AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionNouveaux messages depuis dernière visite
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 43 utilisateurs en ligne :: 19 Enregistrés, 0 Invisible et 24 Invités :: 2 Moteurs de recherche

alan81, aurel56, benthedwarf, berlu, Buell-LN, EDOUARD Jean, gégépérigord, jackyhdderbi, jaja, jmasse, mgzr56, narfe, PATRICK DUBOIS, singleton560, Team TZ, The Butcher, TZ, woab, XS1100

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 187 le Lun 3 Déc 2012 - 6:45
Derniers sujets
» [Sorties] Ventoux Classic 2018
Aujourd'hui à 4:37 par singleton560

» [Oldies] Interview Eric de Seynes
Aujourd'hui à 4:26 par EDOUARD Jean

» [oldies] Renzo Pasolini, photos insolites
Aujourd'hui à 3:26 par 88 daytona

» [MotoGP] GP 2018 des Etats Unis à Austin - 20 , 21 et 22 Avril 2018
Aujourd'hui à 3:02 par sergaï

» [Endurance] 24 heures du Mans 2018
Aujourd'hui à 2:53 par thierysp

» [Oldies] Des livres sur la course moto
Aujourd'hui à 2:33 par singleton560

» [Oldies] Ils ont p'loté la belle à culbuter de Varese (2ème partie)
Aujourd'hui à 2:31 par singleton560

» [Oldies] MV Agusta : l'histoire des motos d'usine en images...
Aujourd'hui à 2:23 par singleton560

» [Oldies] Les transporteurs de motos des paddocks
Aujourd'hui à 1:58 par bubu

» [FSBK] Le Mans 2018
Hier à 23:17 par EDOUARD Jean

» CLONAGE MOTO ELFe CML 2018.2019
Hier à 22:47 par EGLI JAPAUTO

» Carnet de piste d'Alex (saison 5)
Hier à 16:14 par Christian7

» Moteur cysy
Hier à 15:20 par woab

» [Technique] La fonderie alu pour les nuls
Hier à 15:10 par alcore909

» On vit une époque formidable
Hier à 14:19 par woab

» [WSBK] Assen 2018
Hier à 13:15 par mickey

» [Oldies] Pilotes français des Seventies.
Hier à 11:52 par philwood

» [Oldies] C'était le bon temps...
Hier à 9:51 par 88 daytona

» [GP] FIM, Dorna, IRTA, etc.
Hier à 7:53 par 2strokeman

» [Oldies] Malheureusement, ils sont partis...
Hier à 0:07 par dga

» [GP] Johann Zarco
Mer 18 Avr 2018 - 22:37 par singleton560

» [Technique châssis] Listing modèles de suspension AV
Mer 18 Avr 2018 - 17:17 par janpol84

» [ oldies ] Angel Nieto Mike Hailwood ( Part 4 )
Mer 18 Avr 2018 - 15:45 par philippe7

» [Oldies] Les photos d'Eilo Taka-prami
Mer 18 Avr 2018 - 11:55 par Ala Zorro

» [MotoGP] GP 2018 Argentine - 6, 7 et 8 Avril 2018
Mer 18 Avr 2018 - 11:32 par philwood

» [Technique] Vilebrequin deux temps
Mer 18 Avr 2018 - 11:01 par alcore909

» Circuit de Varano de Melegari
Mer 18 Avr 2018 - 10:49 par justin

» [Oldies] Quizz??????
Mer 18 Avr 2018 - 10:08 par biger

» [WSBK] Aragon 2018
Mer 18 Avr 2018 - 8:50 par neoraptor

» [Oldies] Jarno Saarinen, la star qui a révolutionné le pilotage... (Part 3)
Mer 18 Avr 2018 - 8:20 par philwood

La réclame...
Mots-clés
triumph geco icgp moto eurosport classic norton 2013 suzuki 1980 fourche wanted 1973 france metiss ravel coupe HOnda side RACING yamaha ROAD agusta aermacchi aprilia ducati
Meilleurs posteurs
Marc
 
philwood
 
mickey
 
Pierre"PhilRead"
 
Jarno
 
Fügner
 
EDOUARD Jean
 
yves kerlo
 
janpol84
 
bubu
 
La réclame...

Partagez | 
 

 [Moto2] Débriefing pneumatique Sachsenring: le Blistering.

Aller en bas 
AuteurMessage
Marc
Admin
avatar

Nombre de messages : 27507
Age : 59
Localisation : Villiers sur Marne (94)
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: [Moto2] Débriefing pneumatique Sachsenring: le Blistering.   Sam 20 Juil 2013 - 11:11

Beaucoup se sont étonnés du classement inhabituel du GP d'Allemagne où, Esparagaro mis à part, peu de favoris ont rallié les premières marches du classement.
Parallèlement, on a vu une épidémie de pneus détruits après l'arrivée.
Relation de cause à effet?



Pour en savoir plus, j'ai interrogé un ingénieur directement concerné par ces phénomènes puisque officiant en Moto2.
Voilà ce qui en ressort...

Tout d'abord, ce phénomène de décollement de morceaux de gomme s'appelle le "blistering", du nom de l'enveloppe en plastique qui recouvre les petits objets en vente chez votre marchand de journaux. Dans le cas qui nous intéresse, la moto, cela correspond à la gomme qui enveloppe la carcasse.

Quand le pneu est physiquement très sollicité, le collage de la gomme sur la structure se délite partiellement, créant ainsi de petites micro-bulles d'air (la nature a horreur du vide); celles-ci montent en pression, grossissent, grossissent, et finissent par exploser en décoller des morceaux entiers de gomme.
Généralement, le pilote s'en aperçoit par des phénomènes vibratoires et baisse de rythme.
Anecdotiquement, s'il était seul en piste, il pourrait également s'en apercevoir phoniquement car l'explosion de la bulle d'air est très sonore. C'est ce qui se passe, en autre, sur le très rapide circuit Michelin de Ladoux où les pilotes d'essais roulent parfois jusqu'à obtenir du blistering, le "bang" caractéristique signifiant alors la fin de séance...

Quels sont les facteurs influents?
- La température de piste.
- La pression.
- Les efforts physiques sur le pneu.

Concernant ces derniers, il y a ceux auxquels on pense tout de suite, comme le nombre de virages à gauche successifs au Sachsenring, mais il y en également d'autres, plus subtils.
Effectivement, on a pu noté, en Allemagne et à Austin, que les Kalex sont généralement plus sujettes au phénomène.
Cela est dû à leur bras oscillant un peu plus court qui charge plus le pneu arrière que sur les Suter.
Mais attention, une roue arrière de Suter réglée très en avant dans le bras oscillant peut engendrer les mêmes conséquences!

De plus, la façon de piloter intervient également; un pilotage "typé 125", avec une grande vitesse de passage en courbe maltraitera moins le pneu qu'un pilotage davantage "typé MotoGP" avec ses trajectoires cassées et ses remises de gaz violentes.

Enfin, pour ceux qui, comme moi, ont essayé dans un premier temps de relier les décollements aux seuls pneus tendres, c'était bien tenté mais, en l'occurrence, pas assez corrélé.
En effet, si en théorie, cette hypothèse tient la route par l'élévation de température engendrée par un pneu soft, dans la pratique les deux gommes proposées par Dunlop sont beaucoup trop proches l'une de l'autre pour que cela soit un critère déterminant.

A l'inverse, la pression utilisée est un facteur déterminant et certains pilotes, en l'abaissant pour trouver "artificiellement" un peu plus de grip, ont peut-être été trop loin et maltraité la gomme qui s'est désolidarisé de la structure...
Malheureusement, aujourd'hui en GP, si on arrive à connaître la qualité des pneus choisis par les pilotes, on n'a évidemment aucune information sur les pressions.

Merci pour toutes ces informations à celui qui se reconnaîtra...



Dernière édition par Marc le Sam 19 Oct 2013 - 18:13, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pit-lane.biz
mecanik

avatar

Nombre de messages : 111
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: [Moto2] Débriefing pneumatique Sachsenring: le Blistering.   Lun 22 Juil 2013 - 14:05

Merci.

Revenir en haut Aller en bas
GrahamB

avatar

Nombre de messages : 3457
Age : 56
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: [Moto2] Débriefing pneumatique Sachsenring: le Blistering.   Mar 23 Juil 2013 - 2:56

En disant que les Kalex chargent plus le pneu arrière en raison d'un bras oscillant plus court, c'est pour dire que la répartition de poids est plus vers l'arrière sur une Kalex que sur une Suter ?

Et le poids total, au cas des pilotes suffisamment grands qu'on n'arrive pas au poids minimum (viz Redding) ?
Revenir en haut Aller en bas
Marc
Admin
avatar

Nombre de messages : 27507
Age : 59
Localisation : Villiers sur Marne (94)
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: [Moto2] Débriefing pneumatique Sachsenring: le Blistering.   Mar 30 Juil 2013 - 6:54

En toute logique, oui à la première question.
Je ne comprends pas bien la seconde...Embarassed 

PS: article upgradé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pit-lane.biz
GrahamB

avatar

Nombre de messages : 3457
Age : 56
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: [Moto2] Débriefing pneumatique Sachsenring: le Blistering.   Mar 30 Juil 2013 - 8:07

Marc a écrit:

Je ne comprends pas bien la seconde...
Je voulais dire que si une proportion de poids plus importante à l'arrière abîme le pneu, on peut supposer qu'un totale de poids plus important fasse pareil.
Mais le poids minimum avec pilote complique la question : tous les petits doivent rouler au même poids, mais Redding est possiblement assez grand que l'on n'arrive pas à suffisamment alléger la moto pour compenser. Il sera alors un des peu qui roulent avec un ensemble pilote-moto plus lourd.
Alors, il y avait les mêmes dégâts chez Kallio ?
Revenir en haut Aller en bas
Marc
Admin
avatar

Nombre de messages : 27507
Age : 59
Localisation : Villiers sur Marne (94)
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: [Moto2] Débriefing pneumatique Sachsenring: le Blistering.   Mar 30 Juil 2013 - 11:53

Maintenant je comprends! Very Happy
Oui, c'est clair que Redding n'est pas avantagé de ce côté là...
Mais les styles de pilotage et la pression des pneus influe également.
De toute façon, les deux ont connu des problèmes en Allemagne.

Scott Redding #45: 7th
“What can I say; from the lap two or three I was struggling with rear grip from the left hand side of the tyre. In the right-handers and through the first sector I was catching hand over fist, but when it came to the left-hand corners I had virtually no edge grip on entry or exit. From halfway onwards the tyre started to tear, which reduced grip even further and also caused pretty bad chatter. I was disappointed not to finish in front of Lüthi and De Angelis, because with Pol only third here today, a fifth place finish would have seen me go into the summer break with more than a 25 point lead in the championship standings. I need to come back strong in Indianapolis, to start the second half of the season in the same way I started the first half.”

Mika Kallio #36: 13th
“It’s difficult to understand the tyre problem we had today. In practice yesterday I completed two race distance runs of 27 or 28 laps on the same tyre, with the same settings in the bike, in almost identical conditions and there was no problem. Today, after just six laps, the rear grip dropped off massively while I was running fifth and I couldn’t maintain the lap time. As the race progressed and the rear continued to deteriorate it started inducing chatter, which was causing a lot of problems on corner entry. I’m really disappointed, as I thought we’d done everything right this weekend, but today was a disaster.”
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pit-lane.biz
GrahamB

avatar

Nombre de messages : 3457
Age : 56
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: [Moto2] Débriefing pneumatique Sachsenring: le Blistering.   Ven 23 Aoû 2013 - 1:49

Alors, le blistering a continué à Indianapolis... il y avait une photo du pneu d'Espargaro pas mal déchiré. Voilà donc ce qui vient
d’apparaître sur motoGP, une citation de Dunlop:

"We now know that since the Mugello GP we have seen a significant amount of changes to the Moto2 machine setups. We believe that new components and higher rear spring load have increased the stress levels to the rear tyres."

On sait maintenant que depuis Mugello, il y avait des changement importants aux réglages des Moto2. Nous croyons que les composants nouveaux et des charges de ressort plus fort à l'arrière aient augmenté le niveau de stress sur les pneus arrières

Dunlop amène alors un pneu nouveau à Brno...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Moto2] Débriefing pneumatique Sachsenring: le Blistering.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Moto2] Débriefing pneumatique Sachsenring: le Blistering.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITES :: [GP] :: [Moto2]-
Sauter vers: