AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexionNouveaux messages depuis dernière visite
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 42 utilisateurs en ligne :: 18 Enregistrés, 0 Invisible et 24 Invités :: 2 Moteurs de recherche

alan81, aurel56, benthedwarf, berlu, Buell-LN, EDOUARD Jean, gégépérigord, jackyhdderbi, jaja, jmasse, mgzr56, narfe, singleton560, Team TZ, The Butcher, TZ, woab, XS1100

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 187 le Lun 3 Déc 2012 - 6:45
Derniers sujets
» [Sorties] Ventoux Classic 2018
Aujourd'hui à 4:37 par singleton560

» [Oldies] Interview Eric de Seynes
Aujourd'hui à 4:26 par EDOUARD Jean

» [oldies] Renzo Pasolini, photos insolites
Aujourd'hui à 3:26 par 88 daytona

» [MotoGP] GP 2018 des Etats Unis à Austin - 20 , 21 et 22 Avril 2018
Aujourd'hui à 3:02 par sergaï

» [Endurance] 24 heures du Mans 2018
Aujourd'hui à 2:53 par thierysp

» [Oldies] Des livres sur la course moto
Aujourd'hui à 2:33 par singleton560

» [Oldies] Ils ont p'loté la belle à culbuter de Varese (2ème partie)
Aujourd'hui à 2:31 par singleton560

» [Oldies] MV Agusta : l'histoire des motos d'usine en images...
Aujourd'hui à 2:23 par singleton560

» [Oldies] Les transporteurs de motos des paddocks
Aujourd'hui à 1:58 par bubu

» [FSBK] Le Mans 2018
Hier à 23:17 par EDOUARD Jean

» CLONAGE MOTO ELFe CML 2018.2019
Hier à 22:47 par EGLI JAPAUTO

» Carnet de piste d'Alex (saison 5)
Hier à 16:14 par Christian7

» Moteur cysy
Hier à 15:20 par woab

» [Technique] La fonderie alu pour les nuls
Hier à 15:10 par alcore909

» On vit une époque formidable
Hier à 14:19 par woab

» [WSBK] Assen 2018
Hier à 13:15 par mickey

» [Oldies] Pilotes français des Seventies.
Hier à 11:52 par philwood

» [Oldies] C'était le bon temps...
Hier à 9:51 par 88 daytona

» [GP] FIM, Dorna, IRTA, etc.
Hier à 7:53 par 2strokeman

» [Oldies] Malheureusement, ils sont partis...
Hier à 0:07 par dga

» [GP] Johann Zarco
Mer 18 Avr 2018 - 22:37 par singleton560

» [Technique châssis] Listing modèles de suspension AV
Mer 18 Avr 2018 - 17:17 par janpol84

» [ oldies ] Angel Nieto Mike Hailwood ( Part 4 )
Mer 18 Avr 2018 - 15:45 par philippe7

» [Oldies] Les photos d'Eilo Taka-prami
Mer 18 Avr 2018 - 11:55 par Ala Zorro

» [MotoGP] GP 2018 Argentine - 6, 7 et 8 Avril 2018
Mer 18 Avr 2018 - 11:32 par philwood

» [Technique] Vilebrequin deux temps
Mer 18 Avr 2018 - 11:01 par alcore909

» Circuit de Varano de Melegari
Mer 18 Avr 2018 - 10:49 par justin

» [Oldies] Quizz??????
Mer 18 Avr 2018 - 10:08 par biger

» [WSBK] Aragon 2018
Mer 18 Avr 2018 - 8:50 par neoraptor

» [Oldies] Jarno Saarinen, la star qui a révolutionné le pilotage... (Part 3)
Mer 18 Avr 2018 - 8:20 par philwood

La réclame...
Mots-clés
HOnda RACING france aprilia coupe triumph yamaha fourche wanted moto classic 1973 2013 side norton ducati geco eurosport metiss agusta ravel 1980 suzuki icgp aermacchi ROAD
Meilleurs posteurs
Marc
 
philwood
 
mickey
 
Pierre"PhilRead"
 
Jarno
 
Fügner
 
EDOUARD Jean
 
yves kerlo
 
janpol84
 
bubu
 
La réclame...

Partagez | 
 

 [Moto2] Le cas Iannone ...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Eric Offenstadt

avatar

Nombre de messages : 3594
Localisation : Sète
Date d'inscription : 23/11/2009

MessageSujet: Re: [Moto2] Le cas Iannone ...   Lun 11 Avr 2011 - 3:19

Je suis d'accord avec tout ce que tu dis, Alex.
Avoue cependant que dans l'ensemble, ce ne sont pas les écuries "exploitantes" qui essaient de sortir du conventionnel.
Il n'existe rien de mieux que le matos actuel, c'est sûr !
Comment pourrait-il en être autrement puisque SEUL ce matos là est engagé en compétition.


1° La motricité on sait qu'elle consiste à trouver l'assiette qui met 99,9% de la charge sur la roue arrière à l'accèl. sur l'angle ÇÀ, ce n'est pas magique.
2° On sait que la distance de freinage se calcule par l'angle que fait le point de contact du pneu avant avec le sol et la droite qui passe par le centre de gravité (À l'heure actuelle les machine de G.P. n'utilisent que 65% de la charge potentielle).
ÇÀ, ce n'est pas magique non plus.


Alors pourquoi les écuries se servent t'elle de 1° et pas de 2° ?
Sont-elles incapables de combiner 1° et 2° ???

Comprennent t'elles qu'il manque 35% quelque part ?
Et pourquoi cela ne les intéresse pas de comprendre comment faire ????

Ce ne sont pas des reproches personnels, Alex, tu n'y peux probablement rien: C'est "JUSTE ce qui se passe" un point c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
gilles27



Nombre de messages : 1600
Age : 54
Localisation : vendome
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: [Moto2] Le cas Iannone ...   Lun 11 Avr 2011 - 3:40

je tente deux réponses sur le peu d'interet pour le point 2:

humaine: parceque le bédoin qui est sur la moto ne pourrait pas encaisser plus!!
réduire les distances de freinage= réduire le temps de freinage ( logique) et augmenter la charge dans les bras du pilote.
toute la difficulté du freinage n'étant pas de s'arreter sur la distance la plus faible possible mais d'atteindre une vitesse précise sur la distance la plus faible possible. vitesse précise = ni trop, ni pas assez. On entend plus parler de pilotes qui progressent en freinant moins fort ( Zarco par exemple) que l'inverse.
Or, le cerveau humain tournera toujours à la même vitesse.

Technique: sauf les freins carbone (réservés aux motogp) , il va y avoir des disques tout rouges...
Revenir en haut Aller en bas
janpol84

avatar

Nombre de messages : 6246
Age : 66
Localisation : 84
Date d'inscription : 09/08/2009

MessageSujet: Re: [Moto2] Le cas Iannone ...   Lun 11 Avr 2011 - 4:44

gilles27 a écrit:
j...
Or, le cerveau humain tournera toujours à la même vitesse.
...
Oui mais sur la question de l'aptitude du pilote à gérer les processus mentaux nécessaires à la réalisation d'un "bon" freinage, on sait bien que la limite est beaucoup plus loin si on se réfère à ce qui se passe en F1 : vitesse en début de freinage sans doute assez proche (puisque les motoGP atteignent sensiblement les mêmes vitesses maxi que les F1), mais distance de freinage beaucoup beaucoup plus courte pour les F1 et vitesse de passage en courbe beaucoup plus élevée. Donc le cerveau du pilote de F1 doit travailler nettement plus vite que celui du pilote moto. Donc ce n'est pas ça qui limite la performance.
Il faudrait qu'un ex-pilote de monoplace monte sur une moto pour essayer et nous dire ce qu'il en pense. Il y en a bien eu un vers 1969-70, non? Mais depuis?

Par contre, la question de l'appui sur les bras mérite d'être regardée de près, avec pour corollaire le besoin d'une étude un peu plus fouillée du problème du calage du pilote sur la machine dans cette phase du pilotage.

Enfin, philosophiquement parlant, a-t-on vraiment besoin de "révolutionner" le matériel? Supposons que Pépé finisse par réaliser et mettre au point le proto de ses rêves les plus fous. Dès les premières courses, sa bécane enfume toutes les autres, (pareil que ce qu'il avait fait en 70 avec ses freins à disque au freinage de la Source à Spa, quand il a grillé 6 pilotes d'un coup dont Ago). On est sûr que tout le monde va défiler en rang serré dans le box pour voir comment fonctionne son engin, et qu'au bout de quelques temps, tout le monde essayera de faire pareil. Et comme tout va très vite aujourd"hui, il ne faudra pas plus de deux saisons pour voir se généraliser la nouvelle architecture et assister à un nouveau nivellement des valeurs. On aura juste la satisfaction d'esprit de savoir qu'on a franchi une nouvelle étape technologique, et qu'on exploite enfin correctement le potentiel des pneus.

Mais on ne peut pas pousser le raisonnement trop loin, sinon, autant faire des courses de Solex...
Revenir en haut Aller en bas
gilles27



Nombre de messages : 1600
Age : 54
Localisation : vendome
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: [Moto2] Le cas Iannone ...   Lun 11 Avr 2011 - 8:02

il y a certainement un gain à esperer. Peut être plus un gain en confort - facilité - régularité à distance de freinage equivalente qu'en distance de freinage proprement dit.

Revenir en haut Aller en bas
cristogrr

avatar

Nombre de messages : 1761
Age : 53
Localisation : sirault belgique
Date d'inscription : 26/04/2010

MessageSujet: Re: [Moto2] Le cas Iannone ...   Lun 11 Avr 2011 - 8:30

Jeanpol84,
Comme tu le dis, la limite physique prime sur le matos, les singes de side de vitesse ont plusieurs appuis pour éviter l'ejection car avec les pneus types bagniole , je te laisse calculer la décélération malgré le poids du package; j'ai eu l'occasion d'apprécier à Chimay il y a quelque années, les motos dans la config actuelle ne pourront pas diminuer de beaucoup leur distance defreinage (même sur une roue avant seulement au sol...)ou alors installer un crochet au fond de la combine qui rattrape le pilote..
la position assise avec les pieds qui encaissent (comme en bagnole) voilà mon prochain proto à base de(scoot modifié taille basse)> Tmax (Marc n'a pas encore compris pourquoi j'avais dit cela l'année passée)
La force de Iannone est qu'il rentre fort sur les freins en maitrisant la glisse (un truc pas facile pour les puristes du deux temps je crois..Marquez peut etre?
Revenir en haut Aller en bas
Seb4LO

avatar

Nombre de messages : 2605
Localisation : Concarneau
Date d'inscription : 05/07/2009

MessageSujet: Re: [Moto2] Le cas Iannone ...   Lun 11 Avr 2011 - 8:52

pour en avoir discuté avec un propriétaire de team moto2 ..... il disait aussi que du bord de la piste , l'année dernière c'était assez flagrant que c'est lui qui ouvrait le plus tôt et le plus fort en sortie de courbe
Revenir en haut Aller en bas
alexixer

avatar

Nombre de messages : 23
Age : 58
Localisation : Stavelot
Date d'inscription : 20/01/2010

MessageSujet: Re: [Moto2] Le cas Iannone ...   Lun 11 Avr 2011 - 13:10

[quote="Eric Offenstadt"]Je suis d'accord avec tout ce que tu dis, Alex.
Avoue cependant que dans l'ensemble, ce ne sont pas les écuries "exploitantes" qui essaient de sortir du conventionnel.
Il n'existe rien de mieux que le matos actuel, c'est sûr !
Comment pourrait-il en être autrement puisque SEUL ce matos là est engagé en compétition.


1° La motricité on sait qu'elle consiste à trouver l'assiette qui met 99,9% de la charge sur la roue arrière à l'accèl. sur l'angle ÇÀ, ce n'est pas magique.
2° On sait que la distance de freinage se calcule par l'angle que fait le point de contact du pneu avant avec le sol et la droite qui passe par le centre de gravité (À l'heure actuelle les machine de G.P. n'utilisent que 65% de la charge potentielle).
ÇÀ, ce n'est pas magique non plus.


Alors pourquoi les écuries se servent t'elle de 1° et pas de 2° ?
Sont-elles incapables de combiner 1° et 2° ???

Comprennent t'elles qu'il manque 35% quelque part ?
Et pourquoi cela ne les intéresse pas de comprendre comment faire ????
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Tout à fait juste !
les équipes de piste tâchent d'utiliser le matos à disposition du mieux possible.La Moto2 ,actuellement, ressemble très fort à de la Superstock : même pneus en nombre et choix limités, même moteur, même électronique, presque tous en Ohlins-Brembo, tout çà est beaucoup trop timide et trop conventionnel comme approche.

Pour secouer le cocotier, il faut de gros budgets et de gros cerveaux, et çà, c'est plutôt dur à rassembler, alors on fait avec ce qu'on a.
Pour en avoir discuté avec Ron Haslam, ex-pilote de la Elf, je pense, comme lui, que pour développer une nouvelle génération de châssis, un gros gros atout est une équipe et un pilote d'expérience avec un bon feeling et un gros bagage en matière de mise au point ou un pilote "vierge" qui ne serait pas déformé par trop de kms sur une moto "normale", l'idéal serait les 2.

Là-dessus, on en revient au cas Iannone (pour pas trop pourrir le post, sorry), qui, en plus d'avoir la toute grosse attaque, est entouré d'une équipe très valable qui lui permet d'exprimer son talent.

Pas de bons pilotes (ni de bons résultats) sans bons techniciens: çà aussi, c'est aussi sûr que 1+1=2

PS : nous suivons avec beaucoup d' interêt votre projet, ayant eu la chance de voir à l'oeuvre les Smac et autres But dont j'étais complètement fan.
Hervé Guilleux était parfois magique !!!
('')
Revenir en haut Aller en bas
Marc
Admin
avatar

Nombre de messages : 27507
Age : 59
Localisation : Villiers sur Marne (94)
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: [Moto2] Le cas Iannone ...   Lun 11 Avr 2011 - 13:13

Je ne sais pas si je l'ai déjà dit ici mais la Dorna a étudié attentivement les acquisitions de données de l'Italien, à l'époque où il y avait un mystère Iannone, pour les comparer avec celles d'autres pilotes...

Bilan: Iannone a une vitesse de passage en virage plus élevée que les autres. Pas de beaucoup, mais plus élevée.
C'est peut-être ça qui a injustement engendré la rumeur de l'assouplissant de pneus.

_________________
Un p'tit clik vaut mieux qu'une grande claque; c'est Harry qui l'a dit! Wink

http://www.paddock-gp.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pit-lane.biz
Eric Offenstadt

avatar

Nombre de messages : 3594
Localisation : Sète
Date d'inscription : 23/11/2009

MessageSujet: Re: [Moto2] Le cas Iannone ...   Mer 13 Avr 2011 - 2:44

Bon, ben alors, nous sommes tous d'accord, bon diou !

Ceci dit Alexixer, je n'ai encore JAMAIS entendu parler d'un directeur technique ou chef technicien d'écurie demandant un R.V. à un "technologue" :
TOUTES les coopérations technique que j'ai pu avoir avec les ingénieurs de W.P., Peugeot-Cycles, MBK ou encore APRILIA, leurs avaient toujours été IMPOSÉES par leur Boss !!!

Et pour un peu que l'on se penche sur le problème, on peut les comprendre !!! affraid

Maintenant, si tu en connais un "hors-norme": Fais moi le savoir !!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Moto2] Le cas Iannone ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Moto2] Le cas Iannone ...
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ACTUALITES :: [GP] :: [Moto2]-
Sauter vers: