2018 - 20:50 par marco91

» [Oldies] Ils ont p'loté la belle à culbuter de Varese (2ème partie)
Sam 20 Oct 2018 - 18:44 par 88 daytona

» [MotoGP] Michelin
Sam 20 Oct 2018 - 18:19 par carlovitch1

» [Oldies] Daytona 1975
Sam 20 Oct 2018 - 14:24 par Pierre"PhilRead"

» [Oldies] Les Aermacchi deux temps
Sam 20 Oct 2018 - 10:23 par Ala Zorro

» Christophe Guyot
Sam 20 Oct 2018 - 9:23 par bike70

» [WSBK] Argentine 2018
Sam 20 Oct 2018 - 9:04 par Pifou

» [Road racing] GP Macao 2018
Ven 19 Oct 2018 - 21:11 par mickey

» [Oldies] Les motos JBB, toute une histoire...
Ven 19 Oct 2018 - 20:41 par yves kerlo

» [Oldies] Pilotes français des Seventies.
Ven 19 Oct 2018 - 19:06 par philwood

» [Oldies] Jean François Baldé
Ven 19 Oct 2018 - 18:28 par philwood

» Le grand embouteillage de Lapalisse (03) 2018
Ven 19 Oct 2018 - 13:45 par popoffe

» Femmes pilotes des années 50-70
Ven 19 Oct 2018 - 9:39 par biger

» bouchon de réservoir HONDA CR RC
Jeu 18 Oct 2018 - 19:58 par pierre1955

» [SORTIES] MH la Pommeraye 2018
Jeu 18 Oct 2018 - 12:04 par enndewell joel

» Red Bull rookies cup selection 2019
Jeu 18 Oct 2018 - 6:37 par t2

» WE side car au circuit du VIGEANT
Mer 17 Oct 2018 - 20:26 par enndewell joel

» [Oldies] C'était le bon temps...
Mar 16 Oct 2018 - 23:57 par Bighorn

» [Oldies] Il est pas beau mon moteur?
Mar 16 Oct 2018 - 20:53 par bialbero

» [Oldies] Malheureusement, ils sont partis...
Mar 16 Oct 2018 - 16:03 par jicel

La réclame...
Mots-clés
classic eurosport geco moto icgp ducati coupe side triumph suzuki fourche ROAD motobecane 2018 1973 france yamaha wanted zone 2013 rouge aermacchi aprilia HOnda RACING metiss
Meilleurs posteurs
Marc
 
philwood
 
mickey
 
Pierre"PhilRead"
 
Jarno
 
EDOUARD Jean
 
Fügner
 
yves kerlo
 
janpol84
 
Dialmax
 
La réclame...

Partagez | 
 

 [CEV] Le futur du CEV selon Ippolito

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Thirob

avatar

Nombre de messages : 2468
Localisation : Paris - New york
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Re: [CEV] Le futur du CEV selon Ippolito   Lun 29 Juil 2013 - 7:54

Jarno a écrit:

Et puis c'est vrai que les deux championnats ne peuvent tous les deux conserver leur aura internationale, donc si le championnat d'Europe fonctionne, le championnat d'Espagne risque de redevenir purement national et de perdre son statut de tremplin pour les GP.

Dans le même genre, il y a le Championnat du Monde de Supercross.
Le référence de la discipline était et est le Champ AMA de Supercross.

La FIM a voulu se l'approprier, le sortir du territoir US et en faire un Championnat du Monde en délocalisant des courses.
Pendant quelques années il a été rajouté 3 ou 4 courses hors USA.
Les tops team et pilotes ne se donnaient même pas la peine de sortir des US pour gagner, les plateaux des courses extérieure étaient surtout rempli par les second couteaux voulant prendre des points avant d'arriver en terre US...
Aujourd'hui ce Championnat du Monde existe toujours avec 18 courses au calendrier, 17 aux USA et 1 au Canada...

Le supercross AMA a su garder son aura internationale !!!

Et beaucoup d'européens et surtout Français y ont brillé et sont devenus Champions et Vice Champions AMA et du Monde.
Revenir en haut Aller en bas
Fügner

avatar

Nombre de messages : 8357
Localisation : Neuf-trois
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: [CEV] Le futur du CEV selon Ippolito   Lun 29 Juil 2013 - 9:35

Une réflexion en passant, soumise à votre critique :
Les championnats et pilotes au fil de l'histoire sont dominés par les états... dominants politiquement et industriellement, avec les inflexions liées aux évènements et leurs avatars.
Si la France a eut une large place au début du XXème siècle, c'est l'empire britannique sur lequel le soleil ne se couchait jamais, première nation industrielle, qui a dominé notre discipline jusqu'à son déclin après le 2ème conflit mondial, illustré par la mort de son industrie. Les pilotes du Commonwealth formaient la majorité des plateaux et les courses sur son sol focalisaient l'intérêt par leur qualité, intensité, constituant longtemps la meilleure école.
Les habitudes culturelles et leur inertie ne se perdent pas, mais l'influence de ce pôle n'est plus du tout le même aujourd'hui, les pilotes britanniques ayant un long moment quasiment disparus des GP.
- Les autres creusets industriels historiques étaient l'Italie, l'Allemagne ayant une situation particulière avec la défaite du IIIème Reich, malgré son influence industrielle. Remise en selle, sa revanche ne sera que technique avec NSU et son rapide tour de manège écrasant la concurrence, sans influence sur le reste.
- Les vrais changements de polarités apparaissent d'abord avec la suprématie du nouvel empire dominant étasunien, tiré bien plus par son marché que par sa production antique. Les caractéristiques très particulières de son championnat nous donnerons des pilotes habitués à la glisse (avec le dirt track) mais pas à la pluie à leur arrivée.
L'état des championnats actuels en régression témoignent aussi de la situation générale locale.
- Le Japon dominant industriellement depuis 4 décennies n'a jamais dominé autre chose, ses pilotes investissant massivement les GP (période Ueda) pour disparaitre désormais. L'âge des pilotes au Japon est édifiant.

- Enfin le pôle dominant actuel : l'Espagne.
Basée sur le socle d'une industrie mineure derrière les grands européens sous la période franquiste mais bien vivante dans ses pratiques, y compris sportives, elle a bénéficié de l'explosion du casino spéculatif de l'après Franco et de l'argent qui a coulé à flot. La fête, qui ne pouvait avoir d'autre issue que celle dont nous sommes spectateurs est finie. Ne reste qu'à attendre la date de fin de partie. L'Espagne a capitalisé sur 3 décennies des savoirs faire et pratiques bien ancrés qui perdurent tant que des financements arrivent encore. Jusqu'à quand ? On voit déjà de nombreux signes dans tous les domaines (Bankia, désaffection du public, faillites, etc...).
La période de domination espagnole coïncide aussi (et surtout) avec le changement de paradigme qui transfère le pouvoir aux gens de spectacle avec le poids des droits télé.
C'est là que se situe notre sujet, élément de mutation au sein d'un déclin. Il me semble vain de vouloir substituer artificiellement un système CEV bien rodé, même avec le péril de ses sources (excessives) de financement, tout comme remettre en cause les championnats US de cross. Car la question est générale des catégories plaquées, hors de toute réalité, sur les formules GP (championnats nationaux calamiteux en Moto3, désirs virtuels de Moto2 irréalisables, etc).
En attendant la suite des évènements économiques en Espagne, sans alternative en Europe soumise au même mouvement général à des degrés divers, la suite des évènements accompagnera les modifications d'influence économique mondiale, clairement vers les zones émergentes et... émergées. Voir d'où viennent les financements des équipes, l'organisation des épreuves, vraie mesure de ce qui change.
Reste à sauver ici ce qui peut l'être, guidé par la raison, en premier lieu en unifiant les championnats sur la base des matériels existants moins couteux (et leur environnement d'exploitation !)... enfin en rapport avec les conditions réelles, pas avec les rêves de certains !
L'Histoire, qui a aussi a des roues, ne s'en embarrassera pas...  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [CEV] Le futur du CEV selon Ippolito   Lun 29 Juil 2013 - 19:22

Belle mise en perspective, Jean-Michel  

une re-re-redite : La compétition de moto n'a pas la main sur son avenir, mais ce n'est pas une raison pour ne rien faire. Même si ce "faire" n'est qu'une petite prise de conscience via plb.
Revenir en haut Aller en bas
yves kerlo

avatar

Nombre de messages : 7387
Age : 65
Localisation : Vallabrègues 30
Date d'inscription : 22/09/2010

MessageSujet: Re: [CEV] Le futur du CEV selon Ippolito   Lun 29 Juil 2013 - 21:25

C'est le voisin de Seurat, ça ne s'invente pas...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kerloclassic.com
Alain Gwada



Nombre de messages : 268
Localisation : Gwadeloupe
Date d'inscription : 14/03/2012

MessageSujet: Re: [CEV] Le futur du CEV selon Ippolito   Mar 17 Sep 2013 - 14:35

C'est fait , sur MotoGP.com le CEV passe sous la FIM avec des courses ailleurs en Europe.
Revenir en haut Aller en bas
loupio

avatar

Nombre de messages : 1401
Age : 58
Localisation : Jodoigne - Belgique
Date d'inscription : 15/02/2011

MessageSujet: Re: [CEV] Le futur du CEV selon Ippolito   Mar 17 Sep 2013 - 14:50

on est en droit de se demander si une des raisons de cette internationalisation n'est pas la recherche d'argent frais hors frontières hispaniques. Puisque jusqu'ici, les pilotes étrangers qui voulaient se donner une chance de percer sur la scène internationale savaient qu'ils devaient aller sur la péninsule ibérique... mais cela n'intéressait sans doute pas beaucoup les sponsors 'nationaux' de ces différents pilotes qui ne bénéficiaient que de (très) peu de retombées médiatiques dans leurs propres contrées. C'est logique.

On va voir à l'usage le bien fondé de la démarche...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.international-racingshow.com
Jarno

avatar

Nombre de messages : 8661
Localisation : Imatra sur Seine
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: [CEV] Le futur du CEV selon Ippolito   Mar 17 Sep 2013 - 15:47

Précision, le nouveau championnat passera du contrôle de la RFME (Fédération Espagnole) à celui de la FIM, mais il reste géré par la Dorna, dont la mainmise sur le sport moto de haut niveau s'accentue donc, avec la création de ce championnat Européen.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [CEV] Le futur du CEV selon Ippolito   

Revenir en haut Aller en bas
 
[CEV] Le futur du CEV selon Ippolito
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Divers] The Miz, futur de la WWE selon Chris Jericho !
» Construction du futur VOYAGEENMOG
» [Le Havre] Le futur Centre de la mer
» Futur Burg-Man 125
» [Le Havre] Futur hôtel de police

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITES :: [CEV]-
Sauter vers: