AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionNouveaux messages depuis dernière visite
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 31 utilisateurs en ligne :: 15 Enregistrés, 0 Invisible et 16 Invités :: 1 Moteur de recherche

boletu, Bricole 63, Christian7, dbu, ennio40, fullgazlolo, janpol84, MICGAL, nortumph, Noël, sandalio, spreyer, thierysp, Toop, woody

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 187 le Lun 3 Déc - 14:45
Derniers sujets
» Le retour du 2 temps ?
Aujourd'hui à 15:55 par Toop

» [MotoGP] Tech3
Aujourd'hui à 15:51 par fullgazlolo

» [GP] News Moto2 2018/2019
Aujourd'hui à 13:02 par EDOUARD Jean

» [SORTIES] Remise des prix AACM-Lyon
Aujourd'hui à 12:04 par pierminator

» Philippe Michel
Aujourd'hui à 10:54 par daniel63

» [ Oldies ] Le Team Obsolete
Aujourd'hui à 9:36 par yves kerlo

» [Technique] RossiGRM 2strokes boat engine
Aujourd'hui à 0:57 par Frits Overmars

» [Oldies] Side-Car: quelques images
Hier à 21:36 par motori49

» [Oldies] Quizz??????
Hier à 20:35 par Dialmax

» [OLDIES] Restauration de mon side-car des années 1974/1975 (chassis court)
Hier à 20:17 par enndewell joel

» [Oldies] Angel Nieto, Mike Hailwood, etc... ( Part 4 )
Hier à 19:28 par Adco

» [Oldies] Les archives de Sonny Angel
Hier à 19:22 par Adco

» Rodage moto de piste besoin de conseil
Hier à 18:25 par Rose Noire

» [GP125] All that you wanted to know on Aprilia RSA 125, and more, by Mr Jan Thiel and Mr Frits Overmars (PART 5)
Hier à 17:43 par Bob van der Zijden

» [Divers] IPC 2018
Hier à 15:46 par EDOUARD Jean

»  [Oldies] Les découvertes de Tonton Hubert (Part 4)
Hier à 13:57 par singleton560

» [Vidéos] Fenouil interviewé par Bubu
Hier à 12:42 par pyd17

» [SORTIES] MotoGP - Jerez - 6 mai 2018
Hier à 10:58 par loupio

» [SORTIES] Le 1er WE de rencontre PIT LANE
Jeu 18 Jan - 21:35 par enndewell joel

» Cadre 125 TZR 4FL
Jeu 18 Jan - 21:04 par formi83

» (Oldies) Les Aermacchi deux temps
Jeu 18 Jan - 19:21 par yves kerlo

» [Oldies] Les freins Luchier ? Géniaux mais pas qu’eux !
Jeu 18 Jan - 12:32 par bartau

» [Technique châssis] Listing modèles de suspension AV
Jeu 18 Jan - 10:05 par BRUNEAU

» [GP] Chaises musicales 2018.
Mer 17 Jan - 21:48 par santi

» [Oldies] Jarno Saarinen, la star qui a révolutionné le pilotage... (Part 3)
Mer 17 Jan - 20:24 par philwood

» [Oldies] Jack Findlay, pilote de légende
Mer 17 Jan - 19:13 par philwood

» Klass GP 2018
Mer 17 Jan - 18:33 par crigar

» [Oldies] Aermacchi 350 Bol d'or 1969
Mer 17 Jan - 18:06 par nibart

» Salon de la moto de compétition à Chevilly (45)
Mer 17 Jan - 17:57 par domi3645

» OPEN SNCF
Mer 17 Jan - 16:26 par t2

Mots-clés
2017 suzuki eurosport icgp temps 1980 moto ROAD ravel fourche geco jumeaux yamaha wanted norton classic aermacchi coupe 1973 RACING side ducati casque HOnda 2013 triumph
Meilleurs posteurs
Marc
 
philwood
 
mickey
 
Pierre"PhilRead"
 
Jarno
 
Fügner
 
yves kerlo
 
EDOUARD Jean
 
janpol84
 
bubu
 

Partagez | 
 

 [Interview] Silvio Vercilli, par GP Inside.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marc
Admin
avatar

Nombre de messages : 27449
Age : 59
Localisation : Villiers sur Marne (94)
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: [Interview] Silvio Vercilli, par GP Inside.   Mer 15 Fév - 23:53

Les exclus GPI, Silvio Vercilli : Iannone, di Meglio, Pasini, Aprilia…les défis du Speed Master Team

15/02/2012

En 2012, quelques écuries ont fait le choix d’augmenter leur participation en championnat du monde avec l’engagement d’une CRT. C’est par exemple le cas de BQR ou de Forward.

Chez Speed Master, le défi est encore plus grand puisqu’en plus d’aligner une Aprilia/FTR en catégorie reine, la structure italienne a aussi choisi de doubler ses effectifs en Moto2, avec l’engagement de Mike di Meglio. Engagement rendu possible grâce à la fusion entre Speed Master et SpeedUp. Le Français, officiera donc aux côtés d’Andrea Iannone.   

Mais qui dit fusion et création d’un team dit aussi réorganisation. Nous avons rencontré Silvio Vercilli, CEO de ‘Speed Master Team’ pour prendre la température du côté de milan avant le grand départ de la saison, le 8 avril, au Qatar.

GPI : Vous vivez de grands changements cette saison et on suppose que vous avez dû revoir l’organisation de l’entreprise…comment se présentera-t-elle en 2012?

SV : Nous avons fait un grand pas en avant. Nous étions une petite équipe en Moto2 et nous voulons montrer que nous pouvons fonctionner tout aussi bien, même dans la catégorie supérieure. Maintenant, nous devons structurer l'équipe comme une entreprise. Augmenter le personnel, augmenter les moyens, plus de ressources seront nécessaires. Pour construire un projet durable, nous devons également nous attacher aux plus petits détails. La direction n’a pas changé, je reste directeur général et responsable commercial et communication, Regalino Iannone (le père d’Andrea) demeure le point de référence sportif en tant que manager général aussi bien en Moto2, qu’en MotoGP, même s’il suivra le Moto2 en tant que team manager. Uccio demeure quant à lui, notre consultant privilégié. Mais au-delà de ces titres, je dois avant tout signaler que nous travaillons tous ensemble, sans rigidité au niveau des rôles de chacun. Nous entretenons une réelle relation d’entente et de compréhension entre nous, elle est forte, et ce, même en dehors du championnat du monde.

GPI : Vous avez maintenant fait le saut en direction du MotoGP avec une CRT. Nous savons tous que cette année, la moto ne sera pas compétitive par rapport à celles des constructeurs. Mais comment voyez-vous l'évolution de ce championnat? Lors d’une conversation avec Colin Edwards, il nous disait  que ce serait mieux si les constructeurs se retiraient du MotoGP. Quel est votre point de vue sur le sujet?

Nous sommes convaincus que le CRT peut être l'avenir du MotoGP. Nous nous sommes décidés à monter en MotoGP parce que nous pensons que la DORNA mettra tout en œuvre pour limiter le pouvoir des constructeurs en faveur d’un plus grand nivellement des prestations. Ça ne fait aucun doute que le MotoGP perdait de l’intérêt parce que de nombreuses courses étaient ennuyeuses. Il est donc nécessaire de trouver des outils pour avoir des courses plus intéressantes. Et par ces temps de crise, le CRT peut-être la solution pour réduire le coût des motos. Carmelo Ezpeleta a répété récemment qu’il est en train de négocier, avec les constructeurs, une réforme qui ira dans le sens de l’abaissement des coûts et une augmentation du spectacle. On parle d’une centrale électronique unique, mais peut-être, qu’ils trouveront d’autres solutions. En tout cas, nous sommes sûrs que le CRT sera l’avenir du MotoGP.

Certes, cette année, pour tous les teams CRT, ce sera une année d'apprentissage. Nous chercherons à acquérir de l’expérience et ainsi à monter un projet portant sur plusieurs années. Le choix d’Aprilia va d’ailleurs dans ce sens. Nous sommes très motivés, nous croyons en nos choix techniques et en notre pilote.

GPI : Vous avez d’abord engagé West et maintenant Mattia Pasini pour votre CRT, alors qu’on s’attendait à voir Andrea Iannone dessus. Comment s’est déroulée la fin de saison pour Andrea ? Quelles options avaient-ils et pourquoi a-t-il choisi de rester en Moto 2?

Déjà depuis le mois d’août, Andrea avait décidé de rester en Moto2 et d’essayer de gagner le championnat. En fait, il avait déjà répondu aux demandes de Pramac et d’autres équipes qui le voulaient. En fin de saison, en raison de la mort tragique de Marco Simoncelli, une opportunité s’est ouverte, pour Andrea, de rejoindre le team San Carlo Gresini. Tout a été très vite et en fait on était plus devant une idée que face à une possibilité concrète. Au final, Andrea est content comme ça, il est très motivé, calme et il a hâte que la saison commence. Il croit fermement aux choix techniques que nous avons pris. (Retour sur la SpeedUp, FTR et abandon de la Suter)

Quant à savoir si c’est avec nous qu’Andrea fera le saut vers le MotoGP, je peux, à l’heure actuelle, simplement dire que ce jour-là, il devra le faire avec les meilleurs moyens techniques disponibles.

GPI : Vous avez décidé d'engager Mike di Meglio. Quelles étaient les motivations?

C'est un bon choix. C'est un champion du monde! Nous sommes convaincus qu’en moto2, il n’a pas encore montré toute l’étendue de son talent. Mike représente un choix pour le futur, lorsqu’Andrea Iannone fera le grand saut vers le MotoGP.

GPI : Que peut-on vous souhaiter pour 2012

Faire mieux que la saison dernière. Non pas seulement en termes de résultats, mais aussi en terme de professionnalisme». 2011 était notre première année. Nous avons travaillé dur et nous avons obtenu la reconnaissance pour nos efforts, nous sommes considérés comme une bonne équipe, professionnelle et très engagée à donner le meilleur d’elle-même. Nous voulons continuer sur cette route.

Nous retrouverons Andrea Iannone, Mike di Meglio et tout le Speed Master Team, dès demain, à Jerez, pour la seconde session de tests IRTA de la pré-saison…stay tuned !

Revenir en haut Aller en bas
http://www.pit-lane.biz
 
[Interview] Silvio Vercilli, par GP Inside.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cruzbike Silvio
» 2009 - [GENEVE] DS Inside
» Interview de Christophe le Bouille
» Interview de Samuel Eto'o qui revient sur l'OL
» [Moto2] Force 210 (Scot - Rapid Inside)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITES :: [INTERVIEWS]-
Sauter vers: