AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionNouveaux messages depuis dernière visite
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 16 utilisateurs en ligne :: 2 Enregistrés, 0 Invisible et 14 Invités :: 1 Moteur de recherche

Filipão, marco91

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 187 le Lun 3 Déc 2012 - 6:45
Derniers sujets
» [Oldies] C'était le bon temps...
Aujourd'hui à 16:46 par MacPepR

» (Oldies) Les Aermacchi deux temps
Aujourd'hui à 14:28 par yves kerlo

» [Road racing] Saison 2018
Aujourd'hui à 13:58 par jeanmichel.prudon

» [Oldies] Jarno Saarinen, la star qui a révolutionné le pilotage... (Part 3)
Aujourd'hui à 13:14 par JH42

» [MotoGP] Tech3
Aujourd'hui à 12:31 par BM1150R

» [Oldies] Side-Car: quelques images
Aujourd'hui à 12:11 par philwood

» [Oldies] Malheureusement, ils sont partis...
Aujourd'hui à 12:10 par philwood

» [Oldies] Angel Nieto, Mike Hailwood, etc... ( Part 4 )
Aujourd'hui à 11:38 par philwood

»  [Oldies] Les découvertes de Tonton Hubert (Part 4)
Aujourd'hui à 11:27 par Tonton Hub

» [Oldies] Course de côte du Mont Ventoux, juin 1970
Aujourd'hui à 10:08 par bouillotte84

» [GP] Eurosport: du changement!
Aujourd'hui à 9:54 par OlivierSRX

» [Oldies] Jack Findlay, pilote de légende
Aujourd'hui à 5:17 par BOOZE

» Bol d'Or 1979
Aujourd'hui à 5:06 par Tonton Hub

» [WSBK] 2018
Aujourd'hui à 3:18 par mickey

» [Moteurs] Équilibrage dynamique vilebrequin
Hier à 15:23 par Dialmax

» [Oldies] Ils ont p'loté la belle à culbuter de Varese (2ème partie)
Hier à 13:19 par Ala Zorro

» [Oldies] Quizz??????
Hier à 12:22 par DidierF

» [Oldies] Hommage à Patrick Pons
Hier à 11:07 par marco91

» [OLDIES BUT GOODIES] J'ai besoin de l'avis de specialiste des Honda
Hier à 3:22 par domi3645

» Jean François Baldé
Hier à 0:07 par justin

» [SORTIES] French Riviera Motorcycle Film Festival
Sam 9 Déc 2017 - 3:09 par singleton560

» [Oldies] Parlons Benelli !
Ven 8 Déc 2017 - 14:30 par Thierry Noblesse

» [Oldies] Les casques de nos champions
Ven 8 Déc 2017 - 13:28 par Pierre"PhilRead"

» 1979 RACE of the YEAR OULTON PARK
Ven 8 Déc 2017 - 11:53 par singleton560

» [Oldies] Ch. Ravel
Ven 8 Déc 2017 - 10:26 par philwood

» [MotoGP] Michelin
Ven 8 Déc 2017 - 9:50 par Rose Noire

» [Oldies] Yamaha 750 TZ
Ven 8 Déc 2017 - 9:13 par doublos

» [FSBK] Saison 2018
Ven 8 Déc 2017 - 8:17 par babas

» [OLDIES] Restauration de mon side-car des années 1974/1975 (chassis court)
Ven 8 Déc 2017 - 7:54 par enndewell joel

» [Oldies] Michel ROUGERIE, 30 ans déjà !
Ven 8 Déc 2017 - 7:30 par berlu

La réclame...

Mots-clés
triumph side jumeaux trident 2013 moto ROAD classic temps coupe geco bourg HOnda RACING wanted 1973 ducati agusta aermacchi yamaha norton 2017 fourche icgp eurosport metiss
Meilleurs posteurs
Marc
 
philwood
 
mickey
 
Pierre"PhilRead"
 
Jarno
 
Fügner
 
yves kerlo
 
EDOUARD Jean
 
janpol84
 
bubu
 

Partagez | 
 

 [MotoGP] Le problème des pneus...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Eric Offenstadt

avatar

Nombre de messages : 3594
Localisation : Sète
Date d'inscription : 23/11/2009

MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   Lun 5 Mar 2012 - 9:56

Les choses sont simples et à prendre calmement:
Wink
Quand il y a lutte entre les manufacturiers on peut à la rigueur comprendre les gommes extrèmement performantes et pointues, devenant dangereuses dès qu'il leur manque 10°.
Mais continuer le jeu coûteux des couvertures chauffantes dans un championnat mono-marque, je suis désolé: C'est complètement CON. C'est une fois de plus par la force de l'habitude, des idées reçues et de la vanité à montrer des pratiques "réservées à une élite" qu'on les conserve : de la même manière que l'establishment s'amuse à utiliser le jargon de sa caste.

Ce n'est ni du dénigrement ni sarcastique : C'est juste vrai, même si souvent involontaire de la part de la plus part des acteurs.

Revenir en haut Aller en bas
gilles27



Nombre de messages : 1600
Age : 54
Localisation : vendome
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   Lun 5 Mar 2012 - 10:19

Il ne faut pas forcément passer d'une extreme à l'autre non plus...
on parle de slicks moins pointus sur la emperature de fonctionnement.
De là à revenir à des pneus pouvant se dispenser de couverture:
1) Il faudra toujours les faire monter en température d'où zone de danger s'ils ne sont pas prechauffés
2) est ce qu'un manufacturier saurait encore faire un pneu ne nécessitant pas de couverture et encaissant la puissance d'une motogp pendant la durée d'une course ?
Revenir en haut Aller en bas
cristogrr

avatar

Nombre de messages : 1761
Age : 53
Localisation : sirault belgique
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   Lun 5 Mar 2012 - 10:23

Tout ceci vient d'une cause :la météo ne s'achète pas, ni ne se prédit efficacement> Tient!, il pleut au Qatar!!!?
Le calendrier est en partie une compensation (quoique Assen si tôt... lol! )
Revenir en haut Aller en bas
Olivier R.

avatar

Nombre de messages : 1066
Age : 47
Localisation : DIJON
Date d'inscription : 09/09/2011

MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   Mar 6 Mar 2012 - 1:19

les pneus en motogp c'est ici:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
GrahamB

avatar

Nombre de messages : 3457
Age : 55
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 19/08/2011

MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   Mar 6 Mar 2012 - 3:25

Eric Offenstadt a écrit:

Mais continuer le jeu coûteux des couvertures chauffantes dans un championnat mono-marque, je suis désolé: C'est complètement CON.


Eric, je suis bien le logique de compétitivité => dangerosité (qu'on nous vend à tort pour justifier le poids minimum entre autre) et qu'un pneu commun laisse la voie ouverte aux caractéristiques plus faciles à vivre. Mais de faire l'équation couvertures chauffantes <=> pneus trop pointus, ça exagère un peu non?

Car demander qu'un pneu fonctionne à 2° quand on sort du box le matin, c'est beaucoup plus que demander qu'il tolère un tour à l'allure réduit sans devenir un savon. En réalité il existe maintenant des pneus sport-route qui y sont capables, mais il résistent mal aux températures élevées en course, même de niveau poireaux...

Puis à l'autre extrême, il y a du monde à se plaindre quand les pneus se montrent incapable de résister à plus de 15 tours de Phillip Is. sur une SSp... et ceux-là avaient quand même besoin des couvertures.
Revenir en haut Aller en bas
Mykeul

avatar

Nombre de messages : 4004
Localisation : 41 et 95
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   Mar 6 Mar 2012 - 3:59

Intéressante la vidéo Bridgestone, pour visualiser des phénomènes qui échappent généralement aux communs des fans (à moi, en tout cas lol! )

Merci pour le lien
Revenir en haut Aller en bas
Eric Offenstadt

avatar

Nombre de messages : 3594
Localisation : Sète
Date d'inscription : 23/11/2009

MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   Mar 6 Mar 2012 - 10:43

GrahamB a écrit:
Eric Offenstadt a écrit:
Mais continuer le jeu coûteux des couvertures chauffantes dans un championnat mono-marque, je suis désolé: C'est complètement CON.
Eric, je suis bien le logique de compétitivité => dangerosité (qu'on nous vend à tort pour justifier le poids minimum entre autre) et qu'un pneu commun laisse la voie ouverte aux caractéristiques plus faciles à vivre. Mais de faire l'équation couvertures chauffantes <=> pneus trop pointus, ça exagère un peu non?
Car demander qu'un pneu fonctionne à 2° quand on sort du box le matin, c'est beaucoup plus que demander qu'il tolère un tour à l'allure réduit sans devenir un savon. En réalité il existe maintenant des pneus sport-route qui y sont capables, mais il résistent mal aux températures élevées en course, même de niveau poireaux...
Puis à l'autre extrême, il y a du monde à se plaindre quand les pneus se montrent incapable de résister à plus de 15 tours de Phillip Is. sur une SSp... et ceux-là avaient quand même besoin des couvertures
.
Graham, Je pense que tous les pilotes Européens qui ont participé au champ car avec des pneus extrêmement performant sans ouvertures chauffantes se sont rendus compte que le gain de 2 ou 3 secondes au tour qu'auraient permis des pneus à couvertures chauffantes à la place N'AURAIT EN RIEN ÉTÉ PLUS PASSIONNANTES POUR LES SPECTATEURS. Et donc puisqu'on pleure sur le manque de budget ils devient indispensable de réfléchir au lieu de se contenter de croire que "CE QUI CE FAIT" est forcément ce qui est "BIEN". Comme disait je crois, ton ancêtre J.B. SHAW : "Quand tout le monde pense la même chose, c'est que personne ne pense beaucoup".
La résistance à l'usure d'un pneu n'a rien à voir avec sa "fenêtre" de température de fonctionnement. les manufacturiers sauraient sans doute faire un pneu à large spectre de fonctionnement et quand même performant.
Bien sûr au début, ce pneu vaudrais un certain nombre de secondes au tour de moins, mais puisque tout le monde serait à la même enseigne...
...Sans aller jusqu'à leur demander d'ouvrir à fond par 2°!!!!.
Bon ! Enfin je sais bien que les couvertures chauffantes font partit du folklore maintenant et que les habitudes sont difficiles à perdre (moi c'est le TALISKER 18 ans d'âge).
J'ai bientôt R.V. avec un top ingénieur de chez Michelin, je vais lui poser la question...
... Je peux très bien me tromper !!!
lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   Mar 6 Mar 2012 - 11:19

Eric,

Je comprends ton point de vue sil il était à considérer en faisant fi de ta carrière de pilote, de technicien et de constructeur, et des avis que tu postes ici. Sauf si je fais erreur, tu es un homme qui a cherché et cherche toujours à l'amélioration de la performance. Je suis surpris que tu acceptes et même veuilles une baisse de performance par les pneus. En ce cas, autant ne pas concevoir une partie-cycle plus performante, non? Si on limite la performance par les pneus, on pourrait aussi la limiter par autre chose comme l'interdiction d'une essence compétition, non?

Je ne critique pas ton avis sur les pneus, je le trouve juste pas très en phase avec le reste. Mais peut-être peux tu m'expliquer, pardon, nous expliquer.

Pour ma part, sans tenir compte de Bernard Shaw et aussi sans parler de niveau de performance, je ne trouve pas emmerdant d'utiliser des couvertures chauffantes au regard du plaisir de pouvoir rouler normalement dès le premier tour et vite dès le second. C'est une élément de sécurité à bon compte et un élément d'économie car sur une séance de 20 minutes (moyenne des séances de roulages libres en groupe couramment pratiquées), çà évite de jeter par la fenêtre deux tours surtout par temps froid.

Ce qui m'emmerde, et là je te rejoins, c'est d'avoir à jongler entre une référence de pneu pour le matin (15°) et l'après-midi (25°). Surtout que les manufacturiers savent faire des pneus performants sur une large plage de température de piste. Pour preuve, les slicks Pirelli Superbike SC2 (en 200) arrière sortis en 2011 le permettent alors les précédents ne le permettaient pas. Et ils sont plus performants que les 2010.
Maintenant, est-ce possible au plus haut niveau dans un cadre concurrentiel? pas certain
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   Mar 6 Mar 2012 - 13:15



Je pense qu'il ne parle pas de baisser le niveau de performance, il parle de ne pas pousser les compromis dans leurs extrêmes et de rendre les pneus à la limite de l'inutilisable comme c'est le cas en moto gp.

Créer un pneu qui va 2 sec plus vite au tour, mais qui fonctionne sur un spêctre de 30° au sol serait un progrès, créer un pneu qui va 2 sec plus vite en lui retirant 20° de plage d'utilisation ça n'est pas un progrès c'est juste un compromis... et ça ne sert a rien ?

Si demain on créer une partie cycle 2 sec plus vite et qu'elle n'engendre pas d'effets négatifs ça sera un réel progret et je ne pense pas que Pépé va vouloir la remplacer pour une " moin vite "...

Revenir en haut Aller en bas
MacPepR

avatar

Nombre de messages : 2771
Age : 58
Localisation : Arnouville lès Gonesse (95)
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   Jeu 8 Mar 2012 - 6:48

Les couvertures chauffantes qu'on voit fleurir jusque dans les roulages de gros poireaux, c'est quand même une sacrée sécurité. Un pneu arrière de 600/1 000 fait dans les 7 kg. Ca ne chauffe pas comme ça. Et si tu tentes le diable en voulant faire le modeste, ça peut te coûter une épaule (vécu).

En VMA, les pneus sont étroits et chauffent plus vite. Les couv' sont interdites. Pas forcément la mesure la plus intelligente de ce réglement.

_________________
Freiner, gaazer, entier !

Eventuellement au bas d'un post : "Mac" = allumage et carburation orthographiques réglés, continue à mettre du gaz.
Revenir en haut Aller en bas
Eric Offenstadt

avatar

Nombre de messages : 3594
Localisation : Sète
Date d'inscription : 23/11/2009

MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   Jeu 8 Mar 2012 - 9:07

kyf#13 a écrit:
Je pense qu'il ne parle pas de baisser le niveau de performance, il parle de ne pas pousser les compromis dans leurs extrêmes et de rendre les pneus à la limite de l'inutilisable comme c'est le cas en moto gp.
Créer un pneu qui va 2 sec plus vite au tour, mais qui fonctionne sur un spêctre de 30° au sol serait un progrès, créer un pneu qui va 2 sec plus vite en lui retirant 20° de plage d'utilisation ça n'est pas un progrès c'est juste un compromis... et ça ne sert a rien ?
EXACTEMENT ! LA COMPÉTITION EST SENSÉ APPORTER UN PLUS POUR LE TOURISME et je ne vois pas en quoi les couvertures chauffantes apportent quoi que ce soit pour les gommes de tourisme.
On peut confondre "TEMPS AU TOUR" avec "progrès" !
Je re-re-re-re-répète : Il ne s'agit pas de faire des pneus dangereux à froid pour que les pilotes se pètent la gueule dans le tour de chauffe, mais COMME EN CHAMP CAR l'a prouvé sur de nombreuses saisons : de faire des pneus capables de performer dans une zone de température plus raisonnable.

Dans le Champ car: Personne ne s'est aperçu ou ne s'est plaint que les temps au tours AURAIENT PU ÊTRE MEILLEURS AVEC DES GOMMES À COUVERTURES CHAUFFANTES !!!

C'est seulement qu'il est si difficile de se défaire de ses habitudes, surtout quand on ne doute jamais !

Enfin, moi je dis çà ! Et je m'en tape royalement...
... Moi aussi j'ai trouvé çà super de faire joujou avec les couvertures sur la ligne de départ !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   Jeu 8 Mar 2012 - 10:11

Je te suis sur deux choses :
1. c'est bien de faire joujou! Sinon, pourquoi nous aimerions la compétition moto? Je prends tous les plaisirs que j'y trouve comme tous ici.
Mon joujou c'est de passer le plus de temps possible en piste dans des conditions proches de mon maxi et passer 2 tours à chauffer mes pneus, çà ne m'amuse pas.
De plus, sur une course sur 2 que je fais, les départs sont lancés : depuis les stands derrière une pace bike qui roule à 15 secondes des temps au tour dès le départ et ralentit les deux derniers virages, c'est trop peu pour chauffer les pneux actuels. NB : ce mode de départ pourrait se généraliser au nom de la mode sécuritaire.
Bien entendu, si il y avait des pneus qui me permettent de rouler normalement dès le premier tour sans chaufferettes, ce seraient les miens.

2. Je suis d'accord sur le fait de rouler 2 secondes moins vite au tour dans l'absolu. La compétition est encadrée réglementairement et le but est d'être devant dans ce cadre. Alors, être en 1,56 ou 1,58 ne change rien au plaisir.

Je ne te suis pas sur une chose :
Je ne crois pas que la compétition est pas faite pour apporter quelque chose au tourisme. Si elle le fait, c'est par effet de bord, même si sans cet effet de bord certains industriels ne s'y investiraient pas et sans doute les manufacturiers de pneus en tête.

Ces effets de bord sont souhaités dans tout investissement industriel et surtout dans le cadre d'un investissment dans une nouveauté (la compétition étant assimilable à une nouveauté ici) mais ils ne le justifient pas car ils ne sont pas quantifiables. Pour l'anecdote, un des retours de feu Kodak (et oui, c'est fini) vers le consommateur a été la colle cyanoacrylate qui est dans toutes les bonnes drogueries depuis les années 70. Cette découverte a été faite dans le cadre d'un investissement pour une nouveauté : des lentilles ultra-robustes devant équipées des systèmes de visées d'armes à feu durant la seconde guerre mondiale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   Jeu 8 Mar 2012 - 10:14

Ben ... même sans ligne de départ (pour le poireau eclairé , m'en fous de courir) , j'appécie de ne pas mettre 3 à 4 tours avant de commencer à me sentir bien avec des bidules qui me foutent la trouille en saison fraiche ou par mistral ... au Léd' au hasard scratch
Mais si demain on me propose des gommes qui me permettent de me passer de cette corvée des chauffantes je suis preneur ... (oui je sais ça existe suffit de rouler avec certains pneus "sports" mais bon c'est moins rassurant quand ça surchauffe jocolor )

Pour le GP c'est quand même inquiétant que des mecs aussi doués et forts en arrivent à avoir la même trouille à cause d'une certaine non-considération de la marque concernée , ya comme un défaut là Rolling Eyes (enfin à priori ça va aller mieux bonne nouvelle)
Revenir en haut Aller en bas
gilles27



Nombre de messages : 1600
Age : 54
Localisation : vendome
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   Jeu 8 Mar 2012 - 10:20

rossinante a écrit:
... Pour l'anecdote, un des retours de feu Kodak (et oui, c'est fini) vers le consommateur a été la colle cyanoacrylate qui est dans toutes les bonnes drogueries depuis les années 70. Cette découverte a été faite dans le cadre d'un investissement pour une nouveauté : des lentilles ultra-robustes devant équipées des systèmes de visées d'armes à feu durant la seconde guerre mondiale.

les budgets militaires et ensuite le budget spatial ont été la clés de nombreux progres.
Sans la Nasa, qui aurait débloqué des budgets pour des supercalculateurs qui sans le savoir ouvraient la voie à l'informatique que l'on connaît?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   Ven 9 Mar 2012 - 7:33

Et en France sans le nucléaire civil et militaire, pas de Plan Calcul et pas de Bull... (je suis un ancien directeur des ventes "solutions" de Control Data).
Sans les guerres et les grandes conquêtes mégalomaniaques on en serait peut-être encore à imaginer comment suppléer la propulsion humaine et animale.

=====>

Ce serait chiant un monde sans moto.
Revenir en haut Aller en bas
cristogrr

avatar

Nombre de messages : 1761
Age : 53
Localisation : sirault belgique
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   Ven 9 Mar 2012 - 11:03

Je ne suis pas d'acord avec Rossinante, quand il dit que cela n'apporte rien au tourisme; dans les pneus , c'est justement le labo idéal car les contraintes sont énormes sur les produits additivés (je travaille indirectemnt dans ce domaine); ils analysent les pneus après chaque épreuve et comparent les résultats, les pneus actuels tourisme sont "collants" plus vite ,plus longtemps, avec le confort et légèreté;
Les moteurs ,c'est pareil , ils ne fument plus , ils crachent plutot des flammes, ils ne suitent plus , ils cassent plus sauf certaines sportives survitaminées , et encore
En super motard mondial , les pneus étaient devenus si bons que les dépassement étaient devenus kamikazés, maintenant ils roulent tous avec du bois pour le spectacle, les temps ont régrèssé
Revenir en haut Aller en bas
Fügner

avatar

Nombre de messages : 7946
Localisation : Neuf-trois
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   Ven 9 Mar 2012 - 11:10

Y a pas à dire, la guerre, c'est vraiment chouette, les plus grands progrès de l'humanité*... affraid

La cyano, ça servait aussi au Vietnam à recoller les bides qui perdaient leurs boyaux...
Bon appétit

*professionnellement, je participais à propulser tous vos projets, "de vos vacances d'été à ceux de destruction massive"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   Sam 10 Mar 2012 - 3:22

Critogrr,
je n'ai pas dit que la compétition n'apportait rien au tourisme. je disais que ce n'était pas le premier but recherché par les industriels qui s'y investissent.
Les budget R&D sont de loin supérieurs au budgets compétition chez tous ces industriels et c'est de là que l'apport au tourisme vient.
Je voulais dire que si la compétition apportait quelque chose au tourisme ce n'était pas ni volontaire, ni involontaire mais par effet de bord car là n'était pas le but.
Revenir en haut Aller en bas
MacPepR

avatar

Nombre de messages : 2771
Age : 58
Localisation : Arnouville lès Gonesse (95)
Date d'inscription : 08/04/2010

MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   Sam 10 Mar 2012 - 15:26

Et les budgets "marketing" ne sont-ils pas plus importants que ceux de la R&D ?
Au moins, dans une compétition ouverte il faut prouver la valeur de sa technologie. Le monomarque, à quelque niveau que ce soit, c'est le résultat du travail de "marketteux" qui ont bien influencé pour obtenir un monopole.

Selon, approximativement, une définition qui a cours, "le marketing est l'ensemble des techniques qui font croire à quelqu'un qu'il a besoin d'un certain produit".
Le radial en moto, ça c'était de l'innovation ! Il y avait de la compétition à l'époque et Michelin a dominé avec ce pas en avant.
Aujourd'hui, Michelin qui ne doit pas avoir les bons marketteux ou qui s'y refuse, n'est fournisseur exclusif d'aucune compétition d'envergure (la F4 auto est un truc de débutants).

Ecoutez donc les marketteux en montant des Bridg' sur vos motos, à la rigueur des Dunlop (Moto2 et 3) et surtout des Pirelli sur vos bagnoles, F1 oblige ... A cet égard, Michelin n'a-t-il pas aussi amené le radial en F1 ?

_________________
Freiner, gaazer, entier !

Eventuellement au bas d'un post : "Mac" = allumage et carburation orthographiques réglés, continue à mettre du gaz.
Revenir en haut Aller en bas
LDA

avatar

Nombre de messages : 1290
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   Dim 11 Mar 2012 - 3:07

Il y a un avantage lié aux couvertures chauffantes qui personne -me semble- a mis en avant jusq'ici.
Un pneu compétition, c'est un mélange tendre qui dure moins et offre plus de grip.
Il est obtenu avec (en gros) plus de caoutchouc/huiles et moins de résine/noir de carbone.
(En réalité la carcasse aussi est spécifique au cahier de charges piste, mais passons)
Or, le vieillissement d'un pneu de ce type n'est pas tellement lié à son usure mais au nombre de cycles thermiques auxquels il est soumis. Au bout d'un certain nombre de cycles il aura perdu de son grip même si l'epaisseur de sa bande roulante est encore exploitable.
C'est à dire que pour un pneu de compétition il faut tenir compte pas seulement de l'usure mais aussi du vieillissement.
(d'où mon etonnement pour ceux qui rachetent des pneus aux pistards pour les monter sur route, mais bon, l'utilisation de pneus de piste sur route reste un mystere sous plusieurs angles pour moi)
Les cycles de montée en T°C / refroidissement provoquent une "transpiration" des matières "grasses" qui gazifient et font vieillir prematurement le melange qui "dessèche".
La couverture thermique permet de reduire le nombre de cycles.
Par exemple, avec une couverture thermique on peut avoir un seul cycle de montée en T°C et redescente par journée de roulage, plutôt que d'en avoir un par "run". En théorie, on divise sa vitesse de vieillissement par 4 ou 5 minimum.
Cela n'est pas seulement intéressant sous le profil des performances et de l'économie, mais il est impératif si le nombre de trains est contingenté.

Nota: malheureusement ce que je viens de dire ici vient de connaissances théoriques et NON de l'expérience, donc il ne faut pas hésiter à me contredire si jamais on voit un hic dans mon raisonnement.
Revenir en haut Aller en bas
Toop



Nombre de messages : 3029
Age : 51
Localisation : Tours
Date d'inscription : 02/01/2010

MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   Dim 11 Mar 2012 - 3:24

Moi qui roule (depuis peu) avec du slick "réformé", jamais je ne me suis senti en danger -> bien au contraire !

La différence de sensation, temps de chauffe, perf est tout bonnement bluffante ... pour moins que le quart du prix d'un pneu "route/sport" -> aucun retour en arrière possible tellement la différence est "grande"

Et quand ils ne voudront plus chauffer -> poubelle sans regret =>

Bien entendu, à mon humble niveau je ne chasse pas le dixième , mais bien au delà de la "racing touch" -> un téléphone pour téléphoner => un pneu racing pour le Sport



Après, il n'y a pas débat sur le mystère du pneu racing pour aller à la terrasse du café des sports
Revenir en haut Aller en bas
Aleph

avatar

Nombre de messages : 96
Age : 34
Localisation : Vizille (38)
Date d'inscription : 03/03/2012

MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   Dim 11 Mar 2012 - 3:50

MacPepR a écrit:
Ecoutez donc les marketteux en montant des Bridg' sur vos motos, à la rigueur des Dunlop (Moto2 et 3) et surtout des Pirelli sur vos bagnoles, F1 oblige ... A cet égard, Michelin n'a-t-il pas aussi amené le radial en F1 ?

Sur route, les Dunlop, je suis fan !
franchement, ça n'est pas l'implication d'une marque en compétition qui me fera choisir un produit pour la route... et réciproquement.
Pour l'anecdote, actuellement, je roule en Triumph 600TT (un superbe échec commerciale pour une marque qui ne gagne rien en compétition depuis des décennies) avec des Dunlop (ah oui, Dunlop est impliqué en Moto 2, mais vue la réputation de leurs pneus Moto2 la première saison ... )

Faut quand même être un sacré couillon pour imaginer que dans une Monster de route y'a de la MotoGP, que les Bridg' BT16 de route (et de merde, aussi) ont des caractéristiques de pneus de GP (encore que vue leur vitesse d'usure, y'a peut-être de ça Very Happy ) ou qu'il y a un bout de Formule 1 dans une Clio DCI 75 !
Revenir en haut Aller en bas
LDA

avatar

Nombre de messages : 1290
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 05/11/2010

MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   Dim 11 Mar 2012 - 4:05

@Toopack:
c'est bien sur hors-sujet, mais un pneu adapté à la piste va être satisfaisant sur route si l'on amène avec la vitesse ET les angles qu'on lui inflige en piste.
S'il se porte à merveille sur route, c'est qu'en piste il était largement déficitaire.
Au delà de toute considération sur le niveau du pilote (c'est dans mon intérêt de na pas ouvrir le débat...), c'est un simple problème de physique.
Ou alors t'es capable de l'exploiter sur route ouverte comme sur piste (charges, vitesses, angles).

@Aleph:
Je ne suis pas d'accord: prends par exemple le radial.
Après il est sûr que rien ne prouve que une marque excellente en piste ait forcément un excellent produit sur route (ni l'inverse d'ailleurs).
Mais il me semble evident qu'une technologie comme le radial ou l'NTEC -par exemple- puisse apporter des avantages en piste tout comme sur route, même si il faudra deux carcasses bien différentes.
Revenir en haut Aller en bas
Aleph

avatar

Nombre de messages : 96
Age : 34
Localisation : Vizille (38)
Date d'inscription : 03/03/2012

MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   Dim 11 Mar 2012 - 4:10

LDA a écrit:
Mais il me semble evident qu'une technologie comme le radial ou l'NTEC -par exemple- puisse apporter des avantages en piste tout comme sur route, même si il faudra deux carcasses bien différentes.

C'est un peu l'idée. On peut reprendre une idée développée en compétition de haut niveau (encore que sans challenger... ? ), mais ce n'est pas parce que c'est la même marque/idée que c'est pour autant un produit de haut niveau.

Exemple tout con, Michelin quand ils ont développé le bigomme en compèt'. Excellente idée. Après, hormis la marque et l'idée (et éventuellement la couleur !), faudra me trouver le point commun entre un slick de MotoGP et un Pilot Road II (et encore, ce dernier est une vraie référence dans sa catégorie).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   Dim 11 Mar 2012 - 4:23

Aleph a écrit:
LDA a écrit:
Mais il me semble evident qu'une technologie comme le radial ou l'NTEC -par exemple- puisse apporter des avantages en piste tout comme sur route, même si il faudra deux carcasses bien différentes.

C'est un peu l'idée. On peut reprendre une idée développée en compétition de haut niveau (encore que sans challenger... ? ), mais ce n'est pas parce que c'est la même marque/idée que c'est pour autant un produit de haut niveau.

Exemple tout con, Michelin quand ils ont développé le bigomme en compèt'. Excellente idée. Après, hormis la marque et l'idée (et éventuellement la couleur !), faudra me trouver le point commun entre un slick de MotoGP et un Pilot Road II (et encore, ce dernier est une vraie référence dans sa catégorie).

Les procédés d'assemblage de gommes, la carcasse qui est developpée sur la même " base " avec des " régages" de rigidité differents, l'expérience acquise au fil des tours afin de valider la technologie employée...

Je suis pas trop d'accord avec toi... pas de multi gomme en course = pas de multi gommes en tourisme, pareil pour les carcasses radiales et tout le reste...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [MotoGP] Le problème des pneus...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[MotoGP] Le problème des pneus...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» [MotoGP] Le problème des pneus...
» entretien 20000km + problème usure pneus
» vidange différentiel
» problème de pneus..... :(
» A voir avant l'achat de votre 1400 GTR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITES :: [GP] :: [MotoGP]-
Sauter vers: